#21 16/03/2005 16:42:09

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Eh bien, pas plus de lecteurs, avec cette sortie en poche ? unsure
Je suis tout de même étonné, d'autant que le roman lui-même ne date pas d'hier en grand format, ne serait-ce que pour l'emprunter, si ce n'est l'acheter. whistling wink
En comparaison, tellement de gens semblent avoir lu Fionavar... sad ph34r


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 17/03/2005 23:52:50

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Gillossen,vendredi 25 février 2005, 10:45 a écrit:

On pourrait aussi parler de la densité de ce roman... Il n'y a pas un mot de trop. Je devais le relire pour le héros de la semaine, avant que la grippe ne m'oblige à appeler à l'aide Cyrion, wink et j'aurais donc pu m'arrêter, mais non, j'ai été une nouvelle fois emporté en Espéragne. En dehors du trio habituel qui occupe le devant de la scène - Ah, hier soir, relire la soirée des masques, entre la visite d'Almalik, la tentative d'assassinat contre Rodrigo, et le choix de Jehane... - j'aime aussi beaucoup la relation de Ramiro avec sa reine... smile Notamment lorsqu'il est à son chevet, après la tentative d'empoisonnement.
Non, vraiment, pas un mot de trop, et Kay avait vraiment franchi un palier, aussi bien dans la maîtrise de son histoire que dans l'écriture pure. smile

Bon, je profite que le sujet soit revenu en page 1 pour réagir à ce commentaire (très juste au demeurant !).

Cette densité du roman, c'est effectivement l'impression que ça donne, mais c'est peut-être aussi la raison pour laquelle ce n'est pas mon Kay préféré ...

Je crois que dans Tigane ou dans la mosaïque de Sarance, par exemple, on ressent une attente, parfois même une légère langueur qui se manifeste un peu par des digressions, des histoires quasi-parallèles à l'influence plus ou moins grande sur l'histoire principale (je pense par exemple à la révélation bovine dans la mosaïque de sarance, ou au flash-back sur la jeunesse de Baerd dans Tigane ...)

Ici, si le souvenir imparfait que je garde des Lions ne me trahit pas, on n'a pas cette liberté de la narration qui autorise des "promenades" dans la vie des personnages, ici l'action n'attend pas parce que les évenement se précipitent ...

Oui, c'est dense, oui tout est important ... et peut-être que ce sont les "mots de trop" qui m'ont un peu manqué, justement...



P.S. : pour quiconque prendrais le topic en cours, je précise que j'explique juste pourquoi les Lions est seulement mon troisième roman préféré de Kay, sachant qu'il reste dans mes 10 romans préférés en fantasy ... c'est donc du pinaillage, et absolument pas une raison de laisser passer ce livre, que ce soit bien clair !!! wink


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une épée dans mon âme."

Hors ligne

 

#23 18/03/2005 13:19:28

SebO
Maïa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Bonjour à tous, il s'agit ici de mon 1er post, néanmoins ce n'est pas la 1ere fois que je parcours ce forum ainsi que ce site où y trouve tout ce qu'on veut, on ne peut que vous féliciter pour ca et vos mise à jours courantes. Ce post était juste pour me présenter ainsi que pour devenir aussi un futur lecteur des lion d'al-rassan, la critique étant unanime je compte rejoindre vos rang, mais il me faut d'abord finir la sublime trilogie de "a la croisée des mondes", j'en suis à la fin du 2eme livre et je pense finir cette trilogie dans 2 semaines maximum (si mes livre d'économie ne prennent pas trop l'ascendant), je pourrais ainsi me plonger dans ce livre de fantasy assez "original" d'apres vos dires.
Bonne fin de journée à vous, et a bientot sans doute


