Le forum va prochainement être mis à jour.
Merci de vérifier que l'adresse email renseignée dans votre profil est valide et que vous l'utilisez encore.
Vous pourriez en avoir besoin prochainement ;)

#1 08/05/2002 01:31:00

Balder bombadil
Invité

R. Jordan ou G R.R Martin ?

Bon je lance un nouveau débat sur deux longues séries, à savoir celle de R. Jordan et celle de Georges RR Martin.
D’après ce que j’ai lu dans d’autres sujets, le premier en serait à son dixième volume alors que le second ne prévoirait que six titres. Toutefois à moins de bien maîtriser l’anglais pour s’attaquer aux versions originales, la majorité des lecteurs choisiront la traduction française (en broché ou en poche). Or c’est là que le bas blesse, puisque chaque tome est divisé en deux livres (voire trois pour Georges RR Martin) dans la version française. Donc on peut légitimement prévoir une vingtaine de livres pour chacun des deux auteurs (corrigez-moi si je me trompe…). Avant de me lancer dans une aventure aussi longue j’aimerais que vous me donniez vos avis sur ces deux saga. Laquelle préférez-vous ? quelle est celle qui est la plus prenante et qui n’est pas rallongée artificiellement ?
Par ailleurs au rythme où vont les parutions anglaises et les traductions, quand pensez-vous que l’on aura les deux sagas au complet ?

 

#2 08/05/2002 02:17:01

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

G.R.R. Martin ! Pour les raisons évoqés dans le Topic dédié !

Dagor Aglareb :hat


Winter's coming...

Hors ligne

 

#3 08/05/2002 03:25:02

Mazrim Taim le faux Dragon
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Et attends, Zébulon parlait de 4 ou 5 tomes pour le prochain Martin en VF. wink
R. Jordan, pour les raisons évoquées dans le topic dédié ! smile
Pour ce qui est d'être prenant, ça dépend de ce que tu aimes en Fantasy je crois ! Mais Jordan ne rallonge pas autant qu'on se plait à le dire, tout détail retrouve une importance, même si c'est seulement 2 tomes plus tard.
Et c'est pareil pour ses personnages prétendus lisses.

 

#4 08/05/2002 04:12:03

Balder bombadil
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Merci de ses réponses, mais elles ne me conviennent qu'à moitiéhappy. J'aimerais que vous m'en disiez davantage sur ces deux énooooormes sagas. Certes, on critique Robert Jordan de trop en rajouter, mais est-ce vraiment un défaut ? Martin n'a-t-il pas ses petits défauts lui aussi ?
Et surtout dans le fond, quelle est l'histoire la plus prenante, car c'est plus que frustrant de se taper 2000 pages et de se rendre compte que le rythme s'essoufle. Je ne parle même pas des moments où l'on doit revenir en arrière pour se remémorer un passage... est-ce que l'une de ses deux série vous a donner une telle impression ?

 

#5 08/05/2002 04:20:04

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38063
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Mais il reste la question de base, qu'as-tu déjà lu en Fantasy, et qu'as-tu aimé dans tes lectures ? smile
Ca permettrait de préciser si tu dois opter pour l'un ou pour l'autre.
En tous cas, la compétition risque d'être autrement plus chaude qu'avec Feist ! :lol


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 08/05/2002 05:31:05

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Mon avis sur les deux cycles : il n'engage que moi mais est, à mon sens objectif.

The WoT

L'impression d'un essouflement (attention, ca n'engage que moi.) au bout de 2000 pages comme tu dit, c'est exactement ce qui m'a fait abandonner la Roue du Temps de Jordan (A deux reprise, la deuxième fois je suis allé plus loin dans la saga)
Maintenant, d'après ce que j'en ai lu (jusqu'au début du tome 7) le cycle de Jordan n'est pas dénué de qualités. Après un début très très classique qui comprend pourtant des moments excellents on se prend au jeu et j'avoue j'ai passé de vrais bons moments en lisant ces livres. Pourtant je ne supportait plus les détails et le traits de l'histoire annoncés un moment et qui ne ressurgissait que deux tomes plus tard comme dit Mazrim. Malgré une maîtrise évidente de l'histoire puisque malgré tout, rien n'est oublié, moi, ca me laisse sur ma faim très vite ! Au début on veut savoir ce qui arrive et puis au bout de dix chapitres on désespère et tout à coup on trouve tout ca exaspérant et finalement on lâche l'affaire : trop d'attente finit par diluer l'effet "suspens" !

