#1 12/07/2007 23:56:27

gordianus
Ta'veren
Date d'inscription: 22/11/2003
Messages: 203
Site web

Et Asimov, b****l ?!?

Serieusement, je suis choqué. Vous ne parlez pas d'Asimov ! Aucune discussion ne lui est dédiée. Le Bon Docteur, quand même ! C'est pas n'importe qui, quoi !

Bref, j'adore cet homme. Je l'idolâtre. Le venere. L'adule.

J'ai un faible tout particulier pour le cycle des Baileys... Pas tellement que j'aime Elijah et son descendant, mais plutot que j'adore Daneel R. Olivaw happy Subséquemment, j'apprecie egalement le prelude à Fondation...

Et vous ?


"Le travail est la maladie des classes alcooliques." - Oscar Wilde

Hors ligne

 

#2 18/07/2007 11:14:15

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

je te rejoins, c'est un oubli impardonable

la psychohistoire, le bouffon, Trantor, les lois de la robotique...
un auteur tellement pillé de tous côtés

et tu as raison quand au prélude de Fondation, pour une fois une préquelle qui tient la route smile


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#3 22/07/2007 12:12:06

Sardequin
Elbakinien d'Argent
Lieu: Venelles
Date d'inscription: 08/06/2003
Messages: 464
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Asimov ? Un peu désuet ! mais indispensable !


http://j.isola.free.fr/forums/blog.png http://j.isola.free.fr/forums/PriceMinister.png http://j.isola.free.fr/forums/blogsf.png

Hors ligne

 

#4 22/07/2007 13:52:28

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Et Asimov, b****l ?!?

J'ai parfois du mal, avec l'écriture sèche et presque trop marquée par le côté "vulgarisation scientifique".

A vrai dire, le livre que je préfère d'Asimov, je le préfère ré-écris par Silvergerg.


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#5 01/08/2007 12:48:59

chri5
Mage
Lieu: .Be
Date d'inscription: 09/11/2003
Messages: 82

Re: Et Asimov, b****l ?!?

je suis en train de m'enfiler le 2ème bouquin de Fondation (ed. lune d'encre) et j'adore !
plein de petites histoire pour une seule grande trame smile

vous savez si les 2 bouquins (dont un de greg bear) sortis sur ce thème valent le détour ?

Dernière modification par chri5 (01/08/2007 12:49:58)

Hors ligne

 

#6 10/09/2007 07:16:08

Gurthang
Novice
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 29/08/2007
Messages: 8
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Candide a écrit:

J'ai parfois du mal, avec l'écriture sèche et presque trop marquée par le côté "vulgarisation scientifique".

A vrai dire, le livre que je préfère d'Asimov, je le préfère ré-écris par Silvergerg.

C'est la version française qui fait ça, tu n'as pas cet aspect "vulgarisation" avec la VO.

Hors ligne

 

#7 10/09/2007 08:32:59

Caracole
Mage
Lieu: espèces de poisson (ou colin)
Date d'inscription: 21/08/2007
Messages: 102

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Je viens de finir la 1ère trilogie de Fondation (au sens de l'écriture) et j'ai vraiment bien aimé. Il y a quelques petits détails qui ne sont pas élucidés à la fin donc faut le faire soi même. Le découpage des 3 tomes semblent un peu bizarre, mais avec le recul, on comprend la cohérence.  lol

Je préfère quand même le cycle des robots  whistling


Moi, j'ai appris à lire et ben je souhaite ça à personne !

Hors ligne

 

#8 10/09/2007 10:24:45

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Même aujourd'hui Asimov reste une référence
ici
cf fin de l'article


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#9 08/05/2008 00:59:51

Uhura
Novice
Date d'inscription: 05/05/2008
Messages: 7

Re: Et Asimov, b****l ?!?

gordianus a écrit:

Serieusement, je suis choqué. Vous ne parlez pas d'Asimov ! Aucune discussion ne lui est dédiée. Le Bon Docteur, quand même ! C'est pas n'importe qui, quoi !

