#81 11/04/2006 09:04:29

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35184
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Un article trouv dans... Le Monde.


Le phnomne ditorial Eragon
LE MONDE DES LIVRES | 30.03.06 | 17h23    Mis jour le 30.03.06 | 17h23  


Encore une trilogie, encore de la fantasy." C'est peu dire qu'Elisabeth Sebaoun, directrice ditoriale charge de la fiction chez Bayard jeunesse, n'tait gure enchante quand on lui a propos le manuscrit d'Eragon, la Foire de Bologne, au printemps 2003. Elle a vite chang d'avis, aprs les trois fiches de lecture dithyrambiques qu'elle a reues.


Ecrit par un auteur amricain, Christopher Paolini, n le 17 novembre 1983, qui vit dans le Montana et qui a commenc l'criture de son roman 15 ans, Eragon est un vritable phnomne international. Et la France n'chappe pas la rgle. Traduit dans 42 langues, Eragon est en cours d'adaptation au cinma. Un film, produit par la 20th Century Fox, doit sortir en dcembre 2006, avec pour acteurs John Malkovich, Jeremy Irons...

Au 23 fvrier, date de lancement en France du deuxime tome, L'An, 210 000 exemplaires d'Eragon avaient t vendus. Cinq semaines plus tard, ce sont prs de 200 000 exemplaires de L'An qui sont dj couls et sur les 240 000 exemplaires du premier tirage, 20 % sont partis le premier jour. Aux Etats-Unis, Random House a dpass les 2,5 millions de ventes.

Ce qui a finalement sduit Elisabeth Sebaoun, outre la cohrence de la narration, c'est l'accent port sur les relations entre les personnages, en particulier Eragon et sa jeune dragonne, Saphira. C'est, en rgle gnrale, ce qui est aussi plbiscit par les jeunes lecteurs.

On retrouve, dans les deux premiers tomes de la trilogie de L'Hritage, tous les lments mis en oeuvre dans Le Seigneur des anneaux, de J.R.R. Tolkien : une mission effectuer, une prgrination qui structure le rcit, une grande bataille finale, l'affrontement avec les forces reprsentant le Mal, la prsence d'un peuple lgendaire, l'utilisation de la magie. Christopher Paolini, qui doit tre un gros lecteur, n'a pas seulement sing Tolkien, il a aussi puis du ct d'Ann McCaffrey et de Barbara Hambly pour ce qui concerne les dragons et il a fait de son jeune hros une figure arthurienne.

Si, par consquent, il n'y a rien d'original dans ce roman de fantasy qui appartient la veine qualifie de "fantasy pique", qui se caractrise justement par sa filiation l'oeuvre de Tolkien, le roman de Christopher Paolini n'est pas dpourvu de qualits. L'auteur a su mler harmonieusement ses sources d'inspiration et conduire son intrigue de faon habile. Dans le flot des romans du genre, crits tant pour les jeunes que pour les adultes, il fait plutt bonne figure.

Je trouve la note finale plus que clmente... C'est bien beau d'avoir tous les ingrdients sous la main, mais n'est pas un grand chef qui veut ! rolleyes


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#82 11/04/2006 09:55:08

Kaines
De passage
Lieu: Rgion parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Je comprends la premire raction de la directrice ditoriale...mais quoi correspondent les fiches de lecture dithyrambiques, qui l'ont fait changer d'avis...? huh
J'ai bien compris qu'il s'agissait d'hymnes au bouquin...mais qui en sont les auteurs ? Des critiques littraires ? unsure


Les soldats vivent et se demandent pourquoi.
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

#83 11/04/2006 09:59:05

Joss
Tratrise en tout genre
Lieu: Rennes/Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6193
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Kaines,mardi 11 avril 2006, 09:55 a crit:

Je comprends la premire raction de la directrice ditoriale...mais quoi correspondent les fiches de lecture dithyrambiques, qui l'ont fait changer d'avis...? huh
J'ai bien compris qu'il s'agissait d'hymne au bouquin...mais qui en sont les auteurs ? Des critiques littraires ? unsure

Je pense plutt qu'il s'agit de "public test", donc ici des jeunes de 8-12 ans.
Ce qui confirme encore une fois la chose, Eragon jusqu'a 12 ans pas de soucis, par contre aprs, passez votre chemin wink


"Tout petit dj, j'ai toujours voulu devenir maire. Plus qu'une vocation, c'est une ncessit pour moi d'aider les autres, de vous aider. Je me prsente devant vous aujourd'hui et vous le demande du fond du cur, laissez-moi vous aider."
Discours de campagne 20082013, quelques heures avant les vnements tragiques du 17 aut.

Hors ligne

 

#84 11/04/2006 12:21:14

Deedlit
Galactic Citizen
Lieu: Loin
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 2183

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Mouais... dry
C'est surtout les chiffres de ventes amricaines qui ont du la dcider... rolleyes

Compltement d'acc avec Joss, pass 12 ans, a devient limite ce bouquin... et bon c'est pas parce qu'il y a des elfes et des mchants pas beaux que a vaut du Tolkien...m'enfin a a dj t dit je ne sais combien de fois mais le souvenir de la quatrime de couverture m'hrisse encore les poils whistling

La seule qualit que j'accorde Paolini c'est qu'il est le roi de la promo-j'ai-pas-la-honte arrow http://www.youtube.com/watch?v=hPOqnKvYl3Q...Q&search=eragon


"A person needs new experiences. They jar something deep inside, allowing him to grow. Without change, something sleeps inside us, and seldom awakens. The sleeper must awaken." Leto Atreides

Hors ligne

 

#85 05/05/2006 19:22:29

Faith
Appelez moi Madame!
Lieu: Maintenon
Date d'inscription: 24/04/2006
Messages: 1940

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Deedlit,mardi 11 avril 2006, 11:21 a crit:

et bon c'est pas parce qu'il y a des elfes et des mchants pas beaux que a vaut du Tolkien

L, j'suis d'accord avec Deedlit. Ce livre est loin de valoir du Tolkien! La seule chose qui peut passer et encore, c'est la relation entre le dragonnier et son dragon. Et puis l'auteur a cr un langage, c'est bien beau mais il y a quand mme des incohrences. Lesquelles,l j'ai un trou rougi , je vous le dirai ds que a me reviendra. Bref, ce livre est pas gnial pour les plus de 12 ans,je suis de l'avis de Deedlit.


Pensez la bannire spoiler lors des critiques notamment!
Lecture en cours : Clestopole - Emmanuel Chastellire

Hors ligne

 

#86 23/05/2006 22:54:11

Will 6-7
Ta'veren
Lieu: central-city
Date d'inscription: 17/07/2005
Messages: 215
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Faith,vendredi 05 mai 2006, 18:22 a crit:

La seule chose quipeut passer et encore, c'est la relation entre le dragonnier et son dragon.

Sauf que la relation Eragon-Saphira est entirement inspir de la relation Fitz-Oeil-de-nuit.


http://www.casimages.com/img/070122054553294614.png

Hors ligne

 

#87 23/05/2006 23:03:28

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Will 6-7,mardi 23 mai 2006, 21:54 a crit:

Sauf que la relation Eragon-Saphira est entirement inspir de la relation Fitz-Oeil-de-nuit.

Qui elle mme est inspir des relations du Cycle de Pern de McCaffrey tongue Et on pourrait continuer encore longtemps comme ca, jusqu' remonter peut-tre Ulysse et je ne sais trop quoi lol

Autant je suis d'accord pour dire que cette relation est sans doute inspir (aprs tout les relations familier / hros ne sont pas nouvelles, et font mme parties du folklore), autant vouloir tout prix soutenir c'est une copie conforme de XxX... je trouve ca absurde giveup

Le seul reproche que l'on peut faire Paolini ce propos, c'est de ne pas avoir dvelopper un peu plus (avec un chouia d'originalit en plus) cette relation.


