#81 07/05/2005 19:07:25

Ala
Fille de la Terre
Lieu: Orlans
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1769
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Oui, a fait plaisir de voir remonter le sujet! smile surtout avec des avis positifs wink

Pour revenir sur la fin : j'ai ressenti la mme chose que toi pour les sentiments prouvs par les personnages : dcouragement et persvrance. Ce qui m'a un peu "gn", c'est qu'aprs le volcan, en plus de cet essouflement dans le rcit (qui va bien avec l'histoire), on a le chapitre trs complexe sur le vif qui est tout de mme dur suivre, puis j'ai moyennement accroch avec cette 9e forme du vent qui m'a paru un peu bizarre donc une lgre dception de ce ct l surtout que la toute fin est trs prvisible. Mais par contre j'ai bien aim les reflexions qu'apportent cette fin, comme celles qui parcourent le rcit d'ailleurs.

Sinon, je l'ai prt un copain qui ne lit jamais de fantasy (mais qui aime bien lire quand mme) et il adore! Et un autre copain me l'a dj rserv... big_smile Ds qu'il me revient, je le relis pour claircir cette histoire de vif et de chrones. cool


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#82 09/05/2005 17:03:18

La Naia
Istar
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 18/12/2002
Messages: 167

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

J'avais pas ralis que le sujet avait t laiss tomber depuis un moment!

A propos de la neuvime forme, je l'ai au contraire trouve trs intressante. A ce point, les personnages ont surmont peu prs tout, sauf la perte de ce qui donne un sens leur vie : les autres pour Sov, l'espoir d'aller plus loin que les hordes prcedentes pour Golgoth, son autour pour l'autoursier, etc... De voir cette "mort dans la vie" comme la neuvime forme, c'est bien vu, je trouve... Et il y a une rflexion intressante sur les moyens de surmonter cette neuvime forme (arriver au stade enfant aprs celui du lion).

Ceci dit, j'espre aussi que plus de personnes auront l'occasion de dcouvrir ce livre, c'est vraiment une exprience ne pas rater!


- En somme, dit Mustapha Menier, vous rclamez le droit d'tre malheureux.
- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de dfi, je rclame le droit d'tre malheureux.

Le meilleur des mondes -- Aldous Huxley

Hors ligne

 

#83 21/05/2005 00:26:03

Anka
Vala
Date d'inscription: 17/04/2003
Messages: 309
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

En ralit, cela fait dj un petit moment que j'ai lu la Hrde (ai beaucoup, beaucoup de retard dans mes postes, moi... comme dans le reste d'ailleurs), et ne suis donc pas certaine que mon avis sera des plus clair, mais bon...

Alors, comme tant d'autre, j'ai t bluffe par ce livre. J'allais crire que je l'avais ador, mais ce n'aurait pas t la vrit. Ce roman m'a prise au dpourvu et m'a envoye au tapis pour le compte, purement et simplement.
Une inventivit scnaristique, un manque absolu de rfrences, un style inimaginable, une ambiance unique... KO je vous dit !
Cela dit, malgr toute ces immenses qualits, malgr le fait que passer ct de cet OVNI serait sans doute une erreur, et malgr le fait que j'ai harcel mon pre pour qu'il le lise, on ne peut pas dire que je l'ai ador. Dans le sens o ce n'est pas un livre qui restera cher mon coeur, pas un livre auquel je repenserai avec tendresse (quoiqe j'y repenserai avec motion), pas la douceur des retrouvailles avec des persos tant aims.
Dieu sait pourtant que je les ai aim, du moins certains d'entre eux. Dieu sait que je m'y suis attache (surtout au Gologht).
Mais..

C'est un peu difficile de mettre le doigt dessus, mais il y a certaine chose dans ce roman qui m'ont empche de m'y abandonner totalement. Pour rsumer, je dirai que c'est sans doute un peu parce que l'criture donnait l'impression que le lire, c'tait, et ce volontairement de la part de l'auteur, une exprience. Parce que sans doute, tout cela tait un peu trop parfait et surtout trop volontairmeent unique et novateur; Cela peut paratre stupide de reprocher un roman ce qui sont des qualits en temps habituel, mais... je sais pas, tout cela tait un peu trop parfait par moment.
En fait, il y a des trucs que j'aurai compris et admis avec indulgence dans un premier roman, mais qui passe dj moins dans un deuxime. Cette volont de l'auteur de vouloir nous surprendre et nous merveiller frle par moment la dmonstration de force. En fait, l, je pense trs clairement ce dialogue en palindrome. "Engagez le jeu que je le gagne". Franchement... Brillant, d'accord, mais a vous pas sembl un tout petit peu trop ? J'avais l'impression d'entendre en bruit de fond Damasio crier "regardez ce que je sais faire moi !"
Et un peu pareil pour les neufs formes de vent. C'est admirable d'avoir pris le temps de rellement les construire et de nous les expliquer, mais bon... Ennfin, comme d'autres, j'ai t un peu vite sur la fin, donc ce niveau l, je ne suis pas la meilleure juge.

Cela dit, l, je cherche vraiment, vraiment la petite bte. Et je dis cela parce que ma lecture date dj un peu. Mon avis au sortir du bouquin n'aurait t qu'enthousiasme dlirant ! Maintenant, les choses ont un peu dcants, ce qui me laisse entrevoir d'autre aspect de ma lecture, et notamment l'impression long terme que j'en retire
Et ce que je critique est aussi ce qui m'a donn les plus belles motions. Je me souviens quand j'ai ouvert pour la premire fois le livre la Fnac... toutes ces lettres parpilles sur la premire page... Ca ma immdiatement saisie la gorge. C'est tellement, exactement ce que j'adore !! C'est fou ! Et si peu le font ! Jouer ainsi avec le ct matriel, physique des mots... c'est rgandiose ! Ca se retrouve aussi d'ailleurs dans les regroupements des symboles donnant les positions des differents membres de la Horde
Et pour le reste, execept la fin, le livre est assez admirable. Pero, je n'ai t gene ni par les ruptures de temps, ni par les changements de points de vue.

Bref, un livre magistral, mme si il le sait un peu trop

Autre chose... Ai-je t la seule (pas vrifi dans les pages prcdentes, sorry) avoir t choque par la dernire ddicace du livre ?! "La Horde aurait t un livre plus enjou et plus joyeux sans toi" (un truc du genre). C'est... trs violent comme ddicace. je n'ai jamais lu un truc pareil. Voudrait pas tre la place de cette Fanette !

Anka

Hors ligne

 

#84 21/05/2005 11:13:46

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4818

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Je ne voulais pas, mais l, la remonte du sujet constitue une perche que je ne peux m'empcher de saisir :

Spciale ddicace II Luigi...et Gillo ! mrgreen

[size=7.1]Tous ceux qui verraient dans mes derniers posts une campagne dlibre en faveur d'un hebdomadaire... auraient parfaitement raison rougi ph34r [/size]

En passant, a me fait penser au fait que le roman est toujours en train de prendre la poussire sur ma table de nuit. Je me suis arrt un peu dconcert aprs seulement une dizaine de pages il y a un mois, et je ne l'ai toujours pas repris... Mais je ne dsespre pas !

Hors ligne

 

#85 21/05/2005 12:10:37

SebO
Maa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Moi aussi j'en profite, pour dire comme chaque fois, merci pour cette critique, elle m'a vraiment intress, et je compte bien l'acheter pour le mois prochain. Le petit bonus consistant rajouter un cd d'ambiance est pour moi plus que positif, car j'ai pour habitude de toujours mettre de la musique quand je lis, j'ai l'impression de mieux me plonger dans l'histoire avec cette mthode (je pense pas tre le seul ph34r ). Donc le mois prochain, j'irai de ma petite critique aussi.


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#86 23/05/2005 10:07:57

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Juste pour revenir sur un ou deux points de la critique d'Anka...

Dj, heureuse que a t'ai plu, et je comprends tout fait l'volution des sentiments par rapport au livre avec le temps.
Personnellement, j'en garde toujours l'impression d'un trs grand livre, j'y suis vraiment attache, mais plus a va, plus je me dis qu'il est vraiment impossible de faire un classement des livres que j'ai prfrs tant il y en a de bons et pourtant si diffrents...bref, c'est juste une petite rflexion en passant... rolleyes

Sinon, pour revenir au passage du duel, contrairement beaucoup et un peu comme toi, je le trouve un peu dcal, moyennement efficace.
Autant je trouve intressant de sentir la patte de l'auteur qui s'amuse avec les mots, autant je trouve que a casse le ryhtme et que le chapitre n'est vraiment pas l'un des meilleurs du livre...personnellement, a m'a sorti de l'histoire et j'ai moyennement apprci cela.
Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule mettre des rserve sur ce chapitre, je me sens moins chercheuse de petite bte d'un coup! tongue

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanit ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#87 23/05/2005 10:16:26

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34937
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Il me semble que j'avais d faire la remarque aussi, concernant ce chapitre... wink Vu que j'tais l'un des plus critiques envers ce roman, tout en lui reconnaissant bien sr d'normes qualits.
Bref, en passant, deux petites remarques galement, pas spcialement vis--vis de l'avis d'Anka, mais de la prcdente remonte.

1/ Ce roman est sorti en Octobre, il n'a donc aucune raison particulire de squatter encore la premire page du forum au mois de Mai suivant... Je le prcise nouveau, pour avoir t tonn par certains... tonnements sur ce point.
2/ Concernant les romans de Fantasy (et SF) gnralement pas spcialement bien crits. Si je prends 90% de la littrature gnrale, (du meilleur au pire, comme partout) je ne pense pas tablir une moyenne de qualit d'criture spcialement plus eleve, mais bon, ce n'est pas le sujet. whistling

[size=6]PS : Tlrama, toujours un train de retard...[/size] rolleyes mrgreen


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#88 09/07/2005 11:54:10

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4818

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

A mon tour de m'exprimer, aprs la bataille certes rolleyes , sur cet ouvrage !

Commenons par la forme :
Indniablement, la maison d'ditions "La Volte" est prometteuse rien que par le soin apport ces ouvrages : j'aime tout, de la couv au papier, de la police la prsentation en gnral. C'est vraiment du beau boulot. A cela viennent s'ajouter les originalits voulues par l'auteur (numrotation inverse, utilisation des symboles pour les personnages, ...) qui renforcent, - mme si je suis d'accord avec Gillo sur le fait qu'on est parfois la limite du gadget- la sensation de dpaysement inhrente cette oeuvre.
Une remarque : parler de 23 points de vue est la limite de la publicit mensongre tant certains sont quasiment inexistants (2 paragraphes de 10 lignes pour certains, wahoo... dry ) et d'autres dominants comme le scribe, dont la fonction explique la prsance et Oroshi sur la fin. Quand aux styles qui se veulent rsolument diffrents pour chaque perso, disons que trois ou quatre sont reconnaissables immdiatement, mais a ne va pas plus loin. Tout cela n'est pour moi pas un reproche en soi, mais cette description est plus proche de ce que j'ai ressenti dans ce livre par rapport aux diffrentes critiques dythirambiques de droite et de gauche.

Sur le fond maintenant :
L'histoire est une belle trouvaille, mme si pour moi, la fin tait assez prvisible, et l'on est vite embarqu. Je mettrais un bmol pour les longues et obscures explications sur le vif ( ce chapitre complet.... giveup ) que je n'ai pas trouves toujours inspires et qui cassent pas mal le rythme.
Un grand bonheur : le monde lui-mme, que ce soit par ses lieux, ses personnages, ses expressions bases sur le vent, et l, je rejoins la remarque de Luigi comme quoi la profondeur de celui-ci dmarque notablement ce roman, voir le rapproche de Tolkien. Chapeau bas pour le boulot accompli, M. Damasio ! ohmy
Plus en dtail, des scnes m'ont fortement marques, comme les duels d'Erg, (avec leur monte en puissance soudaine, la redescente dans l'attente du mouvement de l'adversaire, et ainsi de suite ) ou le duel de mots qui m'a beaucoup plu contrairement certains ici. D'ailleurs, ne passant, j'ai trouv que l'aspect "fabriqu" et talage qu'on lui reproche tait au contraire inhrent ce type de prestation verbale, et qu'il est facile d'en faire alors le reproche l'auteur lui-mme plutt qu'aux personnages. Et le passage "rap" de la BOL concernant ce combat est aussi trs russi et me renforce dans cette ide.
Dernire grosse scne-choc : la rencontre de Golgoth et son pre... blink

Au final donc, avec le recul : une bonne lecture, prenante, mais avec quelques faiblesses, qui mrite un bon 8.5/10 IMHO ! smile

Hors ligne

 