Bref, j'adore cet homme. Je l'idolâtre. Le venere. L'adule.

J'ai un faible tout particulier pour le cycle des Baileys... Pas tellement que j'aime Elijah et son descendant, mais plutot que j'adore Daneel R. Olivaw happy Subséquemment, j'apprecie egalement le prelude à Fondation...

Et vous ?

Tu prèches une convaincue.

Hors ligne

 

#10 02/06/2008 20:38:18

Chaos
Sedai
Date d'inscription: 02/02/2008
Messages: 110

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Je n'ai lu que le cycle de fondation de Asimov, mais ça me donne le gout d'essayer le cycle des robots! Franchement j'ai accroché...l'intrigue et sa façon bien à lui de rendre la Science fiction comprenable (M'enfin pour moi). Pas besoin d'être un génie de la nasa pour aimer!  :)


Voici Gali l'alligator !! il arrive il sème la mort !!
Éventre les oisillons !! torture les papillons !!
Voici Gali l'alligator !! Les lapins il les dévore !!
Véritable psychopathe !! il leur arrache toutes les pattes!!

Hors ligne

 

#11 30/08/2008 17:13:55

Castel
Sedai
Lieu: Crepuscula
Date d'inscription: 26/08/2008
Messages: 117
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Lu il y a longtemps, le Cycle de Fondation, mais peut-être pas jusqu'à la fin. Aussi me suis-je jeté sur la jolie édition de la collection Lunes d'encre de chez Denoël. Passé le petit décalage que j'ai eu en me rendant compte que ladite édition ne débutait pas par les prequelles Prélude à Fondation et L'Aube de Fondation, contrairement à celle que j'avais pu lire dans le temps, ce qui m'a un peu perturbé, je me suis replongé avec délice dans cette psychohistoire passionnante. Je viens d'achever les deux premiers ouvrages, Fondation et Fondation et Empire, avec l'apparition du personnage du Mulet qui est tout bonnement extraordinaire - dans tous les sens du terme - et qui doit ou devrait plaire à beaucoup ici.
A découvrir, ou redécouvrir, avec beaucoup d'intérêt happy

Dernière modification par Castel (30/08/2008 17:14:36)


Lecture en cours : Le Maître du Haut-Château, Philippe K. Dick, Ed. J'ai Lu

Hors ligne

 

#12 30/08/2008 20:57:28

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5513
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Oui, je suis d'accord avec toi, Castel : qu'on aime la SF ou pas, on découvre toujours avec bonheur Asimov, surtout son cycle de Fondation. Après, on tient plus ou moins longtemps, selon l'intérêt qu'on porte au genre...


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#13 16/10/2008 16:18:32

lolodemars
Novice
Date d'inscription: 16/10/2008
Messages: 4

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Lire asimov, c comme apprendre à lire : ça change la vie !
Ce qu'à ecrit ce type, c'est tout bonnement incroyable. Notamment le cycle de fondation, qui est intemporel selon moi.


Que la lumière soit !

Hors ligne

 

#14 16/10/2008 17:31:59

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1695

Re: Et Asimov, b****l ?!?

lolodemars a écrit:

Lire asimov, c comme apprendre à lire : ça change la vie !
Ce qu'à ecrit ce type, c'est tout bonnement incroyable. Notamment le cycle de fondation, qui est intemporel selon moi.

... Encore faut-il comprendre ce qu'on lit.
Ma lecture d'Asimov a commencé... et s'est arrêtée... avec le Prélude à Fondation.
J'ai une incapacité notoire à me plonger dans cet univers qui est totalement dénué de repère pour moi. Je n'arrive pas du tout à visualiser de quoi parle l'auteur et du coup ça m'empêche de lire.

La S.F. me plonge de manière générale dans cet abîme de perplexité avec la question : mais est-ce que les gens qui lisent ça y comprennent quelque chose...
Du coup, je m'étais dit, bon, c'est Asimov. On va tenter moins "hard".
Alors je me suis tourné vers d'autres auteurs.
Et là, même si régulièrement j'aime l'auteur, j'ai toujours autant de mal à visualiser ce dont on parle.

