#61 20/03/2012 15:19:38

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Voil troisime et dernier tome termin.

Alors c'tait bien? Oh que oui!

Brian Ruckley nous a offert ici une trilogie de bonne qualit.
On l'a souvent compare au trne de fer cause de son univers mdival dans lequel la magie intervient peu, cause de sa violence, les personnages, mme importants, y meurent facilement, etc.
a semble classique et puis d'un coup... non!

On a bien ce dbut avec un jeune hros qui devra faire face l'adversit, des batailles ranges, des siges de cits fortifies, etc.

Et puis petit petit le livre devient plus sombre, les instincts remontent la surface. Personne n'est vraiment mauvais mais beaucoup souffrent et se vengent en retour. C'est l la grande force du livre. Une noirceur (mme si finalement rien n'est vraiment ni tout fait blanc ni purement noir) qu'on ne voit pas souvent dans la fantasy. Et dans cette gradation le 3e tome est justement parfait. On est au crpuscule d'un univers, peut-tre l'aube d'autre chose. Et c'est justement ces moment de la journe, le soleil au plus bas, que les ombres sont les plus grandes et s'tire sur chaque ville, paysage, personne. Cette ombre est vraiment au cur de ce 3e tome et c'est une vritable russite de ce point de vue.

Contrairement BlackWolf, je trouve que Ruckley vite le manichisme jusqu'au bout. Aeglyss est toujours la limite du regret, il se pose plein de questions, il sait qu'il est tourment, etc. De mme Orisian est parfois proche de lcher la bride une fureur destructrice.
Ces bataille intrieure sont trs bien rendues.

On a donc des personnages assez bien construits, face des choix complexes et que l'on sent cruciaux.
Ajoutons cela un dcors russi : un monde mdival assez proche de ce qu'aurait pu tre lcosse natale de Ruckley au Moyen Age s'il y avait eu des elfes (appels kyrinins ici) et quelques trs rares magiciens.
Cet univers a connu un schisme qui sera finalement l'origine de tout ce qui est racont dans ce livre. Cette opposition religieuse est elle aussi trs intressante, la mythologie de ce monde est complte et son histoire (passe donc) semble toujours vouloir ressurgir et montrer ses consquences dans le prsent. Nous avons donc l, en plus d'un dcors russi, un background de qualit.

L'histoire n'est pas fulgurante d'originalit mais elle possde surtout une fin trs agrable

Spoiler:

bien que trs sombre

. Le rcit est plutt bien construit. Pas de cliffhanger mais des vnements normes qui bouleversent le monde dcrit dans les 3 livres.
Le plus incroyable intervient la fin du premier volume et donne forcment envie de savoir ce qui va en dcouler. La fin du 2e tome mme si un peu moins fulgurante est galement suffisamment riche en priptie pour nous donner envie de lire le volume final. Et finalement, on ne regrette pas d'avoir parcouru ces 1600 pages surtout vu l'crin que les ditions Eclipse nous ont concoct : 3 belles couvertures de Gene Mollica, des rabats et un marque-page pour chaque volume.

Tout a pour 56 (18 + 19 + 19).
Pour rester dans les chiffres, je mettrais un 7,75/10 (ou "8 -" si vous voulez) cette trilogie.
Alors, vous attendez quoi?

Dernire modification par Atanaheim (20/03/2012 15:24:10)

Hors ligne

 

#62 22/03/2012 16:00:59

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34966
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#63 22/03/2012 20:29:15

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7171
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Cela me fait regretter de n'avoir pas accroch au rcit...sad


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#64 23/03/2012 18:40:29

BlackWolf
Apprenti
Date d'inscription: 31/12/2011
Messages: 30
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Je tiens quand mme a venir un peu appuyer mes dire remarquant que finalement oui je suis peut tre rester surfait sur mon explication.

Je ne nie le ct vraiment sombre, violent c'est d'ailleurs ce qui m'a grandement plus dans cette trilogie et on le retrouve du dbut la fin. En plus de cela aucun des personnages n'est pargn au fil des pages. Ce qui m'a grandement du c'est qu' la fin du tome 2 on se retrouvait avec une situation complexe avec diffrents clans mais aussi des tensions qui commenaient apparaitre dans ces clans. Je m'attendait donc dans le tome 3 une monte en puissance jusqu' une bataille finale complexe, dense alors qu'au final non, on se retrouve avec :

Spoiler:

Tous les humains sont corrompus par la noirceur d'Aeglyss dans la source, ce qui fait que tout le monde se laisse plus ou moins aller vers ses plus bas instincts. Il n'y a plus aucune cohrence, aucune logique, chacun se bat contre chacun sans aucun soucis d'amiti, de clans ou autres. Ils redeviennent des btes. En gros on est pass d'une bataille rang pour un crneau, des territoire et du pouvoir une violence sans logique. D'un ct on a ceux qui se laissent compltement aller cette haine et de l'autre ceux qui tentent de rsister

Je m'attendais pas cela et j'ai trouv le procd tellement simpliste que j'ai un peu dcroch.

Puis aprs viens les personnages et leurs interactions, deux exemples me vient l'esprit "La Main d'Ombre" qui tait un personne fourbe, avide de richesses et de pouvoir, charismatique qui perd tout son charme ne devenant qu'un simple pantin sans aucune subtilit. Ou encore la relation entre Orisian et Essyr qui se rvle tre toujours la mme chose, une histoire de non-dit au final devient lassant.

Aprs voil ce troisime tome n'est pas compltement mauvais, mais il ne correspond pas aux attentes que j'en avais aprs la lecture des deux premiers tomes. Ce qui n'empche pas la trilogie d'tre intressante dcouvrir.

Dernire modification par BlackWolf (23/03/2012 18:40:56)

Hors ligne

 

#65 24/03/2012 12:38:31

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

En fait tu aurais voulu que Gemmell crive ce tome 3 wink

Grosse bataille finale, des querelles intestines et le hros qui finit avec la belle "elfe" parce que, lui, il est tolrant wink

Moi je trouve a bien que a prenne une direction diffrente de celle que les romans de fantasy prennent le plus souvent.

Hors ligne

 

#66 24/03/2012 13:25:46

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 632

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

"Ou encore la relation entre Orisian et Essyr qui se rvle tre toujours la mme chose, une histoire de non-dit au final "
98% des livres auraient dvelopp une histoire d'amour entre eux, ...bref du banal ( je parle pas de lassant car une belle histoire d'amour, c'est pas obligatoirement le cas:p).

" une monte en puissance jusqu' une bataille finale complexe, dense alors qu'au final non"
Trs intressant car cette volution est l'apanage, le dbouch, le rsultat d'un nombre incommensurable de livres ou de sries. Or, la on a un auteur qui avec maestria renvoi en pleine figure que la guerre n'est pas faite de hros ou de batailles "piques" mais d'escarmouches, d'enlisements, de petites luttes mesquines et vitales, l'individu face lui mme dans un miroir noir, noir de violences physiques et morales...l'effondrement de plans "gnraux et gniaux sur cartes", effondrement d'armes, de bandes armes, de groupes ..d'individus.


Cet auteur prend souvent contrepied les attentes du lecteur...est ce si lassant ? si simpliste?

Hors ligne

 

#67 24/03/2012 14:37:21

BlackWolf
Apprenti
Date d'inscription: 31/12/2011
Messages: 30
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

@Atanaheim : J'aime bien les livres de Gemmell mais je pense qu'on aurait quand mme perdu la densit et la complexit de Ruckley si il avait crit ce tome 3. Et je cherche pas obligatoirement la facilit. Pour moi le problme entre la relation entre Orisian et Essyr n'est pas qu'il ne toment pas amoureux l'un envers l'autre, personnellement je m'en foutais un peu, ce qui me drange c'est que a n'aboutit rien. Pendant trois tomes ils se sont regards dans le blanc des yeux sans rien se dire pour au final aboutir rien. C'est trop sous-jacent pour vraiment me passionner ce rien; cet amour platonique et impossible n'a pas russi a vraiment me toucher ou m'mouvoir je me suis juste dis en fermant le livre "Tout a pour a, mouais"

@Led : Au contraire qu'il prenne contre pied ne m'a pas drang au dbut, cet arrive du chaos dans la source et de son influence me plaisait assez, a ajoutait un lment insaisissable dans cette guerre, mais voil le "chaos" prend trop d'ampleur pour comme je l'ai dis aboutir entre une sorte de bataille range entre possd et non-possd avec Aeglyss en chef du ct obscur.

Je ne nie pas qu'il a pris a contre pied les attentes du lecteur, sur certains aspects j'ai vraiment apprci cela, mais force de me prendre contre pied je pense qu'il m'a perdu, tout simplement.

Hors ligne

 

#68 26/03/2012 13:17:16

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34966
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Pour ton premier point, pas sr que de toute faon l'auteur ait voulu en dvoiler davantage, mme en tant que simple sous-texte. smile
Sinon, je comprends tout fait ton avis, mme si je penche du ct de led ou Atanaheim.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#69 28/04/2012 22:07:14

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Un bon premier tome pour une trilogie qui s'annonce tout aussi bonne smile
Contrairement certain, je n'ai pas trouv ce tome "classique". Le rsum peut le faire penser mais a va plus loin que a !
Dj, le cadre choisi par B. Ruckley : une Ecosse mdivale fantasme, m'a bien plu. Le traitement des diffrents clans/races est bien men et on sent qu'il a travaill sur son monde, ses races, son histoire, la religion propre ceux de la Route Noire ...
Les personnages sont tous tourments, chambouls par des pertes ou avides de vengeance qu'ils soient "bons" ou "mchants".
C'est cette noirceur dans cet univers aux antipodes du manichisme qui est le gros point fort du livre.

Merci Atanaheim pour ton avis qui m'a convaincu de me lancer dans cette trilogie wink
Bilan: Les 3 tomes directement commands pour ne pas rater la suite whistling

D'ailleurs, j'ai vu que ces livres avaient t rapprovisionner sur internet aprs une priode d'indisponibilit. Cela est-il le signe du retour d'Eclipse sur le march ? On a des infos sur leur possible faillite ?


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

#70 28/04/2012 22:55:22

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Ravi que a t'ait plu. wink

Hors ligne

 

#71 27/06/2012 13:34:04

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34966
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Comme j'ai peur qu'ouvrir un sujet en Adaptations entrane au mieux une rponse... Pour le moment, on va remonter celui-l.

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/172 … rand-ecran


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#72 27/06/2012 18:11:58

John Carter
Episte de Mars
Lieu: Barsoom
Date d'inscription: 03/04/2004
Messages: 2135
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Si a peut lui amener de nouveaux lecteurs, tant mieux !
Mme si je dois dire que je n'imaginais pas du tout Daniel Craig dans le rle que Brian Ruckley lui donnerait bien. wink

Hors ligne

 

#73 28/06/2012 21:55:05

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

a plaira pas. La noirceur d'me et la dchance morale a rend mal l'cran, non?
Il est toujours possible de le faire, mais mon avis, l'adaptation ne bnficiera pas du budget de GoT et du coup, a risque de donner quelque chose de pnible et on ne sentira pas correctement la pnibilit big_smile de l'exprience vcue par les personnages

Hors ligne

 

#74 29/06/2012 16:09:21

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34966
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Il me semble que le Trne de Fer cartonne justement, question noirceur. smile Y compris chez ceux qui ne lisent pas de fantasy et louent son "ralisme".
Bon, je vois que j'ai bien fait de ne pas ouvrir de sujet en Adaptations par contre. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#75 29/06/2012 18:25:03

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Sauf que GoT est gore et possde plein de scne de sexes... Des choses que les tlspectateurs aiment bien et que luvre de Ruckley ne possde pas. Pour le gore on va pouvoir s'arranger mais pour le sexe...
Est-ce vraiment la noirceur qui plat dans GoT ou les aspects pique + rotiques un peu moins subtils?

Hors ligne

 

#76 29/06/2012 19:21:22

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1662
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Gillossen a crit:

Bon, je vois que j'ai bien fait de ne pas ouvrir de sujet en Adaptations par contre. tongue

Il sera toujours temps de le faire quand/si la srie verra/voit le jour, avec ou sans Daniel Craig. wink Allez, on croise les doigts !

@Atanaheim :
Excuse la comparaison peut-tre pas trs adapte, mais Le Seigneur des Anneaux a eu un immense succs sans la moindre scne de sexe, et avec peu de gore (le sang noir des orcs... bon, voil, quoi). OK, niveau pique, on peut difficilement faire mieux, mais c'est la preuve qu'il n'y a pas besoin de montrer du nu intgral en fantasy pour rallier des (tl)spectateurs !


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#77 29/06/2012 23:08:58

Atanaheim
fantaisiste
Date d'inscription: 12/12/2011
Messages: 2851

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Pour moi, la question n'est pas de savoir si on peut faire sans sexe.
La question c'est plutt n'est-ce pas le cocktail sexe + violence qui fait cartonner GoT plus que sa noirceur.

Ensuite, si on est bien dans le premier cas, on peut avoir des doutes sur le potentiel d'audience d'une adaptation d'Un Monde Sans Dieux puisque c'est une uvre tournant essentiellement autour de la dchance morale. On pourra bien rendre les combats un peu plus gores et un poil plus piques mais c'est tout.

Aprs pour le SdA faut voir le budget aussi... Jamais la srie inspire du travail de Ruckley n'aura accs de telles ressources. Dj parce que son cycle n'a pas l'aura de celui de Tolkien et ensuite parce que la TV a gnralement moins de moyens que le cinma. Alors quand on peut aligner 50 000 orcs sur le champ de bataille, a le fait tout de suite. Quand on a les moyens de se payer des SFX qui rendent raliste un Troll des cavernes, videmment, a en jette.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai des doutes sur cette adaptation (mme si rien n'est fait).
Sinon je vois bien l'accent mis sur les prises de place fortes, les quelques poursuites et escarmouches, la grande bataille et on ajoutera quelques bastons...

Dernire modification par Atanaheim (29/06/2012 23:15:42)

Hors ligne

 

#78 30/06/2012 00:02:26

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 632

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Je rejoins compltement Arabaheim: je suis presque certain que si adaptation, ce sera au dtriment de la qualit ou du parallle de cette uvre, rien que la fin n'est pas reprsentatif de 99% de ce qui sort au cinma ou la tl, pas de happy end, pas de mli-mlo sentimental, pas de bataille finale ( au terme comparatif d'un Sda: volution constante, amplificatrice et convergente d'une bataille totale pique) ...
C'est le contraire ici....et c'est pas vendeur.

Hors ligne

 

#79 30/06/2012 13:47:29

Eorlingas
Vieil homme saoul
Lieu: Au bord du gouffre
Date d'inscription: 30/10/2009
Messages: 575

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Je n'ai pas lu "Un Monde sans Dieux", mais si l'on se rfre "Game of Thrones", qui est plutt sombre et dont on ne connat pas encore la fin, il a bien t adapt... et le spectateur comme le lecteur se fait rapidement cette remarque : "il ne faut s'attacher aucun personnage, et ne pas attendre que la lumire perce... mme pas une lueur" wink


(Avatar : "Old Man Willow" from Hildebrandt Brothers)

Hors ligne

 

#80 30/06/2012 15:25:14

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34966
Site web

Re: Critique ! [Un Monde sans Dieux]

Atanaheim a crit:

Est-ce vraiment la noirceur qui plat dans GoT ou les aspects pique + rotiques un peu moins subtils?

Tu n'as peut-tre pas tort. big_smilewink
Mais il n'empche que sa noirceur est clbre, que ce soit hypocrite ou pas de la part de ses laudateurs. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

Pied de page des forums