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#88 24/05/2006 17:33:28

Faith
Appelez moi Madame!
Lieu: Maintenon
Date d'inscription: 24/04/2006
Messages: 1940

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Will 6-7,mardi 23 mai 2006, 21:54 a crit:

Sauf que la relation Eragon-Saphira est entirement inspir de la relation Fitz-Oeil-de-nuit.

Ouais, t'as raison, j'ai commenc l'assassin royal et c'est vrai qu'il y a normment de ressemblances, un peu trop mme... whistling
Mais en mme tant, y a pas 36 faon de dcrire une telle liaison.


Pensez la bannire spoiler lors des critiques notamment!
Lecture en cours : Clestopole - Emmanuel Chastellire

Hors ligne

 

#89 26/05/2006 19:28:19

Silouen
Novice
Date d'inscription: 26/05/2006
Messages: 1

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

c'est vrai sauf que quand on voit comment ragissent les dragonniers qui perdent un dragon ( galbatorix) et ben c'est pas la mme chose avec Fitz, il a perdu plusoeurs fois contact avec des animeaux !!!

Hors ligne

 

#90 04/07/2006 09:34:25

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35184
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Hum...
Mon dieu, les grandes vacances sont de retour. sad Entre les gamins de 9-10 ans dont on dirait qu'ils vont en pleurer - de la critique - et ceux qui me tancent en affirmant qu'Eragon DOIT se lire 4 fois d'affile pour tre pleinement apprci comme le chef d'oeuvre qu'il est... blink
Au secours ! lol


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#91 04/07/2006 09:38:27

Faith
Appelez moi Madame!
Lieu: Maintenon
Date d'inscription: 24/04/2006
Messages: 1940

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Gillossen,mardi 04 juillet 2006, 09:34 a crit:

ceux qui me tancent en affirmant qu'Eragon DOIT se lire 4 fois d'affile pour tre pleinement apprci comme le chef d'oeuvre qu'il est... blink
Au secours ! lol

Y doivent pas avoir lu le Sda et ils ont pas remarqu que c'tait du copier/coller dry

Dsol si j'enfonce le clou(je crois qu'on m'en voudras pas trop de tt faon unsure ) mais ce livre est vraiment trop prvisible. Ds le premier tome j'avais devin qu'Eragon tait le fils de Morzan d'arps ce que dit Brom (je crois), c'tait vident dry Aucun suspens.


Pensez la bannire spoiler lors des critiques notamment!
Lecture en cours : Clestopole - Emmanuel Chastellire

Hors ligne

 

#92 04/07/2006 22:35:44

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6303
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Gillossen,mardi 04 juillet 2006, 09:34 a crit:

Hum...
Mon dieu, les grandes vacances sont de retour. sad Entre les gamins de 9-10 ans dont on dirait qu'ils vont en pleurer - de la critique - et ceux qui me tancent en affirmant qu'Eragon DOIT se lire 4 fois d'affile pour tre pleinement apprci comme le chef d'oeuvre qu'il est... blink
Au secours ! lol

Fait toi donc respecter! tongue


"Un p'tit tour de magie peut-tre? Ce crayon, je vais le faire disparatre. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#93 05/07/2006 00:41:13

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12755
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Faith,mardi 04 juillet 2006, 09:38 a crit:

Y doivent pas avoir lu le Sda et ils ont pas remarqu que c'tait du copier/coller dry

Un peu de respect pour le SDA !! (mme si lui aussi mrite d'tre lu et relu pour s'apprcier sa juste valeur) wink

Qui a dit que les enfants ne lisaient plus ?

Hors ligne

 

#94 11/07/2006 14:41:24

evanesco
Novice
Date d'inscription: 11/07/2006
Messages: 15

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Bonjour!