Avec LeGuin par exemple, j'ai adoré Terremer, j'ai lu d'autres ouvrages. Mais impossible de m'en rappeler un seul. Pfuitt. Evaporé.
J'ai lu Bordage avec plus de bonheur.

Mais non, Asimov, c'est pas la peine.
Quant à dire que le lire c'est comme apprendre à lire, ça change la vie... oui, plus ou moins. Concrètement ça n'a pas changé la mienne. Ou en tout cas ça m'a montré que la SF n'était vraiment pas pour moi.


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#15 16/10/2008 18:14:41

p-bu
Mage
Date d'inscription: 06/08/2007
Messages: 90

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Coeurdechene a écrit:

... Encore faut-il comprendre ce qu'on lit.
Ma lecture d'Asimov a commencé... et s'est arrêtée... avec le Prélude à Fondation.
J'ai une incapacité notoire à me plonger dans cet univers qui est totalement dénué de repère pour moi. Je n'arrive pas du tout à visualiser de quoi parle l'auteur et du coup ça m'empêche de lire.

Commencer par le Prélude à Fondation n'est certainement pas le moyen le plus simple.
Bien souvent les préquelles sont durs à comprendre si on n'a pas lu le cycle de base. Comment saisir toutes les allusions et non dits?

Voici quelques titres abordables et très représentatifs d'Asimov :
La fin de l'éternité
Le début du cycle des robots : Les cavernes d'acier puis Face aux feux du soleil. La fin du cycle est tout aussi excellente.
La voie martienne (nouvelles).
Et bien sur le Cycle initial de Fondation (3 tomes), ne pas lire la fin avant d'avoir fini les le cycle complet des robots.

Hors ligne

 

#16 17/10/2008 15:18:02

lolodemars
Novice
Date d'inscription: 16/10/2008
Messages: 4

Re: Et Asimov, b****l ?!?

p-bu a écrit:

Coeurdechene a écrit:

... Encore faut-il comprendre ce qu'on lit.
Ma lecture d'Asimov a commencé... et s'est arrêtée... avec le Prélude à Fondation.
J'ai une incapacité notoire à me plonger dans cet univers qui est totalement dénué de repère pour moi. Je n'arrive pas du tout à visualiser de quoi parle l'auteur et du coup ça m'empêche de lire.

Commencer par le Prélude à Fondation n'est certainement pas le moyen le plus simple.
Bien souvent les préquelles sont durs à comprendre si on n'a pas lu le cycle de base. Comment saisir toutes les allusions et non dits?

Voici quelques titres abordables et très représentatifs d'Asimov :
La fin de l'éternité
Le début du cycle des robots : Les cavernes d'acier puis Face aux feux du soleil. La fin du cycle est tout aussi excellente.
La voie martienne (nouvelles).
Et bien sur le Cycle initial de Fondation (3 tomes), ne pas lire la fin avant d'avoir fini les le cycle complet des robots.

La fin de l'eternité est effectivement un roman surpuissant.
Mais ce qui est impressionnant chez Asimov, c'est la diversité des peuples décrits. Dans Fondation notament, lorsque l'on suit le jeune Seldon sur la planete géante Trantor, on a l'impression de découvrir de vrais cultures, de vrais traditions.

Mais je comprend tout à fait Coeurdechene qui a du mal à se mettre dedans. En bon fan de Fantasy, ya de quoi etre déboussolé car les repères sont completement differents.

Il n'est pas vraiment question d'anticipation en Fantasy, contrairement à la SF.


Que la lumière soit !

Hors ligne

 

#17 18/10/2008 02:12:25

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1695

Re: Et Asimov, b****l ?!?

