#21 15/12/2004 19:56:09

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Bon, ce serait sympa, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire en privé à Thys ou à belgarion, wink de ne pas multiplier les messages de ce genre... smile Il y a déjà une page entière de messages, au demeurant fort sympathiques, smile sur le fait que tout le monde ou presque veut se le procurer, on ne va pas recommencer dans cette veine... ohmy (Autrement dit, tout ce qui n'est pas avis de lecteur supplémentaire) Le message de marvin apporte quelques infos, donc ça "passe" sans problème, mais merci d'éviter si possible de poster uniquement pour dire que vous ne l'avez pas trouvé. ohmy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 21/12/2004 10:50:32

marvin rouge
bourgmestre fourbe
Lieu: Limoges
Date d'inscription: 09/10/2002
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Pour répondre à Tasslehoff, il n'y a pas de fnacs dans toutes les villes wink là où j'ai été voir était une librairie "normale" smile

Sinon, trouvé (en fnac wink ) et commencé, c'est un pur régal! Jusqu'à présent je partage l'enthousiasme de Luigi.

Et un truc: lisez-le par grand vent, ça met une sacrée ambiance!


Ne soyez rien ; devenez sans cesse.

Hors ligne

 

#23 21/12/2004 11:04:47

la legende
Novice
Date d'inscription: 10/12/2004
Messages: 4

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

big_smile
Ca y est ! J'ai fini le livre, et c'est clair, il est bien mais je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un chef d'oeuvre et je lui mettrais 7,5/10... J'aime bien le changement de narrateur, même si ca rend le récit légèrement confus. Certains personnages sont attachants, mais le CD fournit avec le bouquin censé mettre dans l'ambiance me déçoit dry On ne peut pas tout avoir non plus...
Je conseille à tous ceux qui le peuvent de le lire. smile

Hors ligne

 

#24 21/12/2004 13:27:38

LuthienAbricote
Grande rêveuse
Lieu: Moselle
Date d'inscription: 16/01/2004
Messages: 752
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

pareil pour moi, j'étais à la fnac de la ville la plus proche de chez moi et malgré son important rayon fantasy pas de trace du livre...mais bon, j'espere me le faire offrir un jour ou l'autre parce que je suis vraiment intrigué maintenant! J'ai bien envie de le lire pour juger par moi même entre10 et 7.5 ;-)


L'histoire n'est pas plus figée ni morte que l'avenir. Le passé est tout prêt; il commence à la dernière respiration qu'on a prise.
L'Assassin Royal, Robin Hobb

Hors ligne

 

#25 21/12/2004 13:55:21

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Bon un petit message en vitesse pour m'insurger contre le 7,5 (que je reviendrais sans dout éditer ce soir en l'étayant un peu plus).

7,5 / 10 ca donne une mention bien. Donc une histoire bien (ce qui est le cas ici, je ne cache pas que l'histoire n'est pas la plus fabuleuse que j'ai lu, même si certains éléments sont pour moi très bon, mais là ca reste sur du personnel). Si le livre s'arrêtait à une histoire bien, j'aurais mis 7,5.

MAIS (et tu le souliges toi même) il y a le changement de point de vue entre les personnages, pour ne citer que ca. Je suis d'accord que sur les premières pages ont se fait lacher un petit peu et on relis souvent la page de garde pour savoir qui parle. Mais ensuite, j'ai trouvé que l'on se fait au style du personnage qui parle et on devine assez vite qui est le narrateur (sans même avoir besoin de regardé la série de ponctuation qui le désigne). Et pour moi la facon dont Damasio a su gérer ce style, je trouve ca fantastique, et comme tel constitue un chef d'oeuvre (cites moi juste pour voir un autre roman de Fantasy où l'on sent que l'auteur à fait des efforts de syntaxe, grammaire..... aussi importants).

De même pour la bande sonore, OK, ce n'est pas la meilleure "musique" que j'ai jamais écouté, elle reste cependant agréable à entendre, et elle colle quand même à l'atmosphère du livre. Encore une fois, combien de livre sortent avec une bande son.....

Je n'ai jamais dit que le 10 était seulement mérité pour un critère purement romanesque (c'est à dire est-ce que l'histoire est bien) mais j'ai aussi tenu compte d'aspects tels que structure du récit (la progression par ellipses est vraiment super maitrisée, pourquoi est-ce que peu d'auteurs si essaient, parceque c'est dur à mettre en place sans perdre le lecteur) ou encore packaging du livre (CD, la gestion des changements de personnages (ponctuation), le décompte des pages à l'envers, le découpage des chapitres....).

Bref chaque partie séparement est bonne (voir très bonne), mais le tout pour moi est excellent. La somme des parties est plus forte que chaque partie prise séparement. (Encore que pour moi, franchement je trouve que le travail de la psychologie des personnages, ce qui ressort dans leur différence d'expressions, est exceptionnel).

PS: désolé si je semble m'emporter contre toi La Légende, ce n'est pas le cas. Je concois bien que tout le monde ne se montrera pas aussi entousiasme que moi. Mais ce livre me tient vraiment à coeur, donc difficile de ne pas discuter de nos "divergences" d'opinion.


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#26 21/12/2004 14:20:38

Publivore
.
Lieu: Hors Jeu
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4771

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Luigi Brosse,mardi 21 décembre 2004, 13:55 a écrit:

(cites moi juste pour voir un autre roman de Fantasy où l'on sent que l'auteur à fait des efforts de syntaxe, grammaire..... aussi importants).

Bah, Le Seigneur des Anneaux par exemple ? mrgreen

Bon, en fait, j'interviens juste pour que le ton reste modéré, car le moins qu'on puisse dire est que tu mets de la conviction dans la défense de ce bouquin, Luigi, il n'y a pas de doute; du coup, effectivement, c'est un peu vif ! wink

Allons, 7.5, c'est déjà bien, et par exemple lorsque je compile les notes, je peux te dire que les certains cycles aimés de beaucoup sont franchement dénigrés par d'autres. Et le commentaire de la légende étant loin d'être négatif, je n'ose pas imaginer ta réaction lorsqu'il sera négatif ! Tous les goûts étant dans la nature...

J'en profite pour dire que moi aussi, je pense me pencher sur ce livre d'ici peu pour me faire une idée sur ce deuxième 10/10 du site ! smile

Allez, après mon petit laïus moralisateur de modérateur adjoint, je vous rend la parole ! wink

Hors ligne

 

#27 21/12/2004 18:54:34

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Publivore,mardi 21 décembre 2004, 14:20 a écrit:

Bah, Le Seigneur des Anneaux par exemple ? mrgreen

C'est vrai. Je ne suis pas un grand fan de Tolkien, mais si il y a quelquechose que l'on ne peut lui retirer c'est justement ce coté poussé de travail sur ses écrits. Parenthèse close.

Et après, comme dit dans mon PS, ce n'est pas à prendre comme une attaque personnelle (loin de là), mais plus comme une incitation à developper son avis pour que l'on puisse "confronter" nos idées sur le sujet et pourquoi pas arriver à tomber d'accord sur certains points. Ceux qui me connaissent savent que si jamais on me prouve que j'ai tord, je le reconnais et change d'opinion wink

Bien sur, je suis parfaitement conscient que ca ne plaira pas à tout le monde de la même manière (voir pas du tout). Tous les gouts sont dans la nature. J'ai également conscience que 7,5 est une bonne note. Mais disons que mon ton volontairement "provocateur" a plus pour but de discuter de ce qui ne t'as pas plu dans le livre.

