Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1441 10/03/2020 09:51:04

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3334
Site web

Re: On s'fait une toile ?

A l'origine, les réalisateurs voulaient faire un film entièrement en animation. Ce qui aurait été bien plus logique et plus solide à mon avis, en particulier dans le travail des personnages animaux faces au humains. Mais le studio a voulu un film avec des acteurs et pleins d’effets spéciaux.

Hors ligne

 

#1442 10/03/2020 11:26:59

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1962
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Rien que l'affiche m'avait paru très laide et artificielle... Merci pour ton avis qui m'ôte mes rares scrupules. Je rattraperai plutôt le Croc-Blanc en film d'animation de 2018 (bande-annonce sur Youtube pour les gens que ça intéresse).

Hors ligne

 

#1443 11/03/2020 19:54:15

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3334
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Je recommande ce Croc-blanc! C'est une adaptation assez libre, mais une véritable oeuvre artistique.

Hors ligne

 

#1444 12/08/2021 14:42:54

durthu
Apothicaire de Gondolin
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 612

Re: On s'fait une toile ?

Déterrage de sujet pour vous dire que je suis allé voir hier le film Désigné coupable avec pas mal de très bon acteurs (Tahar Rahim, Jodie Foster, Benedict Cumberbatch, Shailene Woodley, ...).
Je ne m'attendais pas à grand chose et je n'avais pas vu la bande annonce.

Je ne m'étais pas intéressé plus que ça à Guantanamo mais je pense que ce film mérite d'être vu.
Tiré d'une histoire vraie, avec des scènes parfois très choquantes, on se dit que "les défenseurs du monde libres" alias les USA sont pires que les terroristes qu'ils pourchassent.

J'ai eu un flash en cours de film car je n'avais pas reconnu Zachary Levy (Chuck Bartowski dans la série Chuck).

Hors ligne

 

#1445 17/12/2021 13:23:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37866
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Beaucoup aimé le nouveau Ghostbusters perso.

Spoiler:

Olivia Wilde en Gozer

1512

Aucun retour sur Spider-Man ? wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#1446 17/12/2021 13:49:28

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3334
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Je recommande fortement plusieurs films d'animation pour ces vacances de Noël :

Princesse Dragon : des décors magnifiques, un joli conte pour enfants, un dessin doux et cotonneux, et surtout un dragon qui pète la classe !
Ça reste simple, à destination des enfants, mais ça parle quand même de pères qui doivent choisir entre leur or et leurs enfants, du mal qu'on fait à ceux qu'on aime par erreur ou par colère, de choix et d'amitié. C'est tout simplement une magnifique surprise. A partir de 6 ans.

Où est Anne Frank ! : une variation assez étonnante sur le célèbre Journal, avec du fantastique : l'amie imaginaire d'Anne Frank, Kitty, prend vie de nos jours et part à la recherche d'Anne. Elle découvre le sort des migrants, mis en parallèle avec celui d'Anne. Un plaidoyer sur l’actualité, et une volonté de déconstruire l'image de martyr d'Anne Frank. Le dessin est simple et doux, c'est un vrai conte de Noël accessible dès 10 ans.

Belle : le nouveau chef d’œuvre de Mamoru Hosoda, une claque visuelle. Un poil trop long, le film brasse de vastes sujets, l'adolescence, l'affirmation de soi, les réseaux sociaux et même la maltraitance infantile. Pour ados et adultes.

Tous en scène 2 : n'ayant pas vu le premier (un énorme succès), j'ai eu du mal à accrocher. C'est très dynamique, sympa, mais les chansons, c'est pas mon truc... A partir de 7 ans

Hors ligne

 

#1447 17/12/2021 14:57:04

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 1143

Re: On s'fait une toile ?

Gillossen a écrit:

Beaucoup aimé le nouveau Ghostbusters perso.

Spoiler:

Olivia Wilde en Gozer

1512

Aucun retour sur Spider-Man ? wink

J'ai vu ce Spider-Man mercredi ! Alors.

C'est très mal écrit. Vraiment très mal. Le scénario n'a ni queue ni tête, certains passages nous ont fait hésiter entre lever les yeux au ciel et éclater de rire tellement les comportements des personnages, Peter et May en tête de liste, n'ont aucune logique. Mais passe encore, après tout ce n'est pas pour le scénario que les gens vont voir ce film.

Le multivers. Vaste sujet. Trop ambitieux pour Jon Watts, qui ne s'approprie jamais le sujet et se contente de faire des références aux films de Raimi et Webb (surtout Raimi évidemment). De façon sympathique au début, et puis lourdingue par la suite. Il y a au moins 10 répliques tirées telles quelles de la trilogie originale, avec un contexte tellement différent que ça paraît forcé. Et puis les films de Raimi et Webb s'inscrivaient dans une tonalité bien plus mature et sombre que ceux de Watts, donc nécessairement, les personnages des films d'origine sont obligés de s'adapter au ton du MCU... et ça ne marche jamais. On est contents de les voir au début, évidemment que le frisson est là, mais quand Octopus commence à faire des blagues avec Tom Holland à tout bout de champ, c'est la désillusion.

