Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#3281 20/06/2022 14:29:19

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7395

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Je parle de Players, le côté faux documentaire de sport devrait être ta came.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3282 04/07/2022 11:26:16

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37469
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Fin de saison dans la lignée du début pour Stranger Things, ça pète dans tous les sens et on multiplie les rebondissements dans tous les sens. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3283 04/07/2022 12:45:11

durthu
Apothicaire de Gondolin
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 558

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Je commence seulement la 4ème saison.
C'est marrant, j'ai toujours eu du mal avec les premiers épisodes dans les précédentes saisons mais là le premier épisode m'a bien accroché.

Hors ligne

 

#3284 04/07/2022 13:35:00

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7395

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Je commence tout juste Stranger Things saison 4 également (2 épisodes vus) et je suis plutôt satisfait pour le moment. Avec des épisodes qui dépassent tranquillement les 1h, sans compter les 2 derniers épisodes, on sent que Netflix y a mis les moyens et a donné carte blanche aux Duffer Brothers. Pour le moment, ça démarre très bien. Comme beaucoup, j'avais trouvé la saison 3 en-dessous des autres saisons, même sans être un fan inconditionnel de la série : pas mal de redites, pas de nouveaux enjeux, une reprise des clichés des films de l'époque sans trop de recul dessus (en tout cas encore moins que pour la s1et la s2).

Là, ça me semble quand même un poil plus ambitieux dans la narration avec l'arrivée bienvenue d'un méchant qui paraît d'emblée plus incarné. La série verse très facilement dans l'horreur et s'en sort pas mal de ce côté-là.
On va voir où ça va, mais je pense que ça fera bien son office de petite série popcorn de l'été.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3285 04/07/2022 17:23:08

Bergelmir
Archiviste de Tolkien
Lieu: Dans les montagnes
Date d'inscription: 09/01/2019
Messages: 216
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Adoré cette saison !
Bon j'avais déjà passé un bon moment avec la 3ème, même si je comprends très bien qu'on la trouve "en-dessous des autres", comme dit Merwin, mais celle-ci me semble à l'inverse un cran au-dessus.

Oh et Eddie Munson => MVP whistling

Hors ligne

 

#3286 04/07/2022 20:09:36

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13266
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Je viens de finir, et Stranger Things continue à ne pas me décevoir : il y a toujours des références que j'arrive à comprendre "the Shire is burning, let's go to Mordor...what's Mordor ?"

et une capacité à donner une nouvelle jeunesse à une musique (au moins deux cette saison).

Oh et Eddie Munson => MVP whistling

tellement métal !

Hors ligne

 

#3287 06/07/2022 10:44:58

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3715
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Alala quelle saison 4 de Stranger Things mes aïeux tongue

Déjà franchement content que les Duffer Brothers aient redressé la barre après les errements de la 3e saison, clairement la plus mauvaise du lot (oui, je n'ai pas pardonné l'irruption des russes dans cette histoire, peut-être le truc le plus mal intégré de tout le lore).

Cette série reste un modèle d'écriture de personnages. La majorité bénéficient d'un capital sympathie que je ne retrouve que beaucoup trop rarement ailleurs. Franchement, Steve Harrington, meilleur perso 1512

Après tous ne bénéficient pas du même traitement durant cette saison. Et Will parait toujours aussi peu à sa place dans l'histoire. Un peu comme s'il était mort depuis la saison 1 et que tout le monde le savait mais faisait comme si ce n'était pas le cas. Et le souci c'est que si sa storyline pour cette saison 4 est touchante, il ne se définit QUE par ça durant toute la saison !

Et que dire de ce pauvre Jonathan, condamné à... conduire ? Et ce, durant toute la saison aussi. En fait, ce déséquilibre impacte surtout le groupe de Mike, Will et Jonathan, qui parfois disparaissent de l'écran pendant des plombes. Il faut dire que leur périple n'est pas le plus passionnant du lot.

Concernant l'histoire toujours, j'ai été suffisamment pris dedans pour ne pas voir arriver le twist de l'épisode 7, qui a très bien marché sur moi.

Et plus globalement, Stranger Things fonctionne en fait beaucoup mieux quand il revient aux fondamentaux de son univers, notamment concernant tout ce qui traite de l'upside down (ça vaut teeeeeellement mieux que des méchants russes infiltrés sous un centre commercial).

Bref, j'ai vraiment apprécié mon visionnage et j'ai hâte de voir comment tout ça va se conclure désormais smile

Hors ligne

 

#3288 12/07/2022 14:33:09

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3715
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Double post pour dire que j'ai fini la 3e saison de The Boys.

Et après un démarrage que je trouvais canon, j'ai été déçu de la 2e partie-fin de la série.

Certaines intrigues sont remisées au placard sans qu'on sache trop pourquoi

Spoiler:

Victoria Neumann qui était clairement annoncée comme LA méchante de cette saison disparait totalement au bout de quelques épisodes pour revenir à la toute fin et teaser les futurs événements de la prochaine saison...

Egalement quand j'y repense, l'introduction du V Temp c'est vraiment une fausse bonne idée.

