Le forum va prochainement être mis à jour.
Merci de vérifier que l'adresse email renseignée dans votre profil est valide et que vous l'utilisez encore.
Vous pourriez en avoir besoin prochainement ;)

#61 10/10/2006 12:24:34

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Joss,mardi 10 octobre 2006, 08:59 a écrit:

Dans la rubrique "Forum" de Ouest-France (qui donne la parole aux lecteurs), un des sujets du moment est "Les librairies indépendantes vont-elles disparaître ?"

Certains avis (tous ne sont pas encore en ligne sur leur site) ne parleront qu'aux Rennais, mais on trouve également le point de vue d'un éditeur, plutôt intéressant smile

L'avis de Joël Paderi, : Point de vue d'un éditeur

Bonjour,

S'il est vrai que les marges sont très faibles dans la librairie, c'est aussi en raison des frais de port qui grèvent les remises consenties aux points de vente. En raison de la loi Lang et du prix unique, les frais de port ne peuvent pas être répercutés au client qui sont donc supportés en tout ou en partie par les points de vente. Du coup, bien des libraires hésitent à commander des livres, notamment de petits éditeurs, à cause des frais de port. S'il y a disparité au niveau des remises entre une petite librairie et un gros point de vente, cela tient au volume commandé, à la qualité de service (le conseil au client) mais aussi au risque d'impayés. Etant éditeur, je suis navré de constater que bien des petits points de vente ne règlent pas leurs factures en temps et en heure. Cela implique des relances courrier, fax ou téléphoniques qui ont un coût pour l'éditeur ou son distributeur. Avec de grands groupes ou de grandes librairies comme la Fnac, Virgin ou Le Failler, ces soucis n'existent pas ou peu, les factures sont réglées à l'échéance. Force est de constater que pour de nombreux éditeurs, il est plus intéressant de travailler avec la Fnac, quitte à donner une remise plus importante, qu'avec un libraire indépendant qu'il va falloir relancer trois fois pour qu'il paie. Oui pour défendre la librairie indépendante et la diversité, mais à condition qu'elle soit aussi professionnelle que les gros points de vente.

Cordialement

Source

Le probleme se situe plus au niveau des lecteurs alors.Si les gens etaient fideles a leur librairie de quartier peut etre qu'elles auraient moins de difficultés pour payer leurs traites.
Pour en revenir au sujet je ne comprend pas pourquoi les editeurs ne baissent pas les prix.Ils pourraient se rattrapper sur les volumes de vente.Non seulement certains editeurs coupent les livres mais en plus les moitiés qu'ils nous vendent sont encore plus chers que les volume complets aux etats unis.Bon d'accord le marché n'est pas le meme mais ca ne justifie pas tout.
Quand on voit des prix de poche a 12 ou 13€ on peut se poser des questions.De meme que J'ai lu aurait du le faire avec sa collection de semi poche a 19€ ph34r .Il ne faut pas s'etonner ensuite que ca n'ait pas marché.

Hors ligne

 

#62 10/10/2006 15:53:19

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38041
Site web

Re: Le prix des livres

Si certains romans ne se vendent pas, ou pas assez, ce n'est pas qu'une affaire de prix, ce serait bien trop simple. smile
Ce ne sont pas deux ou trois euros de différence qui règleraient la question. wink sad


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#63 10/10/2006 22:39:40

LaoTseu
Sage éphémère
Lieu: Essonne (91)
Date d'inscription: 15/04/2006
Messages: 505

Re: Le prix des livres

Gillossen,mardi 10 octobre 2006, 14:53 a écrit:

Si certains romans ne se vendent pas, ou pas assez, ce n'est pas qu'une affaire de prix, ce serait bien trop simple. smile
Ce ne sont pas deux ou trois euros de différence qui règleraient la question. wink sad

Bonsoir,

Oui, mais des petites sommes en forment d'autres qui sont plus grandes! Et justement dans le commerce , je dirai que presque tout compte, même le centime! ( C'est peut être pour ça aussi qu'on a des centimes sur les livres quelquefois).

