Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 27/07/2006 13:27:08

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12492
Site web

Critique ! [Un monde sans fin]

Par belgarion, avec un tome 2 qui arrive dans quelques semaines à peine ! smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/cy … ns-fin-464


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 27/07/2006 14:18:02

Kaines
De passage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Je pensais d’abord tester la guerre des cygnes du même auteur. Mais si ce cycle est plus atypique, je vais sans doute me laisser tenter…même si je patienterai en attendant la critique du prochain tome. wink
Merci pour la critique ! smile


« Les soldats vivent et se demandent pourquoi. »
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

#3 27/07/2006 21:19:06

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1665
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Merci pour la critique! wink
Je pense attendre la critique du deux avant de me lancer! Mais franchement, si le deux est du même acabit, je crois que je lirais sans hésitation ce dyptique car le résumé me tente bien!

Zedd

Hors ligne

 

#4 26/12/2006 18:11:07

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Ca fait bien 8 jours maintenant que la critique devrait être en ligne, mais je ne peux pour l'instant toujours que vous présenter ledit tome 2...

http://www.editions-l-atalante.com/images/ouvrages/dentelle/russell/mersans.jpg

Le jeune naturaliste farrois Tristam Flattery a traversé les océans en quête de la regis, cette plante de longévité qui entretient des liens mystérieux avec les arts des mages présumés disparus.
Mais, sur l’île paradisiaque de Varua, les cultures farroise et insulaire peinent à se comprendre, et la regis, frappée d’un très lourd tabou, éveille les rivalités. Tristam, lui, lutte contre le don qui veut éclore en lui contre son gré.
Pendant ce temps, en Farreterre, les factions rivales de la cour sortent de l’ombre. L’enjeu de leur affrontement n’est rien moins que le contrôle des pouvoirs incommensurables des mages, pouvoirs qui rompraient l’équilibre fragile des nations de la mer Entyde.
De part et d’autre du globe s’engage alors une course insensée pour le savoir et l’avenir même du monde.
Entre intrigues politiques, occultisme et exotisme, Une mer sans rivage conclut de manière spectaculaire et radicale l’aventure débutée dans Un monde sans fin.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 26/12/2006 18:38:01

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5078
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

L'occasion de remettre en avant la critique du premier, je ne l'avais pas remarqué la première fois. smile
La conclusion m'intrigue et le scénario a l'air intéressant. Sans compter le fait que l'histoire se termine en deux tomes si j'ai bien compris, ce qui n'engage pas à attendre la suite.
Enfin de toute façon ma liste de lectures est bien remplie et pour un bon moment.   whistling

Hors ligne

 

#6 30/12/2006 14:53:43

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5969

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Ce n'est pas grave Gillo! wink
pour ceux qui comme Zedd hésitaient en attendant la critique du tome 2 je tiens d'ores et déjà à dire que ce second volume confirme et renforce la bonne impression du tome 1 avec un cadre politique et ésotérique plus poussé qui souligne la richesse du récit. Après, bien entendu il ne faut pas être rebuté par le style lent de Sean Russell, mais le voyage en vaut la peine. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#7 06/01/2007 14:41:38

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Finalement, la voici, en attendant un présentation plus conforme à d'habitude...

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/un … ns-fin-464


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 06/01/2007 19:12:39

Kaines
De passage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Merci Belgarion de confirmer que la qualité d'écriture se maintient au cours du second tome.
Lassé des cycles "sans fin" dont j'attends la suite pendant de longs mois/années, je serai heureux de découvrir Sean Russell à travers cette bilogie appétissante !  smile


« Les soldats vivent et se demandent pourquoi. »
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

#9 09/01/2007 13:33:12

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5969

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Et j'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé. Si tu aimes le style imagé et qui prend le temps de poser l'intrigue et les descriptions tu devrais beaucoup aimer cette histoire étrange et exotique.  smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#10 27/01/2008 12:24:45

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5969

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Le premier livre d'un second cycle de Sean Russell vient de paraître en la fin de ce mois de janvier. Reprenant les aventures d'Erasmus Flattery, le grand père de Tristan Flattery le héros du premier cycle, il permet de mieux comprendre les évènements d'un Monde sans Fin. Le titre est Sous les collines voûtées.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51%2BlB10u2ML._SS500_.jpg


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#11 27/01/2008 19:11:46

Kaines
De passage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

J'ai déjà les 2 ouvrages en main, il ne reste plus qu'à les lire. Mais je suis curieux de savoir s'il ne serait pas plus intéressant de commencer par ce second cycle (pour les romans de Pern, cela a fonctionné à merveille smile ).
Je vais donc attendre de voir ce qu'il en est de cette sortie pour me lancer dans l'aventure. wink
Merci Belgarion !


« Les soldats vivent et se demandent pourquoi. »
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

#12 02/03/2008 09:13:54

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Et critique de cette préquelle !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/so … outees-279


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 04/03/2008 22:22:16

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5969

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Alors, aucun afficionado de Sean Russell ne s'est encore lancé sur ce livre? Ou les deux premiers? wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#14 03/06/2008 20:03:39

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12492
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

David Ferrer, qui affronte demain le français Gaël Monfils est un gros lecteur et a dit aujourd'hui être en train de lire "Un monde sans fin". Mais je ne sais pas si c'était celui-là. wink


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#15 08/09/2008 15:11:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35765
Site web

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Suite et nouvelle critique de Belgarion !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/so … outees-279


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#16 16/01/2011 14:53:56

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

J'avais lu Le frère initié avec beaucoup de plaisir, et j'en garde un excellent plaisir, et fait partie des livres que j'aimerais relire si la liste en attente n'était pas si longue et sans fin. smile

Je viens de lire Sous les collines voûtées, bon je commence à l'envers pour l'ordre d'écriture par hasard, en commençant par les préquelles.
Un grand bonheur de retrouver l'écriture de Sean Russell, une douceur, comme dit Gillossen dans sa critique pour le cycle La guerre des cygnes : une lenteur calculée, mais loin d'être ennuyante, une richesse cachée, distribuée avec précision.
Sans doute, que certains trouveront un rythme trop lent, ennuyant, mais mais ce fut un plaisir d'avancer à ce rythme, l'ambiance est au rendez-vous : la beauté des endroits, la chaleur des cheminées, la musique naturelle des lieux. smile

Les amateurs de Jonathan Strange & Mr Norell y retrouveront une ambiance similaire.

Hors ligne

 

#17 02/10/2011 15:27:27

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

Moins porté par l'ambiance par ce deuxième tome "Le compas dans l'âme", mais ce fut encore une fois un plaisir de suivre ces personnages porté par cette magie, cette légèreté, ce calme apparent et apaisant.

Sean Russell confirme encore une fois qu'un rythme lent ne signifie pas forcément ennui. C'est sûr que ceux qui veulent du sang, de l'action, ici ils n'auront pas leur dose. smile
Mais si vous cherchez à être envouter, c'est à essayer.

Hors ligne

 

#18 30/12/2011 21:30:23

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Un monde sans fin]

J'ai retrouvé un Monde sans fin et une Mer sans rivage bien planqués dans un carton.
J'ai bien envie de donner mon avis sur ce diptyque, mais cela remonte à loin dans ma mémoire ! neutral

J'ai bien aimé la comparaison d'Oceliwin avec Jonathan Strange & Mr Norell, mais au vue de la chaleur toute empreinte de mélancolie que dégagent les personnages, j'aurais volontiers comparer Sean Russell avec G. G. Kay
(les 2 auteurs étant comme par hasard tous les 2 de nationalité canadienne...)

J'aimerais aller plus loin dans l'analyse, mais faute de piqure de rappel cela va être un poil compliqué quand même.
Si quelqu'un veut bien raviver mes souvenirs sur cette série, je suis preneur... (Belgarion, si tu m'entends me lis...)

Dernière modification par Albéric (02/01/2012 18:00:10)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

Pied de page des forums