L'image, c'est pas ça. Mis à part une belle scène d'action qui joue avec l'effet "Doctor Strange", Jon Watts ne sait pas comment filmer Spider-Man. Les scènes de nuit en particulier sont terriblement molles et floues. En fait, aucune scène du film ne restera culte. Sans parler des effets spéciaux ! Quand on a un Homme-Sable qui est moins bien foutu que dans Spider-Man 3 (qui date quand même de 14 ans), c'est qu'il y a un problème.

Malgré tout ça, ça se regarde bien, et après tout, c'est pour ça qu'on va le voir : pour se divertir. À ce niveau-là, c'est vraiment chouette, les personnages restent sympathiques (surtout MJ et Ned, le highlight de ce film) ! Et évidemment, il y a l'excitation de voir si Tobey Maguire et Andrew Garfield sont de la partie ou pas.

Spoiler:

Ils ont pris un sacré coup de vieux mais revoir Tobey, ça a quand même fait battre mon petit cœur de fanboy.

Mais voilà, ça ne restera jamais rien de plus qu'un bon divertissement.

Reste la fin du film,

Spoiler:

qui promet une suite dans l'esprit de ce qu'un Spider-Man devrait être. Voilà qui donne de l'espoir pour la suite, avec un Peter qui galère à payer son loyer et qui se fabrique son propre costume. ENFIN.

Bref, ce film aurait pu être dix fois meilleur. C'est certainement la seule fois qu'on aura un film en live-action sur le Spiderverse, et c'est juste dommage de ne pas avoir sorti le grand jeu, en choisissant un autre réal, d'autres scénaristes, en mettant le paquet au niveau des effets spéciaux (mais où est donc passé le budget ?!) et de la musique (qui ne marque pas l'esprit).

À côté de ça, Spider-Man into the Spiderverse avait brillamment réussi dans l'exercice du multivers. Je sais que les contraintes budgétaires n'étaient pas les mêmes, mais quand même, c'était bien plus intelligent et mieux écrit.


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#1448 17/12/2021 16:05:38

Ekimus
Ain Posteur
Lieu: Chez mon chien
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 496

Re: On s'fait une toile ?

C'est fou comme ce personnage (Spiderman j'entends) m'a toujours laissé de marbre.
Aussi bien au niveau des comics que des films (qui sont catastrophiques pour moi).
Et je ne parle même pas de Venom (où on touche le fond).
J'attendrais donc bien patiemment son passage à la télé pour le regarder par curiosité.

Une demande pour Gillo parce que j'irai pas voir Ghostbuster

Spoiler:

même pour les beaux yeux d'Olivia.
Il m'a semblé voir dans la bande annonce qu'il y avait possibilité de voir les anciens Ghostbuster. C'est le cas?


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#1449 20/12/2021 11:55:43

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37866
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Je te confirme

Spoiler:

qu'ils ont un rôle dans l'intrigue

, oui. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#1450 10/06/2022 13:56:13

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13770
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Le Pacte des Loups ressort en version longue 4K.ph34r

https://www.youtube.com/watch?v=cmMfnFPMGH8


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#1451 10/06/2022 17:04:09

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1962
Site web

Re: On s'fait une toile ?

Surnommé L'Impact des Coups en raison de ses nombreuses scènes d'action.

Pas revu depuis vingt ans... Ado, je n'avais pas adoré, mais je ne sais pas du tout ce que j'en penserais maintenant. En tout cas, sur le principe, c'est sympathique de ressortir des films de cape et d'épée français. Si jamais un studio a envie de ressortir Le Bossu de Philippe de Broca, qui était sorti quatre ans avant celui-là, je serais très preneur aussi !

Hors ligne

 

#1452 13/06/2022 18:06:53

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7741
Site web

Re: On s'fait une toile ?

J'avais bien aimé à l'époque, malgré son côté patchwork (pas revu depuis sa sortie ciné).
En voyant la bande annonce, j'ai vu qu'il y avait Jean Yanne, j'avais oublié qu'il jouait dans ce film (un de ses derniers rôles).

+1 pour le bossu (et pour les bons films de cape et d'épée de manière générale).


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#1453 08/10/2022 09:07:29

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1962
Site web

Re: On s'fait une toile ?

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/3/34/The_Woman_King_%28film%29.jpg

The Woman King, réalisé par Gina Prince-Bythewood, sorti en France il y a huit jours, est un film d'aventure et d'action librement inspiré par l'histoire des guerrières du Dahomey, les Agojiés (surnommées les "Amazones" par les colons).

On suit donc Nawi, une ado rebelle qui finit vendue au roi par son père adoptif qui n'arrive pas à la marier. Là, elle découvre le quotidien des Agojiés, les guerrières d'élite, qui vivent dans le palais du roi et qu'aucun homme n'a le droit de regarder ou d'approcher. Subjuguée, Nawi est résolue à suivre l'entraînement le plus rude pour devenir une Agojiés. Ce qui tombe bien, parce qu'avec les ambitions grandissantes de son grand rival, le royaume d'Oyo, le Dahomey n'aura pas de trop de toutes ses guerrières pour ne pas finir dépecé entre ses voisins. Sans parler du système esclavagiste qui affaiblit les royaumes africains au profit de marchands européens pas gênés pour jouer de leurs rivalités histoire de faire marcher le commerce.

A noter que, même si c'est un film d'action historique, on n'est parfois pas loin de la fantasy, entre les combats de cape et d'épée et la touche de fantastique amenée par un rêve prémonitoire (mais ça reste discret).

J'y allais sans attente particulière, avant tout par envie de voir un film inspiré de l'histoire africaine, ce qui n'arrive pas tous les jours. Et finalement, même si le film n'est pas parfait (ça reste du Hollywood avec des ficelles hollywoodiennes), ça m'a bien plu !

Rien que pour le décor, le costume et le sujet, le film vaut la peine d'être vu. Jusqu'à présent, pour voir des conflits entre royaumes africains mis en scène de manière un tant soit peu épique, le mieux dont on disposait était l'extension africaine de Age of Empires II version remastérisée... qui ne portait pas sur la même époque. Et là, bam, on a un film à grand spectacle, certes avec "seulement" 50 millions de dollars de budget, donc petit par rapport aux grands blockbusters du genre (c'est un quart du budget de Black Panther), mais sans comparaison avec ce qui s'était vu au cinéma sur le même thème. D'où des beaux décors, des costumes soignés et des scènes d'action épiques.

Mais le film est aussi porté par sa distribution, une brochette d'actrices qui m'ont globalement convaincu. Mention spéciale à Viola David, qui dégage une présence et une puissance impressionnantes dans le rôle de Nanisca, cheftaine des Agojiés. Mais la jeune actrice qui joue Nawi s'en sort très bien, et Lashana Lynch est sympathique en diable en Agojié dure à cuire et pleine d'empathie pour la jeune recrue. Et dans le rôle du roi du Dahomey, on retrouve John Boyega (Finn dans la dernière trilogie Star Wars).

La bande-annonce m'avait laissé craindre un curseur de violence trop élevé pour moi (pas mon truc). Finalement, ça reste assez grand public, avec pas trop de sang visible. Ça se regarde comme un film d'aventure ou de cape et d'épées avec des guerrières africaines en héroïnes. C'est le point fort du film et ça tombe bien, parce que c'est le cœur de son projet. Je n'y connais pas grand-chose, mais les combats m'ont paru lisibles et très bien chorégraphiés.

Ajoutons quelques personnages bien développés (en particulier Nanisca, mais aussi Nawi et Izogie), quelques choix bienvenus (pas d'intrigue amoureuse envahissante, par exemple) et une bande originale plutôt réussie (dommage que les paroles des chansons de guerre des Agojiés ne soient pas sous-titrées).

Au niveau des défauts :

L'intrigue repose en bonne partie sur des ficelles hollywoodiennes de film épique assez classiques : une jeune recrue rejoint un groupe d'héroïnes fortes et courageuses qui se dresse contre un ennemi retors afin de défendre de bonnes causes (leur royaume, leurs compagnes d'armes, la lutte contres les colons et l'esclavage).

Il y a quelques longueurs au milieu, avec des personnages secondaires pas tous bien développés (l'entourage du roi au palais aurait pu avoir un peu plus de consistance) et quelques tropes agaçants (il faut toujours que les gens s'échangent des objets).

Le contexte, y compris le recours des royaumes africains à la capture de prisonniers de guerre pour alimenter le commerce des esclaves, est bien restitué, mais le personnage de Nanisca ne correspond à aucune Agojié réelle, puisque cet ordre guerrier n'a jamais pris de positions abolitionnistes, et la fin est assez anachronique par endroits. Mais ce n'est vraiment pas pire que ce qu'on trouve dans pas mal d'autres films épiques hollywoodiens sur d'autres sujets (idéaliser un ordre guerrier en le présentant comme défenseur de la liberté alors qu'en réalité c'étaient tous d'affreux esclavagistes, ça s'était déjà vu, à une tout autre échelle, avec 300 et ses Spartiates qui en plus étaient présentés comme de gentils démocrates, ce qui est du pur délire par rapport à la réalité historique (Sparte était la cité la plus esclavagiste et la plus violente avec ses esclaves en Grèce à l'époque classique).
D'ailleurs, la réalisatrice présente bien son projet comme un film de divertissement (dans la lignée de Braveheart, Gladiator, etc. qui ne sont pas du tout conçus pour être des monuments d'exactitude historique), et son but est de donner envie de se renseigner sur cette période historique.

Bref, il ne faut pas trop en demander à ce film, mais il faut bien voir qu'il représente déjà un petit miracle en soi, au vu de la lourdeur des contraintes de ce type de production. J'espère qu'il aura assez de succès pour convaincre les financeurs (qui n'ont pas attendu les restrictions de chauffage pour être frileux) de monter d'autres productions de ce genre. Et qu'il incitera les gens à aller lire des trucs sur l'histoire africaine, qui le mérite bien.

Dernière modification par Tybalt (08/10/2022 09:19:35)

Hors ligne

 

Pied de page des forums