PS2: Publi, maintenant que je sais que tu vas le lire, je me montrerais plus tenace que Gillo pour avoir du feed back wink big_smile C'est aussi valable pour tous les autres qui ont marqué qu'ils allaient se le procurer, je vais vous harceller pour avoir vos commentaires maintenant (j'ai les noms wink lol )

PS3: Plus sérieusement ca m'interesse vraiment d'échanger sur le sujet, juste pour voir sur quoi sont fondées nos différences d'opinions. J'attends donc les prochains lecteurs avec impatience (et je tacherais de moderer un peu mes propos, promis tongue )


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#28 23/12/2004 16:14:21

marvin rouge
bourgmestre fourbe
Lieu: Limoges
Date d'inscription: 09/10/2002
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Ca y est, je suis arrivé au Bout !

Voilà longtemps que je n’avais lu quelque chose d’aussi exaltant, Damasio signe là une œuvre profondément originale, tant dans le fond que dans la forme, bouleversant tous les repères habituels.

Premier avantage : la réalisation soignée du bouquin en lui-même, belle couverture, très graphique (et qui prend tout son sens en le lisant), et un papier d’une qualité que j’ai rarement rencontré (encore plus agréable que celui utilisé à l’Atalante !).

Puis, pour le roman en lui-même, c’est un pur régal, rythme soutenu, une narration menée intelligemment que ce soit par le changement de narrateurs, identifiés chacun par une ponctuation, ou par la façon de faire pénétrer le lecteur au sein de la Horde et dans leur univers. Comme Luigi l’a fait remarquer, il y a une véritable recherche sur la syntaxe, la grammaire, formidable de créativité, mais ce qui m’a aussi énormément plu c’est la (ré)invention de tout un vocable « éolien » mêlant néologismes et astucieuses contractions. Ajoutez à cela de magnifiques passages ciselés à la plume , je pense tout particulièrement au duel entre Caracole et le stylite à Alticcio, le tout dans une écriture très fluide, musicale par endroits.

L’univers imaginé par l’auteur est lui-même un bijou ; ce monde tronqué, balayé en permanence par un souffle ininterrompu, où s’affrontent et se mêlent l’Eau, la Terre et surtout, surtout l’Air, les aspect minéral et aérien étant prépondérants. D’ailleurs ce qui m’a frappé tout de suite ce sont les noms des personnages faisant écho à cette « minéralité » de la bande de contre : Erg, Karst, Horst, Pietro de la Rocca, Talweg…

Pour la BOL, je l’ai écouté d’une oreille distraite en commençant le bouquin mais ça me gênait, trop de bruits « parasites », je l’ai réécoutée une fois terminé le livre, et là elle prend une autre dimension – traînant quelque part entre Yann Tiersen et Mike Olfield – aussi bien par ses références au livre que par une recherche sonore assez poussée pour tous les sons, rappelant le vent incessant parcourant la bande de contre.

Une œuvre qui fait partie de celles qui marquent durablement, qui ne laissent pas indifférent.
Du grand Art.


Ne soyez rien ; devenez sans cesse.

Hors ligne

 

#29 04/01/2005 10:16:37

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Je l'ai trouvé samedi au fin fond d'un rayon dont je me suis dépéchée de l'extraire de peur d'être devancée wink , alors, j'ai les bras chargé de livres après noel, mais je crois quand même je ne vais pas tarder à m'y mettre (ne serait-ce que pour échapper au harcèlement de Luigi tongue ), je vous tiens au courant!

