Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#821 19/07/2022 23:21:21

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1640

Re: Le prix des livres

Il faudrait que je retrouve les chiffres mais je n'ai pas l'impression, si on prend en compte l'évolution du salaire minimum ou l'inflation, que le prix du livre soit particulièrement élevé. J'avais plutôt, lorsque j'avais regardé cela il y a quelques années, trouvé qu'il avait moins augmenté qu'il ne l'aurait pu. Qui plus est, les auteurs, traducteurs, éditeurs, libraires ne roulant pour la plupart pas sur l'or les prix actuels ne me paraissent pas choquant.
Concernant le prix unique du livre je vous recommande cette série de conférences et tables rondes de l'université Rennes 2 datant de 2021 à l'occasion des 40 ans de cette loi.
https://www.lairedu.fr/collection/le-pr … -a-40-ans/


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#822 22/09/2022 17:13:24

UnafricaineaPanam
Novice
Date d'inscription: 22/09/2022
Messages: 13

Re: Le prix des livres

Franchement, on a beau dire mais ouais les livres sont trop chers.
Entre 2010-2020 , le prix du livre a suivi l'inflation grosso mdo (https://actualitte.com/article/107876/e … -inflation) : 11.5% d'infla et 10.3 % augment du book price.
d'autres chiffres (source insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/53 … re1_radio1):
entre 1996 et 2018 le salaire net a augmenté de 13.1% et l'inflation de 34.2%.
Donc si le prix du livre a suivi l'inflation sur cette période, on perd déjà du pouvoir d'achat sur les livres.
En plus faut ajouter le covid et la guerre ukrainienne qui ont eu 2 effets : diminution des salaires et augmentation des prix des matières premières et on se retrouve ds la mouise.

Moi je sais qu'avec mon salaire de merde, je préfère emprunter  à la biblio ou acheter d'occas. Pour moi, les livres sont devenus trop chers. Surtout les livres traduits.  Je comprends pas qu'en 2022 il y ait pas des algos de deep learning de trad performants comme ça on supprime les coûts de traduction.

Hors ligne

 

#823 22/09/2022 17:24:26

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1640

Re: Le prix des livres

Le problème n'est pas que les livres suivent l'inflation vu que les marges ne sont pas exorbitantes. Les auteurs ne sont pas "trop" payés, de même que les libraires, et plein de maisons d'éditions ne roulent guère sur l'or.
Le souci, comme tu l'indiques, c'est "le salaire de merde", problématique qui nous éloigne du prix du livre. je perds régulièrement du pouvoir d'achat pour cause de point d'indice gelé (donc aucune augmentation) mais ce n'est pas le livre qui est à blâmer ou trop cher quand on le compare aux autres produits.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#824 22/09/2022 18:01:42

UnafricaineaPanam
Novice
Date d'inscription: 22/09/2022
Messages: 13

Re: Le prix des livres

Bah ouais c'est certains si les salaires suivaient l'inflation le prix du livre serait moins un pb. Sauf que lees prix des books suivent l'inflation qui monte plus vite que les salaires.
Bah bcp de monde ne roule pas sur l'or : le salaire médian est de 1789 euros. C'est pas le sujet là.
Par contre, en supprimant les traducteurs par des algos deep learning on pourrait réduire nettement les coûts de trad.

Hors ligne

 

#825 22/09/2022 19:16:02

S'ren
Elbakinien d'Argent
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 21/04/2021
Messages: 414

Re: Le prix des livres

Je ne suis pas traductrice, ni dans le milieu de l'édition directement, mais je pense sincèrement qu'aucun algorithme, aussi poussé soit-il, ne pourra rendre aussi bien le rythme des mots, les doubles sens des phrases ou même l'ambiance d'un livre de la même manière qu'un traducteur.
Ce n'est pas pour rien que la traduction a un coût. C'est énormément de temps, de relecture, pour trouver le bon mot et savoir rendre le style d'un auteur étranger.
Ça me fait un peu le même effet que proposer de remplacer l'auteur et la relecture par un robot sweat

Ce n'est que mon humble perception, bien entendu.
Par expérience, il m'est arrivé d'être rebutée par des livres, une fois traduits en français, notamment parce que je n'arrivais pas à entrer dans l'univers. En passant en VO, par contre, j'ai adoré toute la série. La faute d'une traduction pas aussi menée qu'elle aurait pu? Peut être.