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#24 20/03/2005 21:38:01

Missi
Novice
Date d'inscription: 08/12/2004
Messages: 2

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Bon, je vais (pour mon premier post) donner un avis en cours de lecture, meme si ce n'est pas tjs tres judidieux....
Eh bien navré de ne pas etre d'accord avec tout le monde, je ne trouve pas les Lions d'Al-Rassan magnifique, mon qualificatif serait plutot, moyen ou decevant...j'en attendais plus de ce premier Kay, trop sans doute.
Les principales critiques que je fais a ce livre, c'est avant otu des personnages trop parfaits (certes ils ont quelques defauts, mais dans le fond, ils sont tous exeptionnels) Rodriguo, Ammar, Ben Avren, etc... ils sont tellement parfaits qu'on (je, visiblement wink ) n'arrive pas y croire.
Autre chose, l'intrigue est comment dire...molle, meme si ce terme n'est pas sans doute tres approprie. Certes il se passe plein de choses (ce qui est paradoxal) mais on arrive pas y croire, on a l'impression que ca n'avance pas, qu'on se perds en introspections melancoliques repetitives (combien de fois ais je lu "c'est une page de l'al-rassan qui se tourne")

Enfin bon, je suis tres severe, mais ne vous trompez pas sur mes propos, ce livre n'est pas mauvais, loin de la!!! il est "juste" bon, mais j'en attendais plus. Alors certes l'ambiance ("monde", personnages, etc...) est agreable, certes ca se lit tres facilement, mais voila, je ne me rue pas sur mon livre en me disant "chouette, ce livre n'est pas fini, je peux continuer!!"
Alors voila, pour moi, ce restera un bon livre mais sans doute oublie dans 3 ou 4 mois, mais signe que je ne rejete pas ce livre completement, je me suis achete Tigane (difficile a trouver) pour voir si Kay saura m'enchanter

PS: Navré pour les sans doute nombreuses fautes et autres erreurs de syntaxe

Hors ligne

 

#25 21/03/2005 08:53:26

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Missi,dimanche 20 mars 2005, 21:38 a écrit:

Alors voila, pour moi, ce restera un bon livre mais sans doute oublie dans 3 ou 4 mois

Peut-être qu'avant d'en juger ainsi, au moins pour cela, il faudrait l'avoir terminé justement... wink (Je parle du fait de l'oublier si vite)


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 12/04/2005 14:23:47

SebO
Maïa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Ca y est, je peux enfin parler d'un livre critiqué que j'ai enfin lu, donc là moi je dis bravo à Kay de nous offrir un roman de fantasy dans un contexte qui sort des sentiers battus, c'est bien simple je n'arrivais a décrocher mes rétines de ces lignes, il y a dedans une écriture subtile mélangeant bien le franc-parler, la poésie et autres discours fins, bref, je crois qu'une fois mes exams passés, je me mettrai à lire l'ensemble de ses oeuvres.

Pour finir merci à Monsieur Elbakin de m'avoir fait découvrir ce monument big_smile


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#27 21/05/2005 00:59:38

Anka
Vala
Date d'inscription: 17/04/2003
Messages: 309
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

J'ai été attirée d'entrée de jeu par ce roman. J'dore cette idée de jouer sur l'Histoire. Cela s'appelle une uchronie, non ? En tous cas, je n'en avais jamais lu (ah si, Marie Gentle. Mais c'est un autre genre) et je trouve cela particulièrement étrange et confortable. Et éclairant aussi.
Les Lions ets un roman dense, très fouillé, très très bien écrit, rendant avec beaucoup de finesse les atmosphères et les personnages. Les lieux, les gens, tout cela est terriblement vivant et assez sensuel (dans le sens où on ressent vraiment ce qiu est décrit)
Par ailleurs, j'aime beaucoup la douce mélancolie qui s'en dégage. C'est peut-être moi, mais j'ai eu l'impression de sentir planer sur tout le roman un sentiment résigné et doux de fatalité. Mektoub.

Je suis un peu moins embalée par le récit : il est bien menée, mais l'intrigue est un peu mince. Cela dit, cela peut-être une bonne chose quand cela laisse de la place pour développer d'autres aspects, comme les relations entre les persos. Et à ce niveau là, j'ai un grand regret en ce qui concerne la relation Amma/Rodriguo.
C'est vrai que ces deux héros se ressemblent pas mal, mais ça ne m'a pas dérangé outre mesure (même si je trouve qu'accentuer le côté ambigue d'Ammar (on effleure à peine cet aspect avec le Prince, et il me semble d'ailleurs que finalement, ce n'était que des rumeurs) et celui plus soldat de Rodriguo aurait fait une dissonnance très agréable). Par contre, je suis assez déçue en ce qui concerne leurs interactions. La scène de leur rencontre m'avait réellement fascinée, j'était toute émue et prête à lire de grandes choses. Mais au bout du compte, heureusement que d'autres persos étaient pour me rappeller par leurs pensées à quel point la relation entre Amma et Rodrigo était particulière, sinon, je ne l'aurais pas remarqué !! A part la rencontre et la fin, je ne vois pas très bien en quoi cet relation se départ de l'amitié simple et franche de deux hommes de combats. D'ailleurs, SPOILER, je trouvais que Rodriguo disant à sa femme qu'il était peut-être bien amoureux d'Amar d'une certaine manière, ça tombais un peu comme un cheveux dans la soupe. . Je veux dire : est-ce que c'est moi qui ai lu trop vite ? Je ne vois vraiment pas, au-delà d eleur rencontre, quoique ce soit qui indique la moindre ambiguité dans leur amitié.

Donc là-dessus, j'ai un regret.
Mais pour ce qui est de vous transporter dans des lieux, Kay est génial. Je me sens encore assise dans des coussins près du Roi et de son Conseiller Kindath (ai aucune mémoire des noms), à écoute rla pluie tomber sur la végétation... Je revois encore la courtisane se présenter à la Cour... De grands moments !

Anka
* qui, en ce moment, est en pleine passion pour les Libertines. Alors les histoires d'amitié ambigues entre hommes, ça la connait !! Même si elle ne demande certainement pas à Rodrigo et Amar d'aller aussi loin que Pet'n Carl... manquerait plus que ça !! rougi *

Hors ligne

 

#28 23/05/2005 15:00:12

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 723
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Non seulement je suis d'accord avec toutes les analyses exposées ci-dessus, mais la ressemblance Ammar / Rodrigo ne m'avait même pas gênée. Je veux dire, ce ne sont tout de même pas des clones ! Il y a comme une apparente légèreté, une élégance chez Ammar, et une sorte de rugosité chez Belmonte, qui sont propres à chacun, je trouve. Je comprends Jehane d'hésiter big_smile .
Et puis, toujours ce style inimitable de Kay big_smile ... Un vrai bonheur wub (coeur)#i !


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#29 23/05/2005 19:47:03

Aoineko
Lige
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 31/10/2004
Messages: 69
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

la ressemblance Ammar / Rodrigo ne m'avait même pas gênée. Je veux dire, ce ne sont tout de même pas des clones ! Il y a comme une apparente légèreté, une élégance chez Ammar, et une sorte de rugosité chez Belmonte, qui sont propres à chacun, je trouve. Je comprends Jehane d'hésiter biggrin.gif .

Je suis tout à fait d'accord ! L'un est un poète (il est d'ailleurs plusieurs fois répété qu'il se considère comme tel avant tout) et l'autre est purement et simplement un soldat. d'ailleurs à la lecture je n'ai jamais pensé qu'ils se ressemblaient... Par leur "grandeur d'âme" peut etre et leur sorte de statut quasiment "au dessus" du commun des mortels... Mais sinon... Hum... Il faudrait que je relise le roman en gardant ça à l'esprit peut-être... Ce sera un plaisir remarque vu comme j'ai adoré ! smile

Quant à leur relation il me semble que c'est plus que de l'amitié franche et virile, mais sans aller jusqu'à de l'amour... D'ailleurs Rodrigo répond "d'une certaine façon peut-être" lorsqu'il est interrogé à ce sujet... Je trouve plus que c'est une sorte de reconnaissance de la grandeur de l'autre, d'immense respect mutuel et de la sensation d'avoir trouvé son égal...

Haaaaaaaaa !

giveup


"that's wonderful. Thank you. Thank you both."
"please," said Grunthor, "don't mention it."
"please," added Achmed, "don't remind me."

Elizabeth Haydon, Prophecy

Hors ligne

 

#30 21/09/2005 16:14:04

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4487
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Je viens de terminer Les Lions d'Al-Rassan et j'ai encore l'oeil à la mode lapin albinos ... ph34r Kay a vraiment le chic pour me faire verser des torrents de larmes même si le record de Tigane n'a pas été battu mrgreen

Que dire d'autre qui n'ait déjà été dit ? C'est avant tout un grand roman qui se distingue par les figures superbes de Rodrigo et d'Ammar ( finalement je suis bien contente qu'il est passé le 2eme tour du tournoi big_smile ). Certains ont regretté leur trop grande perfection mais je crois que c'est tout à fait voulu de la part de Kay. Ils sont les 2 facettes d'une même brillante pièce : les derniers héros de l'Al-Rassan perdue...
Cependant j'aurai aimé que leur relation soit d'avantage mise en avant dans ses ambigüités et ses déchirements. Ils restent finalement très secrets et seuls les points de vues de leurs compagnons nous donnent des informations sur leurs sentiments vis a vis de leur "double ". Mais finalement n'est ce pas cette distance qui reste toujours entre le lecteur et ses 2 hommes qui leur donne cette aura héroïque ?

Le seul défaut de l'ouvrage, c'est à mon avis une intrigue un peu moins aboutie que celle de Tigane qui garde ma préférence. Mais Kay sait nous concocter de si beaux moments de lecture ( le duel final entre Rodrigo et Ammar dont on ne connait le dénouement que tardivement ....) qu'on lui passe facilement cette faiblesse wink

*jette un coup d'oeil vers sa bibliothèque* Chouette ! Il me reste encore un livre traduit en français de Kay que je n'ai pas encore lu : Mosaïque de Sarance me voilà ! lol mrgreen

EDIT : je viens juste de me rendre compte que j'étais passée Elbakinien d'or ! Un Pippin pour fêter la chose : (pippin)#i

Hors ligne

 

#31 22/09/2005 16:38:22

Aoineko
Lige
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 31/10/2004
Messages: 69
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Je suis tout à fait d'accord encore une fois, et d'ailleurs je préfère également Tigane aux Lions, peut-être aussi pour les raisons citées par Almaaera !

Je suis d'accord aussi sur le fait que la scène du dernier duel est vraiment mémorable (on s'y croirait vraiment tellement c'est bien écrit !) mais je crois me rapeller que la bataille finale de Tigane etait aussi d'un niveau d'excellence similaire... Ce Kay quand même, quelle pointure !

J'ai moi aussi la mosaïque de Sarance qui m'attend sur mes petites étagères hihihihi !

Et félicitations pour le elbakinien d'or !! (pippin)#i


"that's wonderful. Thank you. Thank you both."
"please," said Grunthor, "don't mention it."
"please," added Achmed, "don't remind me."

Elizabeth Haydon, Prophecy

Hors ligne

 

#32 23/09/2005 18:06:35

a-yin
Apprenti
Date d'inscription: 15/11/2004
Messages: 20
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

J'ai lu La Tapisserie et je suis sur Tigane (meme si ca fait deux ans quil traine chez moi jesors enfin une amie me l'avait achetée au Quebec car l'édition poche n'existait pas encore en France) enfin bref j'aime beaucoup cet auteur et je trouve que ses personnages ont beaucoup de profondeur smile sinon je m'acheterai bien ses autres romans quand j'aurai terminé ma tonne de lecture ...

Je ne sais pas si ce sont les traductions mais en tout cas j'aime beaucoup le style d'écriture.

Hors ligne

 

#33 24/09/2005 10:03:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33376
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Oui, enfin, là, ça serait sympa de rester (con)centrer sur les Lions d'Al-Rassan... Si vous n'avez pas lu ce roman, il y a assez d'autres sujets Kay pour y poster plutôt que de "parasiter" celui-là. ohmy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#34 26/09/2005 16:09:41

a-yin
Apprenti
Date d'inscription: 15/11/2004
Messages: 20
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Je suis désolée d'avoir parasité mais je n'ai pas trouvé celui sur Tigane ...

Hors ligne

 

#35 26/09/2005 16:49:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10174
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Il se trouve pourtant facilement, et le dernier message en date n'est d'ailleurs pas si vieux... smile
Enfin, bref, le voilà !

http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=3881

Et laissons ce sujet aux Lions, pour de bon. wink


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#36 17/10/2005 10:45:14

Stern_Amnesik
Novice
Date d'inscription: 15/11/2004
Messages: 13

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

J'ai lu ce livre il y a quelques temps et je dois dire que j'ai vraiment accroché.

Je connaissais pas encore Kay mais c'est un beau conteur qui sait dépeindre des persos attachants, hauts en couleur et dont les motivations ne sont pas toujours faciles à cerner.
Il se dégage vraiment une ambiance avec ce livre. On lit pas une histoire, on décrouvre un monde.

Je ne vais pas répéter ce que d'autres on dit bien mieux que moi mais c'est vraiment un livre à découvrir.

Hors ligne

 

#37 17/10/2005 15:01:53

Perséphone
Lige
Lieu: Sur les rives du Styx
Date d'inscription: 03/11/2004
Messages: 53
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

J'ai découvert ce bon vieux Kay avec les Lions d'Al Rassan, d'où, peut-être ma légère préférence vis à vis de Tigane. Je connaissais pourtant déjà l'auteur avec la Tapisserie, dont on m'avait dit un si grand mal que je me suis donc tenue prudemment éloignée de ses écrits...

Et un jour de grisaille, à la bibliothèque, voilà qu'un petit livre, format de poche, idéal pour glisser dans un sac et lire entre deux cours de fac et dans le métro, me fait un grand clin d'oeil. Surprise, je m'approche, et à la vue du nom (Guy Gavriel Kay), je sens ma méfiance sortir ces griffes, mais la curiosité étant plus forte, je lis la quatrième de couverture, et hop, je suis tombée dedans, à la manière d'Obélix ! big_smile

Le style, fluide, mais soutenu à la fois, permet de se glisser sans effort dans la vie des personnages qui s'agitent sous nos yeux.

Il ne faut pas être grand clerc pour reconnaître que Kay n'est pas aussi bon que Williams, mais les moments agréables que j'ai passé avec lui m'ont permis d'aller au delà de la critique qu'on m'avait faite, et j'ai pu apprécier Tigane, et enfin commencer cette fameuse Tapisserie.


Faint as a climate-changing bird that flies
All night across the darkness, and at dawn
Falls on the threshold of her native land.

Hors ligne

 

#38 18/10/2005 09:20:01

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5736

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Perséphone,lundi 17 octobre 2005, 14:01 a écrit:

Il ne faut pas être grand clerc pour reconnaître que Kay n'est pas aussi bon que Williams, mais les moments agréables que j'ai passé avec lui m'ont permis d'aller au delà de la critique qu'on m'avait faite, et j'ai pu apprécier Tigane, et enfin commencer cette fameuse Tapisserie.

smile Je ne pense pas que l'on puisse les comprer car ces deux auteurs ont vraiment des styles très différents. Kay se base sur un roman pseudo historique et son rythme de narration est grandiloquent, pareil à celui d'une saga/ épopée. Certains pourraient lui reprocher son ton trop général et impersonnel, mais en même temps il arrive à mettre beaucoup d'émotion dans ses récits. Tad Williams, lui, se rapproche plus de la narration classique de fantasy basée sur la quête initiatique: très doué en matière de description il parvient à entretenir suspense et émotion tout au long du récit en dépit de quelques tournures maladroites. cool
Et pourtant, tous les deux ont un vocabulaire très riche et affectionnent les longues phrases, mais je ne pense pas que Williams soit largement meilleur que Kay. Son oeuvre dans les lions d'Al Rassan ou Tigane illustrant très bien son immense maîtrise de conteur et d'écrivain. smile
Quoi qu'il en soit j'adore les deux auteurs sans modération. wink


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#39 18/10/2005 09:22:05

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10174
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Et en parlant de modération, mrgreen merci de noter que Williams n'a de toute façon pas grand chose à faire dans ce sujet (d'autant que ça ne tient même pas une ligne du message de Perséphone), alors on arrête là, et on en reste à Kay et Al-Rassan, merci... smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#40 13/01/2006 19:08:17

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2103
Site web

Re: Critique ! [Les Lions d'Al-Rassan]

Beaucoup aimé aussi! smile
L'histoire est intéressante, on voit évidemment tout de suite de quelle époque historique vient l'inspiration, et il y a peu de magie (à part le don de Diego). Bref, ce n'est a priori presque pas de la fantasy...
Les personnages sont très charismatiques, en particulier Ammar, et la plupart réserve des surprises ( Ines, par exemple, qui apparait d'abord comme une grenouille de bénitier avant de se montrer une reine plutôt habile!)

Par contre, j'ai trouvé que Kay abusait un peu du principe "faire croire qu'un personnage est mort alors qu'en fait c'est un autre" même si ça marche quand même bien.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

Pied de page des forums