#89 11/07/2005 10:07:50

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Un de plus sur la liste des fans! smile

Personnellement, je ne reviendrai que sur un point : la richesse du monde.
C'est vrai que ce monde est bien pens et original, j'imagine qu'on pourrait lui trouver des deffauts, des facilits ou des incohrences, mais personnellement, je trouve que l'on s'immerge si rapidement et si totalement dedans que le monde revt vraiment un aspect familier et attachant, mme plusieurs mois aprs la lecture.
Je dois dire que je m'y replongerai volontier l'occasion d'un nouveau roman, que ce soit une "suite" aux aventures de la Horde ou pas. J'spre que l'auteur aura un jour l'envie d'exploiter un peu plus ce monde qu'il a cr ou qu'il trouvera le courage de se lancer dans cette suite assez ambitieuse laquelle il pensait... rolleyes

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanit ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#90 02/08/2005 00:52:15

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orlans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Allez hop, mon avis l-dessus en direct de mes vacances !

Je viens de finir ce bouquin, et je dois dire que si j'tais d'abord sceptique la lecture du fil du forum, mes rserves sont tombes ds le premier furvent.

A mon avis le gros point fort du livre est son grand cart entre le ct totalement dcal, tranger nos enjeux habituels, et l'implication force que ressent le lecteur au bout de quelques dizaines de pages. Rien, mais alors rien ne me laissait penser que j'allais me passionner pour une bande de gugusses qui remontent le vent de pre en fils depuis des gnrations ... et pourtant si.

Le monde non plus n'est pas a priori intressant, il n'veille ni nostalgie mythique comme dans la high fantasy, ni merveillement futuriste comme dans la SF classique, et on n'a pas du tout envie de le sauver : que les maisons des abrits continuent se casser la gueule pendant des sicles, je m'en fiche un peu - tout comme la horde, d'ailleurs !
Mais justement, toute cette tranget, cette alination presque qui nous tient distance du monde nous permet de nous concentrer uniquement sur la Horde, le Contre et surtout les personnages : comme eux, on dcouvre que le but n'est pas le plus important ...

Contrairement beaucoup, je ne me suis pas senti spoli par la relative discrtion de certains hordiers, aux points de vue inexistants : on a dj une galerie de points de vue impressionnantes, et puis certains personnages relativement peu exploits laissent transparatre un univers intrieur aussi riche que les principaux !
Je me suis parfois pris imaginer qu'on aurait pu raconter l'histoire majoritairement du point de vue de Silamphre ou de Steppe, par exemple, et qu'elle aurait t assez diffrente ...

A propos du style et de la qualit d'criture, je suis avec Gillo pour dire qu'il ne faut pas stigmatiser la SF et la fantasy en gnral, loin de l. Pourtant, j'ai ralis en lisant ce livre que 90% de mes lectures dans ces genres taient anglo-saxonnes, soit en VO soit traduites, et que je n'avais pas l'habitude d'avoir cette prise directe avec le langage d'une vraie oeuvre franaise. Il s'agit d'un livre qui perdrait (perdra ? perd ?) normment la traduction, comme beaucoup d'autres sans doute, mais pour une fois on a la chance d'avoir la VO dans notre langue maternelle : profitons-en et savourons !
Dans cet ordre d'ides, je n'arrive pas vraiment en vouloir l'auteur pour son duel "Oulipien" base de langage. D'abord, j'aime beaucoup ces exercices inspirs de Queneau, Prec et des autres ... et puis l'auteur est relativement modeste puisqu'en faisant "inventer" ses palindromes et autres allitrations aux personnages sur le vif, il s'efface derrire eux : Caracole et le Stylite sont les vrais gnies, lui n'est qu'un bcheur qui a d bosser des jours et des jours sur ces dialogues.

Enfin, dernier point sur lequel je dfendrai le livre, les explications complexes sur le vif, les 9 formes, les chrones etc. sont certes assez rudes, mais pas tant que a si l'on considre le ct "SF" du livre : cette avalanche de concepts un peu fumeux est dans la tradition de grandes oeuvres comme Solaris, Rama, mais aussi certains bouquins de Varley, de Spinrad ou encore de Benford. Il est vrai qu'en fantasy, on est sans doute plus habitus se laisser porter, rencontrer des inventions qui appellent plus l'imagination qu'au raisonnement - encore plus difficile s'il est spcieux, comme toujours en SF.

Pour terminer, je reviendrai quand-mme sur deux-trois choses qui m'ont moins plus dans ce livre.
D'abord, le dcoupage de l'aventure en chapitres spars par des ellipses plus ou moins longues un ct frustrant : la qute de la Horde est continue, harrassante, et les periodes de repos constituent des preuves au mme titre que les priodes d'adversit, ou du moins c'est ainsi que je le comprends. Alors pourquoi laisser la Horde la fin d'une crise majeure et la retrouver seulement deux ou trois ans plus tard ? j'ai trouv a finalement un peu frustrant, et surtout un peu en dcalage par rapport au fond.

Ensuite, reste le problme de la fin. Autant la dislocation de la Horde et la vanit de la qute, la nature imprvue de Caracole et du savoir d'Aromatre et la Neuvime forme m'ont sembls des dveloppement passionnants, autant le fait que la terre est ronde m'a paru peu prs vident assez tt dans l'histoire, voire ds la lecture de la 4e de couverture !

Du coup, le traitement mme de la fin en rvlation fracassante, sans donner aucune consquence ni explication : est-ce que l'Hordre le savait, est-ce qu'il va le savoir ? ressemble un grand coup d'pe dans l'eau.


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une pe dans mon me."

Hors ligne

 

#91 02/08/2005 13:24:36

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Eh bien, merci pour cet avis trs dvelopp, ravie que cette lecture t'ai plu, a nous fait un lecteur satisfait de plus! smile

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanit ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#92 03/08/2005 10:09:51

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Merci pour cet avis trs argument, Sylvaner ! Vivement que ce roman sorte un prix abordable tongue !!


Mme le soleil se couche

Hors ligne

 

#93 03/08/2005 10:19:01

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4818

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Sylvaner,mardi 02 aot 2005, 00:52 a crit:

est-ce que l'Hordre le savait

Pour moi, cette question en particulier ne se pose vraiment pas. huh Dans l'affirmative, comment imaginer les raisons qui les poussent former 33 Hordes ???! Et puis galement, comment interprter l'abandon des Hordes au profit des appareils volants aprs une telle priode, si on pense de la pure cruaut ou des buts politiques ?

Dfinitivement IMHO, il s'agit de la dcouverte que la terre est ronde. Et l on peut rentrer dans une longue interprtation du roman sur le sacrifice pour la connaissance scientifique wink

Hors ligne

 

#94 03/08/2005 11:26:24

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orlans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Publivore,mercredi 03 aot 2005, 09:19 a crit:

Sylvaner,mardi 02 aot 2005, 00:52 a crit:

est-ce que l'Hordre le savait

Pour moi, cette question en particulier ne se pose vraiment pas. huh Dans l'affirmative, comment imaginer les raisons qui les poussent former 33 Hordes ???! Et puis galement, comment interprter l'abandon des Hordes au profit des appareils volants aprs une telle priode, si on pense de la pure cruaut ou des buts politiques ?

Dfinitivement IMHO, il s'agit de la dcouverte que la terre est ronde. Et l on peut rentrer dans une longue interprtation du roman sur le sacrifice pour la connaissance scientifique wink

Je pense notamment au devenir de la 31e Horde ... avec le symbole du 6e Golgoth trouv en Extrme-Amont, on peu se demander si des indices forts ne seraient pas arrivs Aberlaas ... et de l dater la dcadence de L'Hordre la mme poque, il n'y a qu'un pas ...


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une pe dans mon me."

Hors ligne

 

#95 16/10/2005 15:08:34

SebO
Maa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Attention, nous sommes devant une oeuvre magistrale qui ne peut laisser indiffrent, quelque soit le lecteur smile ... et c'est made in France qui plus est cool wink !

Je viens de lire la critique de Sylvaner et vu comment elle (la critique wink ) a bien expliqu en quoi ce livre est norme, je ne compte pas faire double emploi wink . Que puis je rajouter? (en vitant j'espre les rptitions, je n'ai pas lu tous les avis concernant ce livre rougi ).

Pour moi, ce livre est une bouffe d'oxygne, faut dire que ca se passe souvent en plein air ... whistling ph34r . J'ai eu l'impression durant toute cette aventure d'tre le 23me lment de la horde, un peu comme le personnage omniscient, du fait de l'originalit de la structure du texte, savoir les symboles reprsentant chaque personnage qui dbutent un paragraphe, nous divulguant ses penses, sa vision de la situation, qui allis avec leurs charismes bien diffrents donnent tout un spectre d'images venant s'imbriquer dans notre esprit. La chronologie dcroissante des pages va aussi dans ce sens.

Ensuite, le style d'criture est assez droutant faut bien le dire, j'avais pas un gros dictionnaire cot de moi, mais le nologisme ayant du tre de la partie ce ne fut pas trs grave, ca rendait l'immersion plus profonde, on se sentait un peu comme Coriolis qui apprenait au fil du vent ... wink .

Quant aux personnages ... que dire, tellement il y aurait matire disserter. Pour rsumer, ils sont attachants, fidles leurs ides (ce qui n'est pas sans raison au vu de la qute des diffrentes formes de vents), bref, ils sont vivants!!

Sans doute un des livres qui m'a le plus impressionn et qui se trouve dans le haut du classement de mes livres prfrs smile .


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#96 15/12/2005 11:06:27

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

J'ai t faire un petit tour sur le site du livre ce matin et, petite nouveaut sur un site qui ne bouge habituellement pas beaucoup, on peut y tlcharger (soit disant pour la soire du 31, j'ai + de doute l! tongue ) un remix d'une prsentation de la Horde avec un titre des Bru!!! blink tongue

C'est assez inattendu parce que l'association ne va pas forcemment de soi, mais je trouve a trop bien comme ide! lol

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanit ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#97 18/02/2006 21:09:37

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12731
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Largement aprs tout le monde, me voici (dsol, j'ai pris le fruvent contre-sens rougi )

Livre original pour toutes les raisons qui ont dj t dite, j'en ai relu le dbut et a passe tout seul. l'immersion totale dans la bande de Contre (pas un seul astrisque pour nous donner une explication) est assez sympathique, on est aussi perdu que la pauvre Coriolis !!

Perdu d'ailleurs un peu plus sur la 8 et 9 formes, le vif et les chrones sur la fin (mais la grippe passant par l, j'tais srement au top de mes capacits de comprhension), surtout sur le fait qu'Osh-Osh (et les aerudits avant elle) a l'air de tout savoir sur ce qu'il y a au-del de Krafla, de ce qu'est le vent...

Sur la structure du livre, je n'ai pas vu de chapitres, mais des grandes squences de la Horde : le furvent, l'escadre Frle, la flaque, Norska, l'au-del.

Et sur les persos, dj, ils sont pas 23, les Dubka marchent par 2; a m'a pas drang d'avant une prminence de ceux qui causent plus (j'avais dans l'ide au dbut qu'ils crivaient chacun leur tour dans le carnet de contre) : Erg parle peu, il a pas appris (mais tuer, a il a appris). La dimension psycho des persos est monstrueuse (Erg notamment, tellement habitu voir des piges qu'il supporte pas de voir un autre macaque).

Livre pas facile ingrer (l'univers change tellement de l'pique qu'on connait si bien) mais assez phnomnal.

Hors ligne

 

#98 03/04/2006 23:32:21

Frne
Elbakinien d'Argent
Lieu: Dans la lune
Date d'inscription: 08/11/2004
Messages: 650
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Jai fini hier soir La horde du Contrevent. Impressions chaud : je lai dvor en quelques jours, jai beaucoup aim rolleyes . Quand Luigi avait fait sa critique, je me souviens avoir post pour dire que cela mintressait et que je le mettais sur ma liste de nol. Le pre nol la oubli, mais quand je lai vu trn sur la table de prsentation des nouveauts de ma bibliothque, mon sang na fait quun tour, jai saut dessus.

Jai regard un peu les commentaires prcdents, je vais revenir sur certains.

Le dbut

Dj la premire surprise a consist dans le nombre des pages qui allait en dcroissant. Puis je commence lire et je ressens une diffrence de tons retour la page de dpart o cest marqu en gros la horde avec les symboles pour chaque hordier (cest le temps que a monte au cerveau).

Luigi Brosse,mardi 21 dcembre 2004, 13:55 a crit:

il y a le changement de point de vue entre les personnages, pour ne citer que a. Je suis d'accord que sur les premires pages ont se fait lcher un petit peu et on relis souvent la page de garde pour savoir qui parle. Mais ensuite, j'ai trouv que l'on se fait au style du personnage qui parle et on devine assez vite qui est le narrateur importants).

En effet, je me suis vite habitue ces changements de points de vue et grce au style il devient facile de reconnatre qui parle. Les expressions de Golgoth ne sont pas du tout les mmes que celles de Sov ou de caracole, Pietro a un ton trs distingu, Oroshi correspond le champ lexical des girouettes et autres phnomnes lis aux vents

La grammaire, le vocabulaire

marvin rouge,jeudi 23 dcembre 2004, 16:14 a crit:

il y a une vritable recherche sur la syntaxe, la grammaire, formidable de crativit, mais ce qui ma aussi normment plu cest la (r)invention de tout un vocable olien mlant nologismes et astucieuses contractions.

Certains mots taient bizarres comme blaast , argile latrique , en catabatique , chrone , boo etc Des mots quon ne comprend pas toujours de prime abord, mais cest pareil, jai fini par les inclure dans le monde de la horde et je my suis faite. Comme Marvin, les mots lis lunivers olien mont vite plu. Parmi les chrones , jai un faible pour psychrone et autochrone (voir Carachrone ).

marvin rouge,jeudi 23 dcembre 2004, 16:14 a crit:

Dailleurs ce qui ma frapp tout de suite ce sont les noms des personnages faisant cho cette minralit de la bande de contre : Erg, Karst, Horst, Pietro de la Rocca, Talweg

Bien vu ! En voyant aussi le nom Coriolis , je me suis dit bravo Damasio et jai tout de suite fait le rapprochement avec la force de Coriolis, mme si je ne sais pas si c'tait voulu (la force de Coriolis = une force due la rotation de la terre, elle a pour effet de dvier tout objet en mouvement vers sa droite dans lhmisphre nord, vers sa gauche dans lhmisphre sud).

Personnages :

Mon prfr est Sov, jadore son style, la faon dont il aime les membres de la horde, sa famille en quelque sorte. Japprcie galement le style de Caracole, mme si cela peut paratre trop surcharg, trop ampoul. Jai bien aim la prsentation de la horde par Caracole devant les Froles, je trouve quil fait notamment une prsentation de Larco tout fait intressante. Le combat, la joute oratoire a t galement un temps fort pour moi.

Je trouvais que les personnages taient complmentaires, jaimais lire les passages avec le ton distingu de Pietro, par contre le style de Golgoth ma un peu rebut au dbut, il est vraiment brut de dcoffrage. Jai trouv que le duel entre Golgoth 8 et Golgoth 9 tait assez horribleMais bizarrement jai fini par mattacher Golgoth (notamment la fin).

Les crocs sont sous-dvelopps, mais cela ne ma pas choqu, jaurai juste voulu savoir ce qutait devenue la fameuse loutre Et puis Erg !! Un peu plus de passages comments avec Erg, cela ne maurait pas gn.

Mirsky,dimanche 16 janvier 2005, 11:06 a crit:

un autre personnage que l'auteur aurait pu davantage mettre en avant, c'est Steppe : je le trouvais trs attachant moi ce perso aux cheveux d'herbe

Moi aussi !! Jaime beaucoup Steppe et jaurai apprci quil ait plus la parole, quon en apprenne un peu plus sur lui. Ils taient mimi Aoi et lui. Voir ces 2 personnages se rapprocher tait vraiment bien, car malgr les lments, le vent affront, la tendresse tait toujours prsente. Cest dommage galement que le couple Silamphre / Alme nait pas t plus dvelopp. Bon je vais arrter l propos des personnages dvelopper plus, sinon mon post va faire 3 pieds de long. A part a, il ne faut pas oublier non plus les frres Jarkka, qui sont importants et qui dgagent quelque chose. De la puissance ? du charisme ? les 2 ?

Les lieux, le paysage, les lments

Univers de sable, de vent, de neige, de glace, deau Jai trouv que les descriptions taient trs bien faites et permettaient davoir la sensation dy tre, de subir tous ces lments comme la horde. Il y a un lieu qui ma beaucoup plu, cest la bibliothque constitue de livres.