De plus, au delà de ça, je ne constate pas de vrai différence de prix entre un livre écrit par un auteur français et un autre écrit par un auteur étrange, du moins par maison d'édition, et pour des livres qui se valent en taille


"Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents " La Horde du Contrevent
"Je suis coureuse de route et chien de guerre" Les seigneurs de Bohen

Hors ligne

 

#826 22/09/2022 20:24:58

UnafricaineaPanam
Novice
Date d'inscription: 22/09/2022
Messages: 13

Re: Le prix des livres

Des algos de deep learning s'auto-update tout seuls  : c'est la magie du truc. C'est de l'iA. Fais quelques recherches sur le sujet si ça t'intéresse. Mais la puissance est potentiellement équivalente ou supérieure à celle de l'homme.
L'avantage, une fois écrit, t'as plus qu'à laisser la machine travailler et apprendre toute seule.
Bien sûr que ça pourra rendre super bien!

Hors ligne

 

#827 22/09/2022 23:03:10

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1842
Site web

Re: Le prix des livres

Quand je vois le rendu de la traduction machine en trad technique, je me dis que les gens qui passent un diplôme de traduction aujourd'hui ne risquent pas d'être au chomage avant un moment. Alors en trad littéraire, n'en parlons même pas ! J'ai vu de mes yeux l'évolution de la traduction machine ces 10 dernières années, et même s'il y a eu beaaaaaucoup de progrès, il n'y a absolument AUCUNE CHANCE que ça remplace l'humain dans un avenir même lointain. Je relis actuellement Alice's Adventures in Wonderland, et jamais une machine ne pourra faire joujou avec du Lewis Carroll comme un Patrice Couton fait joujou avec Terry Pratchett.

La meilleure (seule ?) solution pour faire des économies quand la bibliothèque et les boîtes à livres n'ont pas tout ce que tu veux lire, c'est de passer à l'anglais et au numérique. Ton banquier te remerciera.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#828 22/09/2022 23:14:00

Strannik
Ta'veren
Date d'inscription: 09/05/2015
Messages: 203

Re: Le prix des livres

Du reste, même si des logiciels étaient efficaces, cela poserait un autre problème, vu qu'ils concernent avant tout les langues majoritaires dans le monde : les langues moins seraient alors beaucoup plus coûteuses à traduire et disparaîtraient complètement des livres d'auteurs étrangers.

sinon pour le moment, effectivement, dans le domaine de la littérature, quand un traducteur s'aide un peu trop de logiciels de traduction, cela se voit énormément. Même au niveau du sens littéral, on trouve des erreurs, alors pour traduire des expressions courantes ou argotiques ! n'en parlons même pas.

Hors ligne

 

#829 23/09/2022 07:40:48

S'ren
Elbakinien d'Argent
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 21/04/2021
Messages: 414

Re: Le prix des livres

UnafricaineaPanam a écrit:

Bien sûr que ça pourra rendre super bien!

Si tu penses tellement que ça pourrait rendre bien, sans argument supplémentaire que " Des algos de deep learning s'auto-update tout seuls  : c'est la magie du truc", je te propose de faire le test par toi même, avec un livre déjà traduit.
Prends donc la version anglaise d'un livre de fantasy connu, comme du Pratchett ou même du Tolkien, et fais tourner le logiciel dessus.
Il ne te restera plus qu'à comparer à l'original.wink Je serais curieuse de voir le résultat.

Comme disait Saffron, les traductions en trad technique sont juste horribles, même compliquées à comprendre... Et c'est "juste" du technique, pas un roman.

Plus généralement, j'ai beaucoup de mal avec les affirmations que la machine est supérieure à l'homme. Notamment dans tous les domaines de l'artistique... Pourquoi vouloir remplacer des traducteurs qui font un travail génial ?

Pour revenir au sujet du prix du livre, il y a aussi régulièrement des opérations promotionnelles des éditeurs, qui permet d'avoir des ebook pour quelques euros. Comme l'opération All Stars qui a lieu fin juin de chaque année. De quoi remplir ta liseuse pour un petit budget.
Tout dépend de ton rythme de lecture bien sûr, mais en en ayant récupéré une trentaine, ca va me faire presque une année de lecture tongue


"Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents " La Horde du Contrevent
"Je suis coureuse de route et chien de guerre" Les seigneurs de Bohen

Hors ligne

 

#830 23/09/2022 08:54:27

Bergelmir
Archiviste de Tolkien
Lieu: Dans les montagnes
Date d'inscription: 09/01/2019
Messages: 243
Site web

Re: Le prix des livres

Je préfère payer mes livres un peu plus cher et qu'une partie soit reversée à des traducteurs de métier plutôt que de payer quelques euros de moins et détruire un métier essentiel du monde du livre whistling

Dernière modification par Bergelmir (23/09/2022 08:54:54)

Hors ligne

 

#831 23/09/2022 09:50:14

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37703
Site web

Re: Le prix des livres

Ah, ah, on en est loin, et heureusement, surtout d'ailleurs en SF/Fantasy avec tellement de mots inventés, etc...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#832 23/09/2022 10:15:01

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13308
Site web

Re: Le prix des livres

UnafricaineaPanam a écrit:

Sauf que lees prix des books suivent l'inflation qui monte plus vite que les salaires.
Bah bcp de monde ne roule pas sur l'or : le salaire médian est de 1789 euros. C'est pas le sujet là.

Ça m'a l'air d'être le sujet : le livre, comme le cinéma, les abonnements (une plateforme de streaming qui passe de 12 à 18€ en 7 ans), ce sont des biens culturels qui sont plus coûteux pour des ressources qui ne croissent pas d'autant.

Outre le choix de se priver de quelque chose pour privilégier le reste (hop, on résilie pour acheter un livre), l'idée de réduire les coûts de production est intéressante.
C'est ainsi que Disney fait sa campagne contre les cinémas (mais c'est un autre sujet), et que les sous titrages peuvent être fait par une machine.
Ca existe, j'en ai vu (ou bien c'était une version de démonstration).

Quand au prix d'une bonne relecture, une bonne correction, une bonne traduction, si une machine réussit à faire bien et mieux, mon instinct me dit qu'elle n'est pas gratuite.

Hors ligne

 

#833 23/09/2022 10:38:09

Romain d'Huissier
Ta'veren
Lieu: Reims
Date d'inscription: 28/09/2015
Messages: 225
Site web

Re: Le prix des livres

Purée, la tronche de l'avenir - des romans traduits par Babelfish avec des couvertures créées par MidJourney... huh

Hors ligne

 

#834 23/09/2022 12:31:18

Aherin
Novice
Date d'inscription: 10/02/2022
Messages: 18

Re: Le prix des livres

tiens, j'ai fait joujou avec midjourney recemment, c'est quand même ouf la qualité des productions réalisées. C'est pas le sujet, mais franchement t'a quand un potentiel dingue, et c'est déjà plus quali qu'un certain nombre de couvertures que j'ai vu passer entre mes mains (c'est pas un reproche du travail des graphistes, mais plutôt de celui de certains maisons d'éditions qui se foulent pas). Pour la traduction c'est un peu pareil, une IA ne rendra surement pas (aujourd'hui) comme les meilleurs exemples donnés par Saffron mais rend surement déjà aussi bien voir mieux que le travail médiocre de certaines traductions (j'imagine que le traducteur n'est pas toujours en faute, si la maison d'édition ne laisse pas suffisament de temps par exemple).

Déjà avant de parler de traduction, je suis étonné que certains livres sortent avec autant de coquilles/fautes d'orthographe, alors que la techno est également un soutien efficace sur cette partie.

