Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#221 20/09/2010 14:56:34

Evildeus
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 13/09/2010
Messages: 722

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

J'ai bien apprecie le livre aussi. Je l'ai aussi plutot lu en 3 semaines. Je ne me vois pas lire 1000+ pages en 1 jour.


Lecture en cours: A Memory of Light (Jordan/Sanderson), The Eyre Affair (Fforde)
Dernièrement:  The prince of Thorns (8.5/10, Lawrence) The Godling Chronicles Book 1 (7.5/10 Anderson)
A lire:   Gardens of Moon (Erikson), Dragon Heaven (Hobb)

Hors ligne

 

#222 24/09/2010 09:38:31

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3101

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Bon je viens de commencer, mais ça fait longtemps qu'un bouquin ne m'as fait aussi bonne impression dès le départ !
L'écriture est hyper belle et l'ambiance très sympa. Pour l'instant c'est un sans faute ! smile


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#223 24/09/2010 13:58:02

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4498
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Contente que tu accroches dès le début Aka smile
C'est la partie qui en général rebute les gens (une entrée en matière assez longue, beaucoup de personnages secondaires avant de découvrir les fameux héros éponymes, peu d'action) alors la suite ne devrait être que du bonheur !

Hors ligne

 

#224 24/09/2010 14:23:16

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12929
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Surtout avec un début aussi peu "magique", alors que l'on cotoie "la guilde des magiciens" (tous les guillemets ont leur raison d'être, c'est un pare-feu à spoilers), et ensuite, comme l'a dit notre elfette, on est captivé, commesi l'oeil d'un corbeau nous fixait.

Hors ligne

 

#225 01/10/2010 20:56:00

Oceliwin
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 08/09/2007
Messages: 1698

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Fini après de nombreuses pauses.

Début éprouvant avec la reconnaissance d'un contenu agréable, mais impossible de rentrer dans cette histoire. Beaucoup mieux sur la suite, avec un véritable plaisir de lecture, et j'ai adoré les personnages, principaux, comme secondaires. Et fini ce livre avec une certaine lassitude.

Déçu, j'avais beaucoup d'attente de ce livre, et je n'ai pas pu/su l'apprécier. L'histoire traine trop en longueur par moment, cela du notamment aux nombreux échanges entre les personnages, redondants, et lassant.

Hors ligne

 

#226 03/10/2010 07:39:07

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

@ Oceliwin
Je te suis dans tes commentaires :c'est une bonne histoire avec de bons personnages...
... Mais c'est long, très long, sinon poussif parfois. Reste que parmi d'autres passages j'ai bien aimé la Campagne d'Espagne.

L'auteur en a sans doute trop fait dans les effets de style XIXème siècle : à trop coller au ton de la littérature de l'époque, les échanges entre personnages deviennent redondants et lassants (du type :"très cher, saviez au fait que machin m'a raconté que untel a dit à trucmuche qu'il était arrivé quelque chose d'étrange à bidule" en plusieurs exemplaires.
Même les notes de bas de page, on les retrouve parfois en plusieurs exemplaire !
Bref, épuré de quelques centaines de pages superflues sinon inutiles le roman aurait été à mon avis bien meilleur.

Pour le reste, si je n'ai pas radoté, je renvoie à mon message #205

Dernière modification par Albéric (09/01/2012 15:59:35)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#227 03/11/2010 09:48:35

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3101

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Ca y est je l'ai fini depuis un peu plus d'une semaine, et c'est a tête reposée et doué d'un flegme tout britannique que je m'apprête à vous dire ce que j'en ai pensé. S'il y a bien une phrase de la critique de Gillo que je reprend avec plaisir dans la mienne c'est

Gillo a écrit:

Voilà donc un roman [...], à déguster assis dans un bon fauteuil, devant un feu de cheminée ronflant paisiblement, avec une tasse de thé et des biscuits à portée de mains…

Voila ce qui m'a vraiment plu dans ce roman : l'ambiance qui s'en dégage. La construction de l'intrigue est menée de main de maitre et c'est un véritable plaisir de lecture à tout moment. Ce plaisir est exacerbé par le fait que j'ai en plus une édition hardcover, illustrée et imprimée sur un papier d'excellente qualité, ce qui souligne le coté "bibliothécaire" qui sévis dans la première partie de l'oeuvre.
Tout ça pour dire que tout ce qui n'a pas plu à Albéric est justement ce qui moi m'a séduit : la lenteur du récit, les notes en bas de pages, les effet de styles, les 800 pages,...
Mais malgrés ça il reste un petit point noir à mon gout : le final !

Spoiler:

Alors que tout le roman est une montée en puissance savament orchestrée, la fin est une chute brutale dirigé par un enchainement de hasards : j'aurais aimé un dénouement plus étoffé et plus maitrisé par les personnages, ou en tout cas plus "compris" par eux !

Ca restera clairement un de mes coup de coeur de l'année (juste après ToM of course ! tongue ) mais c'est une lecture que je ne conseillerais pas forcement à tous le monde !
Si vous aimez le caractère désuet de l'aristocratie anglaise, les récit tout en longueur qui dégagent un charme particulier mais se basent plus sur l'ambiance que sur l'action directe alors ce livre est pour vous. Dans le cas contraire, lisez plutôt le Trône de Fer ! wink (remarquez l'un empêche pas l'autre ! tongue )


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#228 03/11/2010 15:29:31

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4498
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

c'est a tête reposée et doué d'un flegme tout britannique que je m'apprête à vous dire ce que j'en ai pensé.

mrgreeninnocent

Je me rends compte avec surprise que je ne me rapelle quasiment plus rien de cette fin qui t'a tant déçue alors que j'ai un souvenir très fort du reste du roman ohmy Finalement c'est peut être qu'il n'a pas vraiment d'importance et que c'est ce lent développement, rempli de digressions qui fait la saveur de Jonathan Strange and M.Norell ?

Hors ligne

 

#229 03/11/2010 16:41:06

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12929
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Serait-ce rapport avec cet oeil de corbeau géant qui leur rappelle que la magie c'est sérieux, que même le plus grand magicien parmi les mortels est un moucheron pour les fées et qui dégonfle leur ego ?

Alors qu'on avait eu un étalage de pouvoir magique, ça nous ramène à une dimension bien terrestre et terre-à-terre.
Pas de happy end, pas de glorieuse fin en fanfare.

Hors ligne

 

#230 03/11/2010 17:39:36

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3101

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Non je ne suis pas d'accord :

Spoiler:

il y a un happy end, mais du au hasard. A la limite j'aurai préféré qu'ils se tollent vraiment tant qu'à faire ! tongue


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#231 03/11/2010 20:00:39

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12929
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Je parlais d'un truc "classique", pas d'un évènement presque inattendu.
Bon alors, c'est ça ou pas ? La fin est quand même difficile à pévoir en entier.

Hors ligne

 

#232 03/11/2010 23:11:55

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1953

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

pour moi, et de ce que je m'en souviens

Spoiler:

il s'agit d'une fin ouverte qui peut amener une suite. D'ailleurs, j'ai été déçu de m'apercevoir qu'en fait il n'y a pas vraiment de fin... Toutes les réponses ne sont pas données et l'univers dans lequel évolue le gentleman-aux-cheveux-en-duvet-de-chardon n'est qu'esquissé.

Le reste est tellement complet que je ne m'attendais pas à ça.


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#233 04/11/2010 02:05:23

Age Of Fantasy
Mage
Date d'inscription: 23/01/2010
Messages: 81

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Fin ouverte ou pas, l'écrivaine a prise 10 années pour écrire ce roman...alors ceux qui souhaitent lire la suite, attachez vos tuques!

Dernière modification par Age Of Fantasy (04/11/2010 02:05:48)


Avatar prise au http://glasswind.deviantart.com/art/New-Avatar-29309029 Par Glasswind.DA

Sex is overrated
Reading is much better

Hors ligne

 

#234 09/01/2012 15:12:50

Duarcan
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 21/08/2009
Messages: 461

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Fini en trois jours, pour une fois pas parce que j'ai dévoré le livre, mais parce que je voulais en avoir fini le plus vite possible... je rejoins alberic et oceliwin dans leurs critiques.

Je salue l'exercice de style: coller à la littérature du XIXème, c'est très réussi dès les premières pages, j'ai eu l'impression de lire Dr Jekyll et Mr Hyde. j'ai beaucoup aimé le livre de Stevenson. Sauf que Dr Jekyll & Mr Hyde c'est 150 pages et pas 1150... Du coup, passé les 100 premières pages une impression très forte de ramer, surtout au début, pour... pas grand chose durant les 400 premières pages. A tel point que j'aie un peu lu en croix les 450-500 suivantes à quelques passages interessants (présentation de strange, campagnes militaires de Norell puis de Strange, passages avec Hyde)... avant de me replonger plus sérieusement dans l'histoire pour les 200 dernières.

J'ai bien aimé la fin (

Spoiler:

depuis venise

). Finalement, un bilan un peu désappointé de ce roman, qui se révèle,pour moi, très difficile à aborder à cause de sa taille qui rehausse sa poussivité déjà impressionnante...

Dernière modification par Duarcan (09/01/2012 15:14:57)


“It’s when you’re safe at home that you wish you were having an adventure. When you’re having an adventure you wish your were safe at home.” -Thornton Wilder

“Security is a kind of death.” -Tennessee Williams

Hors ligne

 

#235 09/01/2012 15:56:29

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

@ Duarcan

Un livre qui assurément aurait gagné à être moins verbeux, car l'auteur fait preuve d'un très grand talent !
Expurgée de ses longueurs et de ses répétitions on aurait frôlé le chef-d’œuvre... wink

Dernière modification par Albéric (09/01/2012 18:16:19)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#236 09/01/2012 19:16:20

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2438
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Ah, justement, pour moi c'est justement tous ces détails, ces digressions et le fait que l'auteur ne semble pas se presser d'annoncer où elle veut en venir qui font le charme du roman smile


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#237 09/01/2012 19:24:33

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7174

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

D'accord avec Zakath, qui m'a devancé sur le coup. Si on enlève le côté verbeux et le rythme très lent, voire indolent, ce n'est plus du tout le même bouquin et il perd en charme à mes yeux. Ceci dit, je comprends que ça puisse déplaire : j'ai recommandé à ma sœur, pensant que ça passerait bien, mais niet, elle s'est ennuyée.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#238 09/01/2012 20:22:43

Nariel
Chasseuresse de dragons
Date d'inscription: 04/12/2010
Messages: 1371
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

+1 les deux du dessus. Je trouve que l'ambiance est magnifique grâce à ces longueurs. On sent bien le brouillard anglais en tout cas x)

Hors ligne

 

#239 09/01/2012 20:39:43

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

La lenteur calculée a toujours ses fans je vois (y compris moi quand je lis du G. G Kay). wink
Mais le livre fait 850 pages en grand format, et 1150 en format plus réduit. Pas mal de pages quoi...
Vous pensez vraiment que l'ambiance en aurait fortement pâtie avec disons... 200 pages de moins ?
(non je dis cela parce que les passages sur la mondanité de la société britannique du XIXe sont nombreux quand même rolleyes)

Dernière modification par Albéric (09/01/2012 23:17:00)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#240 09/01/2012 20:42:54

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7420
Site web

Re: Critique ! [Jonathan Strange & Mr Norrell]

Vous pensez vraiment que l'ambiance en aurait fortement pâtie avec disons... 200 pages de moins ?

Non, mais cela aurait été un livre fort différent...qui ne m'aurait peut être pas plus davantage (mais que j'aurai mis moins de temps à lire par contre !mrgreen)

Pour le coup, un livre que je tenterai bien de relire un de ces jours.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums