Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 20/08/2006 14:47:32

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Le prix des livres

à mon sens, le prix des livres neuf est assez élevé mais reste abordable... quand on est dans la vie active...

cependant, ça reste un produit culturel dans la moyenne comparé à une place de ciné par exemple, un CD, un DVD, une place de théâtre... finalement, la culture coûte cher, mais c'est un marché qui permet les solutions alternatives (légales)

bibliothèques, marché de l'occasion (assez hallucinant de constater à quel point se dévalorise un bouquin, suffit de voir les écarts de prix entre un neuf et une occasion blink )

quand à la loi qui fixe le prix du livre de façon homogène, c'est une excellente loi, un produit culturel n'est pas un yaourt (ça fait un peu cliché de dire ça mais on peut être fier je pense de l'exception française dans ce domaine smile ) limiter le jeu de la concurrence n'est pas un mal à condition évidemment qu'il n'y ai pas d'entente des maisons d'éditions pour fixer d'emblée des prix élevés dès le départ whistling garre à l'effet pervers (pourquoi croyez-vous que ça concentre sec au niveau de l'édition en France dry )

PS : je ne réagirais pas aux propos tenus LaoTseu dans la première partie de ce topic... dire que je ne suis pas d'accord serait faible mais si je m'étendai davantage, je pourrai devenir vexant dry (je me permettrai juste le fait de dire qu'il faut parfois réfléchir avant de poster whistling )


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#42 20/08/2006 19:25:42

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5252
Site web

Re: Le prix des livres

Aillas,dimanche 20 août 2006, 11:36 a écrit:

Ce qui me choque par contre, ce sont les prix des BDs qui augmentent chaque année j'ai l'impression ! Payer une douzaine d'euros pour des BDs de 20 planches pour certaines avec des illustrations sur toute la page et 50 lignes de dialogue sur toute la BD, c'est un peu poussé.

Alors là, je suis pas du tout d'accord, au contraire ! Le prix est justifié au niveau de l'objet lui-même et l'objectif est différent du roman.
C'est sûr que l'investissement pour le temps passé dessus n'est pas comparable, mais justement ce n'est pas la même chose et perso quand je vois le talent de certains dessinateurs, je suis bien contente de me procurer leurs oeuvres à ce prix. wink Et pour la majorité, entre la qualité du papier, l'impression couleur (qui n'a vraiment rien à voir en coût et complexité par rapport à de simples lignes de texte), le format et la couverture cartonnée...
En plus, j'ai très rarement vu des BD de 20 pages à 12 euros donc ça me semble exagéré, même pour grossir le trait. wink

Pour les romans grand formats, je trouve ça assez dommage qu'il y ait si peu de belles éditions avec des couvertures cartonnées. Etant étudiante, j'achète le plus souvent des poches mais le prix des grands formats ne me semble pas excessif pour la majorité. Du moment que le nombre de page dépasse les 300 ce qui n'est pas souvent le cas chez certaines éditions ... ph34r

Hors ligne

 

#43 20/08/2006 20:05:03

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Le prix des livres

j'ai l'impression au contraire que le prix des BD à flambé tout au long de ces années passées... il est où le temps où j'achetai mes Tintin à 32Fr ? unsure (bon je sais, c'était ya longtemps lol ) franchement, le prix des BD est à l'heure actuelle vraiment excessif... perso je n'en achète quasi plus depuis longtemps déjà... sauf rare exception ...


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#44 20/08/2006 20:24:03

Deedlit
Galactic Citizen
Lieu: Loin
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 2183

Re: Le prix des livres

N'ayant jamais acheté de BD de ma vie je me suis enfin décidée à le faire il y a quelques mois (pour les de Capes et de Crocs) et j'ai vraiment été surprise par le prix ! ohmy
Je suis peut-être un peu naïve, mais avant de partir au magasin je pensais qu'une BD coûtait entre 8 ou 10 euros grand maxi... et là bam 12,90 blink
Du coup j'ai acheté que 5 tomes au lieu des 7 de prévus dry

Après je veux bien que la colo et la couv' cartonnée reviennent cher, mais pour un truc qui se lit en même pas 45 minutes faut admettre que ça refroidit pas mal l'envie de passer à la caisse sad


"A person needs new experiences. They jar something deep inside, allowing him to grow. Without change, something sleeps inside us, and seldom awakens. The sleeper must awaken." Leto Atreides

Hors ligne

 

#45 20/08/2006 20:41:52

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13229
Site web

Re: Le prix des livres

Bienvenue au XXI° siècle !! Et oui, une BD avoisine les 100 Francs lourds (10 000 francs pour les anciens), ce qui fait effectivement une belle inflation depuis le super piscou géant de 200 pages à 18 FF...

Maintenant que j'y pense, les livres ne me semblent pas avoir autant augmenté (quoique ma grand-mère achetait ses livres 1 à 3 francs avant guerre whistling )

Hors ligne

 

#46 20/08/2006 21:28:18

Nero
Sombre Baron de l'Infamie
Lieu: Pays des Collines
Date d'inscription: 01/07/2005
Messages: 619

Re: Le prix des livres

Foradan,dimanche 20 août 2006, 20:41 a écrit:

belle inflation depuis le super piscou géant de 200 pages à 18 FF...

N'exagérons rien ! wink

Il y a quand même une belle différence entre les magazines Picsou, Tintin, qui sont imprimés sur du papier de très bas prix et les oeuvres des éditions Soleil (par exemple) qui proposent couvertures cartonnées et du papier de haute qualité !

Toujours à propos du contenant, le cartonné est relativement récent en BD, mon père a une collection de Lucky Luke, Tuniques Bleues, Buck Danny en broché ! Tout cela date des années 60 à 80... Sûr que le prix était plus bas alors (et le serait maintenant si cela se faisait encore), mais on paie le prix d'une édition plus "luxueuse".

Et puis, le dessin et le scénario pour un Picsou doivent prendre vachement moins de temps que pour une bd de notre genre préféré !

Bon, il faut quand même remarquer qu'il y a une différence de prix entre les Spirou & Fantasio, Thorgal (pour rester dans la fantasy wink ) que l'on peut trouver à moins de 10 Euros et les BDs plus fantasy !

Ces élément pris en compte, une BD est-elle trop chère ? Bonne question...


J'entrai dans la salle de musique d'Ambre. Random ouvrait la bouche pour faire un commentaire, quand une pluie de fleurs s'abattit sur nous.
Tout en époussetant les violettes qui couvraient sa chemise, il posa sur moi un regard de reproche.
"
J'aurais préféré que tu me le dises avec des mots ", déclara-t-il.

Roger Zelazny, Le Sang d'Ambre

Hors ligne

 

#47 20/08/2006 23:16:33

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Le prix des livres

Nero,dimanche 20 août 2006, 20:28 a écrit:

Et puis, le dessin et le scénario pour un Picsou doivent prendre vachement moins de temps que pour une bd de notre genre préféré !

que tu dis mrgreen


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#48 21/08/2006 00:02:21

Kerko
Istar
Lieu: Montréal, Québec
Date d'inscription: 23/02/2006
Messages: 160
Site web

Re: Le prix des livres

Ne vous plaignez pas trop. tongue Au Québec, la plupart des livres sont deux fois plus cher qu'en France. C'est que nous sommes un petit marché, voyez-vous...

Tenez justement, la science-fiction, la fantasy, la poésie et le théâtre sont des livres qui se vendent vraiment très cher parce que ça se vend peu (peut-être bien que ça se vend peu parce que c'est trop cher... allez savoir). C'est pour ça que je n'achète pas souvent des livres, je préfère les emprunter et ne pas me limiter dans mes lectures. Ceux que j'achète sont pour mes cours. Exemple de prix: pour un livre de théâtre jeunesse de 50 pages, c'est une dépense de 12$ + les taxes (15%). En Euro, ça donne 9.50 euro environ. Avec 12$, on peut se payer un dîner complet. blink

Hors ligne

 

#49 21/08/2006 05:45:54

Aillas
Vala
Lieu: Lindon
Date d'inscription: 27/06/2006
Messages: 339

Re: Le prix des livres

J'ai certes un peu grossi le traît Goldberry mais même s'il ne faut pas faire une généralité - Moi je n'achète plus que les Bds de Capes et de Crocs et Blake et Mortimer - des Bds comme Chroniques de la Lune Noire qui se finissent en 15 minutes non merci - un exemple encore plus parlant les dernier Astérix ... (quand on voit la qualité de la BD en plus, on a de quoi être un tantiner écoeuré wink ) - ! 1 euro la minute ! blink Après il est vrai que la qualité de papier ainsi que la colorisation est très bonne et que l'on a droit à une couverture de bonne facture en sus mais cela n'explique pas ce prix que je trouve exorbitant.


The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. Bertrand Russell

Hors ligne

 

#50 21/08/2006 10:23:49

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37355
Site web

Re: Le prix des livres

Aillas,lundi 21 août 2006, 05:45 a écrit:

Après il est vrai que la qualité de papier ainsi que la colorisation est très bonne et que l'on a droit à une couverture de bonne facture en sus mais cela n'explique pas ce prix que je trouve exorbitant.

En même temps, en prenant la Lune Noire comme exemple... wink
Si on prend la qualité de l'oeuvre comme référent, alors il y a un bon paquet de romans qui ne valent pas leur prix, même en poche. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#51 23/08/2006 13:34:42

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5252
Site web

Re: Le prix des livres

Foradan,dimanche 20 août 2006, 20:41 a écrit:

Bienvenue au XXI° siècle !! Et oui, une BD avoisine les 100 Francs lourds

Des BD de 46 pages à 15€, on y est pas encore, ou alors, ce sont des exceptions. wink Et puis, ce n'est pas forcément le temps passé sur une oeuvre qui définit sa qualité. smile
Je ne dis pas que c'est donné, et on pourrait sans doute baisser les prix de 1€ (mais tout a augmenté avec l'euro wink ), mais je trouve que c'est "justifié" en tant qu'objet (surtout par rapport à certains romans).

Hors ligne

 

#52 24/08/2006 15:13:36

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4907

Re: Le prix des livres

Pour revenir au marché du livre et au prix, j'ai retrouvé un article datant de 2004 qui donnait quelques chiffres, en particulier le fait qu'un livre sur cinq quasiment est vendu dans les hypermarchés malgré la loi sur le prix du livre. Tout simplement parce que ces derniers profitent de la marge exceptionnelle (30 à 40% au vendeur final, soit les librairies habituellement) pour eux sur ces ouvrages et que les invendus peuvent être retournés à l'éditeur ! Tout bénef, donc !

Hors ligne

 

#53 25/08/2006 18:52:31

LaoTseu
Sage éphémère
Lieu: Essonne (91)
Date d'inscription: 15/04/2006
Messages: 505

Re: Le prix des livres

Bonsoir,

J'ai déjà avoué mon erreur sur mes posts de départ, merci de ne pas en rajouter. wink
Sinon l'info de Publivore est fort interessante. Comme il dit c'est tout bénef ! 30-40 % Pensez vous que c'est beaucoup? Après il ne reste plus que 60-70 % pour l'écrivain, l'éditeur, le transporteur.. etc...
En fin de compte c'est grâce aux ventes de masse que tout ce beau monde gagnent leurs vies! rolleyes

Hors ligne

 

#54 26/08/2006 08:33:20

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37355
Site web

Re: Le prix des livres

LaoTseu,vendredi 25 août 2006, 18:52 a écrit:

J'ai déjà avoué mon erreur sur mes posts de départ, merci de ne pas en rajouter. wink

blink lol
Tu n'as reconnu aucune erreur si ce n'est de dire que tu n'as pas été compris (!!) et tu es à deux doigts d'en remettre une couche, alors bon, à ta place, je ferais profil bas sur cette histoire... whistling

Bref, sinon, le site du SNE peut valoir le coup d'oeil ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#55 26/08/2006 10:18:05

Aillas
Vala
Lieu: Lindon
Date d'inscription: 27/06/2006
Messages: 339

Re: Le prix des livres

En même temps, en prenant la Lune Noire comme exemple... wink

Que veux-tu dire par là Gillossen ?

Des BD de 46 pages à 15€, on y est pas encore, ou alors, ce sont des exceptions. wink.gif Et puis, ce n'est pas forcément le temps passé sur une oeuvre qui définit sa qualité. smile.gif

Un exception, une exception...qui devient malheureusement assez récurente ohmy Je suis d'accord que le temps passé n'est pas proportionnel à la qualité mais tout de même, il faut un minimum travailler pour obtenir un tant soit peu de qualité wink Il y a une valeur plancher si je puis dire wink


The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. Bertrand Russell

Hors ligne

 

#56 26/08/2006 10:32:06

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4907

Re: Le prix des livres

Aillas,samedi 26 août 2006, 10:18 a écrit:

En même temps, en prenant la Lune Noire comme exemple... wink

Que veux-tu dire par là Gillossen ?

Voir le sujet Chroniques de la Lune Noire en forum Fantasy, ou beaucoup expriment leur ras-le-bol de cette série, bâclée depuis quelque tome et peinturlurée depuis le début. L'exemple semble donc mal choisi pour illustrer le sujet (de façon ironique...)

Des BD de 46 pages à 15€, on y est pas encore, ou alors, ce sont des exceptions. wink.gif Et puis, ce n'est pas forcément le temps passé sur une oeuvre qui définit sa qualité. smile.gif

Un exception, une exception...qui devient malheureusement assez récurente ohmy

Et non, écrire cela frise la désinformation. Goldberry a raison, les chiffres cités plus haut sont bien une exception, voire une exégération. La dernière que j'ai achetée cette semaine par exemple, m'a coûté 12.90€ (avec les 5% de remise, OK) et fait 60 pages...

Hors ligne

 

#57 26/08/2006 14:13:57

Aillas
Vala
Lieu: Lindon
Date d'inscription: 27/06/2006
Messages: 339

Re: Le prix des livres

Bien sûr mais mon Astérix alors ?? wink Et je suis très content de mon Algernon Woodcock et de son prix en effet !


The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. Bertrand Russell

Hors ligne

 

#58 26/08/2006 15:51:36

John Carter
Epéiste de Mars
Lieu: Barsoom
Date d'inscription: 03/04/2004
Messages: 2135
Site web

Re: Le prix des livres

Il est clair que la norme d'une BD HF classique chez Delcourt ou Soleil c'est maintenant 12,5 €. On est encore loin d'un 15 tout rond (et heureusement !)...

Hors ligne

 

#59 28/08/2006 23:18:00

Ansérès
Vala
Lieu: Californication
Date d'inscription: 09/08/2006
Messages: 320

Re: Le prix des livres

Publivore,jeudi 10 août 2006, 08:37 a écrit:

Ansérès,jeudi 10 août 2006, 04:22 a écrit:

Pour moi, les prix sont corrects mais l'avenir semble ne plus se trouver dans les livres. sad Cependant, je garde espoir et même si je n'achète JAMAIS de livres (alors que je lis à peu près quatre livres par semaine en moyenne) je suis sûr que l'intérêt pour ceux ci va bientôt revenir et avec lui de meilleurs prix.

huh Ce qui montre un étonnant dédoublement de la personnalité : d'un côté, tu crains la disparition des livres, mais de l'autre, tu sembles mettre un point d'honneur à ne pas en acheter. Si on raisonne tous ainsi (genre p'tit malin), l'économie de l'édition ne pourra qu'être un peu plus fragilisée, et donc le livre rare et cher, non ? dry

Je suis désolé de n'avoir pas été assez explicite. Si je n'achète pas de livres ce n'est pas par choix mais par manque d'argent. Comme je l'ai expliqué dans un autre sujet du forum, je n'ai que seize ans et même si j'aimerais bien travailler, je ne le peux pas et mes parents me prennent pour un fou parce que je lis trop à la méprise selon eux de mes études et donc ils ne me donnent pas d'argent. Voilà... big_smile


Every day, I dig a hole. There I poo. There I live.

Hors ligne

 

#60 10/10/2006 09:59:56

Joss
Allons donc jusqu'à sa maison
Lieu: Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6197
Site web

Re: Le prix des livres

Dans la rubrique "Forum" de Ouest-France (qui donne la parole aux lecteurs), un des sujets du moment est "Les librairies indépendantes vont-elles disparaître ?"

Certains avis (tous ne sont pas encore en ligne sur leur site) ne parleront qu'aux Rennais, mais on trouve également le point de vue d'un éditeur, plutôt intéressant smile

L'avis de Joël Paderi, : Point de vue d'un éditeur

Bonjour,

S'il est vrai que les marges sont très faibles dans la librairie, c'est aussi en raison des frais de port qui grèvent les remises consenties aux points de vente. En raison de la loi Lang et du prix unique, les frais de port ne peuvent pas être répercutés au client qui sont donc supportés en tout ou en partie par les points de vente. Du coup, bien des libraires hésitent à commander des livres, notamment de petits éditeurs, à cause des frais de port. S'il y a disparité au niveau des remises entre une petite librairie et un gros point de vente, cela tient au volume commandé, à la qualité de service (le conseil au client) mais aussi au risque d'impayés. Etant éditeur, je suis navré de constater que bien des petits points de vente ne règlent pas leurs factures en temps et en heure. Cela implique des relances courrier, fax ou téléphoniques qui ont un coût pour l'éditeur ou son distributeur. Avec de grands groupes ou de grandes librairies comme la Fnac, Virgin ou Le Failler, ces soucis n'existent pas ou peu, les factures sont réglées à l'échéance. Force est de constater que pour de nombreux éditeurs, il est plus intéressant de travailler avec la Fnac, quitte à donner une remise plus importante, qu'avec un libraire indépendant qu'il va falloir relancer trois fois pour qu'il paie. Oui pour défendre la librairie indépendante et la diversité, mais à condition qu'elle soit aussi professionnelle que les gros points de vente.

Cordialement

Source

Hors ligne

 

Pied de page des forums