Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#3041 20/07/2020 15:25:31

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 960
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Bon... outre la fin du Transperceneige (qui j'ai bien plus aimé que ce que je pensais à priori) et les premiers épisodes pas si mal de Twilight Zone Saison 2, j'ai bouclé la série M'entends-Tu ? sur Netflix.

Je l'ai découvert durant la nuit Comédie de l'excellent Festival SERIES MANIA de Lille et c'était, clairement, la petite perle qui mettait en joie (et qui pinçait le cœur !)
Trois filles pauvres, tendance famille de merde et emmerdes en ribambelle, mais soudées par l'amitié, la connerie et le reste.
C'est drôle, attachant, humain, populaire sans être racoleur, re-drôle. Et c'est québécois avec un accent qui tue (et des expressions de même) !
10 épisodes de 20 minutes qui se croquent tout seul avec des guests excellent (Pretzel For the Win !) que vous pouvez désormais voir sur Netflix (avec sous-titres parce que sinon c'est hard).

Donc pour les amateurs, allez-y.

Dernière modification par Littlefinger (20/07/2020 15:25:46)

Hors ligne

 

#3042 22/07/2020 11:32:55

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Je ne l'ai jamais vu passer dans le menu. huh
Comme quoi.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3043 22/07/2020 11:39:43

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 960
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Gillossen a écrit:

Je ne l'ai jamais vu passer dans le menu. huh
Comme quoi.

Franchement, je penses que si j'avais pas connu au préalable, c'était enterré par l’algorithme.

Hors ligne

 

#3044 27/07/2020 11:27:47

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Et donc merci Littlefinger parce que c'est vraiment bon !
Il nous reste un épisode (de la première saison) qui s'annonce... sombre.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3045 31/07/2020 08:06:59

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Eeeeeeeeet 6 ans plus tard, donc après tout le monde, j'ai terminé How I met your Mother smile mrgreen

Et je comprends que la fin ait beaucoup déçu, j'en fais justement parti.

Le souci d'une fin comme celle là, qui a été tournée 7 ans avant afin que les enfants de Ted puissent intéragir sans avoir vieilli à l'écran, c'est que ça a donné un côté ultra rigide à l'histoire.

Au delà du côté ultra rushé pour

Spoiler:

se débarasser de la mère, ça donne raison à l'entètement désespéré de Ted en plus de donner l'impression que finalement la rencontre avec la mère n'était qu'une super parenthèse.

,

le souci, c'est que quand tu prévoies une fin trop tôt, alors tu empêches l'oeuvre de se développer de manière organique. Certains personnages qui pourraient apparaitre et prendre de l'épaisseur dans l'intrigue se voient donc refoulés au prétexte qu'il faut que ça finisse d'une certaine manière.

C'était compliqué de créer le personnage de la mère après 8 saisons d'attente et avec Cristin Milioti les showrunners ne se s'étaient pas planté. L'actrice est ce qu'il y a de mieux dans cette saison 9 trop longue et qui manque un peu de pep's. A ce titre, l'épisode qui lui est dédié est pour moi l'un des meilleurs du show.

Et pour le coup, on s'attache vraiment à la mère dans cette dernière saison (en tout cas moi)

Spoiler:

alors davantatage que sa disparition, ça ne colle vraiment pas de dédier la fin uniquement à une relation Ted/Robin basée sur le fait de savoir renoncer et d'aller de l'avant. Avec cette fin on a un retour en arrière sur l'évolution de Ted (et aussi celle de Barney) qui a donc fait du surplace pendant 8 ou 9 ans, plutôt que de changer. Et ce, alors que la thématique de la saison 9 (c'est répété suffisamment durant les 24 épisodes) c'est justement d'embrasser le changement de sa vie et d'accepter d'aller de l'avant.

D'ailleurs les créateurs ont bien compris les problèmes de cette fin et la fin alternative qui est dispo dans le DVD de la série rend bien mieux justice à l'histoire et à ses personnages

Spoiler:

en mettant le point final juste après la rencontre entre Ted et Tracy

, la fin en devient parfaite à mes yeux. smile

Voilà voilà, c'était Guigz pour une rétrospective 2014 tongue

Hors ligne

 

#3046 12/08/2020 11:24:59

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'ai beaucoup aimé la première saison de Perry Mason (HBO/OCS) qui démarre doucement pour monter en régime.
Et puis, au-delà du scénario ou de la distribution, belle ambiance !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3047 12/08/2020 13:43:32

durthu
Apothicaire de Gondolin
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 546

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Guigz a écrit:

Eeeeeeeeet 6 ans plus tard, donc après tout le monde, j'ai terminé How I met your Mother smile mrgreen

Et je comprends que la fin ait beaucoup déçu, j'en fais justement parti.

