Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#181 20/03/2010 20:45:43

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

ph34r EVITEZ DE LIRE CE POST SI VOUS N'AVEZ PAS ENCORE LU "LE NOM DU VENT" ph34r
(si je mets des balises spoiler, tout le message y passe et c'est pénible à lire)

Ambrose le fils de noble arrogant qui cherche des ennuis à Kvothe = Draco Malefoy
Hemme le professeur impitoyable qui prend en grippe Kvothe dès la 1ère rencontre = Rogue
Les fréquents passage à l'infirmerie me laisse une impression de déjà vu.
La division de cette université en matière chacune enseignée, supervisée et dirigée par un unique professeur.
Kilvin et Elodin qui ont un petit peu de Dumbledore en eux (beaucoup de compassion pour l'un, beaucoup de mystère pour l'autre).
De manière générale le petit prodige qui a perdu ses parents et qui se retrouve le canard boiteux de son école de magie, mis à part le soutien de 2 amis et de quelques professeur...
J'ai expliqué de Patrick Rothfuss avait son style bien à lui, avec un peu de recul je retrouver en Kvothe un peu de la malice de Locke Lamora de un peu de la mélancolie et des hésitations de Fitz Chevalerie.

A ta disposition Deuzenn pour approfondir. wink

Dernière modification par Albéric (19/08/2011 19:35:32)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#182 21/03/2010 10:17:55

Deuzenn
Istar
Lieu: Somme
Date d'inscription: 06/03/2010
Messages: 164

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Ah, c'est pas faux.... wink

Kvothe m'avait paru plus individualiste et solitaire qu' Harry et je trouvais qu'il était plus souvent fourré à la bibliothèque qu'à l'infirmerie, mais c'est vrai que mis bout à bout, y'a un petit air quand même. Reste à voir la suite, mais je doute que le prochain tome se rapproche autant d'HP

Merci pour tes précisions smile


Lecture en cours: bientôt le dernier tome du Soldat Chamane

Hors ligne

 

#183 21/03/2010 10:44:03

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Tu as bien compris mon propos : c'est un ensemble de petites choses qui au final donne une certaine impression de déjà vu...
Mais on n'est très loin d'une ressemblance en bonne et due forme, ces moments étant noyés dans 800 pages de qualité : les inspirations et les ambitions de Patrick Rothfuss sont toutes autres

Spoiler:

(à moins que le chef des Chandrians ne lorgne du côté d'un certain Voldemort).

Dans tous les cas tu as bien raison : la suite ne peut que partir vers d'autres horizons, puisque qu'on sait dès le départ

Spoiler:

que Kvothe ne s'est pas éternisé à l'Université des Arcanistes...

Dernière modification par Albéric (19/08/2011 19:36:16)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#184 21/03/2010 11:29:49

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7152

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Je l'avais dit dans ma critique mais je te rejoins assez dans ta remarque sur la ressemblance avec HP à l'arrivée de Kvothe à l'Université dans les relations qu'il a avec les autres. C'est d'ailleurs ce qui m'avait fait un tout petit peu déchanter après les excellentes parties sur la vie dans la troupe et dans les rues de Tarbean parce que j'y trouvais un ton peut-être plus "jeunesse" ou en tout cas des problématiques moins adultes.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#185 29/03/2010 20:37:20

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Les gars, je viens d'essayer de loucher pour ne pas lire le contenu de vos messages sur cette dixième page du sujet parce que y'a de la spoiler attitude dans l'air, désolée whistling

Pour moi qui vient de commencer, après 100 pages j'ai envie de dire : waouh merci Rothfuss !
Je ne sais pas si le reste sera à la hauteur mais je n'ai, pour l'instant, qu'un excellent feeling. Et une très forte envie de bière rousse dans un pub perdu au fin fond de nulle part happy


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#186 30/03/2010 17:30:30

Gilgamesh
Lige
Lieu: Cork, Ireland
Date d'inscription: 09/03/2010
Messages: 41
Site web

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Et une très forte envie de bière rousse dans un pub perdu au fin fond de nulle part

Pour cela je te conseillerais l'Irlande... smile J'y suis depuis presque 11 ans smile


Between Two Books

"We will pick our way through the shards of broken objects that folly leaves behind. And some of what breaks will be very beautiful." - Sima Zian (Under Heaven - Guy Gavriel Kay)

