Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#3161 11/05/2021 15:49:17

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1616

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Finalement la première saison de Shadow and Bones est bien passée pour moi, les deux histoires se mélangent plutôt bien au final, donc je regarderai la suite avec grand plaisir.


Memento Mori

Hors ligne

 

#3162 11/05/2021 15:51:23

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1166

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Pareil pour moi. Je n'avais auparavant pas lu les bouquins, mais je n'ai eu aucun mal à me sentir impliqué dans l'histoire. Et j'ai apprécié l'univers et les personnages. Je regarderais également la suite avec plaisir. Et je me lancerai peut-être également dans les romans du Grishaverse.


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#3163 11/05/2021 16:17:56

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13246
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

On en parle dans le sujet dédié aux romans justement. smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#3164 11/05/2021 18:30:12

Greed Gobelin
Istar
Lieu: Mon canapé
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 188

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Gillossen a écrit:

Bon sang, Jupiter's Legacy... J'ai tenu une demi-heure.
Ces acteurs tous plus raides les uns que les autres, cette mise en scène, ce scénario si lent...

Terminé la saison. Je confirme qu'on s'emmerde tout le long. Ça raconte quedal, ça fait juste de l'exposition. On dirait un très long prologue en fait. Ils devraient appeler ça une " saison 0 " et quand on sait que Netflix à tendance à ne faire qu'une ou deux saisons à ses séries...

Sinon je m'attaque enfin à Invincible et pour l'instant... On dirait juste une série façon Darkverse du DC Animated Universe, ou ils te foutent du gore et du cynisme partout juste pour faire plus maaaattuuurrreee rolleyes
Je vais quand même continuer, apparemment ça s'améliore après.

Hors ligne

 

#3165 12/05/2021 11:05:11

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3558
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Bon ben merci pour vos avis sur Jupiter's Legacy, je gagne du temps tongue

Pour Invincible, grosso modo le premier épisode dans sa globalité donne le ton de la série. Je sais pas trop d'ailleurs si le show se veut mature quand j'y repense. Elle me semble surtout avoir le grand fessier entre deux tabourets pour enfants. Entre un côté série B assumé et des moments plus dramatiques. Perso c'est surtout l'aspect dramatique qui m'a accroché et pas l'autre aspect que je trouve un peu too much.

Hors ligne

 

#3166 12/05/2021 13:35:30

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Absolument en désaccord concernant Jupiter's Legacy. La saison est courte, je ne me suis quasiment pas ennuyé. Le jeu d'acteur est pas exceptionnel mais pour moi je le range dans la catégorie (un peu inférieure tout de même) à Umbrella Academy. Alors oui, on est dans le style prologue (comme American Gods avec la saison une où il ne se passe quasiment rien... Jupiter est beaucoup moins lente que American Gods quand même).
J'ai volontairement évité toutes les critiques avant de la regarder afin de me faire ma propre opinion... Comme quoi, les goûts et les couleurs ! Guigz je te conseille de te faire ton propre avis sur la question sans trop te laisser influencer par des avis négatifs qui pourraient te mettre dans de mauvaises conditions avant de la regarder whistling


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#3167 12/05/2021 13:41:57

Ys
Compagnon des Devoirs
Lieu: Saint Emilion
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 1551
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'en suis à l'épisoed 6 de Jupiter's Lefacy et moi aussi je trouve ça bien. Le côté génèse, changement de génération avec la question de la force létale... ça me plait!


Hurin, désespéré resta debout devant les murailles muettes d'Echoriath. A l'ouest, le soleil perça les nuages et tacha de rouge ses cheveux blancs. Alors, seul dans le désert, il pleura à grands cris, ne se souciant pas d'être entendu, il maudit ce pays sans pitié et grimpa finalement sur un rocher pour s'écrier d'une voix forte, tourné vers Gondolin:
- Turgon, Turgon, souviens toi du Marais de Serech! O Turgon, n'entends tu rien derrière tes remparts?
Mais il n'y eut comme réponse que le bruit du vent dans les herbes sèches.
- Elles avaient la même voix à Serech au crépuscule, dit Hurin.

Le Silmarillion

Hors ligne

 

#3168 12/05/2021 16:41:04

Greed Gobelin
Istar
Lieu: Mon canapé
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 188

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Pour expliquer un peu mon ressenti pour Jupiter's Legacy :

Spoiler:

Franchement, la seule question qu'il y a pour l'instant c'est " est-ce qu'un super-héros doit tuer ou pas ? " Waaa très original. En fait, c'est pas vraiment ça qui me gêne mais plus le fait que ça à été traité déjà bien mieux ailleurs, là c'est juste balancé comme ça. Encore j'aurais pu m'en contenter si les personnages n'étaient pas tous aussi peu attachants. Entre le père qui est à fond sur son code et ses enfants qui sont juste égocentrés (mention spéciale à Chloe à qui on a juste envie de mettre des baffes). Le délire générationnel est un peu traité vite-fait.

Et y a aussi le fait que la série est coupée en deux par deux intrigues (le passé et le présent) beaucoup trop différentes. Ça veut s'éparpiller (en 8 épisodes) et finalement ça ne développe presque rien dans l'une comme dans l'autre.

je le range dans la catégorie (un peu inférieure tout de même) à Umbrella Academy. Alors oui, on est dans le style prologue (comme American Gods avec la saison une où il ne se passe quasiment rien... Jupiter est beaucoup moins lente que American Gods quand même).

Pour la comparaison avec Umbrella Academy :

Spoiler:

le traitement fait toute la différence. Ce qui marche dans Umbrella Academy, c'est qu'il y a un humour irrévérencieux bien fun. Les personnages sont vraiment géniaux, et la mise en scène très stylée. Dans UA, l'intrigue un peu faiblarde est contrebalancée par plein d'autres qualités. On a rien de tout ça dans Jupiter's Legacy.

Hors ligne

 

#3169 13/05/2021 11:58:36

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Il me semble que la saison adapte un tout petit bout du comics, c'est peut-être aussi le souci. A force de garder le pied sur la pédale de frein... hmm


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3170 13/05/2021 15:51:26

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Tu devrais aller au delà des 30 minutes que tu as déjà regardé lol
Après je ne connais pas le comics faut dire, je ne peux pas comparer.


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#3171 19/05/2021 10:19:34

Knight
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 06/01/2015
Messages: 593

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Vu la seconde saison de LOVE DEATH + ROBOTS c'était sympa, mais moins que la première saison. C'était plus court avec des histoires moins marquantes. Reste que Blur Studio fait toujours un travail extraordinaire.


The Age of Kings is dead . . . and I have killed it.

Hors ligne

 

#3172 19/05/2021 12:14:26

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Spoilers Mare of Easttown après 5 épisodes.

Spoiler:

Zabel. sad
Je ne crois pas du tout au prêtre comme coupable du meurtre d'Erin, trop simpliste. L'un de ses oncles ? Sa meilleure amie bien louche ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3173 21/05/2021 15:57:15

Shyria
Mage
Date d'inscription: 28/09/2015
Messages: 85

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Knight a écrit:

Vu la seconde saison de LOVE DEATH + ROBOTS c'était sympa, mais moins que la première saison. C'était plus court avec des histoires moins marquantes. Reste que Blur Studio fait toujours un travail extraordinaire.

Pas tout vu encore mais l'episode 3 m'a bien perturbé/mis mal à l'aise.

Spoiler:

Peut être parce que je suis une jeune maman mais cette société qui accepte de tuer ces enfants pour pouvoir continuer à vivre éternellement m'a bien mis mal à l'aise. A l'opposé le discour de la mère qui parle de son bonheur à voir l'emerveillement quotidien de sa fille m'a touché.

Le reste est en effet plus anectdotique pour moi même si visuellement c'est beau.