Le temps de la narration

Edhellen Wilwarin,mercredi 12 janvier 2005, 21:36 a crit:

jai trouv que la notion du temps tout au long du bouquin est assez floue ou mal gre. Cest sans doute voulu, mais je trouve assez bizarre que lon passe un bon nombre de page en suivant les personnages presque jours aprs jours ; puis brutalement, 2 ans passent sans quon sache quoi que ce soit.

Oui, jai aussi eu cette impression plusieurs endroits, notamment aprs la joute oratoire et Norska, jai trouv que cela senchane dune faon saccade et javais parfois limpression davoir rat des tapes. Ainsi ne pas avoir vcu la traverse de lcluse dUrle en direct et dapprendre aprs coup la mort de Callirho, cela m'a surpris, je me suis mme demande si force de dvorer le livre, je navais pas saut quelques pages mais en fait non. Je nai pas toujours apprci ces brusques bonds dans le temps.

La fin

Le fameux passage avec la dfinition du vif et toutes les explications dOroshi ne sont en effet pas facile daccs (jai du un peu reliremais je crois que mon cerveau narrive pas assimiler la dfinition de la 8me forme).

Thys a crit:

Toutes ces prmonitions, leons sur le vif, etc, n'taient-elles destines qu' prparer Sov affronter la plus terrible des rvlations, qu'il est revenu son point de dpart, qu'il n'y a pas de source du vent autre que naturelle, et que, visiblement, les hommes sont pour beaucoup dans les chrones qu'ils subissent? Doit-on imaginer un dnouement plus loin que le livre? Sov face l'Hordre? ou trouvant un moyen de rpandre la vrit qu'il a dcouverte? grce aux vifs de toutes la Horde? ou simplement se dcourageant et se laissant mourir face l'ampleur de la tche et du dsespoir?
A mon avis, il est vident que l'auteur appelle une rflexion personnelle suite cette fin qui peut tre surprenante, mais qui, mme si on l'attendait, est tout aussi troublante.

Jai ressenti la fin comme si Sov retournait son point de dpart, ainsi la boucle est boucle, comme une pelote de vent pur constituant le vif, tout tourne en rond. La fin est en effet troublante, mme si jaime bien cette ide que la boucle est boucle. Toutefois je minterroge sur la place de Barouf la fin et sur le devenir de Sov, mais a cest une autre histoire (la lirons nous un jour ??).

Le CD

Jai essay dcouter la musique pendant ma lecture, jai vite arrt, je narrivais pas me concentrer. Par contre, ds que jai fini le livre, mon premier rflexe a t dcouter le CD, comme pour se replonger dans latmosphre du livre. Cest spcial mais cela cadre bien avec le livre, cest indissociable, je ne pense pas que je lcouterais comme a juste pour couter de la musique.

Les remerciements de lauteur

Jai lu les remerciements de lauteur la fin, jai bien aim quand il a dit quil a emprunt des traits de caractres ses amis pour ses personnages. Il y a autre chose qui ma touch, il parle dune femme, de souffrance due cette femme. Ainsi La Horde du contrevent aurait t un livre plus enlev, terriblement plus lumineux et riant, sans cette souffrance qui fut son plomb involontaire. .

Le genre ?

Je naime pas trop lide de devoir absolument classer la Horde du contrevent dans un genre. Jy suis rfractaire en gnral, mais l encore plus particulirement. Cest un peu un livre part, cest son originalit, donc autant mettre en valeur cette originalit, cette spcificit.

Au final, on ne sort pas indemne de ce livre (avis personnel bien sr), je pense que je serai marque par ce livre.


"A l'origine fut la vitesse, le pur mouvement furtif, le "vent-foudre". Puis le cosmos dclra, prit consistance et forme, jusqu'aux lenteurs habitables, jusqu'au vivant, jusqu' vous. Bienvenue toi, lent homme li, poussif tresseur des vitesses." La horde du contrevent

Hors ligne

 

#99 04/04/2006 10:16:32

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Encore une proie au tableau de chasse wink Je suis content que le livre soit encore lu (et apprci). Et puis surtout des avis comme celui-ci sont ceux qui ne me font pas regretter d'avoir mis 10 tongue


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#100 04/04/2006 10:18:15

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34937
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent - A. Damasio]

Tu savais que Bifrost avait trouv moyen de le mettre dans ses pires romans de l'anne, apparemment ? wink (et bien que je ne sois pas mga-fan de cette "exprience de lecture", a me parat aberrant.)


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums