Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#501 25/11/2016 18:42:58

Grégory Da Rosa
Apprenti
Date d'inscription: 25/04/2016
Messages: 28
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Hum... Alors... autant j'ai dit dans un autre sujet que j'aimerais me mettre à lire en V.O les livres anglo-saxons, autant monsieur R. Scott Bakker, je ne m'y risquerai pas ! Car lui, Mazel tov ! c'est du lourd quand même. J'ai adoré la trilogie du Prince du Néant et je suis complètement en accord avec les superbes 9/10 distribués par Gillossen. Mais je pense, hélas ! devoir me résoudre à ne jamais lire la suite... Car aucune traduction n'est prévue pour les autres livres, n'est-ce pas ? (Un faible espoir scintille en moi pour que quelqu'un me réponde " Si !" mais il est faible, très faible... )

Hors ligne

 

#502 28/11/2016 18:22:04

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Honnêtement, je ne crois pas, malheureusement.
En tout cas, pas à court/moyen terme.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#503 23/02/2017 20:38:36

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1560

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Je viens enfin de franchir le pas en me plongeant dans cette série entre deux lectures plus complexes et pour résumer les choses disons que c'est un véritable plaisir avec un univers bien ciselé, des personnages intéressants et une intrigue méritant que l'on s'y attarde. Le premier volume est une réussite et j'ai d'ors et déjà entamé le second. N'ayant pas pour habitude de sonder les anciens titres de fleuve noir je serais passé à côté de cette œuvre sans l'asso, qui n'a décidément pas fini de me fournir en titres valant le détour.
Sans en atteindre pour moi la profondeur et la noirceur j'y ai retrouvé une saveur que je n'avais pas eu en bouche depuis les instrumentalités de la nuit alors que cette branche de la fantasy est probablement celle qui me laisse le plus critique. Pour simplifier : c'est un vrai bonheur.

Dernière modification par K. (23/02/2017 20:38:55)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#504 24/02/2017 10:56:50

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7174

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Le tome 2 est encore meilleur, tu vas voir.

Faut vraiment que je lise la deuxième série cette année, avant la sortie de The Unholy Consult.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#505 24/02/2017 13:57:05

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1560

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Je l'ai terminé aujourd'hui (Oui, le deuxième volume n'a pas duré bien longtemps mais la pile de copies de brevet blanc non corrigées me regarde d'un œil accusateur).
J'apprécie vivement ma lecture mais comme je l'ai indiqué je la mets toutefois quelques crans en dessous d’autres œuvres pour les raisons suivantes  (que pour simplifier j'expliquerai avec des exemples tirés de Cook) :
- Kellhus m'agace prodigieusement et ne soulève pas en moi la moindre once d'empathie. Il me manque une figure comme Piper Hecht
-Je ressens bien moins l'impression de menace inarrêtable et de baroud d'honneur que dans les instrumentalités. L’œuvre m'apparait comme moins sombre et désespérée alors que pourtant le contexte s'y prête à merveille. L'auteur parvient à m'accrocher, à me transporter mais n'arrive pas encore à me procurer cette sensation d'une tragédie inéluctable.
-Il y manque à mon goût une dose de cynisme ou d'humour noir

Après soyons clairs, ces critiques n'enlèvent en rien le fait que j'ai dévoré les deux premiers volumes. J'imagine que c'est pour moi la différence entre une œuvre réussie et une œuvre magistrale mais je ne puis que recommander la plongée dans cette série.

Spoiler:

D'ailleurs... je ne sais si c'est une aversion envers les prophètes et les manipulateurs mais il y en a d'autres qui, à la lecture des deux premiers volumes, passent leurs temps à souhaiter l'échec de Kellhus? Il y a une sorte de paranoïa qui me fait me ranger en permanence du côté de l'empire de Nansur ou des Fanims... car ce prophète est juste un cran au dessus de la Consulte à mes yeux.

Dernière modification par K. (24/02/2017 17:13:23)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#506 24/02/2017 19:08:54

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Content de voir le sujet remonter ! smile
Tu trouves qu'il n'y a pas (assez) de cynisme ? C'est vrai que c'est plus noir que cynique à la réflexion. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#507 24/02/2017 19:23:25

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1560

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Disons que je trouve que le regard de certains personnages principaux de Cook plus sarcastique et critique vis à vis d'eux même, ce qui n'est pas pour me déplaire. Il y a du cynisme mais sans la pointe de détachement qui en fait le sel. Après l'ambiance est sombre, je te l'accorde volontiers, mais je ne lui trouve pas ce sentiment d'urgence, d'inévitable.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#508 24/02/2017 19:28:31

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

D'urgence, j'aurai tendance à être d'accord avec toi, mais le côté inéluctable, perso, je me souviens l'avoir bien senti. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#509 24/02/2017 19:34:30

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1560

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

En fait, cela donne l'impression que cela va mal finir, d'une façon ou d'une autre, à cause du comportement des hommes, tout en me donnant l'impression que cela aurait pu mieux se dérouler, tandis que dans les instrumentalités cela donne l'impression que cela va mal finir (vue la situation catastrophique sur le long terme) malgré toutes les actions des hommes, si brillantes soient-elles.
Je caricature à grands traits en quelques phrases mais dans un cas j'ai l'impression de voir un troupeau manipulé accumulant les bourdes et fonçant allègrement dans une muraille et dans l'autre des individus utilisant au mieux les quelques outils à leurs dispositions mais entrainés inlassablement vers une fin tragique. Dans les deux situations c'est inéluctable mais le deuxième cas me semble plus tragique, au sens grec, que le premier.

Après il est possible que je fasse erreur et que la fin soit "positive / optimiste / heureuse" mais j'attends de voir...

Dernière modification par K. (24/02/2017 19:35:37)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#510 05/05/2017 20:55:49

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Les premiers échos autour de The Unholy Consult ont l'air très positifs en tout cas... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#511 06/06/2017 09:22:05

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7174

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

J'attaque tout juste The Judging Eye, hâte de voir où va nous emmener cette deuxième série. En tout cas, le plaisir de retourner sur Earwä est immédiat, l'immersion est totale.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#512 06/06/2017 13:58:15

Ratha
Sedai
Date d'inscription: 12/06/2012
Messages: 141

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

J'ai The Great Ordeal d'acheté depuis l'année dernière mais je n'ai toujours pas commencé ma relecture des volumes précédents de The Aspect Emperor. J'ai découvert Bakker et Erikson à peu près à la même période. Autant avec Erikson, j'aime viscéralement ses écrits. En ce qui concerne Bakker, j'ai plus l'impression d'être fasciné par l'univers et des concepts abordés. Du coup, je lis ça plus difficilement et n'arrive toujours pas à me relancer pour le moment, malgré mon grand intérêt.

Dernière modification par Ratha (06/06/2017 13:58:45)

Hors ligne

 

#513 11/12/2017 08:29:39

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7174

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

J'ai fini récemment The White-Luck Warrior, le tome 2 de la deuxième série, et c'était toujours aussi bon. J'ai quand même pour le moment une préférence pour la première série du fait de son thème (la guerre religieuse) et d'un rythme un peu plus soutenu, mais c'est vraiment personnel. La deuxième série est pour le moment structurée plus comme une quête de fantasy classique (il y a d'ailleurs des hommages à Tolkien), mais à la sauce Bakker donc on est loin des clichés. Il y a aussi un peu plus d'introspection, donc le rythme s'en ressent un peu. Par contre, l'univers s'ouvre beaucoup plus !

Ceci dit, je conseillerais de lire The Judging Eye et The White-Luck Warrior dans une même foulée. J'ai trouvé que The Judging Eye était beaucoup trop introductif et terminait quand l'histoire commençait. Il avait une drôle de structure, sans réellement de fin. Mais pris avec The White-Luck Warrior, les deux se complètent bien et donnent un tout plus cohérent et une meilleure structure narrative.

Je fais une petite pause puis j'attaque The Great Ordeal et The Unholy Consult d'une seule traite. Hâte de voir comment ça se termine !


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#514 11/12/2017 12:52:40

EdenA
Istar
Date d'inscription: 11/08/2014
Messages: 190

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Les larmes de sang à chaque post sur ce topic :'(
Si seulement on pouvait avoir la suite en VF, mon niveau d'anglais me prive définitivement de vraiment profiter de la VO...

Hors ligne

 

#515 26/07/2018 09:19:15

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7174

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

J'ai fini le dernier tome de The Aspect-Emperor cette nuit. J'ai quelques réserves sur cette série dans sa globalité (je lui ai préféré Prince of Nothing) mais la toute fin est sacrément couillue. Un gros morceau de bravoure de terminer de cette façon, avec cette dernière phrase coup de poing.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#516 26/07/2018 14:02:17

googoo
Novice
Date d'inscription: 20/10/2004
Messages: 14

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Eden, je rejoins ton club.

J'ai adoré la première trilogie que j'ai lu il y a plusieurs années.

Gillo? Nouveau projet pour les éditions Leha?

Hors ligne

 

#517 30/07/2018 14:35:00

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Ah, ah, j'aimerais bien ! smile
On va déjà tout faire pour qu'Erikson soit un succès et aille au bout, mais c'est vrai que je ne me vois pas présenter les romans de Bakker à Leha dès demain.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#518 07/08/2018 19:51:53

Lews Therin
Mage
Date d'inscription: 22/01/2010
Messages: 79

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

J'avais adoré la 1ère trilogie du prince du néant traduite par Fleuve Noir. Mais j'en garde le souvenir d'une lecture assez exigeante car limite philosophique dans certains passages. Donc la lecture de la suite en VO, ça serait un peu trop fastidieux pour moi...
Aussi, un peu de lobbying auprès d'un autre éditeur serait tout à fait pertinent whistling

Dernière modification par Lews Therin (08/08/2018 19:38:12)

Hors ligne

 

#519 08/08/2018 11:30:38

EdenA
Istar
Date d'inscription: 11/08/2014
Messages: 190

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Gillossen a écrit:

Mais c'est vrai que je ne me vois pas présenter les romans de Bakker à Leha dès demain.

Tristesse :'(
D'un autre côté, c'est sûr que la série doit être difficile à vendre. Après j'avais cru comprendre que la seconde série était un peu plus "Tolkiennesque" ?

Hors ligne

 

#520 08/08/2018 13:25:55

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35781
Site web

Re: Critique ! [Le Prince du néant - R. Scott Bakker]

Achetez des Empire du... euh, des Jardins de la Lune par paquets de 12 et on en reparlera peut-être un jour ! wink happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums