#81 26/02/2014 08:41:04

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Gillossen a crit:

Pourquoi galres-tu ? smile

Le style d'criture de GG Kay me semble un peu trop lisse, les hros ont trangement tous une classe et un charisme dmesurs (c'est le truc qui me choque le plus, tout le monde est beau - ou presque - parmi les protagonistes principaux) et l'histoire est plate (peut-tre parce qu'elle ressemble beaucoup trop la vritable reconqute de nos livres d'histoires).

Il y a aussi un paquet de descriptions qui pour moi ne font que rallonger le rcit alors que cela n'a strictement aucun intrt. Des fois, il faut savoir aller l'essentiel, mais a c'est mon avis moi wink


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#82 26/02/2014 12:48:22

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35203
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

L'histoire, plate ?
Le reste peut se discuter, mais l... ohmywink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#83 26/02/2014 13:13:47

Taraise
Maa
Date d'inscription: 25/02/2013
Messages: 296

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Oh c'est bizarre Yksin, moi j'ai trouv que le roman tait bien maigrelet question description. Je trouvais justement que le roman allait trop l'essentiel. Question de got probablement.
Mais concernant les hros je suis bien d'accord avec toi, ils ont tous une classe et un charisme inns qui m'avaient agac sur le coup.
Par contre pour l'histoire plate, j'ai un peu de mal te suivre, par plate tu veux dire sans originalit ?sans rebondissements ? sans atmosphre particulire ?
Parce que pour moi c'est cause de ces 3 cas l que j'ai finalement beaucoup aim les Lions d'Al-Rassan tongue

Hors ligne

 

#84 26/02/2014 13:56:36

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

J'en suis la page 310, donc pas encore la moiti et franchement il n'y a rien qui m'a surpris.

Spoiler:

On sait ds le dbut que Jehane va tre au centre de l'histoire juste parce qu'elle est mignonne (Rodrigo, on t'a grill, tu la veux dans ta compagnie juste parce qu'elle te plait, avoue ! tongue... Et puis le fait que les persos soient tellement beaux et charismatiques les rend particulirement prvisibles je trouve.

Par histoire plate j'entends en effet que je vois une ligne soigneusement suivie par l'auteur et que rien ne sort vraiment des sentiers battus. Bon aprs c'est bel et bien un avis perso et peut-tre ne suis-je pas dans un tat d'esprit propre lire ce roman...

Dans tous les cas je vais le finir (parce que je dteste laisser une histoire en suspend) et je donnerai un avis dfinitif d'ici quelques... semaines ? tongue


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#85 26/02/2014 20:18:30

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Il est vrai que l'histoire n'est pas le exceptionnelle mais le charisme des personnages efface tout le reste !


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

#86 27/02/2014 08:27:13

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

indy620 a crit:

Il est vrai que l'histoire n'est pas le exceptionnelle mais le charisme des personnages efface tout le reste !

Sauf que l le charisme est clairement exagr...


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#87 27/02/2014 09:49:42

Hieronymus
Vala
Date d'inscription: 14/02/2013
Messages: 312

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Yksin a crit:

le truc qui me choque le plus, tout le monde est beau - ou presque - parmi les protagonistes principaux

C'est surprenant au dbut du roman, je te l'accorde. N'oublie pas pour autant qu'un trait de caractre trs rpandu  (pour ne pas dire le clich) parmi les espagnols dans la littrature (Astrix en Hispanie pour ne citer que la rfrence... wink ) est la firt (le charisme et l'go surdimensionn aussi il me semble). En tous cas je me le suis expliqu un peu comme cela. Et puis j'aime aussi les gens lumineux, beaux, forts ... pas que les tnbreux, les louches, les secrets, les "shades of grey", les Fitz, les Corbeau ou autres encapuchs. Ca change un peu, non ? smile


Tout n'est que logique et raison de nos jours. Science. Progrs. Loi de l'hydraulique. Loi de la socit, de la dynamique. Loi de ceci, de a, et de... et caetera.
Nulle place pour les grands cyclopes tripodes des Mers du Sud. Nulle place pour les arbres courges et les ocans de vin.

Hors ligne

 

#88 27/02/2014 12:27:07

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

En effet a change pas mal par rapport ce que je lis d'habitude. On sait jamais, peut-tre que la fin sera gniale et me fera changer d'avis...

Merci pour vos retours en tous cas wink


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#89 27/02/2014 12:45:15

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35203
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Yksin a crit:

indy620 a crit:

Il est vrai que l'histoire n'est pas le exceptionnelle mais le charisme des personnages efface tout le reste !

Sauf que l le charisme est clairement exagr...

Je sais pas, on est tous charismatique ici, non ? whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#90 27/02/2014 12:54:59

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Ouais mais ici c'est limite surraliste nan ? lol


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#91 27/02/2014 12:59:11

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35203
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Non. cool


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#92 27/02/2014 19:09:04

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

C'est vrai que le charisme des personnages est clairement mis en avant pour arriver la confrontation de ces 2 "Gants" qui sont opposs et se respectent la fois.
Ca me rappelle le duel entre Achille et Hector dans Troie de Gemmell


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

#93 27/02/2014 20:55:23

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6303
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

indy620 a crit:

C'est vrai que le charisme des personnages est clairement mis en avant pour arriver la confrontation de ces 2 "Gants" qui sont opposs et se respectent la fois.
Ca me rappelle le duel entre Achille et Hector dans Troie de Gemmell

Le moment mythique du livre mon sens.