Hors ligne

 

#64 11/10/2006 08:41:58

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38041
Site web

Re: Le prix des livres

Il y a des livres qui, de par leur nature, ou la façon dont il sont mis en avant (ou pas) qui ne se vendraient pas plus avec 5 euros de moins, voilà ce que je voulais dire...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#65 11/10/2006 12:08:28

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Oui il y a d'autres facteurs c'est clair mais un poche a 11 ou 12 € j'y reflechie a 7 fois de meme qu'un grand format a plus de 20€.A ce prix on ne prend pas de risques on prend des valeurs sures et on se fait preter ou on loue les autres.Pour ma part si les livres etaient moins cher -5€ les poches et 10 ou 12€ les grands formats- j'en prendrai tout simplement le double et je n'hesiterai pas a prendre plus de "risques" et a m'aventurer dans des genres différents a priori moins attirants pour moi.

Hors ligne

 

#66 11/10/2006 13:48:26

LaoTseu
Sage éphémère
Lieu: Essonne (91)
Date d'inscription: 15/04/2006
Messages: 505

Re: Le prix des livres

Là je suis complètement d'accord avec Muhyidin. Mais ce n'est pas surprenent car moins cher = attire plus de monde. Et peut être est-ce la cause d'un faible pourcentage de la population lectrice. En envisageant une réduction des prix peut être que des lecteurs qui ne lisent qu'un genre en lirai d'autres, et donc en acheterai plus... ==> A débattre ! wink lol

Hors ligne

 

#67 11/10/2006 14:29:40

Joss
Allons donc jusqu'à sa maison
Lieu: Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6197
Site web

Re: Le prix des livres

J'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond dans ce sujet wink

Hors ligne

 

#68 11/10/2006 14:48:08

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Joss,mercredi 11 octobre 2006, 13:29 a écrit:

J'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond dans ce sujet wink

oui c'est sur on enonce des evidences. (pippin)#i

Hors ligne

 

#69 11/10/2006 17:24:16

Lyas
Lige
Date d'inscription: 06/09/2006
Messages: 59

Re: Le prix des livres

Muhyidin,mercredi 11 octobre 2006, 11:08 a écrit:

Pour ma part si les livres etaient moins cher -5€ les poches et 10 ou 12€ les grands formats- j'en prendrai tout simplement le double et je n'hesiterai pas a prendre plus de "risques" et a m'aventurer dans des genres différents a priori moins attirants pour moi.

Je ne sais pas où t'habites, mais as-tu déjà songé aux bouquinistes? Si t'as la chance d'en avoir un près de chez toi, faut vraiment pas hésiter, parce que c'est à ce prix-là (voire moins) que tu trouveras tes livres.

Là je suis complètement d'accord avec Muhyidin. Mais ce n'est pas surprenent car moins cher = attire plus de monde. Et peut être est-ce la cause d'un faible pourcentage de la population lectrice. En envisageant une réduction des prix peut être que des lecteurs qui ne lisent qu'un genre en lirai d'autres, et donc en acheterai plus... ==> A débattre

Moi, je ne pense pas. Mêmes neufs, on trouve facilement des poches à 7€ (12€ pour les très gros volumes). C'est moins cher qu'une BD, moins cher qu'une place de ciné (surtout quand on y ajoute le coca et le pop corn) et beaucoup moins cher qu'un CD. Pourtant, tous les gens que je connais qui ne lisent pas vont au ciné, achètent de la musique (enfin de moins en moins, hum) et ont même de très belles collections BD. Et je parle pas des jeux vidéos à 60€.

Personnellement, je trouve au contraire que lire revient beaucoup moins cher que beaucoup d'autres passions.

Hors ligne

 

#70 11/10/2006 17:45:39

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Oui fort heureusement je fais les bouquinistes.J'ai aussi un ami qui me vend enormément de bouquins neufs pour pas cher.

Hors ligne

 

#71 11/10/2006 18:31:32

ioreck
Le Fourbe
Lieu: Sud de la France.
Date d'inscription: 24/02/2006
Messages: 2380
Site web

Re: Le prix des livres

Muhyidin,mercredi 11 octobre 2006, 17:45 a écrit:

Oui fort heureusement je fais les bouquinistes.

mais as-tu déjà songé aux bouquinistes?

Les bouquinistes huh ? Je sais pas ce que c'est du tout, veuillez excuser mes incompétences intellectuelles mrgreen giveup .