Passons maintenant au Trône de Fer !
C'est clair : même avec le recul, Martin c'est une grosse claque dans la gueule ! Et puis j'avoue : je suis feignant alors je remet ca :

Martin, Martin, Martin..... Je vient de finir le troisième tome en poche J'ai Lu du Trône de fer !! J'en pleure tellement c'est du bonheur de lire ca ! J'en pleure aussi tellement je suit dégouté de ne pas avoir la suite tout de suite, là maintenant, devant moi......
Un petit topo de ces trois premiers volumes en VF : Excellent !! Des surprises : celle d'Aemon Targaryen par exemple ! Celle de Theon aussi...même si j'avait flairé un truc de la sorte.... L'aparition de la religion a partir du deuxième tome (VO) qui semble t-il va jouer un rôle important dans les volumes à venir....
Rhhhhaaaaa et puis le Roi du Nord !!! Le roi du Nord ! LE ROI DU NORD !!!!
Et puis l'atmosphère : on retrouve celle des cycles arthuriens (les tournois, les chevaliers, l'honneur, les héros, les félons.... et tout cela de facon très crue ! Du roman courtois sans la courtoisie en somme ! )
Et puis les personnages ! Au début on a du mal à s'y retrouver, il y a tellement de nom : des lord, des ser, des nobliau, des barons, des ducs, des manants, des mercenaires...mais finalement on finit par les reconnaître ! Chaque chapitre met en scène un perso différent et si dans le premier tome ce sont toujours les même dans le début du deuxième (VO) en apparaissent des nouveaux (Davos et Theon par ex.) tandis qu'en disparaissent d'autres et que certains prennent de plus en plus d'importance) !
Et parlons encore des personnages !
Comme disait Zebulon : aucun blanc ou presque ! Du noir et une majorité de gris ! On découvre vite que les meilleurs partent les premiers.... mais pas tous ! On découvre de vrais salopards comme j'en avait jamais vu ! Et pourtant on arrive à s'attacher à eux ! Car tous ont des raisons, un passé, un avenir qui peuvent les pousser à agir de la sorte. D'où des personnages très très ambigüe : ces deux salauds de Varys et de Littlefinger par exemple ! Ce sont les deux persos qui pour l'instant n'ont dévoilés quasiment rien de leurs intention ! Un moment on croit qu'ils sont gentil, puis méchant, puis aucun des deux..... (Mais qui ils sont, que veulent ils à la fin ? grrrr).
Des personnages tourmentés : Jorah Mormont, Clegane (The Hound, pas la Montagne), Bran (quels rêves bizarre....vole Bran, vole dit la corneille....et avec son loup comme Fitz chez Hobb), Daenerys.....
Et des grands mystères : Les Autres, le petit peuple.... Hodor même ! Je suit sur qu'il y a un truc derrière le simplet !
Et puis il y a Tyrion : Rien que pour lui ca vaut le coup de lire ce livre ! Je ne pense pas être le seul à l'aimer.... Un méchantgentil comme on peut les aimer ! Tantôt très méchant, jamais très gentil pourtant mais gentil en fin de compte et pourtant...qui sait ? Pas moi , pour l'instant en tout cas !
Et puis la magie : absente au début et pas encore très présente là où j'en suit, j'ai le sentiment qu'elle va arriver en force dans les prochaines pages !
Et puis...du bonheur et c'est tout !
Rhaaaaaaaa !

Et puis ca :
Et un extrait, un ! Epique a souhait en plus !


Un vieux rêve le hantait, un rêve où s'enchevêtraient les manteaux blancs de trois chevaliers, la couche de Lyanna, sanglante, une tour depuis longtemps ruinée.
A ses côtés chevauchaient dans son rêve, ainsi qu'ils avaient fait dans la réalité, ses amis. Le Fier Martyn Casset, père de Jory ; le fidèle Theo Wull ; l'écuyer de feu Brandon Stark, Ethan Glover ; Ser Mark Ryswell, aussi modéré de langage que courtois de coeur ; le pontonnier Howland Reed ; lord Dustin, sur son puissant étalon rouge. Mais quoique leurs visages lui fussent à l'époque, aussi familiers que le sien propre, il n'est jusqu'aux souvenirs que l'on s'était juré de n'oublier jamais qui ne s'estompent au fil des ans. Et tous ces hommes tendrement aimés se réduisaient dans son rêve à de simples ombres, à des spectres brumeux montés sur des chevaux de brume.
Le rêve n'en réssuscitait pas moins le réel enfui. A sept contre trois, mais trois tout sauf ordinaires. Campés devant la tour ronde à qui les montagnes violettes de Dorne servaient de décor, ils attendaient, dans leurs blancs manteaux que gonflait le vent. Et Ned revoyait leurs traits non point flous, eux, mais clairs et nets comme au premier jour.
Ser Arthur Dayne, l'Epée du Matin, avec aux lèvres un petit sourire attristé. Avec la garde d'Aube, son estramaçon, qui dépassait de son épaule droite.
Oswell Whent qui, genou en terre, passait et repassait la pierre sur sa lame. L'émail blanc de son heaume au sommet duquel se déployaient les ailes noires de la chauve-souris familiale.
Et, entre eux, debout dans une attitude de défi, le vieux Ser Gerold Hightower, le Taureau Blanc, grand maître de la Garde.
"Je vous ai vainement cherchés, au Trident, disait Ned.
_ Nous n'y étions pas, répondait Ser Gerold.
_ Sans quoi il en eût cuit à l'Ursupateur, ajoutait Ser Oswell.
_ A la chute de Port-Réal, tandis que Ser Jaime tuait votre roi avec une épée d'or, je me demandais, moi, où vous vous trouviez.
_ Loin, très loin, ripostait Ser Gerold. Sans quoi Aerys occuperait toujours le Trône de Fer, et notre félon de frère se tordrait déjà dans les flammes des septs enfers.
_ De là, j'ai gagné Accalmie pour en faire lever le siège, reprenait Ned. Messires Tyrell et Redwyne ont abaissé leurs bannières, et leurs chevaliers nous ont tous, genou en terre, juré fidélité. Je comptais vous trouver des leurs.
_ Nos genoux ne sont pas si souples, rétorquait Ser Arthur Dayne.
_ Ser Willem Darry s'est enfui à Peyredragon, avec votre reine et le prince Viserys. Je m'attendais que vous eussiez fait voile de conserve.
_ Nous respectons la bravoure et la loyauté de Ser Willem, disait Ser Oswell.
_ Mais il n'appartient pas à la Garde, précisait Ser Gerold. La Garde ne s'enfuit pas.
_ Pas plus aujourd'hui qu'hier, insistait Ser Arthur en coiffant son heaume.
_ Nous en avons fait le serment", expliquait le vieux Ser Gerold.
Alors les six spectres se portaient aux côtés de Ned, spectres d'épées au poing. Et cela faisait sept contre trois.
"C'est maintenant que tout commence", disait Ser AArthur Dayne, l'Epée du Matin en dégainant Aube et la saississant à deux mains. Elle avait une pâleur laiteuse, et la lumière l'animait des palpitations de la vie.
"Non, rectifia Ned d'une voix quelque peu navrée, c'est maintenant que tout s'achève."
[...]
Pour s'être battu à sept contre trois, il n'y avait eut que deux survivant, lui mêm et le petit pontonnier, Howland Reed.

George R.R. Martin, A Game of Thrones

Un passage terrible !

Dagor Aglareb :hat

Si avec tout ca je t'ai pas convaincu.....
Par contre pour la défense de Jordan (parceque je suis bon wink ) Il y a plus de tomes de JOrdan parus en VF que de tomes de Martin.... mais bon, fait comme moi : tente la VO ! Chose que ne m'a jamais donné envie de faire the WoT !!!!



Winter's coming...

Hors ligne

 

#7 08/05/2002 05:40:06

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Sinon : essaye de te procurer Légendes chez J'ai lu : un recueil de nouvelle de Fantasy ! Tu y trouvera 1 nouvelle de chaque auteur en question. La première de Martin, s'apelle le Chevalier Errant. Très très bonne, elle se passe une ptite cent cinquantaine d'année avant les évènements du Trône de Fer.

La deuxième s'apelle Renouveau ! Elle est de Jordan et, je l'avoue, est meilleure que la première et est peut être LA nouvelle du recueil ! Cette nouvelle fait parti des bons moments de Jordan dans la Roue du Temps et que la longueur m'ont fait oublier comme je l'ai expliqué précédemment. Le contexte est beaucoup moins éloigné que dans la première puisqu'elle raconte la rencontre de Lan et Moiraine, deux des personnages principaux de The WoT.

Dagor Aglareb :hat


Winter's coming...

Hors ligne

 

#8 08/05/2002 06:39:07

Manticore
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Moi c’est simple :
Martin est le style de fantasy que je préfère… Sombre, violant, parfois même complètement tordu et la magie reste discrète. Au niveaux des réserves concernent cet auteur je dirait… les personnages principaux (à l’exception de Tyrion). C’est pas qu’ils soient mauvais ,bien aux contraire, mais les persos secondaires (notamment le reître Bronn et Sandor Clégan) sont tellement hallucinants, déjantés et innovant, par rapport a ceux qui tiennent le haut du pavé, que j’en viens à regretter que ce ne soit pas eux les principaux protagonistes.

Tiens en parlant de Bronn… Moi aussi j’y vais de mon extrait.

Le Donjon Rouge était plongé dans l’ombre et le silence quand Tyrion quitta la Petite Gallerie. Bronn l’attendait dans la loggia. « Slynt ? demanda -t-il .
-Appareillera pour le Mur à la marée. Varys s’attendait à me voire remplacer l’un des hommes de Joffrey par l’un des miens. J’ai simplement, selon toute vraisemblance, remplacé un homme de Littlefinger par une créature de l’eunuque, mais tant pis.
-Autant que vous le sachiez, Timett à zigouillé…
-Varys me l’a dit »
Le reître ne manifesta aucune surprise. « Le couillon s’imaginait qu’un borgne serai plus facile à duper. D’un coup de poignard Timett lui à cloué le poignet sur la table et l’a égorgé à mains nues. Avec ce truc qu’il a de ce raidir les doigts…
-épargne moi les détails scabreux, coupa Tyrion, mon souper reste en travers. Comment marche le recrutement ?
-Pas mal. Trois de plus cette nuit.
-Comment sais tu qui engager ?
-Je les examine. Je les interroge pour savoir ou ils se sont battus et si il mentent bien. » Il sourit. « Et puis je leur donnent une occasion de me tuer_ tout en m’accordant la réciprocité.
-Et tu en as tué ?
-Aucun qui pouvait nous servir.
-Et si l’un d’eux te tue ?
-Ne manquez pas de l’engager. »
Tyrion se sentait gris et vanné. « Dis-moi Bronn. Si je t’ordonnais de tuer un bébé… Une petite fille, en fait, encore au sein…,le ferait tu ? Sans posé de question ?
-Sans posé de question ? Non. » il se frotta l’index contre le pouce. « Je demanderais combien. »

A Clash Of King. G.R.R. Martin

Quand à WoT…euh… Bon on va faire sobre… Disons qu’en gros... je n’aime pas voilà(mouarf l'euphemisme^^).
Trop de magie, les perso sont bien développés mais trop jeunes et de toute façon aucuns d’entre eux ne m’a surpris ou interloqués. Idem pour le monde de WoT. Grand, bien rempli ca je le reconnaît, mais non, rien a faire, il ne m’a pas séduit ni happé comme celui du TdF.

Et sinon , hésite pas à suivre le conseil de Dagor, le recueil Légend est sympa vraiment et tu pourra te faire une idée.

 

#9 08/05/2002 08:18:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38063
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

L'idée de Dagor est effectivement bien vue ! smile


Mais... Avec moi, les fans de Jordan vont relever la tête... The WoT ruuuuuuuuuuuuules the world ! big_smile
Autant dire tout de suite que j'aime bien, voire beaucoup, Martin. Quand j'ai commencé " A Song of Ice and Fire " comme on dit, j'attendais de pied ferme ce dont tout le monde parle comme d'un point positif. Le ton cru de cet auteur, aussi bien dans les mots que dans les actes. Alors, certes, c'est cru. Mais il n'y a pas de quoi monter au plafond pour autant, selon moi en tous cas ! Chacun met tellement ça en avant qu'on finit par être " déçu ". Il ne faut pas oublier non plus que Martin gère des dizaines ( Ok, j'exagère un peu ) de trames en même temps, et selon qu'on aime ou pas le personnage qui tient le haut du pavé, on se prend à se dire " Vite, vite, que ce chapitre se termine ! " pour retrouver plus vite ses favoris.
A côté de ça, Robert Jordan et la Roue du Temps... Que dire à son crédit, sinon que Lord of Chaos est peut-être le meilleur roman de Fantasy que j'ai lu avec The Lightstone et quelques autres. smile Jordan, c'est un peu le melting-pot de la Fantasy, on trouve un peu de tout, mais tout se tient. Pour Manticore qui trouve les persos trop jeunes, ou ceux qui pensent que Rand n'est qu'un pleurnichard, vous ne l'avez encore jamais vu plus tard ! wink
Et moi aussi, je peux y aller de mon extrait. smile In your face ! big_smile



Rhuarc s'avança à grands pas droit vers la corniche, confia ses lances et son bouclier, son arc et son carquois à ses Boucliers Rouges et monta sur la plate-forme. Rand tendit ses rênes à Mat - qui marmotta : " Que la chance soit avec nous ! " en examinant les Aiels autour d'eux; Adeline adressa un signe de tête encourageant à Rand - et il passa directement de sa selle à la corniche. Un murmure surpris résonna dans le canyon.
" QU'est-ce qui te prend, Rhuarc, d'amener ici ce natif des Terres Humides ? s'exclama Han d'un ton mécontent. Si tu ne veux pas le tuer, au moins fais-le descendre, qu'il ne se tienne pas ici comme un chef.
- Cet homme, Rand al'Thor, est venu pour parler aux chefs de clans. Est-ce que les Rêveuses ne t'ont pas averti qu'il m'accompagnerait ?
- Mélaine m'a raconté bien des choses, Rhuarc, répliqua Bael d'une voix lenteen regardant Rand d'un air sévère. Que Celui Qui Vient Avec l'Aube était sorti de Rhuidean. Tu ne veux pas soutenir que cet homme..." L'incrédulité étouffa sa voix.
" Si ce natif des Terres Humides peut parler, déclara vivement Sevanna, alors Couladin aussi. " Elle leva une main d'un geste souple et Couladin escalada la corniche, le visage en feu.
Han se retourna vers Couladin. " Descends, Couladin ! C'est assez fâcheux que Rhuarc viole la coutume sans que tu ne t'y mettes aussi !
- Il est temps d'en finir avec les coutumes désuettes ! " cria le Shaido aux cheveux d'un roux ardent en se dépouillant de sa casaque nuancée de brun et de gris. Crier était inutile - ses paroles se répercutaient dans tout le canyon - mais il ne baissa pas la voix. " Je suis Celui Qui Vient Avec l'Aube ! " Remontant les manches de sa chemise au-dessus du coude, il dressa les poings en l'air. Autour de chaque avant-bras s'enroulait une créature serpentine aux écailles rouge et or, avec des pieds aux luisances métalliques chacun terminé par cinq griffes dorée reposant sur le dos de ses poignets. Deux Dragons parfaits. " Je suis le Car'a'carn ! " Les clameurs que cela suscita en retour résonnèrent comme le tonnerre, les Aiels se levant d'un bond et poussant des cris joyeux. Les chefs d'enclos aussi étaient debout, les Taardads se regroupant avec inquiétude, les autres acclamant de toutes leurs forces.
Les chefs de clan avaient l'air abasourdi, même Rhuarc. Adeline et ses neuf Vierges soupesaient leurs lances comme si elles s'attendaient à s'en servir d'un instant à l'autre. Jaugeant du regard la gorge menant à l'extérieur, Mat enfonça son chapeau sur sa tête et guida les chevaux jusqu'à la corniche, incitant subrepticement du geste Rand à se remettre en selle.
Sevanna souriait d'un air suffisant en rajustant son châle tandis que Couladin allait se placer à grandes enjambées sur le devant de la corniche, les bras levés. " J'apporte du changement ! cria-t-il. Comme l'annonce la Prophétie, j'apporte des jours nouveaux ! Nous franchirons encore une fois le Rempart du Dragon et nous reprendrons ce qui nous appartient ! Les gens des Terres Humides manquent de nerfs, mais pas de fortune ! Rappelez-vous les richesses que nous avons rapportées lors de notre dernière incursion dans les Terres Humides ! Cette fois-ci, nous prendrons tout ! Cette fois-ci... ! "
Rand laissa la tirade de l'autre déferler sans l'écouter. De toutes les choses possibles, il n'avait jamais imaginé celle-là. Comment ? Le mot ne cessait de bourdonner dans sa tête, pourtant il se sentait d'un sang-froid incroyable. Avec lenteur, il ôta sa tunique, hésitant un instant avant de repêcher l'angreal au fond de sa poche il l'inséra dans la ceinture de ses chausses, laissa choir sa tunique et s'avança sur le devant de la corniche en délaçant calmement ses manches. Elles glissèrent quand il leva les bras au-dessus de sa tête.
Il fallu un moment aux Aiels assemblés pour qu'ils remarquent les Dragons enroulés autour de ses bras, brillant au soleil. Leur silence s'établit peu à peu, mais il fut total. La bouche de Sevanna béa, elle n'était pas au courant. Visiblement, Couladin n'avait pas pensé que Rand suivrait aussi vite, ne l'avait pas informé qu'un autre portait aussi les marques. Comment ? Il avait dû croire qu'il aurait du temps devant lui; une fois qu'il se serait imposé, Rand pouvait être chassé comme imposteur. Deux hommes marqués alors que la prophétie annonçait qu'un seul pouvait l'être.
Couladin continuait ses rotomontades, agitant les bras pour être sûr que tous voyaient. " ... n'arrêteront pas aux pays des parjures ! Nous prendrons toutes les terres jusqu'à l'Océan d'Aryth ! Les hommes des Terres Humides ne peuvent résister à..." Il se rendit subitement compte du silence qui avait remplacé les exclamations passionnées. Il savait ce qui en était la cause. Sans se retourner pour regarder Rand, il cria. " Natif des Terres Humides ! Regardez ses vêtements ! Un homme des Terres Humides !
- Un homme des Terres Humides, acquiesça Rand. Il n'éleva pas la voix, mais le canyon la répercutait vers tous. Le Shaido parut surpris une seconde, puis arbora un sourire de triomphe... jusqu'à ce que Rand continue. " Que dit la Prophétie de Rhuidean ? " Né du sang ". Ma mère était Shaiel, une Vierge des Taardads Chumais." Qui était-elle réellement ? D'où venait-elle ? Mon père était Janduin, de l'enclos de la Montagne de Fer, chef du clan des Taardads." Mon père est Tam al'Thor. Il m'a trouvé, m'a élevé, m'a aimé. J'aurais bien voulu te connaître, Janduin, mais c'est Tam mon père... Né du sang mais élevé par ceux qui n'étaient pas du sang ! Où les Sagettes m'ont-elles envoyé chercher ? Dans les places fortes de la Terre Triple ? Elles ont envoyé chercher de l'autre côté du Rempart du Dragon, où j'ai été élevé. Selon la prophétie. "
Bael et les trois autres hochèrent lentement la tête, bien qu'à regret.


( S'en suit un passage où le séjour de Couladin pour Rhuidean est mis en doute, et où Rand décide de révéler les secrets cachés là-bas à la face de tous, ultime moyen de prouver sa bonne foi. )


" Rand al'Thor", dit d'une voix forte Bael, le nom fendant les tonitruances de Couladin, coupant net comme une lame les clameurs de la foule. Il s'interrompit pour s'éclaircir la gorge, tournant la tête comme s'il cherchait un moyen de se sortir de ce guêpier. Couladin fit volte-face, croisant les bras avec confiance, sans doute prévoyant une sentence de mort pour l'homme des Terres Humides. Le chef de clan de très haute taille prit une profonde inspiration. " Rand al'Thor est le Car'a'carn. Rand al'Thor est Celui Qui Vient Avec l'Aube. " Les yeux de Couladin s'écarquillèrent sous le coup d'une fureur incrédule.
" Rand al'Thor est Celui Qui Vient Avec l'Aube", annonça avec autant de répugnance Han au visage tanné.
" Rand al'Thor est Celui Qui Vient Avec l'Aube ". C'était dit stoïquement par Jheram, puis ce fut Erim : " Rand al'Thor est Celui Qui Vient Avec l'Aube.
- Rand al'Thor, dit Rhuarc, est Celui Qui Vient Avec l'Aube". D'une voix trop basse pour porter même au-delà de la corniche, il ajouta : " Et que la Lumière nous prenne en pitié ".
Pendant un long moment qui s'étirait, le silence persista.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 08/05/2002 08:40:09

Balder bombadil
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Merci !!! ça C de la communauté !!
Franchement je ne m'attendais pas à des réponses aussi intéressantes. Il ne me reste plus qu'à tout relire pour me faire une idée.
Sinon pour les oeuvres que j'ai lues (je les note, il n'y en a pas tellement) : LOTR, Fionavar Tapestry, Terremer, cycle de Corwin, Forêt des Mythimages et la citadelle des ombres. Et tout ça rien qu'en suivant les conseils de lecture lus dans le forum ou dans la rubrique impression. Là je vais attaquer la trilogie de Cornwell (une fois encore après avoir lu vos critiques plus qu'enthousiastes). Donc dans l'ensemble on peut dire que je suis plus attiré par la High Fantasy (ou BCF pour certains...). Mais je pense que les oeuvres de Martin et Jordan font partie de cette pseudo catégorie.
Je relis vos commenaires et vous donne mes impressions.
Une fois encore "Merci" pour votre collaboration^^

 

#11 08/05/2002 09:47:10

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

De rien ! J'avoue que Gillo m'a redonner envie de me plonger dans the WoT ! Vais je arriver jusqu'à Etincelle avant de tout lâcher ? wink

En passant :

http://www.tor.com/sites/wheel_of_time/gifs/map_lg.jpg

Peut être l'avez vous déjà vue ?


Winter's coming...

Hors ligne

 

#12 08/05/2002 10:21:11

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Il ne faut pas douter de l'entraide entre forumeurs. smile
Je n'ai lu que la Roue du Temps pour ma part, mais en la comparant avec tes lectures passées, je me dis que ça y correspondrait peut-être mieux que Martin. smile

Hors ligne

 

#13 09/05/2002 12:09:12

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38063
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Alors, alors, ça bouge plus ?
J'en connais qui ont lu les deux et n'ont pas encore parlé... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 09/05/2002 01:42:13

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

<baille> mouurf, laisse moi le temps de me réveiller smile

Que dire de plus que Dagor pour la défense de Martin ? smile Il a tout dis
Quand à Jordan c'est vrai que le tome 6 est le meilleur de la saga, je me suis arrêté au 8, le 9 prend la poussière sur mes étagères sad
La saga s'essoufle un peu vers le 5eme tome, tout en réservant de fameux passages.

Jordan a l'avantage d'être la depuis plus longtemps et d'avoir sa légion de fan (hein Mazrim? smile )
La qualité de l'oeuvre de Martin lui permet de rivaliser avec Jordan, tout deux manient leurs histoires comme de véritables orfèvres, avec une sensibilité différente.

Lis jordan en premier, sa saga étant plus publiée que Martin tu pourras mieux en juger sur la longueur


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#15 09/05/2002 02:56:14

Curunoir
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

effectivement j'ai lu ces deux oeuvres, pas tout ce qui existe puisque je suis pour le moment réfractaire à la lecture en vo

tout d'abord je trouve ces deux oeuvres très différentes et donc difficilement comparables mais s'il faut que je précise ce que j'ai préféré, je dirais Jordan, qui bien d'un classicisme certain est d'une extrême richesse alors que les tribulations et les portraits crus des personnages de Martin sont très distrayants mais bon, et ça n'engage que moi, il m'arrive de penser au trône de fer comme étant le "melrose place" de la fantasy big_smile ( j'attends les hurlements, mais notez d'abord que j'aime bien melrose place que je trouve amusant donc la comparaison n'est pas de mon point de vue foncièrement péjorative wink

 

#16 09/05/2002 03:15:15

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

melrose place !??! :eek
qu'est-ce qu'il faut pas entendre (voire lire) smile


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#17 09/05/2002 03:43:16

Gil galad
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Non, non, Melrose Place, c'est Jordan justement, tu ne vas pas lui enlever son titre comme ça ! tongue

 

#18 09/05/2002 08:22:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38063
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

Zébulon, ta phrase est ambigüe quand tu dis que le tome 9 prend la poussière sur tes étagères, parce que Winter's Heart est parmi les meilleurs tomes de la Roue du Temps. smile En tous cas, bien meilleur que le précédent, pour moi le seul vrai coup de mou de Jordan.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#19 09/05/2002 08:42:18

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

oui, quand je dis que le tome 9 prend la poussière c'est à prendre au sens littéral, je n'ai toujours pas lu le livre, alors que je l'ai depuis sa sortie smile C'est ce que j'appelle du shelf-book smile


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#20 09/05/2002 10:49:19

Curunoir
Invité

Re: R. Jordan ou G R.R Martin ?

non non je préfère melrose place pour martin vu la manière dont tout le monde se tire dans les pattes wink

 

Pied de page des forums