Le souci d'une fin comme celle là, qui a été tournée 7 ans avant afin que les enfants de Ted puissent intéragir sans avoir vieilli à l'écran, c'est que ça a donné un côté ultra rigide à l'histoire.

Voilà voilà, c'était Guigz pour une rétrospective 2014 tongue

J'ai suivi la série lors de sa diffusion et c'est vrai que j'ai eu du mal avec la dernière saison et la fin.
Je suis resté dubitatif en voyant le dernier épisode et même si je comprends ce que les auteurs ont voulu faire, ça ne m'a pas forcément plu.
Ce qui est rigolo, c'est que je me suis refait la série en quelques mois récemment et j'ai trouvé la fin meilleure que dans mes souvenirs. Est ce le fait d'avoir enchainé les saisons ?

Je viens de regarder la fin alternative que je ne connaissais pas. C'est ce genre de fin que j'attendais mais si elle peut être qualifiée de "simpliste".

Spoiler:

Avec la fin officielle, je ne comprends pas trop comment justifier le fait que Ted dit toujours "aunt Robin"

Gillossen a écrit:

J'ai beaucoup aimé la première saison de Perry Mason (HBO/OCS) qui démarre doucement pour monter en régime.
Et puis, au-delà du scénario ou de la distribution, belle ambiance !

J'hésite à m'y mettre. Je ne connais que les téléfilms qui passaient il y a très longtemps mrgreen

Hors ligne

 

#3048 12/08/2020 16:29:09

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

durthu a écrit:

Je viens de regarder la fin alternative que je ne connaissais pas. C'est ce genre de fin que j'attendais mais si elle peut être qualifiée de "simpliste".

La fin alternative parait simple mais au final c'est aussi la plus logique.

Pendant une grande partie des dernières saisons, il est question pour Ted d'arriver à passer à autre chose et à oublier Robin avec qui il ne peut définitivement pas finir (c'est pas faute d'avoir essayé).
Il est même question durant la dernière saison d'un épisode où celui-ci dit définitivement au-revoir à ses espoirs de finir avec Robin. C'est d'ailleurs assez marquant puisqu'on y voit alors figurativement Ted lâcher la main de Robin qui s'envole vers le ciel alors que lui reste au sol.

La saison 7 a pas mal de problèmes comparativement aux autres : des situations répétitives, la sensation pour le spectateur de ne pas avancer dans l'histoire parce qu'au final 22 épisodes sur 24 se déroulent sur à peine quelques heures, etc.. Mais le final est vraiment le pire. On ressent une sorte de décalage complet avec tout ce qui a pu nous être raconté auparavant. Et puis il reste surtout cette désagréable sensation d'avoir rushé trop de choses comme

Spoiler:

la brouille entre Marshal et Lily, le divorce de Robin et Barney dont on nous parle 5 minutes lors d'un des deux derniers épisodes alors qu'on nous a bassiné avec ce mariage pendant toute la saison. Barney qui repart à la case départ alors que finalement il avait une évolution intéressante et puis qui devient papa en l'espace là aussi de cinq minutes sans qu'on nous montre l'incidence que cela aura sur lui. Et puis bien entendu cette conclusion merdique (parce qu'il n'y pas d'autre mot) qui donne la sensation que finalement la série aurait mieux fait de s'appeler How I met Robin.

Moi aussi au départ j'appréciais, comme beaucoup j'imagine, le couple Ted/Robin durant les premières saisons. Et si j'avais tourné une fin à ce moment là, j'aurai fait le même choix que les showrunners.
Le souci c'est qu'en faisant ça, on ne laisse plus aucune chance à la mère (Tracy) de ne jouer au mieux qu'un rôle plus que secondaire dans la vie de Ted, alors qu'elle est sensée symboliser au contraire, ce qu'il y a de plus important pour lui. Après tout, c'est le titre du show.

Bref, Tracy>Robin, ça c'est clair et net tongue

Hors ligne

 

#3049 15/08/2020 08:57:40

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1681

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'ai fini la première saison de Upload, et c'était bien sympa. Dix épisodes d'une vingtaine de minutes, des acteurs qui m'ont touchée, un ton souvent drôle pour cette histoire futuriste... Je regarderai la suite avec plaisir !


Memento Mori

Hors ligne

 

#3050 15/08/2020 17:45:05

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2471
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Pareil que Gillossen pour Perry Mason.

Concernant HIMYM, pas revue depuis sa diffusion mais je me souviens avoir trouvé qu'à partir de la saison 5 le niveau avait bien chuté d'un coup et les personnages étaient devenus insupportables et ils ont étiré le truc à mort (le teasing du mariage de

Spoiler:

Robin et Barney

étalé sur je ne sais combien de saison par exemple). Du coup, arrivée au dernier épisode, je n'avais pas été spécialement choquée par le dénouement, vu que je trouvais que ça abusait depuis des années.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#3051 15/08/2020 17:49:15

LDavoust
Sedai
Date d'inscription: 08/03/2010
Messages: 120
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Coucou le thread,

Alors oui, on est bien d'accord, la fin de How I Met, quelle HENAURME rupture de promesse narrative. C'est littéralement le titre de la série, on te fait une montée en puissance sur 9 saisons

Spoiler:

Et en fait on s'en tape, lol

La série a clairement évolué entre le tournage initial de la fin et son développement dans le temps. Et ça n'était clairement plus raccord, dommage que les showrunners ne l'aient pas vu… C'est intéressant de comparer ça avec la manière dont Babylon 5 a su rester cohérent et intéressant dans des conditions autrement plus compliquées (un arc prévu sur 5 saisons, transformé en 4, puis 5 à nouveau).

Dernière modification par LDavoust (15/08/2020 17:50:25)


Il faut savoir comment accepter le rejet et rejeter l'acceptation. - Ray Bradbury

[Site] | [Procrastination podcast]

Hors ligne

 

#3052 16/08/2020 17:19:49

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 560

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Littlefinger a écrit:

Bon... outre la fin du Transperceneige (qui j'ai bien plus aimé que ce que je pensais à priori) et les premiers épisodes pas si mal de Twilight Zone Saison 2, j'ai bouclé la série M'entends-Tu ? sur Netflix.

Je l'ai découvert durant la nuit Comédie de l'excellent Festival SERIES MANIA de Lille et c'était, clairement, la petite perle qui mettait en joie (et qui pinçait le cœur !)
Trois filles pauvres, tendance famille de merde et emmerdes en ribambelle, mais soudées par l'amitié, la connerie et le reste.
C'est drôle, attachant, humain, populaire sans être racoleur, re-drôle. Et c'est québécois avec un accent qui tue (et des expressions de même) !
10 épisodes de 20 minutes qui se croquent tout seul avec des guests excellent (Pretzel For the Win !) que vous pouvez désormais voir sur Netflix (avec sous-titres parce que sinon c'est hard).

Donc pour les amateurs, allez-y.

Enfin je suis tombée dessus ! Le titre apparaissait en anglais haha.
J'ai vu les premières minutes, ça a l'air chouette, ça va m'occuper pendant la semaine de quarantaine qui me reste huhu


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#3053 04/09/2020 12:03:30

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Sinon, quelques mois avant la saison 3, Cobra Kai a fait le saut de Youtube à Netflix il y a quelques jours... whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3054 07/09/2020 21:39:00

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

C'est le retour de The Boys ! Saison 2 ! band

Les trois premiers épisodes sont d'ores et déjà dispo sur Prime et après visionnage du premier épisode, c'est toujours aussi bon. Hyper ancré dans son époque et carrément jouissif. J'adooooooore tongue

Hors ligne

 

#3055 08/09/2020 21:28:29

Vyrseg
Maïa
Date d'inscription: 17/11/2010
Messages: 274

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Yep le retour de The Boys toujours dans la même veine ça fait du bien !
Par contre il y a des dialogues purement en français qui demande de bien tendre l'oreille pour comprendre à cause des accents hmm (j'ai limite mieux compris le japonais)

Hors ligne

 

#3056 09/09/2020 07:40:35

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Ahah, oui l’accent haïtien happy

Effectivement, j’ai fini les trois premiers épisodes et je trouve ça clairement au-dessus de toutes les dernières séries que j’ai pu voir. Le casting pète la classe. À chaque apparition d’Anthony Starr, The Homelander, je ressens le même sentiment de malaise et d’appréhension que depuis le début. Quel jeu ! ohmy

Et Stormfront, non mais quel personnage de dingue ! 1512

Hors ligne

 

#3057 09/09/2020 13:37:49

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7382

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Guigz a écrit:

Ahah, oui l’accent haïtien happy

Effectivement, j’ai fini les trois premiers épisodes et je trouve ça clairement au-dessus de toutes les dernières séries que j’ai pu voir. Le casting pète la classe. À chaque apparition d’Anthony Starr, The Homelander, je ressens le même sentiment de malaise et d’appréhension que depuis le début. Quel jeu ! ohmy

Et Stormfront, non mais quel personnage de dingue ! 1512

T'es au courant que Stormfront c'est

Spoiler:

une néo-nazie

quand même ? D'où le nom loin d'être neutre tongue

Pour les dialogues en français de Frenchie, ils se sont quand même bien plantés, tout comme sur la traduction de Mr. Butcher en M. Charcuter quand Frenchie s'amuse à l'appeler comme ça. Ils se sont gourés en tapant dans Google Trad et ont pris le sens "to butcher" au lieu du "butcher/boucher" ou un truc du genre, sinon je vois pas. Mais à part ça, je trouve que l'acteur a carrément une gueule de petite frappe marseillaise et le rap français qui passe en fond sonore colle plutôt bien au perso. Son accent français quand il parle anglais (c'est à dire la majorité du temps) est aussi assez convaincant je trouve.
D’ailleurs, dans le comics, Frenchie est une pure caricature (les combats de baguette à vélo avec le béret…), à tel point qu’on se demande s’il est vraiment français.

Sinon j’ai dévoré en moins d’un week-end les 2 saisons de Cobra Kai, que j’ai trouvées excellentes. On s’attache à toute la galerie de personnages, Johnny et Daniel et tête (et sauf le fils de Johnny, une pure tête à claque), et la série vient commenter très intelligemment les films de l’époque, sans verser dans la nostalgie à tout crin. Et même si la série garde un ton résolument léger, elle questionne beaucoup l’équilibre de ses deux héros qui, pour une pauvre rivalité de mâle alpha à deux balles pendant leur jeunesse, endoctrinent et arment sans vraiment s’en rendre compte des gamins pas beaucoup plus stables. La femme de Daniel est d’ailleurs un personnage très intéressant à cet égard puisque c’est elle qui fournit ce regard extérieur. La fin de la saison 2 vient bien enfoncer le clou sur le fait que ce qu’on regarde avec un œil amusé est loin d’être anodin.

Enfin, dernière petite friandise découverte récemment et dont la diffusion est en cours sur Apple TV : Ted Lasso, créée par Bill Lawrence (Scrubs, Cougar Town) et avec Jason Sudeikis. La série est tirée d’une série de sketchs écrits par Sudeikis pour faire de la pub sur NBC Sports qui part du concept d’un entraîneur de football américain, Ted Lasso, qui vient entraîner une équipe de Ligue 1 de football européen. Le concept est conservé tel quel pour la série, mais le personnage de Ted Lasso a été complètement réécrit pour le transformer en un indécrottable gentil optimiste dont l’énergie positive porte complètement chaque épisode, à la façon d’une Leslie Knope. Faut pas regarder la série pour le foot, ça reste assez secondaire (c’est un décor central, mais ça ne parle pas de tactiques, de gestion de clubs, etc.) et très idéalisé. Mais tout tient à Ted Lasso et à ses interactions avec les différents personnages et comment une simple politesse et une attention particulière peuvent faire toute la différence. En cette période, c’est du pur feel good à s’injecter directement dans les yeux.
Après l’excellent Mythic Quest, Apple TV confirme qu’ils peuvent se défendre en terme de comédies. Pour Mythic Quest comme pour Ted Lasso, c’est du très classique structurellement, mais bon sang que c’est efficace !


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3058 09/09/2020 15:49:35

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Merwin ! Tu m’as spoilé ! pleure

Hors ligne

 

#3059 09/09/2020 16:31:05

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7382

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Spoilé de quoi ? J'ai vu le même nombre d'épisodes de la saison 2 que toi, il y en a que 3 de sortis. huh


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3060 09/09/2020 18:39:18

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3676
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Ben j’avais pas déduit que Stormfront était

Spoiler:

une néo-nazie

, même si ça paraît beaucoup plus clair maintenant.

Hors ligne

 

Pied de page des forums