Hors ligne

 

#3174 27/05/2021 15:18:02

LordAtticus
Magicien Mangeur de Chat
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 11/07/2012
Messages: 489

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Après avoir regardé plusieurs les 5 premières saisons d'X-Files, j'ai enfin réussi à pousser plus loin et suis allé au bout de la 9 ! Et même si ça s'essouffle par moment, c'est vraiment top!


« — Supposez que des explosions nucléaires se soient produites sur Terre... »
« — A la surface de la Terre ? Impossible. Il n'y a pas d'exemple dans toute l'histoire de la Galaxie d'une société assez stupide pour employer les explosions nucléaires comme une arme de guerre. »
Fondation, Isaac Asimov

Hors ligne

 

#3175 27/05/2021 15:24:11

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 1082

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Entre deux épisodes de The Handmaid's Tale (la saison 4 ne me transcende pas, même s'il y a du mieux par rapport à la 3e), je me refais l'intégralité de Fringe avec mon homme qui ne l'avait jamais vue ! Autant dire que j'ai déjà plus que hâte d'en arriver aux saisons 2 et 3 (les fans sauront pourquoi)... wub


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#3176 27/05/2021 20:31:41

durthu
Apothicaire de Gondolin
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 475

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Fringe .... wub

Ça me donne envie de la revoir.
C'est marrant mais en ce moment, je me refais en parallèle des anciennes séries. Surement un peu de nostalgie.

Hors ligne

 

#3177 31/05/2021 11:16:32

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Bon, en tout cas, le Luther français n'a pas cartonné jeudi dernier, contrairement à Tchernobyl sur M6 (une petite surprise que cette programmation), donc, pour une fois, c'est quand même bon signe. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3178 03/06/2021 11:49:32

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36652
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Jupiter's Legacy c'est déjà fini, puisque les acteurs ont été libérés de leur contrat.
Netflix n'a visiblement pas réussi à faire son The Boys (même si le ton n'est pas le même, j'ai saisi).


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3179 03/06/2021 13:40:21

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 560

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Tom Ward a écrit:

Entre deux épisodes de The Handmaid's Tale (la saison 4 ne me transcende pas, même s'il y a du mieux par rapport à la 3e), je me refais l'intégralité de Fringe avec mon homme qui ne l'avait jamais vue ! Autant dire que j'ai déjà plus que hâte d'en arriver aux saisons 2 et 3 (les fans sauront pourquoi)... wub

J'ai typiquement la même réaction que toi sur Handmaid's tale... J'étais en joie en apprenant l'existence d'une saison 2... Histoire de pousser au-delà du bouquin.... Mais franchement, la série aurait peut-être gagné à se limiter. Ce qu'on gagne en informations/rebondissements dans la saison 3 (pas encore vu la 4), on le perd en puissance et en mystère, je trouve. sad
(Et que dire du 2e volume publié par Margaret Atwood ? A part que ça a été une grosse déception pour moi. Mais ça, c'est un autre sujet)


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#3180 05/06/2021 10:15:33

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7275

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Si vous n'avez toujours pas vu Mythic Quest ou que vous n'avez pas l'intention de la regarder (c'est dommage parce que c'est une très bonne comédie), n'hésitez pas à jeter un œil sur l'épisode 6 de la saison 2. Tout comme le S01E05, c'est un épisode spécial, plus ou moins décorélé de la série, sans comédie, et qui peut se regarder sans connaissances du reste. C'est écrit par Craig Mazin (Tchernobyl), qui a également un petit rôle dans la série (et un autre dans l'épisode en question), et ça nous plonge dans le Los Angeles du début des années 70, dans l'univers de la science-fiction littéraire, avec Le Guin, Asimov ou encore Bradbury en guest.

Ça vaut le coup pour le côté remontée dans le temps pour les fans de SFFF, mais c'est aussi une belle histoire assez touchante.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

Pied de page des forums