Au final ça vient briser la règle fondamentale de l'histoire qui veut que le combat entre les Sups et les Boys soit complètement déséquilibré (et ce qui tient en haleine, étant donné que les Boys doivent rivaliser d'imagination avec les limites auxquels ils sont confrontés).
Mais avec le V Temp c'est plus du tout la même histoire.

Spoiler:

Butcher devient un Homelander en puissance

et du coup on a plus vraiment à craindre pour leur vie.

Pour moi le plus mauvais de cette saison c'est vraiment son épisode final qui ressemble à un truc rushé à la va-vite. Les bonnes idées comme ce qui tourne autour de Black Noir

Spoiler:

son esprit qui voit des persos de dessin animé lui parler j'ai vraiment trouvé ça cool comme idée, mais aussi le fait qu'il veuille pour une fois faire quelque chose pour lui-même plutôt que de se contenter de suivre

sont évacués en l'espace de 2 minutes.

Le pire dans tout ça c'est le traitement de ce pauvre

Spoiler:

Ryan, le fils du Homelander, véritable girouette émotionnelle qui change d'allégeance en fonction de qui est allé lui parler en dernier.

Bref, c'est la première fois que la série me déçoit et j'espère qu'elle saura redresser la barre pour sa 4e saison. (j'avoue que j'attendais depuis le début de la saison un type de scène comme la toute dernière avec le Homelander, ça me fait espérer du bon malgré tout).

Hors ligne

 

#3289 12/07/2022 20:28:01

John Coltaine
Istar
Date d'inscription: 14/08/2019
Messages: 163

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Alors pour le coup tout comme Guigz, vraiment beaucoup aimé la dernière saison de Stranger Things , du rythme , de bon personnages joués par de bons acteurs et une histoire réunissant bien les différentes saisons alors que c'était pas gagné !! Un méchant qui fait peur et quelques scènes assez sombres allant chercher plus du côté horreur que teenager ça donne un côté plus ,dramatique. Vu avec Madame et les épisodes se sont enchaînés, ce qui arrive rarement.

Pour The Boys , ça part fort ( La scène de l'éternuement du premier épisode...) et ça fini par tomber à plat , comme quoi sur un épisode une saison peut basculer, décevant donc mais pas rédhibitoire en ce qui me concerne.

Dernière modification par John Coltaine (12/07/2022 23:00:32)

Hors ligne

 

#3290 01/08/2022 11:54:53

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37469
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Cet été, grâce au replay (tout de même), je me suis lancé enfin lancé dans le fameux Yellowstone de Kevin Costner (son neo-western dont le succès n'en finit pas de donner des spin-offs) et même si c'est parfois too much dans le côté drama/soap, ça se regarde très bien !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3291 03/08/2022 17:24:15

toon
Ta'veren
Date d'inscription: 09/03/2013
Messages: 206

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Terminé hier soir la courte saison 1 d' Archive 81 (8 épisodes).

Très très bon, le coté angoissant progressant d'épisode en épisode, elle devrait ravir tout amateur de Call Of Cthulhu.

Dernière modification par toon (03/08/2022 17:27:01)

Hors ligne

 

#3292 13/08/2022 18:44:25

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1822
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Fini The Boys cet après-midi, et contrairement à mes camarades plus haut, j'ai adoré de bout en bout, même si j'ai bien conscience que certains éléments du scénario ont été un peu précipités, voire passés à la trappe sur la fin. En fait, je crois que l'aspect "critique sociétale" de la série m'éclate tellement que j'en oublie des détails triviaux comme les trous dans l'histoire... La façon dont l'Amérique entière, quelle que soit son orientation politique, en prend pour son grade est absolument magistrale : les complotistes en casquette MAGA et T-shirt "I <3 NRA", les ultra-woke, les réseaux sociaux et l'obsession permanente des chiffres et de l'audience, les grandes entreprises d'une hypocrisie à gerber, les films et séries sur les superhéros à outrance, les célébrités à côté de la plaque qui te chantent "Imagine there's no possessions" dans leurs palaces avec 28 chambres en pleine crise... Ça tire à boulets rouges de tous les côtés, et rien que pour ça, je finis chaque épisode avec un grand sourire. Comment cette série peut être produite par le même network qui s'apprête à nous proposer Les Anneaux de pouvoir, je n'en ai aucune idée...

Et puis le gore absolu et absolument assumé, de temps en temps, ça fait du bien. Et l'accent Cockney de Karl Urban est une merveille. Et voir Jensen Ackles en salopard de premier ordre, après 15 ans de Supernatural, ça fait plaisir. Et si Antony Starr ne récupère par un Emmy et un Golden Globe avant la fin de la série, je fais un scandale.

Bref. La saison 4 va piquer et j'ai HÂTE !!!

@Guigz:

Spoiler:

"Ryan, le fils du Homelander, véritable girouette émotionnelle qui change d'allégeance en fonction de qui est allé lui parler en dernier." C'est pas ce qu'on appelle un pré-ado, ça ? whistling

Dernière modification par Saffron (13/08/2022 18:45:22)


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

Pied de page des forums