En fait ça dépend ensuite clairement des styles et des univers développés.
J'ai par exemple adoré un Dan Simmons avec son Echiquier du Mal ou ses Fils des Ténèbres.
J'ai aussi lu et apprécié un Larry Niven et son Anneau Monde (que j'ai lu en me disant que je devais bien ça à Pratchett tongue )
ou encore un cycle de Dune (même si là ça a été plus laborieux, car tout l'aspect politique m'est un peu passé au-dessus de la tête)...
J'aime aussi énormément Jules Verne (eh oui, autre monde, autre temps...) ou les plus récents Bordage, moins tourné SF, mais résolument plus Anticipation (Porteurs d'Ames entre autre) et Ayerdhal dont j'ai adoré les Chroniques d'un Rêve Enclavé et le magnifique Chant du Drille.

Mais je m'égare du sujet original big_smile


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#18 17/01/2009 18:24:16

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36147
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

ohmy

Roland Emmerich finds 'Foundation'
Columbia wins auction for Asimov's sci-fi trilogy
By MICHAEL FLEMING

Columbia won an auction late Thursday for screen rights to "Foundation," Isaac Asimov's ground breaking science fiction trilogy. The film will be developed as a directing vehicle for Roland Emmerich.

Emmerich and his Centropolis partner Michael Wimer will produce the film. The deal was mid six-figures against low seven figures.

Originally published as a series of eight short stories in Astounding Magazine beginning in 1942, "Foundation" is a complex saga about humans who are scattered on planets throughout the galaxy, living under the rule of the Galactic Empire.

A psycho-historian who can scientifically read the future sees an imminent empire collapse, and sets to work preparing to save the knowledge of mankind.

The emergence of Sony and Emmerich at the controls of "Foundation" is a surprise development, and one that owes at least a bit to the animosity between Warner Bros. and Fox over "Watchmen."

The property, originally developed by Fox and producer Vince Gerardis, found its way to New Line, and then to Bob Shaye and Michael Lynne as the first major project announcement after the former heads of New Line formed Unique Pictures at WB.

Gerardis, whose Created By formerly repped the Asimov estate and who is producing an adaptation of Asimov's "The End of Eternity" at New Regency, was attached as producer. And Fox would have had to be compensated for its development costs. That became a problem for WB, and the studio allowed its option to lapse, expecting to quietly make a new deal with a clear chain of rights that would have left Fox and Gerardis on the outside.

It turned into a spirited auction. WB bid for Unique and director Alex Proyas, Fox bid for Gerardis. Emmerich and Sony were the surprise entrants. Turns out that Wimer had been tracking the availability of the rights since he was Emmerich's agent at CAA, and Columbia Pictures president Matt Tolmach pounced. Emmerich and Wimer just completed "2012" at Sony.

CAA and Trident Media's Dan Strone brokered the deal on behalf of the Asimov estate.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#19 17/01/2009 19:30:06

Castel
Sedai
Lieu: Crepuscula
Date d'inscription: 26/08/2008
Messages: 117
Site web

Re: Et Asimov, b****l ?!?

*Lit scrupuleusement la dépêche pour être sûr de ne pas voir apparaître la mention Keanu Reeves will take on the role of Salvor Hardin*


Bon, je leur souhaite bien du plaisir, car cette saga est véritablement une monstruosité à adapter : pas d'unité de lieu, de temps ou de personnage, pas de thème "grand public", une épopée politico-scientifique se déroulant sur des milliers d'années avec des sauts massifs d'une époque à une autre. Bon courage messieurs !


*Tique quand même un peu en voyant le nom de Roland Emmerich. Voire même beaucoup.*


Lecture en cours : Le Maître du Haut-Château, Philippe K. Dick, Ed. J'ai Lu

Hors ligne

 

#20 18/01/2009 01:44:40

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1695

Re: Et Asimov, b****l ?!?

Euh... Emmerich ???
C'est bien le même qui s'est amusé avec "10.000 B.C." à se faire un quasi cross-over entre Stargate / Le Jour d'Après / ID4 et quelques autres de ses films ?
Eh bé...


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

Pied de page des forums