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#30 04/01/2005 13:14:19

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5741

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

J'ai fini la horde du contrevent depuis une bonne semaine et pourtant je ressens encore en moi les échos de cette lecture atypique qui m'a profondément touché.
En effet, d'une part, la richesse et la fluidité de l'écriture de Damasio en font u livre tout bonnement exaltant qui "prend aux tripes" et m'a laissé ébaudi. Je garderai notamment un souvenir mémorable du duel entre les deux troubadours à coups de monovoyelles et de palindromes (que de recherche pour cette seule partie! blink ).
De plsu, même si ce n'est pas mon style de fantasy préféré, ce trajet initiatique à la recherche de l'Extrême Amont à travers tant de lieux différents où le vent reste omniprésent m'a passionné la plupart du temps. Les sentiments des personnages étaient tellement bien rendus que je me croyais presque dans la horde. A ce sujet, le point de vue de 23 personnes différentes- qui est assez dur à suivre au début- est très judicieux avec des expressions propres à chacun.
Enfin, la multitude et la justesse des messages philosophiques véhiculés dans ce roman m'ont vraiment fait réflechir et je me suis posé pleins de questions. La fin notamment, reste ouverte et chacun est libre de penser ce qu'il veut.

Au final, je comprends ton enthousiasme Luigi, même si quelques passages et le thème général qui n'était pas parmi mes préférés m'auraint fait mettre un peu moins. C'est néanmoins un très bon livre qui reste longtemps dans la mémoire du lecteur: je vous le conseille. cool


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#31 04/01/2005 14:51:04

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1769
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Acheté aussi! Pour l'instant je n'ai feuilleté que les 1ères pages, mais je suis déjà emballée par le style. Le signe de ponctuation devant chaque paragraphe pour représenter un personnage est une idée originale et même si à priori ça ne parait pas très simple pour s'y retrouver, rien que dans les premières pages, damasio arrive à influer une façon de s'exprimer propre à chacun, c'est assez stupéfiant!

J'ai aussi écouté la BO et même si ce n'est pas le genre de CD que j'écouterais tous les jours, il crée vmt une ambiance particulière. Un peu trop de passages parlés à mon goût, ça gène la concentration je trouve mais une BO bien sympa quand même. Si d'autres auteurs pouvaient suivre cette initiative, ça ne serait pas pour me déplaire. smile

En tout cas, vos derniers avis me donnent bien envie de m'y mettre! cool


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#32 04/01/2005 17:07:04

tasslehoff
a revu l'écureuil
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 21/10/2002
Messages: 1351
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Ca y est, j'ai fini par l'acheter et le lire.

En effet, c'est un excellent bouquin, avec des personnages tres profonds, une histoire magnifique et un excellent style. J'ai pas encore pu ecouter la bande son, mais ca va pas tarder.

Mais il y a quelques defauts. Ce qui m'a pose le plus probleme est le demarrage abrupt, alors qu'on a encore du mal a differencier les narrateurs. J'ai eu du mal a suivre les 20 premieres pages. Aussi, j'aurais aime plus d'infos sur Aberlaas, et certains personnages parmi les 23 ne sont pas assez creuses (c'est a dire ceux qui meurent tot surtout) comme Sveziest, Barnak ou le fauconnier. C'est comprehensible, parce que y'a beaucoup de narrateurs, mais ca reste dommage.

En resume, j'aurais pas mis 10. Plutot 9 ou 9.5


Aviendha: Now say, "Thank you, Mat."
Elayne: "Thank you." These are strange words you are telling me to say. Is this some spell in The Old Tongue? Have I raised the dead?
Aviendha: You have raised your conscience.
Elayne: My what?

Ce poste est a la memoire de tous ceux qui ont injustement perdu le tournoi.

Vive Lord F.

Hors ligne

 

#33 04/01/2005 18:18:30

Sworld
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 14/05/2003
Messages: 422

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Juste pour répondre à Tasslehoff, je ferais une critique plus tard, mais dans l'ensemble je suis d'accord avec Luigi (même pour la note).

Pour les deux crocs, j'ai pensé comme toi au début après leurs mort, mais je crois que pour Sveziest et Barnak c'est voulu, ce ne sont que des crocs après tout. Et les crocs ne sont pas indispensable à la survie de la communauté, ils seront d'ailleurs remplacé. Et on en sait encore moins sur ceux qui les ont remplacés, même pas leur nom je crois. Il est signalé plus loin que Golgoth s'en fichait complétement de la mort des crocs, par contre la mort ou départ des autres l'affectait toujours. Et personnelement j'ai eu un peu le même sentiment, la mort des deux crocs m'a complétement laissé de marbre, les autres par contre je m'y étais tous plus ou moins attaché.