Hors ligne

 

#187 30/03/2010 18:32:27

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

C'était juste une figure de style, big_smile je n'aime pas la bière mais je trouve toujours un verre de quelque chose avec lequel je peux trinquer cordialement avec des camarades de beuverie discussions philosophiques  pippininnocent

Je suis "sortie" très remuée des scènes où

Spoiler:

Kvothe raconte la découverte des meurtres de ses parents et de leur troupe sad

Coeurs sensibles s'abstenir

Et les retours

Spoiler:

dans l'auberge

sont des respirations bienvenues et de qualité.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#188 30/03/2010 23:55:09

Ainulindalë
A fini la Roue du Temps...
Lieu: Dijon
Date d'inscription: 21/12/2006
Messages: 878

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Je pensais avoir fait ma critique du roman sur le forum mais je vois que ce n'est pas le cas.
J'ai bien aimé ce début même si je ne le mettrai pas dans mes supers coup de cœur de l'année. Comme dit plus haut par certains, les similitudes avec Harry Potter (même si ca ne dure qu'un instant) m'ont un peu agacés. Mais le style de l'auteur et certains passages m'ont vraiment plu. J'attends donc la suite avec envie, comme beaucoup.


Tarmon Gaidon is coming

Hors ligne

 

#189 26/04/2010 17:24:45

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

J'arrive bientôt à la fin de ce roman (je fais durer le plaisir parce que la suite va vite me manquer je sens) et franchement je ne suis absolument pas d'accord avec les quelques remarques faites dernièrement !!! huh

Depuis quand

Spoiler:

arriver à 15 ans par ses propres moyens dans une université, connue du reste du monde après trois ans d'une vie de mendicité faisant suite à une vie heureuse brutalement modifiée

peut ressembler à l'arrivée de Potter à Poudlard

Spoiler:

collège caché aux yeux du reste du monde à 11 ans sans souvenir de ses parents et après avoir été élévé par de la famille mal intentionnée

je crois que ni leurs passés ni leurs réactions ne sont les mêmes. De même comment confondre le préado qui entre en 6ème avec pleins de camarades de son age avec l'ado

Spoiler:

jeté dans la fosse des jeunes adultes universitaires

A la limite que le quotidien de Kvothe ressemble à celui d'Harry dans les derniers tomes pourquoi pas, mais quoi d'étonnant ? Alors disons que c'est l'environnement qui est ressemblant : mais vous n'en connaissez qu'un seul de roman avec une université, un parcours initiatique, des épreuves, des ennemis, des risques d'expulsion ?

D'ailleurs : Attention spoiler pour les futurs lecteurs de la 2ème trilogie de Carey : il y a aussi une université !!! lol

C'est marrant ça, comme un bouquin ou une série peuvent tout d'un coup devenir une sorte de maitre-étalon du genre à partir duquel tout est mesuré et évalué. Comme si HP était devenu une sorte de Seigneur des Anneaux du roman de type "passage à l'age adulte".
Le nombre de petits orphelins chahutés par un entourage hostile et qui deviennent les chouchous des profs/tuteurs/adultes sensibles parce qu'ils font preuve d'une particulière maturité/intelligence/don mais enfin, ça court la littérature avec ou sans baguette magique.

Il me semble, une fois de plus (je dis une fois de plus parce que j'ai déjà parlé de cette notion du personnage "remarquable" et donc susceptible d'être un bon héros), que si l'on s'intéresse à un personnage d'adolescent en train de recevoir une éducation, c'est rarement parce qu'il a tout juste la moyenne en arts divinatoires et un 12/20 mention passable en conjuration des esprits malins rolleyes

Kvothe est

Spoiler:

nouveau, pauvre et il attire la jalousie d'un méchant garçon

ouh ben c'est comme Fitz de Hobb et comme Harry
Kvothe est

Spoiler:

seul dans les bas fonds d'une ville et doit se débrouiller seul

et ouais ben là c'est comme Azoth de Weeks et comme Harry
Kvothe est

Spoiler:

surdoué et un professeur le prend en grippe

pile poil comme Sonea de Canavan et comme Harry
Kvothe est

Spoiler:

orphelin/abandonné par ses parents

rho ben comme Simon de Tad Williams/Pug de Feist/Garion d'Eddings, j'en passe et comme, devinez qui ? Harry whistling

Tous ces gens qui ont pillé l'exceptionnelle JKR, c'est dingue rolleyes

J'ai presqu'envie d'être désagréable et de dire : dommage de ne pas avoir plus de références pour faire la différence mais ce serait de la provocation, ce qui n'est pas mon genre wink en tout cas pas mon intention.
Demandez vous juste ce que vous diriez à un lecteur d'Eragon qui viendrait vous assener que Martin a copié sur Paolini

Spoiler:

l'idée des oeufs de dragon

(alors qu'en fait ce dernier l'a piquée à McCaffrey tongue ) et même peut-être que la Moria de Tolkien ressemble étrangement à la ville des nains de Farthen Dûr (merci wiki, j'ai pas été jusque là dans le bouquin)
Et en lisant HP vous êtes-vous dit que par exemple (il y en a d'autres) sa découverte du

Spoiler:

miroir d'Erised

ressemblait de très près à celle de l'armoire magique menant à Narnia ?

Les styles et les histoires sont tellement différents que personnellement si je n'avais pas eu le "malheur" de lire cette comparaison ici même avant, je n'y aurais même pas pensé. Kvothe et HP : rien à voir !

Celui qui réussit avec une idée n'en devient pas le propriétaire ni même l'inventeur, depuis l'aube de l'humanité, il est plus que fort probable que les idées ne soient que perpétuellement recyclées. Le petit malin (ou maligne) qui au cours d'une époque réussi à associer son nom à une idée à succès se voit auréolé d'une intouchabilité qui me semble souvent usurpée.
Et même quand elle ne l'est pas, usurpée, cela n'empêche en rien les personnes qui viennent après d'utiliser l'idée si elle est bonne. Je ne crois pas qu'Einstein aurait voulu qu'on arrête de bosser sur la relativité. smile


HS au modo  : Serait-il possible d'éditer le message d'Albéric avec des spoilers ? parce qu'encore plus maintenant il me semble vraiment trop précis dans les détails pour quelqu'un qui n'a pas encore lu le roman smile

Dernière modification par Witch (26/04/2010 17:28:47)


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#190 26/04/2010 18:01:33

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Personne n'a crié au plagiat intégral, bien au contraire.
C'est vrai qu'au-delà des éventuelles réminiscences de HP, on aurait pu être plus blasé par le fait de retrouver pour la énième fois :

Spoiler:

un héros orphelin, encore qu'orphelin Kvothe ne soit pas au début de son récit

Évidemment il y a les passages obligés, les archétypes et les stéréotypes liés aux récits scolaires / universitaires.
Cela n'empêche pas :

- les fortes impressions de déjà vu lors de certaines situations

Spoiler:

(les sombre allée d'une bibliothèque plongée dans l'obscurité avec un chandelle cela ne vous rappelle rien ?)

- la grande qualité du roman, car ces déjà vu sont finalement peu nombreux, jamais lourds, et sans incidence sur la trame générale du roman qui semble être prometteuse (si l'auteur confirme avec son 2ème opus, croisons les doigts)

Si je devais comparer Le Nom du Vent avec les 500 autres bouquins de fantasy que j'ai lu, je trouverais forcément des ressemblances avec d'autres œuvres (y compris dans les passages qu'on a le plus aimé), mais cela serais une entreprise de démolition qui n'a pas lieur d'être. Et comme Jacqueline Carey, que j'ai lu récemment, l'auteur gère facilement un grand nombre de page :
c'est pas donné à tout le monde d'écrire un livre de 800 pages où on ne s'ennuie jamais ! wink
Cela aussi est un trait vraiment intéressant de l'œuvre.

Dernière modification par Albéric (19/08/2011 19:40:25)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#191 26/04/2010 18:24:14

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7152

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

V'là-t-y pas qu'on a énervé Witch ! tongue Au moins, que tu répondes avec tant de véhémence montre qu'on est d'accord sur un point : le livre est bon, même très bon.

Zappons le petit paragraphe sur le manque de références qui, je pense, est peut-être de trop wink et revenons à des arguments plus intéressants. Rothfuss utilisant une bonne flopée d'archétypes de la fantasy (et d'ailleurs), bien sûr que l'on pourra toujours rapprocher son récit d'un bon nombre d'autres romans. Mais là n'est pas forcément le problème. Problème est un bien grand mot d'ailleurs.

De mon côté, ce qui m'avait gêné (j'étais allé un peu moins loin qu'Albéric concernant la comparaison avec Harry Potter) c'était surtout la relation conflictuelle que Kvothe entretient avec Ambrose et Master Hemme. Alors oui, il y en a une ribambelle de récits avec le héros qui se fait chahuter par le fils à papa et avec l'adulte figure d'autorité tout aussi méchant (hé, en version féminine, ça donne Princesse Sarah - tu es bien jolie, tu viens à l'aide de tous tes amis... hm hm pardon) mais conjugué à une école de magie et à un contexte proche, c'est sûr que ça fait beaucoup.
Harry Potter n'a rien inventé à ce niveau-là mais on ne peut pas négliger que quand une œuvre rencontre un tel succès, elle est capable de transformer des archétypes en clichés. Franchement, qui utiliserait encore le ressort scénaristique du grand méchant qui est en fait le père du héros maintenant que Star Wars est sorti ? Bon Goodkind, d'accord, mais lui, il est hors catégorie.

Enfin, ce qui m'avait surtout embêté c'est qu'avec ce que Rothfuss avait développé avant l'arrivée à l'Université, il était capable de traiter ces relations conflictuelles (pré)-adolescentes avec beaucoup plus de subtilité. Et plus de subtilité que JK Rowling, c'est loin d'être difficile tongue

EDITH : Oui, la technique d'Albéric est pas mal pour faire passer la pilule : blabla... Jacqueline Carey, c'est super bien...blabla...Kushiel tout ça... tongue

Dernière modification par Merwin Tonnel (26/04/2010 18:25:35)


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#192 26/04/2010 18:57:08

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 635

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Alors, ça m'a bien fait rire cette pseudo analyse entre hp et le nom du vent ....On veut bien voir ce qu'on veut voir et niveau référence....

Je vais prendre la dernière balise de "albéric" ,juste pour montrer à quel point la référence est aléatoire et à quel point on pourrait démonter chaque point soulevé..." les so....." ça me rappelle juste "le nom de la rose "de umberto eco, d'ailleurs, je prémédite juste un gros plagiat de rotfuss sur le titre,ironie,irone quand je te tiens ...tongue.

Hors ligne

 

#193 26/04/2010 19:36:28

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

j'irais plus loin : Kate Elliott en 2003 nomme le tome 5 de son Crown of Stars attention crime de lèse "The Gathering Storm" et je n'en ai pas vu beaucoup pour lever le bouclier contre Sanderson (et/ou feu Jordan, je ne sais plus qui a eu l'idée du titre) en 2009 

@ Merwin : t'es mignon baisemain, mais j'suis même pas énervée juste un peu, comment dire, parfois un peu surprise de la place prise par certains auteurs dans le référentiel collectif wink (ça ressemble à Martin, ça ressemble à Tolkien, ça ressemble à JKR ...)

@ Albéric : merci pour les annonces spoilers wink et je n'ai vu aucune vile flatterie dans la référence à Carey, juste du bon goût big_smilewink

Vous n'avez pas crié au plagiat mais dit que ces passages du bouquin vous énervaient pour cause de trop grande similitude et pour rejoindre Led quand on veut voir les similitudes avec un livre "culte" c'est facile ou que l' on a l'esprit trop marqué (oserai-je dire trop-matisé wink big_smile) par une oeuvre on peut la mettre à part et s'en servir de point de comparaison pour tout.
Y'a rien qui m'a enervé de cette façon et je n'ai pas vu de ressemblance parce que pour moi, l'univers de Rothfuss n'a rien à voir avec celui de JKR.
Et si on veut

Spoiler:

Auri c'est la fille des toilettes du tome avec le basilik

non ?

Alors pour l'exemple que tu cites Albéric je dois répondre haut et fort : non cela ne m'a rien rappelé : parce que le détail des scènes de HP se sont effacés, parce que j'étais bien trop prise par ce qui arrivait à Kvothe, parce que

Spoiler:

je voyais le piège arrivé gros comme une maison et que j'avais envie de lui dire "mais t'es trop nuuuul, casse toi"

(oui je sais, je suis très empathique avec les personnages) et que l'université ne me faisait pas penser à Hogwarts qui je le répète pour moi reste un collège donc plus proche de Hartley coeurs à vif que de Kvothe.

Sans doute aussi qu'il y a un côté "jeunesse" chez HP que je n'ai pas trouvé chez Kvothe parce que dés

Spoiler:

la première apparition du Chandrian

j'ai ressenti un malaise que je n'ai jamais ressenti avec Voldemort
Les scènes avec

Spoiler:

Denna juste après le massacre du mariage

m'ont même mise mal à l'aise avec envie d'arrêter la lecture tellement la tension était palpable et bien amenée

Spoiler:

et aussi superbement bien détournée sur le Dracus

Pour ce qui est du traitement des émotions adolescentes

Spoiler:

Kvothe a 15 ans au moment de l'université

et puisqu'on est dans la comparaison (bien à l'insu de mon plein gré big_smile ) je pense que Rothfuss réussit à traiter parfaitement

Spoiler:

les attermoiements de son personnage

et là si on veut les fans de Hobb pourraient dire que cela ressemble exactement

Spoiler:

aux ratages de Fitz avec ... je sais plus qui mais vous la reconnaitrez

Et là encore on trouve la même chose ailleurs.

Et puis

Spoiler:

Ben

vous a pas rappelé le maître de Pug ?

Je maintiens donc que nous avons tous un peu tendance à faire référence aux choses qui nous ont émotionnellement laissé un fort souvenir. Pour moi ce serait plutôt Bishop et McCaffrey. Après il y en a des comme moi qui ont la chance d'avoir une mémoire de poisson rouge et donc de ne pas être obnubilée par les détails et des pseudos ressemblances.
Votre mémoire d'éléphant vous permet sans doute parfois (et encore big_smile big_smile) une analyse plus fine que les miennes mais elle vous gâche aussi visiblement le plaisir sur des choses où il n'y a vraiment rien à gâcher, selon moi wink
On a tous nos défauts de lecteur parce que là je pense plus qu'il s'agit de cela que d'un manque de distance de la part de Rothfuss.

Dernière modification par Witch (26/04/2010 19:38:16)


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#194 26/04/2010 20:01:54

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Vous voyez le mal partout... Aucune vile flatterie dans ma référence à Kushiel : j'ai lu coup sur coup L'Avatar et Le Nom du Vent et je trouvais que les 2 œuvres se faisait écho dans leurs qualités et dans leur manière de narrer (bon rythme malgré le grand nombre de pages).

Ah si Witch a une mémoire de poisson rouge, nous somme tous des blattes atteintes par Alzheimer !!! tongue
Super sa comparaison Harry Potter / Hartley les Coeurs à Vif ! (Cela ne me rajeunit guère au final...)
Bien vu ses références à Hobb, n'ayant jamais persévéré avec cette auteur j'arrivais pas trop à mettre le doigt dessus.

Les impressions de déjà-vu et compagnie c'est du ressenti et du vécu de lecture, c'est toujours trop personnel qu'on puisse s'accorder là-dessus et on a tous nos références et nos marottes.

Après un bonne entrée en matière et une 1ère partie vraiment passionnante, je trouve que la partie universitaire ronronne un peu trop bien malgré la cohérence et la justesse de l'ensemble. C'était bien vu de l'auteur d'insérer des événements nouveaux pour casser un peu la monotonie cours / travail / examens :

Spoiler:

la prestation musicale et l'épisode du Dracus

Côté référence, les apparitions des Chandrians me font un peu penser à :

Spoiler:

Les damnés des sombres sentes des Chroniques des Féals : ils corrompent leur environnement par leur seule présence

Et le déroutant personnage de Denna , c'est toute une histoire en soi !

Dernière modification par Albéric (26/04/2010 21:20:30)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#195 26/04/2010 21:16:40

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

On a tous nos défauts de lecteur parce que là je pense plus qu'il s'agit de cela que d'un manque de distance de la part de Rothfuss.

heu... je dirais : les 2, mon général! wink tongue
J'espère que ce n'est pas parce que je suis une vieille grincheuse que je deviens blasée ...
Une déception, que ce nom du vent!
Je ne veux pas croire que c'est un "contre-coup" de buzz trop dithyrambiques whistling
Nan, quand on aime, on le clame, et ça se respecte, même si on n'est pas d'accord!
Je crois que je suis la seule à avoir eu des difficultés à lire -
mon "français"  bute sur celui du traducteur, pas de fluidité,
ça m'a complètement cassé la lecture... sad
Mais, décanté, ce roman et son auteur me sont sympathiques
Même si  chat échaudé craint l'eau froide! : j'attendais beaucoup de "la consulte" de Scott Baker... déçue!
la, les chandrians m'intéressent beaucoup! ... "pourvou que ça doure" !
Je croise les doigts pour le tome 2!!!
Au moins, l'auteur s'y est réattaqué pour le peaufiner !


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#196 26/04/2010 22:27:21

Zéanos
Elbakinien de plomb
Lieu: Bretagne
Date d'inscription: 07/08/2008
Messages: 202

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Je tenais à faire partager un passage qui, d'après moi, est extraordinaire big_smile

Je veux parler du moment où Kvothe

Spoiler:

gagne ses flûtes en argent l'éolian

Je crois que je n'ai jamais relu un passage de livre aussi souvent... Par des mots, Rothfuss transpose la musique, mais aussi les émotions avec un talent remarquable =D

je vous somme invite donc tous à relire ce merveilleux passage à mon sens, page 422 dans l'édition brochée (a)


"Et c'est ainsi que le monde s’achèvera. Sans explosion, mais avec un soupir...."

"Parfois, le plus inattendu, c'est l'inévitable".

Hors ligne

 

#197 27/04/2010 17:06:08

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2003

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Merwin Tonnel a écrit:

Franchement, qui utiliserait encore le ressort scénaristique du grand méchant qui est en fait le père du héros maintenant que Star Wars est sorti ? Bon Goodkind, d'accord, mais lui, il est hors catégorie.

Cela se retrouve dans... Eragon.lol

Witch a écrit:

Y'a rien qui m'a enervé de cette façon et je n'ai pas vu de ressemblance parce que pour moi, l'univers de Rothfuss n'a rien à voir avec celui de JKR.

Je n'ai pas du tout pensé à HP en lisant le nom du vent, effectivement l'univers est différent.
Oui, il y a une école de magie et tout le monde n'est pas l'ami du héros. Mais si celui-ci n'avait aucune difficulté, il n'y aurait plus d'histoire intéressante.
De toute façon, ce qui m'intéresse n'est pas de trouver dans un livre ce qui peut venir d'ailleurs, mais de profiter de l'histoire racontée.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#198 28/04/2010 16:43:48

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35527
Site web

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#199 28/04/2010 17:17:55

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7152

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

C'est pas encore fait wink

Mais si la date est maintenue, je vise donc une lecture vers septembre 2011, attente du poche oblige.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#200 28/04/2010 18:05:20

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Le Nom du vent - Patrick Rothfuss]

Grrrr maintenant que j'ai fini, ça fait loin. heureusement c'est pas comme si je n'avais pas de BAL rolleyes

@ Nigelle, je ne peux pas me prononcer sur la VF mais le style de Rothfuss est fluide et agréable.
Il n'y a pas d'erreur de "contage" (tu sais comme par exemple quand le fait de raconter sa propre histoire rend le personnage distant) La tension qui existe pendant les parties racontées par Kvothe est identique à celle mise en place dans les parties vécues par lui au moment où nous lisons. Je trouve cela vraiment réussi. il y a autant d'attachement pour ce qui s'est produit que pour ce qui se produit.

@ Zéanos : pour moi le passage que tu cites et aussi

Spoiler:

tout le temps qu'il passe dans la forêt avec la musique pour seule compagnie

sont deux grandes réussites du roman.
La preuve que l'on peut prendre le temps de décrire des choses un peu moins dans l'action, et s'arrêter sur les états d'âme d'un jeune garçon sans plomber l'atmosphère whistling

Quelqu'un que j'aime beaucoup suggérait qu'il était possible que j'apprécie plus les personnages féminins que les masculins dans les récits à la première personne. Kvothe est pour moi la preuve du contraire wink


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

Pied de page des forums