"Un p'tit tour de magie peut-tre? Ce crayon, je vais le faire disparatre. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#94 28/02/2014 07:14:29

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Tout fait d'accord ! Une tension  et un suspense d'enfer jusqu' la dernire ligne du chapitre o le lecteur se demande :"mais qui" ?


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

#95 28/02/2014 08:26:54

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4822
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

On va dire que l'histoire est plus prenante partir de la 4me partie... Mais il aura fallu tre sacrment patient ! J'ai attendu moins longtemps pour Les Instrumentalits de la Nuit ! tongue


Cest une forme dimmortalit. La mmoire est une forme dimmortalit. La nuit, quand le vent se tait et que le silence rgne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Terremer et Poussire Fantme
Ma bibliothque

Hors ligne

 

#96 28/02/2014 19:13:34

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Ca aurait pu etre pire : tu aurais pu n'accrocher qu' l'pilogue !


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

#97 23/05/2014 10:48:49

Anassete
Maa
Lieu: France
Date d'inscription: 05/05/2014
Messages: 253
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Je suis en train de le lire, donc mon avis peut encore changer. Mais j'en suis quand mme la moiti.

Si les pages se tournent facilement, l'immersion dans l'histoire cest autre chose. A chaque fois que j'arrive me plonger, paf fin de chapitre. Ds qu'un nouveau chapitre commence, nouveau des tonnes d'informations qui me font blocus et qui me sortent de l'histoire. J'ai l'impression de recommencer un livre ds le dbut chaque fois.
L je vais entamer la 4e partie et j'ai toujours du mal savoir o est le cur de l'intrigue : le ballet amoureux ou l'intrigue politique ? J'aurais bien aim dire les deux, mais j'ai l'impression qu'on reste en surface chaque fois et que l'auteur essaie de dvelopper les deux en mme temps sans que l'un prenne le pas sur l'autre.

Par contre, pas trop de soucis sur le charisme des personnages. Si on enlve toutes les descriptions qui posent l'intrigue, l'action prsente est pas mal rduite (toujours jusqu' la fin de la partie 3). Du coup, il faut relever un peu le caractre des personnages pour qu'ils nous blouissent. Je pense que l'auteur aurait gagner en traitant le roman en deux livres : l'un pour expliquer le pass et l'autre pour le prsent. On aurait eu le temps de digrer toutes les informations, les personnages auraient eu une vraie place par rapport l'intrigue politique et il y aurait pu avoir plus de tensions.


Bibliothque : Babelio
Lectures en cours :
- The Golden Fool de Robin Hobb

Hors ligne

 

#98 23/05/2014 11:45:53

Corbeau
Lige
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 60

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Hieronymus a crit:

Yksin a crit:

le truc qui me choque le plus, tout le monde est beau - ou presque - parmi les protagonistes principaux

C'est surprenant au dbut du roman, je te l'accorde. N'oublie pas pour autant qu'un trait de caractre trs rpandu  (pour ne pas dire le clich) parmi les espagnols dans la littrature (Astrix en Hispanie pour ne citer que la rfrence... wink ) est la firt (le charisme et l'go surdimensionn aussi il me semble). En tous cas je me le suis expliqu un peu comme cela. Et puis j'aime aussi les gens lumineux, beaux, forts ... pas que les tnbreux, les louches, les secrets, les "shades of grey", les Fitz, les Corbeau ou autres encapuchs. Ca change un peu, non ? smile

Maieuh les Corbeaux c'est trs bien :-) Trs charismatique tout plein de plumes toussa :-)
J'ai commenc lire et je trouve que le ct charisme est un peu pnible...

Dernire modification par Corbeau (23/05/2014 11:46:13)

Hors ligne

 

#99 21/07/2014 10:01:38

Daodi
Ta'veren
Date d'inscription: 14/06/2013
Messages: 208

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

Fini hier. Un livre remarquable et d'une puissance folle.

Et je suis admiratif du tout de force de  l'auteur qui construit une oeuvre prenante et forte avec des personnages limpides, charismatique, hroique et sans relles ambiguits. Les bons sont bons et il n'y a pas vraiment de "mchant" et pourtant le livre n'est pas manichen. Chapeau.

Hors ligne

 

#100 04/04/2015 14:41:35

K.
Fru de mauvais genres
Lieu: Lisire de Brocliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1496

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan - G.G. Kay]

J'ai termin ce livre et l'ai beaucoup apprci. J'ai toujours prouv de l'intrt pour Al-Andalus aussi un ouvrage bien crit qui s'inspire de l'poque des taifas ne pouvait que me convenir. Il retranscrit bien l'ambiance d'une poque mouvemente sur une terre pleine de contraste. Le fait de s'inspirer de personnages hauts en couleurs comme Rodrigo Diaz de Vivar donne une saveur particulire, propre ce type d'ouvrage, qui ravit ceux cherchant reconnaitre les hommes et les villes derrire les noms employs par Kay. Savoir dans quel sens se dirige l'histoire n'est pas sans accentuer une certaine amertume, ds les premires pages, mais les dtours qu'emprunte l'auteur tiennent le lecteur en haleine.

Dernire modification par K. (04/04/2015 14:41:51)


Ma bibliothque en SF et Fantasy

Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir mclabousser la face quand ma hache mordra profondment dans un crne de Bolton. Je veux le lcher sur mes lvres, et mourir avec ce got sur ma langue.
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

Pied de page des forums