Pour les autres exceptés Sov, j'ai trouvé la répartition relativement équitable.


Sworld

Hors ligne

 

#34 04/01/2005 21:19:01

tasslehoff
a revu l'écureuil
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 21/10/2002
Messages: 1351
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Sworld,mardi 04 janvier 2005, 19:18 a écrit:

Pour les autres exceptés Sov, j'ai trouvé la répartition relativement équitable.

J'ai remarque que le fauconnier, Learch ou Silamphre n'avaient pas un tres grand role.


Aviendha: Now say, "Thank you, Mat."
Elayne: "Thank you." These are strange words you are telling me to say. Is this some spell in The Old Tongue? Have I raised the dead?
Aviendha: You have raised your conscience.
Elayne: My what?

Ce poste est a la memoire de tous ceux qui ont injustement perdu le tournoi.

Vive Lord F.

Hors ligne

 

#35 05/01/2005 11:10:57

marvin rouge
bourgmestre fourbe
Lieu: Limoges
Date d'inscription: 09/10/2002
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Tiens moi contrairement à Tass le démarrage du bouquin, m'a accroché immédiatement, cette plongée dans le chaos amène le lecteur directement au niveau des personnage. Cette immersion totale et brutale rapproche en quelque sorte de la Horde, même s'il faut attendre un peu pour y voir plus clair.


Ne soyez rien ; devenez sans cesse.

Hors ligne

 

#36 08/01/2005 10:30:57

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Bon, je n'ai pas l'habitude de poster un avis en étant seulement à la moitié d'un roman, mais comme le forum est un peu " mou ", je me permets de remonter le sujet dès maintenant, sans pour autant, et je le précise fermement, vouloir créer une polémique !
Parce que, vous l'aurez peut-être deviné, je n'adore pas. wink
Pour ce que j'en ai lu, si la critique m'était revenue, je lui aurais mis sans problème un 8, voir un 8,5/10, mais par respect pour le travail abattu, pas vraiment par passion. sad
Respect pour l'ambition de cet ouvrage, pour ses idées, pour le style particulièrement travaillé. Mais, pour prendre le simple exemple du changement de narrateur de page en page, je ne le trouve pas stupéfiant. On sent tout de suite quand Caracole prend la parole, mais pour d'autres, c'est déjà beaucoup moins évident, et si utiliser des signes de ponctuation est pratique quand il s'agit ensuite de nous donner le schéma de la position de la Horde, ça me paraît tout de même assez gadget. ohmy
Et j'ai les mêmes réserves que tasslehoff sur certaines personnalités beaucoup plus en retrait, Oroshi ou Sov parlant beaucoup. wink (même si Sov est scribe, ok, ok...)
Pour ce qui est des personnages, j'apprécie beaucoup Sov ou Pietro, même Erg, wink mais j'ai un gros problème avec Golgoth, tellement " over the top " dans ses réactions que je n'y crois pas du tout, ou du moins, n'ait aucune empathie pour lui et son histoire.
Donc, pour l'instant, en ce qui me concerne, c'est effectivement un très bon roman, que je continue avec plaisir, mais lorsque j'ai décidé de m'arrêter, j'arrive à le refermer sans me forcer.

PS : Pour la musique, je l'ai écouté une fois avant de commencer le roman, et... Je préfère le lire sans.
PPS : J'éditerais ce message, ou j'en posterais carrément un autre, s'il y a des réactions. Mais inutile de poster juste pour me convaincre de le terminer, c'est prévu dans le courant du week-end. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#37 09/01/2005 21:49:25

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

De retour pour vous jouer un mauvais tour (pardon, ca c'est une citation qu'il ne faut pas placer n'importe où). Je profite de ce message pour vous souhaiter à tous une bonne année, et surtout une année Elbakin bien sur.

Revenons cependant à nos moutons.
Des critiques relevées ci-dessus, il y a tout d'abord celle du démarrage brutal, conjugué (ca c'est moi qui fait l'amalgame, mais je pense qu'il est assez juste) au fait que l'on entre directement dans ce mix des narrateurs sans connaître les personnages. Alors effectivement comme la grande majorité d'entre vous, ca m'a profondement déstabilisé (et pas forcement dans un sens positif, puisque je me suis demandé si je n'avais pas fait une erreur en achetant le bouquin). Après les 20 premières pages, ca allait déjà un peu mieux pour situer les perso même si je me souviens encore avoir fait de petits retours à la page de garde pour savoir qui est qui. Un peu comme lorsque je suivais le cheminement de Garion sur la carte de la Belgariade (après c'est vrai que l'on peut trouver ca gadjet, question de point de vue, ce n'est pas "vraiment" nécessaire à l'oeuvre, mais moi j'ai bien aimé). De même l'entré brutale, est assez dure, mais d'un autre coté l'environnement de la Horde n'est pas de tout repos, moi j'ai fini par pensé que c'était une introduction somme toute heureuse.

Pour les persos en retrait, là aussi difficile de savoir si ils sont en retrait à cause de leur caractère (on ne peut pas non plus s'attendre à ce que tous soient aussi extraverti que Caracole, cela me semble juste qu'ils n'aient pas tous la même "préponderance" à avoir). Mais je n'ai pas trop eu l'impression que certains étaient sous exploités (remarque judicieuse de Sworld pour les crocs qui disparaissent).

Après pour le manque de détails sur certains points que l'on aimerait plus explicités (pour moi aussi d'ailleurs), il faut se dire que c'est un seul livre et que à moins de baratiner pendant des heures juste pour ajouter des éléments de description, bon l'interet me semble limité. L'auteur semble avoir pris le parti d'aller droit au but (regarder le nombre de sauts en avant qu'il utilise pour faire progresser l'histoire) et bon le choix me semble aussi judicieux.

PS: à Gillo, je suppose que tu as du progresser dans l'histoire, et je voudrais juste savoir si ton jugement sur Golgoth et toujours aussi "négatif". J'admets que le début me laissait assez le même sentiment que toi mais la fin à quand même bien changé cette opinion.

PPS: j'ai bien noté que tu n'utilisais pas le mot gadjet dans le sens ou je l'ai replacé moi. Réaction assez identique que vous aussi pour la musique. J'ai preferré l'écouter sans lire en même temps.


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#38 10/01/2005 22:51:48

Anarion
Primarque
Lieu: Gotham City
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6262
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Soufflé! lol ohmy

Je crois que c'est le mot parfait pour résumer mon sentiment sur ce roman: c'est sublime, dynamique, troussé à la perfection, un roman qui marque! ohmy

Le démarrage qui peut paraitre brutal m'a beaucoup plu, on entre directement dans le vif du sujet: le fait que chaque personnage soit identifié par un symbole est un plus agréable pour savoir qui parle.

Les personnages sont mitonnés aux petits oignons, et ça j'adore: l'aspect bourru et tout pour la quête de Golgoth, l'énigmatique et fameux Caracole, Oroshi, Sov,... une sacrée galerie de portraits. Certains ont évidement un rôle et un temps de parole plus prononcé que d'autre, mais on se sent immédiatement comme le 24eme contreur de la horde, on en fait partie, c'est vraiment grisant.

Le style de l'auteur est très poétique, musical par moment (nottement lors du duel Caracole face au Stylite), le fait de passer sans cesse d'un personnage à l'autre entretenant un suspens bien amené.

