Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 04/08/2004 11:40:56

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Critique ! [La saga d'Uasti]

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/cy … -uasti-265

Un gros pavé... ohmy
Et c'est plutôt une bonne chose que J'ai Lu ait changé la couverture, parce que la version 1984 du premier des trois romans... mrgreen

http://images-eu.amazon.com/images/P/2277216909.08.LZZZZZZZ.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 04/08/2004 11:54:05

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6443
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Gillossen,mercredi 04 août 2004, 11:40 a écrit:

Et c'est plutôt une bonne chose que J'ai Lu ait changé la couverture, parce que la version 1984 du premier des trois romans... mrgreen

mrgreen

Merci pour la critique wink

Effectivement, j'ai été un peu "impressionné" quand j'ai vu ce pavé à la fnac, et c'est une bonne initiative de regrouper 3 tomes en 1 (ça fait moins cher).
On est visiblement en présence d'une oeuvre de bonne facture, c'est assez tentant... à voir pour plus tard wink


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#3 04/08/2004 14:35:10

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Québec
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1770
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Merci pour la critique! smile Sans commentaires pour la couverture au-dessus... rolleyes

Ca me dit bien cette "trilogie". Le fait qu'Uasti semble avoir plusieurs places successives, épouse de roi, puis de voleur, sorcière, guérisseuse... m'a l'air interessant et en plus, je ne connais pas encore Tanith Lee. Seul problème : j'ai déjà 5 pavés qui m'attendent! mrgreen Mais je verrai pour plus tard!


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#4 04/08/2004 20:03:53

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6057

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Merci pour cette critique élogieuse. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que c'est un très bon livre, bien qu'impressionnant par sa taille wink . Le récit de la quête d'Uasti et de son fils est très prenant avec un style poétique et poignant qui laisse au lecteur un arrière goût de nostalgie des temps anciens avec les ruines d'une race qui fut grande et qui est aujourd(hui disparue. Les personnages principaux sont complexes mais pas forcément fort physiquement et psychiquement: ils doivent traverser des épreuves pour évoluer dans un monde chaotique.
Certains passages sont quant à eux très surprenants comme l'apparition d'un vaisseau spatial qui m'a pris par surprise dans ce monde de fantasy. Et puis après 50 pages on n'en entend plus parler. blink

C'est donc un bon livre, digne des meilleurs de Tanith Lee qui fait beaucoup réflechir sur de nombreux sujets. cool


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#5 05/08/2004 07:59:33

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

La grande question est: est ce dans d'aussi grande qualité que le 'Dit de la terre plate' ou 'l'opéra de sang' parceque là, il faut se jeter dessu à corps perdu !

De toute façon, étant un inconditionnel de la Dame, je crois que je n'y échapperais pas tongue

Merci pour la critique et cette nouvelle découverte. big_smile

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#6 05/08/2004 12:17:15

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Désolé Ashes, mais je ne crois pas pouvoir te répondre. sad Avant d'engloutir ce pavé, je ne connaissais Tanith Lee que de (bonne) réputation, en dehors de deux/trois petits trucs... ohmy Tout ce que je peux dire, c'est que c'est assez atypique et singulier, et si tu es fan, tu ne devrais pas te sentir dépaysé. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 05/08/2004 12:35:44

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Ah, fichtre, je suis déçue, en voyant la note, je pensais pouvoir me plonger dans un bon tanith lee mais en lisant le résumé, je me rends compte que je l'ai déjà lu, et que je l'avais trouvé kitch à souhait et pas du tout à la hauteur du Dit de la terre plate... sad
Mais peut-être ma lecture est-elle trop lointaine et devrais-je réaccorder sa chance à ce livre?...
Vu la criitque, je me le demande sérieusement, mais en tout cas, ce ne sera pas pour tout de suite...
En tout cas, merci pour la critique de ce looong roman! smile

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#8 05/08/2004 13:48:11

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Thys,jeudi 05 août 2004, 12:35 a écrit:

je me rends compte que je l'ai déjà lu, et que je l'avais trouvé kitch à souhait et pas du tout à la hauteur du Dit de la terre plate... sad

Ah, ça, j'ai bien laissé entendre qu'il possédait effectivement un parfum parfois disons... rétro... wink
Mais tu as lu les trois, ou seulement le premier ? unsure Parce que j'avoue ne pas trop savoir en lisant ton message, et si jamais tu avais lu seulement la déesse voilée, vu qu'il contient de toute façon 2 romans de plus... unsure


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 15/08/2004 13:35:36

Morrigan
Novice
Date d'inscription: 14/07/2004
Messages: 6

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

en parlant du dit de la terre plate je desespere de trouver les 2 qui me manque : Le Maître desTénèbres et le Maître de la Mort, heureusemnet le 1er j'ai pu le lire il y a quelques années mais visiblement ils n'ont pas ete reedités sad

Edit modérateur

Juste pour signaler le sujet existant sur "le Dit de la terre plate", où ce problème d'approvisionnement est déjà évoqué smile

Hors ligne

 

#10 26/10/2004 23:26:17

marvin rouge
bourgmestre fourbe
Lieu: Limoges
Date d'inscription: 09/10/2002
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Je suis venu à bout de ce gros morceau.
Il y a longtemps que je 'avais pas lu un livre qui me laisse une telle "langueur" à la fin.