Maintenant le prix du livre est, j'imagine, fortement dépendant du tirage et malheureusement une bonne partie des oeuvres de fantasy ne tirent pas à gros volume, ce qui force à passer les coûts fixe du travail d'édition sur un faible volume de livres vendus. Sachant que l'auteur, la maison d'édition, l'imprimeur, le distributeur, le diffuseur, le transporteur, le libraire et l'état se servent dessus (sans compteur effectivement l'éventuel traducteur ou l'illustrateur). Rémunérer autant d'acteurs sur une rotation de par exemple 800 à 1000 ventes tout en maintenant un prix bas c'est quand même difficile (enfin j'imagine, je suis pas du métier).

Hors ligne

 

#835 23/09/2022 17:08:07

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1640

Re: Le prix des livres

Romain d'Huissier a écrit:

Purée, la tronche de l'avenir - des romans traduits par Babelfish avec des couvertures créées par MidJourney... huh

...expédiez moi le premier éditeur qui fait cela dans le neuvième enfer de Dante.

Se passer d'un traducteur de qualité est aujourd'hui impossible. Réduire le prix des livres reviendrait à appauvrir les acteurs de la chaîne du livre, lesquels n'ont pas des revenus mirobolants loin de là. Le problème est externe et lié à l'évolution de certains salaires, ce qui nous plongerait dans des sujets de politique économique auxquels ce forum n'est pas consacré.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#836 23/09/2022 19:35:06

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1948
Site web

Re: Le prix des livres

UnafricaineaPanam a écrit:

Des algos de deep learning s'auto-update tout seuls  : c'est la magie du truc. C'est de l'iA. Fais quelques recherches sur le sujet si ça t'intéresse. Mais la puissance est potentiellement équivalente ou supérieure à celle de l'homme.
L'avantage, une fois écrit, t'as plus qu'à laisser la machine travailler et apprendre toute seule.
Bien sûr que ça pourra rendre super bien!

Tu sais que ces logiciels sont quand même programmés et entretenus par des humains... qu'il faut aussi payer ?

La solution que tu proposes peut convenir pour des textes simples, par exemple des modes d'emploi (et encore, qui a envie de commercialiser un appareil dont le mode d'emploi a été traduit automatiquement sans le faire relire par un relecteur humain au cas où ? En cas d'accident, que dirait une assurance ?). Mais pour des textes littéraires, surtout en littératures de l'imaginaire, c'est beaucoup plus compliqué.

Last but not least, le réflexe "les temps sont durs donc on va mettre (insérer une catégorie de gens) au chômage" ne me semble pas une politique de long terme très bonne pour la société (ni pour l'économie, d'ailleurs).

Hors ligne

 

#837 24/09/2022 12:46:53

UnafricaineaPanam
Novice
Date d'inscription: 22/09/2022
Messages: 13

Re: Le prix des livres

Mouais je vois surtout bcp de conservatisme.
Les arguments à base de "ça marchera pas", "tant que je vois pas je crois pas", "c'est impossible", "c'est trop compliqué", "c'est pas près de fonctionner" ça fait quand même très réac voire anti-progrès. Surtout que c'est pas des arguments mais juste des réacs...basés sur rien d'autre que des opinions.
L'IA c'est un enjeu majeur du xxi ème siècle.
Même moi qui vit dans ma banlieue pourrie, j'ai entendu parler de la voiture autonome, des algos de reconnaissance faciale/vocale, de DLSS, de cybersécurité, de médicine prédictive.....
Il y a 500 ans on vivait encore dans des châteaux si on leur avait dit que l'homme marcherait sur la Lune, ils nous auraient pris pour de fous puis écartelés comme des hérétiques....même il y a 20 ans internet se développait à peine chez les gens c'était du grand luxe d'avoir un ordi qui pouvait se connecter à internet. Aujourd'hui, tout le monde a un smartphone avec 20 onglets différents ouverts et consulte youtube, insta, ses mails simultanément dans le RER...
Bref tout mon charabia pour dire que les avancées techno/progrès sont svt décriés/critiqués...avant d'être adoptés. Et camper sur une position réac n'a jamais rien apporté d'intéressant.