Quant au background, à l'univers et à l'histoire en elle-même, c'est la aussi du tout bon. Mon seul "reproche" viendrait de la fin qui je trouve, traine un petit peu...

La BOL est très intriguante, c'est plutôt spécial, mais ça colle bien à l'univers, il y a une vraie recherche, bref, là aussi, chapeau.

Un grand bravo à l'auteur cool


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#39 11/01/2005 10:53:04

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Terminé aussi... Il a même intégré, juste à temps, mon Top 10 de l'année, c'est dire que je l'ai tout de même beaucoup apprécié, ce roman. wink
Mais...
Je maintiens mes réserves, quasiment au mot près.

Par exemple, je suis d'accord avec Sworld, sa remarque me paraît tout à fait censée, concernant les crocs. On ne peut pas dire qu'ils semblaient avoir beaucoup de choses à apporter. Mais pour autant, nier que certains points de vue, potentiellement très intéressants, ne sont pas sous-exploités, eh bien... Je m'y oppose vivement. wink D'autant que puisque tu as pris l'exemple de Caracole, Luigi, il a beau être expansif, ce n'est pas lui qui parle le plus, donc a contrario, on aurait pu attendre qu'une nature plus discrète ait autant la parole. Ou alors, qu'on ne prétende pas avoir affaire à 23 points de vue différents et stupéfiants ! smile

PS: à Gillo, je suppose que tu as du progresser dans l'histoire, et je voudrais juste savoir si ton jugement sur Golgoth et toujours aussi "négatif". J'admets que le début me laissait assez le même sentiment que toi mais la fin à quand même bien changé cette opinion.

Bof, non, pas vraiment. Bien sûr, sa fin est une scène puissante et particulièrement bien écrite, mais des personnages qui consument leurs ultimes forces dans un baroud d'honneur qui les transcende, on l'a déjà vu, et ça n'a pas suffi à rétablir la balance à son sujet. ohmy Je préfère définitivement Sov, ou même, quelqu'un que je n'avais pas cité et qui a pris de l'importance pour moi sur la fin, Pietro.

Pour le reste, c'est encore assez confus... Disons que, même si je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas là-dessus que repose le roman, j'ai également été un petit peu déçu de deviner si vite certaines choses, alors que ce n'est pas mon genre d'habitude. wink (Le fait qu'il n'y ait pas d'Extrême Amont, qu'une Horde ait réussi à passer avant eux, les dernières lignes du roman...) De même, la portée émotionelle du chapître " le vif " m'a semblé amoindrie par la masse d'explications qu'il faut ingurgiter en très peu de temps/pages, et pas forcément de façon très habile.

Cela dit, encore une fois, arrivé maintenant au bout de cette drôle d'aventure, ébourriffante même, wink chapeau à l'auteur pour son ambition et le travail abattu : on peut trouver qu'il en dit trop ou pas assez sur certaines choses, mais ça ne m'a pas dérangé en ce qui me concerne. Je trouve que ça colle bien avec l'atmosphère du roman. Et j'ai même réévalué mon impression sur la BO qui l'accompagne, puisque je l'ai écoutée ce matin dans le froid et le vent. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#40 12/01/2005 08:34:21

Anarion
Primarque
Lieu: Gotham City
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6262
Site web

Re: Critique ! [La Horde du Contrevent]

Gillossen,mardi 11 janvier 2005, 11:53 a écrit:

De même, la portée émotionelle du chapître " le vif " m'a semblé amoindrie par la masse d'explications qu'il faut ingurgiter en très peu de temps/pages, et pas forcément de façon très habile.

Moi aussi, j'ai du m'y reprendre à deux fois pour bien cernés les explications des passages concernés, parce que là, ça devenait franchement pointu (ça n'a rien à voir, mais j'ai trouvé que c'était carrément plus compliqué que les explications scientifiques du 4eme tome de l'Age de la Déraison, c'est dire...).


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

Pied de page des forums