Alors, moi aussi je vais donner mon avis sur le fameux Eragon et faire remonter le sujet smile

Ce que j'ai pens d'Eragon... Eh bien, il y a deux dominantes: je l'ai d'abord trouv trs bien, somme toute un agrable divertissement. Mais une relecture, deux mois plus tard, m'ont contraint de revoir mes positions. D'abord, je trouve que le style du livre est plutt dplaisant dans l'ensemble, car plutt disparate (je trouve qu'Eragon renferme aussi bien des passages trs bien crits que d'autres se rapprochant assez du "Eragon arrive. Il tend la main. Il ouvre la porte." <-- mais c'est quand mme trs exagr). Secundo, les personnages sont trop prvisibles mon got, ainsi que le scnario (cela dj t dit) et le tout manque de profondeur... On a l'impression que l'auteur a fait tout son possible pour que l'on s'identifie aux personnages: je trouve cela assez dplaisant. En fait, le livre parat trop dirigiste, et ne laisse pas au lecteur la possibilit d'y voluer par lui-mme, comme lorsqu'on rentre tout doucement dans un bon bain tide smile L, on a l'impression de se "brler" la linarit et la prvisibilit du livre. Tertio... c'est vrai que beaucoup d'ides ont t reprises d'autres auteurs: personne ne peut le nier.

MAIS !

Mais, disais-je, et c'est l que a coince : je vous trouve trop prsomptueux, trop exigeants ("vous" = ceux qui font la critique d'un livre qu'ils n'ont manifestement pas lu et qui semblent abonder dans ce topic) pour cet aspect. Vous ne considrez pas le livre pour ce qu'il est (pour moi un livre moyen que je noterais 6.5/10 et qui remplit, somme toute, sa foncyion de divertissement, mme s'il ne va pas plus loin) mais vous le comparez aux grands du genre. C'est certain: peu de livres sont arrivs et arriveront jamais m'enchanter comme l'a fait LOTR, Eragon y compris. Certains ici disent que des limites doivent tre imposes, que le livre est trop "classique", qu'il est un ensemble de clichs, qu'il est "trop manichen". C'est cela qui me drange ici, et qui m'a donn envie de poster. J'ai envie de rtorquer: mais laissez l'auteur tranquille! Qu'il remercie ses parents, qu'il ait fait corriger et diter son manuscrit par eux, c'est peut etre puril, mais pourquoi lui en vouloir pour a? Ca n'a rien voir avec Eragon, le livre!
L'acte d'criture est totalement libre, je dirais mme qu'il n'y a rien de plus libre que d'crire. Si l'auteur veut dcrire le combat du Bien et du Mal, qui l'en empche? Voil le problme, selon moi: pour une grande partie d'entre vous, vous n'aimez pas Eragon pour des raisons acceptables (comme, pour ne dire que cela, avoir lu le livre de la premire majuscule au dernier point...) mais parce que : l'auteur 15 ans; parce que son pre l'a pistonn (c'est un fait); parce qu'on dit de lui que c'est l'hritier de Tolkien; parce que sa mre lui a corrig ses virgules, parce que c'est du tapage mdiatique. Mais, et le texte dans tout a?

Il faudrait peut etre sparer tout ce qui est extrieur au texte (la vie de l'auteur y compris) et le considrer pour ce qu'il est!
Bien sr, on peut critiquer la formule absurde de "l'Hritier de Tolkien", comme on peut critiquer le fait que Paolini est un pistonn: je suis tout fait d'accord avec vous! Mais cela n'appartient pas au texte mme, mseulement la pub et l'dition du livre, c'est priphrique.

Essayez de lire Eragon comme le livre d'un auteur dont vous ne savez rien, essayez de penser que vous n'avez jamais lu de critique ni quoi que ce soit son propos, et l, je trouverai sans doute vos critiques justifies, que vous aimiez Eragon ou non. Mais cessez, s'il vous plat, de rapporter le texte mme au fait qu'Eragon est devenu un produit commercial, ou je-ne-sais. Cela n'a rien voir avec la lecture "essentielle" du livre.

Voil pourquoi la critique qu'on peut lire sur Elbakin est, selon moi, totalement injustifie et purile. Celui (celle) qui l'a crite ne semble pas voir plus loin que le bout de son nez, si grandes ses connaissances en fantasy fussent-elles... On a vraiment l'impression que l'auteur de cette critique est jaloux du succs (pas vraiment justifi) d'Eragon, et qu'il s'en trouve frustr pour une raison quelconque. Qu'il n'ait pas aim le livre, c'est une chose; mais qu'il manque de respect un auteur qui n'tait sans doute mme pas conscient (et qui ne semble toujours pas l'tre) du fait que l'on casse du sucre sur son dos en est une autre. J'aimerais rellement voir des critiques d'Eragon avec des VRAIES raisons justifiant son 4.5/10, par exemple le style quasi dpourvu d'lgance de l'auteur. Encore une fois: considrez le texte pour CE QU'IL EST, mettez-lui 2 si a vous semble tre ce qu'il mrite, mais justifiez votre avis avec des arguments recevables.

Pour moi, Eragon n'est pas le livre du sicle, il est mme loin de l'ide que je me fais d'un "bon livre", mais il n'est pas non plus une crote dont le seul usage pratique serait de caler une table.
Ce que j'ai voulu dire dans ce post, c'est que certains ici sont injustes avec Paolini, lui reprochant des choses pour lesquelles il n'est pas toujours responsable ; et aussi que vous ne semblez lire les livres quen comparaison des meilleurs du genre, ce que je trouve rellement dommage. On ne peut critiquer, en bien ou en mal, une oeuvre en comparaison d'une autre: c'est d'un irrespect total pour son auteur.


Il y a plein de livres quElbakin.net na pas apprcis, mais alors ils avaient tout de mme des critiques justes et pertinentes : Elbakin.net en regorge ! Mais pourquoi Eragon ny aurait-t-il pas droit ?

Hors ligne

 

#95 11/07/2006 14:53:26

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35184
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Ah ! Ca faisait longtemps. smile Ca change d'avoir affaire une raction argumente. smile

On a vraiment l'impression que l'auteur de cette critique est jaloux du succs (pas vraiment justifi) d'Eragon, et qu'il s'en trouve frustr pour une raison quelconque.

Mais bien sr... lol Tu sais, j'en ai lu des plus mauvais qu'Eragon, j'en lirais srement d'autres, et la "fixette" que je peux laisser transparatre dans ce sujet est prendre au second degr, hein. smile

mais qu'il manque de respect un auteur qui n'tait sans doute mme pas conscient (et qui ne semble toujours pas l'tre) du fait que l'on casse du sucre sur son dos en est une autre.

Comme si j'tais le seul. Et a m'tonnerait que Paolini se soucie de toutes les critiques publies sur le net. Et "manque de respect", il faudrait ne pas exagrer de ton ct non plus.

mais justifiez votre avis avec des arguments recevables.

Comme s'il ne l'tait pas... Il me semble ainsi que je n'ai pas critiqu que le premier tome, et que la critique de L'An ne revient pas sur les lments prcdemment exposs.
Mais puisque toi-mme tu juges qu'on peut critiquer le fait qu'il ait t pistonn, il me semblait important de le prciser en prambule de la critique du premier tome, histoire de prciser le contexte de la cration et publication de cet ouvrage celles et ceux qui n'aurait eu que la campagne de promo pour cela...
D'ailleurs, en relisant une fois de plus la critique du tome 1, si a "Scnario et personnages l'unisson d'un classicisme gentillet, rebondissements convenus et sans saveur, maladresses et longueurs", ou le regret d'un mlange d'influences mal digres, ce ne sont pas des "arguments"...
Mais, dsol si ce ne sont pas de VRAIES raisons avances en toutes lettres tes yeux.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#96 11/07/2006 15:08:53

evanesco
Novice
Date d'inscription: 11/07/2006
Messages: 15

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

roooh je savais que je n'allais pas me faire que des amis en postant ici... ph34r

mais je comprends votre raction. Ai-je t trop impulsif? il ne me semble pas.

Pour ce qui est de la critique de l'An, (je crois comprendre que c'est vous qui avez crit les deux) je la trouve juste comme il faut. Peut tre un peu trop optimiste (j'ai prfr Eragon que l'An). A mon avis, le sieur Paolini ne me pondra pas une fin la hauteur de mes psrances.... enfin, a reste voir.

""Scnario et personnages l'unisson d'un classicisme gentillet, rebondissements convenus et sans saveur, maladresses et longueurs", ou le regret d'un mlange d'influences mal digres, ce ne sont pas des "arguments"..."


Je n'ai pas dit que toute la critique d'Eragon tait mauvaise!
Je suis parfaitement d'accord avec ces affirmations. D'ailleurs, vous tes un des seuls qui a lu le livre, ici... Ce qui m'a mis les nerfs en pelote, ce sont tous ceux qui disent "je ne lirai pas le livre d'un auteur pistonn"; tout simplement parce qu'on juge Eragon avant mme de l'avoir lu. C'est exactement comme si on condammnait mort quelqu'un parce qu'il a une sale tronche, qu'il soit coupable ou non!

En bref, je m'nerve contre les effets "mouton" et de "boule de neige": il suffit qu'il y en ait un qui dise que Paolini junior a remerci maman et papa, et tous les autres suivent en disant que c'est profondment ridicule, alors que finalement a n'a rien voir avec le livre.

Et ne croyez pas que, par monts et par vaux, je souhaite dfendre Eragon: pour moi, il n'est que trs moyen. Je veux juste que l'on rflchisse un peu ce qu'est la critique d'un livre, c'est dire l'avis d'un autre.

Je trouve la critique d'Eragon un peu trop acerbe, un peu trop mchante, et trs injuste; mais dans le fond, pour ce qui est des arguments que je trouve recevables, je suis d'accord avec vous.

Je n'exige rien de personne, et srement pas que vous revoyiez votre critique: j'espere seulement que mon message en fera rflchir plus d'un sur la valeur que l'on doit attribuer au marketing et la pub exacerbe.

Hors ligne

 

#97 11/07/2006 15:33:21

Faith
Appelez moi Madame!
Lieu: Maintenon
Date d'inscription: 24/04/2006
Messages: 1940

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Personnellement, je trouve Eragon trs trs moyen. La premire fois que je l'ai lu, je ne m'y connaissais pratiquement pas en Fantasy et je l'ai trouv gnial. Mais aprs, j'ai lu le Sda et d'autres livres fantasy et quand j'ai relu Eragon, quelle dception de se rendre compte que l'auteur n'a rien invent et n'a fait que mlanger des histoires dj connues! ohmy

Au dbut, je ne savais pas du tout que l'auteur avait t pistonn,la seule chose que je savais, c'est qu'il tait trs jeune et je me suis dit qu'il avait vachement de talent pour avoir crit un tel livre. Deuxime dception la relecture. Non seulement il n'a pas normment de talents mais en plus, il faut qu'il demande papa et maman de corriger ses fautes alors qu'il me semble que lorsqu'on en est crire un livre,la moindre des choses est de savoir crire correctement et de pouvoir corriger ses fautes ou savoir mettre les virgules l o il faut. dry

Mais ce qui m'nerve encore plus je crois, c'est le fait qu'un livre comme cela soit adapt au cinmaalors qu'il y a des livres cent fois meilleurs qui tombent quasiment dans l'oubli, tout a parce que ce livre a eu plus de pubs que d'autres. ohmy

Quand au fait que Paolini soit l'Hritier de Tolkien,moi je dirais plus le plagiaire de Tolkien a conviendrait mieux... ph34r


Pensez la bannire spoiler lors des critiques notamment!
Lecture en cours : Clestopole - Emmanuel Chastellire

Hors ligne

 

#98 11/07/2006 15:43:09

evanesco
Novice
Date d'inscription: 11/07/2006
Messages: 15

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

Oui, je comprends votre dception, surtout si vous commencez entrer dans le monde de la Fantasy par Eragon...
Peut-tre que cela explique son succs auprs des plus jeunes (ils sont trop dcourags par la taille de LOTR, son style abouti et son dbut tout en douceur, par consquent peu attractif pour les jeunes.) - et ils se tournent vers ce qu'ils connaissent grce la tl et aux magazines.

Hors ligne

 

#99 11/07/2006 16:54:26

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35184
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

C'est exactement comme si on condammnait mort quelqu'un parce qu'il a une sale tronche, qu'il soit coupable ou non!

N'avez-vous - si on se vouvoie - pas l'impression que votre comparaison est "lgrement" exagre ? whistling

Je veux juste que l'on rflchisse un peu ce qu'est la critique d'un livre, c'est dire l'avis d'un autre.

Et ? Sans vouloir vous faire offense, je ne crois pas que les gens ici vous ait attendu pour en avoir conscience. wink Une ou deux plaisanteries ne signifient pas qu'on ne lira jamais tel ou tel roman.
D'ailleurs, les critiques avec des notes basses ont souvent l'effet inverse, savoir justement donner envie certain(e)s de dcouvrir ce que d'autres trouvent si mauvais...

Je trouve la critique d'Eragon un peu trop acerbe, un peu trop mchante, et trs injuste;

Vu la note, je la trouverai au contraire presqu'encore trop clmente. wink

Et il me semble qu'il y a tout de mme plus de monde pour l'avoir lu, au moins en partie, que vous ne l'affirmez... Surtout quand on qualifie par ailleurs les gens de "moutons". smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#100 11/07/2006 16:58:10

Kaines
De passage
Lieu: Rgion parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [La trilogie de l'hritage - Christopher Paolini]

On arrive un autre niveau de la discussion.
Je nai en effet pas lu Eragon, car je considre quil ny a tout simplement aucun intrt pour moi lacheter (ma bibliothque municipale nen a pas fait acquisition).
Je nai pas la possibilit (financire et temporelle) de lire tous les ouvrages de fantasy (ne serait-ce que ceux proposs par Elbakin), aussi dois-je faire des choix. sad Jexplicite donc celui-ci pour viter de passer pour un mouton (je nai rien contre ce terme qui fait parti du dbat) :
- Je nai pas limpression que ce cycle sadresse tous les publics (comme tu las fait remarquer, la cible est plutt jeuneet le marketing a jou dessus angry ).
- Le matraquage publicitaire minsupporte et jai tendance devenir trs ttu dans ces cas l. Comme tu le fais remarquer, Eragon est un produit commercial (les autres livres aussi !), mais il est ce que son auteur a voulu en faire. Je pense quil est prt en assumer les consquences . wink
- Lauteur na pas besoin de plus de notorit, contrairement de nombreux auteurs encore mconnus. Ecrire est une libert, publier implique plus de barrires franchir
- Cest en forgeant que lon devient forgeron : Paolini aura de nombreuses possibilits de nous faire changer davis. Mme si une telle russite nincite pas forcment modifier ses pratiquesA suivre donc

Jai des prjugs vis--vis de cette uvre comme pour beaucoup dautres. Malheureusement, je prfre privilgier les auteurs ayant du talent mes yeux. Ce jugement peut paratre arbitraire (mme si la comparaison avec le condamn mort me parat dplaceles enjeux ntant pas du tout les mmes unsure ), mais en correspondance avec des principes, critiquables eux aussi. wink

EDIT : Dsol pour les redites, Gillo m'a devanc de quelques minutes... dry wink


Les soldats vivent et se demandent pourquoi.
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

Pied de page des forums