Quant au métier de traductrice/traducteur de livre avec l’avènement de l'ia, bah ouais, il est voué à disparaître un jour en tous cas pour les langues très employées. Que ça soit dans 10 ans, 20 ans, 30 ans ou plus j'en sais rien. Et faut arrêter avec les "c'est pas bon pour l'économie". Des métiers disparaissent mais d'autres se créent. ça toujours été le cas depuis toujours...

Après j'avoue que pour les auteurs français ça changera rien. Là je sais pas trop à moins d'aller imprimer dans des pays moins chers en matières premières ou de sortir les collections poche en même temps que les grands formats.
J'avoue que j'aimerais bien pouvoir acheter plus de bouquins à mes gamins mais j'ai honte de leur acheter des seconde mains donc je me limite aux anniv et fêtes. Quant aux ebooks c'est aussi compliqué pour mes gamins pour l'instant je trouve.
Donc voilà tout mon blabla pour dire que je trouve les livres trop chers, en particulier les livres traduits. Et c'est dommage car ça incite les jeunes défavorisés à se tourner vers des solutions moins coûteuses(youtube, Netflix...) mais beaucoup moins riches intellectuellement. Faut pas croire moi quand je prête mes bouquins, svt ils reviennent me voir pour me demander la suite ou un autre bouquin. Et je leur demande pourquoi ils vont pas en acheter ? Ils me répondent svt que c'est trop cher pour eux à 20  euros le livre...

Hors ligne

 

#838 24/09/2022 13:13:29

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1640

Re: Le prix des livres

UnafricaineaPanam a écrit:

Surtout que c'est pas des arguments mais juste des réacs...basés sur rien d'autre que des opinions.

Ce sont des opinions fondées sur des essais réalisées à base d'IA, sur des comparaisons avec des travaux de traducteurs et sur une connaissance approfondie du métier de traducteur exercé par plusieurs membres. De la même manière, une bonne maitrise de la langue ne suffit pas à faire un bon traducteur : la comparaison entre des traductions de Pratchett l'atteste aisément.

UnafricaineaPanam a écrit:

Après j'avoue que pour les auteurs français ça changera rien. Là je sais pas trop à moins d'aller imprimer dans des pays moins chers en matières premières ou de sortir les collections poche en même temps que les grands formats.

Sortir un livre en grand format a un intérêt économique pour l'auteur et l'éditeur. Le sortir en même temps en poche et en grand format signe la mort du grand format (très peu de livres publiés en poche continuent de très bien se vendre en grand format. Tolkien est une des exceptions).  Je laisse des éditeurs répondre sur ce point mais des études indiquent que c'est une fausse bonne idée.
Il est tout à fait possible de simplement attendre une sortie poche, qui a de bonnes chances de se produire si le livre est économiquement rentable. Le marché de l'occasion existe aussi et je n'y vois aucune honte.
Imprimer à l'étranger se fait déjà et ce très souvent, parfois même pour des questions techniques de savoir-faire, de ce que j'en ai lu.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#839 24/09/2022 15:57:19

Romain d'Huissier
Ta'veren
Lieu: Reims
Date d'inscription: 28/09/2015
Messages: 225
Site web

Re: Le prix des livres

Mouais je vois surtout bcp de conservatisme.

Et de ton côté, on voit aussi beaucoup d'ultralibéralisme à la Elon Musk (et on voit bien à quoi ont mené ses grandes idées révolutionnaires - rien du tout).
Mais on en reparlera quand ce sera ton poste qui sautera parce que quelqu'un, quelque part, souhaite faire une économie de bout de chandelle. wink

Dernière modification par Romain d'Huissier (24/09/2022 15:59:17)

Hors ligne

 

#840 24/09/2022 16:59:10

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1717

Re: Le prix des livres

De plus aujourd'hui les ados ont accès au Pass Culture, qui a entraîné un bon des ventes en litté ado/manga/livres d'art.


Memento Mori

Hors ligne

 

Pied de page des forums