L'histoire est prenante, Uasti et Vazkor sont vraiment des personnages fascinants, prisonniers de leurs psychés, rejetons de demi-dieux déchus omnipotents, à la fois terrifiés et subjugués par leurs pouvoirs, lancés dans cette fuite en avant vers leur passé...

L'histoire est vraiment prenante, de beaux moments héroïques sont offerts, et en plus un excellent rapport qualité/prix lol , que demander de plus?

Et apparement c'est pas le meilleur de Tanith Lee blink , les autres ça promet tongue

Sinon pour le style d'écriture, c'est vrai que par moment il accuse son âge, mais je trouve qu'il a mieux vieilli que celui de Zelazny...


Ne soyez rien ; devenez sans cesse.

Hors ligne

 

#11 14/12/2004 22:57:45

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

marvin rouge,mardi 26 octobre 2004, 22:26 a écrit:

Et apparement c'est pas le meilleur de Tanith Lee blink , les autres ça promet tongue

même avis ohmy , ça se lit bien ... je l'entame, si l'on peut dire que 200 pages sur plus de mille c'est seulement entamer wink
et j'imagine très bien ce style s'appliquer la nouvelle... donc il me faut trouver le dit de la terre plate... pas gagné si l'on s'en réfère à la critique de Thys sad


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#12 15/12/2004 09:13:37

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

et j'imagine très bien ce style s'appliquer la nouvelle... donc il me faut trouver le dit de la terre plate... pas gagné si l'on s'en réfère à la critique de Thys

Oui, mais ça vaut tellement le coup, allez, tous à l'assault de vos bouquinistes préférés! tongue

Et, 6 mois après, je me rends compte que je n'avais même pas répondu à ta question Gillo rougi , non, je n'ai pas lu le cycle en entier, juste les 2 premiers, en partie parce que je n'avais pas pu trouver le 3ème à l'époque et aussi parce que j'étais moyennement motivée pour chercher... wink

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#13 15/12/2004 09:27:44

marvin rouge
bourgmestre fourbe
Lieu: Limoges
Date d'inscription: 09/10/2002
Messages: 921
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

non, je n'ai pas lu le cycle en entier, juste les 2 premiers

C'est bien dommage car la dernière partie apporte une vrai conclusion à ce cycle (et franchement surprenante!)
Content que ça te plaise, Mirsky smile


Ne soyez rien ; devenez sans cesse.

Hors ligne

 

#14 04/01/2005 11:26:06

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

au début un pavé de plus de 1000 pages, ça peut faire peur! blink et bien non, pas question de capituler! giveup (juste un prétexte pour utiliser ce nouveau smiley mrgreen )...
même si il faut le temps pour en venir à bout, c'est avec grand plaisir finalement on se retrouve à la fin sans vraiment sans rendre compte...
l'histoire est vraiment agréable, une préférence tout de même pour Vazkor et la Quête de la Socière Blanche... le premier volet souffre un peu du caractère "paumé" du personnage, l'errance chaotique d'Uasti transparrait un peu trop dans lecture pour parfois laisser un goût d'incongruité, sans parler de cette intervention "venue d'ailleurs".
en revanche Vazkor est un personnage vraiment fort tout à fait digne d'un Elric ou d'un Hawkmoon...
et comme le fait remarquer Marvin, la fin est très réussie, mêlant surprise et langueur (c'est le mot juste)...

bref, à conseiller! smile


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#15 01/02/2005 17:51:05

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Québec
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1770
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

C'est vrai que cet énorme pavé (même pas peur moi! mrgreen ) se lit assez vite! J'ai une petite préférence pour le dernier volume, j'ai trouvé la cité de Je-Sais-Plus-Son-Nom très interessante avec ses moeurs particulières et les conflits entre nouveaux et anciens habitants. Puis la découverte du fameux continent et la fin surprenante, c'est clair! blink Je m'attendais à tout sauf à ça! tongue

Comme l'a dit Mirsky le 1er est un peu trop "décousu", c'est à dire qu'on voit pas vraiment où on va, même si j'ai bien aimé Uasti et qu'il y a de bons passages comme l'arrêt dans la ville où a lieu la course de chars et la fin également surprenante : ce vaisseau qui débarque alors que Uasti vient de faire arrêt dans des tribus primaires est un peu bizarre et les révélations sur le passé d'Uasti et sa race perdue sont également étonnantes!

Finalement, c'est le 2e que j'ai le moins apprécié, surtout parce que Tuvek est un peu trop le clone de Vazkor et que je n'ai pas accroché avec ce personnage. Je préfère largement comment il évolue dans "la Quète de la Sorcière Blanche".

Tanith Lee a un style plutôt agréable, lent sans être mou et pendant la lecture, on est pris par la langueur qui transparait du récit. Le cadre est également original avec d'un côté des tribus nomades et de l'autre des cités antiques. Les personnages sont également interessants, malgré leur puissance qui pourrait géner l'attachement du lecteur, ils sont dotés d'une personnalité complexe et se remettent souvent en question.

Bref, une bonne lecture sans être extraordinaire, et effectivement si c'est loin d'être le meilleur de Tanith Lee, je me jette sur Le Dit de la Terre Plate dès qu'il croise mon chemin! cool


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#16 07/05/2005 11:09:30

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Je viens de finir cette "nouvelle" Saga de Tanith Lee.

Je suis étonné que l'on parle d'un pavé car ce ne sont finalement que trois livres en un ce qui fait approximativement 350 pages par roman alors qu'un Jordan peut lui faire 1000 pages pour une seule partie ! Mais bon tant que c'est passionant, la taille ne compte guère, bien au contraire.

Et c'est une nouvelle fois le cas cette fois-ci. Je me suis une nouvelle fois fait envouté par le style et la qualité de Lee. Elle a écrit, à mon avis, une fabuleuse fresque de Poésie Fantasy, avec son lot d'interrogations qui poursuit ces deux personnages en quête de leur identité. Je me suis attaché à ces deux héros beaux et cruels, perdus et abandonnés. Le monde décrit est attaché à son auteur et l'atmosphère m'a vraiment fait pensé par certains moments au 'Dit de la terre plate'.

SPOILER
Il y a des scènes absolument magnifiques, comme entre autre:
l'évasion équestre de Vazkor emportant Malminaret dans les cieux nocturnes sur le fond d'une ville s'enflammant, ou la traversé des flots de Vazkor et de sa "soeur" , les mille et une nuits une nouvelle fois ne sont pas loin. Mais ce ne sont pas les seules...

Le destin tragique de Demiskor est fabuleux aussi et tous les acteurs sont si humains que leur défaut ne nous font que plus les aimer.
FIN DU SPOILER

La grande qualité de cette auteur est de pouvoir nous entrainer le long cette longue initiation qui est parfois un peu la nôtre, sur un rythme de langueur et de lenteur sans jamais tomber dans l'ennui.

Les descriptions sur ces palais luxueux, ces cités antiques ou ces merveilles tout droit sortis contes de Shehérazade m'ont bien sur fait fait rêver.

Et cette race d'être parfaits ominipotents qui se sont perdus m'ont fait frissonner par leur imagination sans limite qui les a emporté dans le gouffre de la mort (rejoindre Ulhumé le Maître de la Mort ?) Lee nous fait réfléchir sur notre condition sans jamais nous lasser et l'aspect philosophique de la recherche des héros sur le pourquoi et le devenir de leur existence ouvre de nombreuses portes.

Je n'ai eu aucune préférence entre l'un ou l'autre des volumes chacun se complétant parfaitement et donnant un cycle complet et fini.

Je n'ai pas eu cet effet Kitsch que beaucoup semblent avoir rencontré mais c'est peut être parceque j'étais ensorcelé.

Quoiqu'il en soit, l'arrivée exterieure de la fin du premier tome m'a surpris, bien que j'en ai une certaine intérpretation qui n'est probablement pas celle de l'auteur, et la fin bien que "logique" est elle aussi déconcertante mais au contraire d'autres qui se seraient échappés, elle a su conclure d'une manière satisfaisante et en phase avec son histoire son cycle.

Je ferai une dernière remarque en rattachant ce cycle à "L'opéra de Sang", une histoire de vampire que j'avais déjà évoqué ou la quête de soi est aussi le thème principal. La poésie est aussi présente et l'histoire aussi singulière.

Je crois que je pourrais parler des heures des livres de Lee mais comme toute belle histoire, aussi triste et jolie soit elle, il se faut de mettre un point final afin qu'elle n'en devienne pas lassante.

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#17 10/04/2015 16:21:53

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Wow, un sujet qui n'était pas remonté depuis près de... 10 ans.

Une édition anniversaire pour les 40 ans arrive mais je ne sais pas si elle contient du neuf.

http://nsa34.casimages.com/img/2015/04/10/150410042716276952.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#18 10/04/2015 18:35:49

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7672
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Ca pourrait avantageusement remplacer ma vieille édition J'ai Lu. 40 ans déjà ?ohmy

Je garde un excellent souvenir de ma lecture, notamment le 1er tome (la Déesse Voilée).


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#19 11/04/2015 17:06:59

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37225
Site web

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Le temps passe, mon pauvre John ! sad


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#20 11/04/2015 20:21:22

indy620
Barbare
Lieu: Beuvry 62
Date d'inscription: 03/11/2013
Messages: 1152

Re: Critique ! [La saga d'Uasti]

Une belle réédition ,ça fait un moment que je dois emprunter la "vieille" vf à mon père !


En cours : Loredan KJ PArker

Hors ligne

 

Pied de page des forums