Hors ligne

 

#72 11/10/2006 21:48:21

LaoTseu
Sage éphémère
Lieu: Essonne (91)
Date d'inscription: 15/04/2006
Messages: 505

Re: Le prix des livres

Moi, je ne pense pas. Mêmes neufs, on trouve facilement des poches à 7€ (12€ pour les très gros volumes). C'est moins cher qu'une BD, moins cher qu'une place de ciné (surtout quand on y ajoute le coca et le pop corn) et beaucoup moins cher qu'un CD. Pourtant, tous les gens que je connais qui ne lisent pas vont au ciné, achètent de la musique (enfin de moins en moins, hum) et ont même de très belles collections BD. Et je parle pas des jeux vidéos à 60€.

Ce n'ai pas ce que j'ai dit, ou ce que j'ai voulu dire. Ce que je veux dire c'est que CEUX qui lisent peuvent être concernés par la réduction des prix, ( qui reste disons-le assez représantatif d'un livre de poche), et être tournés sur d'autres genres tel que la fantasy. Mais ça reste toujours à débattre. wink


Les bouquinistes huh.gif ? Je sais pas ce que c'est du tout, veuillez excuser mes incompétences intellectuelles

Iorek, je crois qu'on ai dans le même panier ! whistling mrgreen

Hors ligne

 

#73 11/10/2006 23:21:57

Lyas
Lige
Date d'inscription: 06/09/2006
Messages: 59

Re: Le prix des livres

Les bouquinistes c'est tous les petits libraires qui font dans le livre ancien et le livre d'occasion. En général, c'est des petites librairies de quartier tenues par un connaisseur et un passionné, librairies vachement plus conviviales que les grosses enseignes. Et c'est l'endroit idéal pour dénicher les petites perles rares qui ne sont plus éditées. Et pis, t'as une ambiance et une odeur que tu risques pas de trouver à la Fnac ou à Virgin. J'achète 95% de mes bouquins là-dedans.
Inconvénient majeur: beaucoup de villes n'en ont pas. sad

Hors ligne

 

#74 12/10/2006 09:00:30

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38041
Site web

Re: Le prix des livres

Muhyidin,mercredi 11 octobre 2006, 12:08 a écrit:

j'en prendrai tout simplement le double

Et quel besoin d'acheter autant ? huh smile
Le prix ne change rien à la qualité des livres. Et des poches à 12 euros, il faut qu'ils fassent 800 pages, c'est loin d'être la norme. smile Et 10-12 € le grand format, c'est gentil pour l'éditeur qui va devoir faire la manche. mrgreen


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#75 12/10/2006 11:16:55

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6077

Re: Le prix des livres

Il me semble voir là deux points de vue diamétralement opposés quant au prix des livres. Mais c'est vrai que le recours aux bouquinistes est un bon moyen pour payer moins et trouver de bonnes occasions, même aux "grosses enseignes" de livres d'occasion style Gibert. En revanche, pour les nouveautés et les livres que j'attend avec impatience je préfère la FNAC, question de goût. wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#76 12/10/2006 14:55:52

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Gillossen,jeudi 12 octobre 2006, 08:00 a écrit:

Muhyidin,mercredi 11 octobre 2006, 12:08 a écrit:

j'en prendrai tout simplement le double

Et quel besoin d'acheter autant ? huh smile
Le prix ne change rien à la qualité des livres. Et des poches à 12 euros, il faut qu'ils fassent 800 pages, c'est loin d'être la norme. smile Et 10-12 € le grand format, c'est gentil pour l'éditeur qui va devoir faire la manche. mrgreen

Besoin d'en lire plus tout simplement.J'aime garder les livres que j'aime.Mon budget n'etant pas illimité si les livres etaient moisn cher j'en acheterai plus pour le meme budget.
Pour les prix quand je vois le prix des livres aux etats unis je ne peux qu'etre envieux.Meme si ce n'est pas le meme marché et qu'il y a la traduction.Mais je ne pense pas que cela justifie de tels ecarts.Quand on voit des editeurs decouper des livres et proposer les livres découpés plus chers que les livres complets en VO il y a de quoi etre frustré.

J'aimerais bien avoir des données concretes :

-le prix des droits (qui varie bien sur)
-le cout du livre (fabrication,trad.,couv',pub...)
-le cout du retour qui il mesemble penalise enormement les editeurs
-les ventes pour etre au moins a l'equilibre.

La question simple que je me pose: si les livres etaient moins chers est ce qu'il s'en vendrait plus?

Hors ligne

 

#77 12/10/2006 16:14:32

LaoTseu
Sage éphémère
Lieu: Essonne (91)
Date d'inscription: 15/04/2006
Messages: 505

Re: Le prix des livres

Bonjour,

Presque la même question que j'avais posé!
Pour moi oui. Mais peut être pas le cas de tous. wink

Hors ligne

 

#78 13/10/2006 09:07:36

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38041
Site web

Re: Le prix des livres

Non, c'est une chimère de penser le contraire (et je crois être déjà revenu dessus, donc Lao Tseu...). Les romans, ce ne sont pas que des affaires de chiffres. smile Le public de la fantasy n'est pas extensible, et, encore une fois, ce n'est pas de baisser les prix de 2 ou 3 € - le maximum - qui ferait doubler les ventes. Alors qu'à côté, les frais de l'éditeur resteraient les mêmes.

Besoin d'en lire plus tout simplement.

huh Lire mieux me semble une solution plus avantageuse et pas seulement économiquement, mais bon... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#79 13/10/2006 13:36:49

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 317

Re: Le prix des livres

Lire mieux?Pas tout a fait d'accord.Tout dépend du budget et des "anciens" livres que l'on a pas encore lu.Quand on a lu la plupart des oeuvres majeures du genre on peut faire le trie dans ses achats mais je n'en suis pas encore la.Et comme je l'ai signalé je prefere acheter les livres que les empreinter.Je n'empreinte qu'a de rares occasions.Donc entre les achats de nouveaux titres comme l'oiseau moqueur ou le chevalier mage et d'anciens titres que je n'avais pas comme l'ombre du bourreau ou les portes de la mort mon budget atteint vite ses limites. big_smile

Pour le prix tu parles des frais des editeurs mais justement ces frais sont ils incompressibles?N'est il pas possible d'editer les livres en Bulgarie ou en Espagne par exemple?

Hors ligne

 

#80 13/10/2006 14:49:59

Joss
Allons donc jusqu'à sa maison
Lieu: Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6197
Site web

Re: Le prix des livres

Muhyidin,vendredi 13 octobre 2006, 13:36 a écrit:

Pour le prix tu parles des frais des editeurs mais justement ces frais sont ils incompressibles ? N'est il pas possible d'editer les livres en Bulgarie ou en Espagne par exemple ?

La logique de marché à ses fans dites donc wink

Mon avis rejoint celui de Gillo, lire mieux est la solution la plus viable de manière générale. Pour ce qui est des classiques et des oeuvres majeures, tu peux les emprunter à la bibliothèque où à des amis pour les lire. Après si tu veux posséder ce livre, c'est autre chose, c'est un luxe que tu t'offres, et auquel personne ne te force smile

Mais voyons se décompose le prix d'un livre ! La vente d'un livre se répartie entre 3 acteurs :
- l'auteur (environ 10% d'après ce que j'ai pu trouver)
- la distribution (librairies, supermarché, etc ...)
- l'éditeur

La part que touche l'éditeur doit se décomposer ainsi :
- Frais de fabrication
- Frais de fonctionnement (personnel, traduction, lecteur, ...)
- Frais marketing
- Bénéfice

De manière générale, autant pour les livres de poche que pour les grand formats, les coûts de fabrications ont diminués. Le prix du livre ne bénéficie pas de cette baisse, pourquoi ? Et bien si l'on compare à la situation du livre il y a 15 ou 20 ans, il y a un budget qui a fortement augmenté, c'est celui du marketing.

Allez donc jeter un oeil sur ce document, c'est bourré de chiffres intéressants : http://parapublishing.com/sites/para/resou.../statistics.cfm

D'après ce document, pour des livres de fantasy (livres de fiction donc) on a :
- Conception graphique : 13,5% du budget du livre
- Pour un petit éditeur, la publicité revient à 36,5% du budget

Il y a énormément de données dans ce document, je n'ai pas le temps pour l'instant de les éplucher, n'hésitez pas si le coeur vous en dit.

Je voudrais juste rappeller rapidement que si l'aspect promotion du livre prend tant d'ampleur, c'est parce que la durée de vie d'un livre dans le circuit de distribution à grandement diminué. Là où un éditeur avait 5 ans pour rentabiliser un livre, il n'a maintenant quasiment plus que 6 mois, le temps que le livre reste dans la catégorie "nouveauté".

Merci l'économie de marché wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums