Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 05/03/2004 16:26:23

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Big Fish

http://www.cinemovies.fr/images/data/affiches/Paff730266628.jpg

A l'en croire, bébé Edward aurait jailli du ventre de sa mère tel un obus. Enfant, il aurait vu sa mort dans l'oeil d'une sorcière (Helena Bonham Carter). Adolescent, il aurait été "la plus grande attraction d'Ashton", sa ville natale en Alabama. Jeune homme, il aurait quitté sa bourgade pour se lancer à la conquête du monde, et ainsi de suite.
Devenu adulte, Will semble avoir abandonné toute idée de communiquer avec son père. Journaliste à l'agence de presse UPI, il vit avec une belle jeune femme, Joséphine (Marion Cotillard), et ils attendent un enfant.
C'est alors que sa mère Sandra (Jessica Lange) l'appelle pour lui apprendre qu'Edward est gravement malade. Will, en passe de devenir lui-même papa, se précipite alors au chevet de son père, espérant que pour une fois, Edward lui montera qui il est réellement, en lui racontant simplement la vérité sur sa vie. Mais qui connaît la frontière entre le rêve et le réel? Qui aura envie de la franchir au détriment de l'imaginaire?...
Ecrit par l'Américain Daniel Wallace, le roman "Big Fish" correspond si profondément à l'oeuvre et à l'univers de Tim Burton qu'il était difficile d'imaginer un autre réalisateur l'adapter au grand écran.
Ici comme dans les autres chefs d'oeuvre du cinéaste, de "Beetlejuice" à "Edward aux mains d'argent" en passant par "Sleepy Hollow" ou "Ed Wood", la magie opère toujours. A l'état pur.
L'enfant marginal d'Hollywood a peut-être grandi avec cette oeuvre qui s'interroge tour à tour sur l'enfance, l'âge adulte et la paternité, mais il n'a perdu en rien ses dons artistiques, sa capacité à surprendre, encore et encore, tant par la féérie que par la nostalgie et l'émotion de son film.

Ca y est, après une Planète des Singes légèrement décevante pour les fans du réalisateur, Tim Burton revient à ce qu'il sait faire de mieux, un conte fantastique comique et romantique dans la veine de son chef d'oeuvre : Edward aux Mains d'Argent.

Le film est sorti mercredi dans nos contrées et s'est offert le meilleur démarrage de la semaine sur Paris avec 2443 entrées pour 31 copies. D'après la majorité des critiques, Burton retrouve la flamme qu'il avait soi-disant perdu dans ses dernières oeuvres (qu'il faudrait ré-évaluer selon moi, mais bon... smile).
Et pour vous, le film est-il à la hauteur de la filmo du réalisateur, ou sera-t-il considéré comme un film mineur, en attendant Charlie et la Chocolaterie (avec le retour de Johnny Depp dans un film de Burton) ?

Big Fish
avec Ewan McGregor, Albert Finney, Alison Lohman, Jessica Lange, Billy Crudup, Marion Cotillard, Steve Buscemi, Danny de Vito...
Musique de Danny Elfman
Scénario de John August, d'après un livre de Daniel Wallace
Réalisé par Tim Burton


Site officiel : http://www.sonypictures.com/movies/bigfish/index.html
Bande Annonce : http://www.apple.com/trailers/sony_pictures/big_fish/

Hors ligne

 

#2 05/03/2004 16:39:30

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35324
Site web

Re: Big Fish

Après concertation suite à une première " tentative " de topic hier, (désolé khra) on a décidé de laisser Big Fish ici. smile unsure La plupart des sites US le définissent comme comedy/drama/fantasy, et les oeuvres de Burton sont souvent à cheval sur plusieurs genres, donc... C'est toujours pénible de trancher ! wink Si ce n'est pas de la Fantasy, c'est toujours une fantaisie de Tim Burton. wink (Ah, ah, ce que je suis drôle... ph34r ) Et c'est vite fait de le changer de section de toute façon.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3 06/03/2004 10:26:40

garion
Lige
Date d'inscription: 24/09/2002
Messages: 42

Re: Big Fish

on a décidé de laisser Big Fish ici

Et vous avez bien fait je suis aller le voir hier et il est tout bonnement exceptionnel!Ca faisait longtemp que j'avais pas vu un film aussi bien!Il y a tout dedans : une histoire a la fois belle drole émouvante...des persos attachant (mention speciale au géant cool )des decors féerique une ambiance particuliére et des bons acteurs

Et pour vous, le film est-il à la hauteur de la filmo du réalisateur, ou sera-t-il considéré comme un film mineur, en attendant Charlie et la Chocolaterie (avec le retour de Johnny Depp dans un film de Burton) ?

Bon je pense que vous l'aurez compris mais perso je considere ce film comme une oeuvre Majeur de Tim Burton et je pense d'ailleurs que c'est son meilleur film (avec Batman et devant Edward au main d'argent !)
pour ce qui est de savoir si ce film a sa place ici je répondrai que oui pour moi il est a sa place sur le forum fantasy au meme tire qu'Alice au pays des merveilles,Olivier Rameau,Neverwhere...car il parle de fantasy du quotidien et puis les histoires du pere sont pleine de fantasy(géant,soeur siamoise...) big_smile
D'ailleur ce film m'a vraiment fait penser a Stardust de Neil Gaiman par son coté conte de fée!


" Cujus testiculos habes, habeas cardia et cerebellum ".

Quand on retient solidement l'attention des gens, les coeurs et les esprits suivent. [T.Pratchett, Small Gods]

Hors ligne

 

#4 06/03/2004 11:50:33

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Big Fish

garion,samedi 06 mars 2004, 10:26 a écrit:

Je considere ce film comme une oeuvre Majeur de Tim Burton et je pense d'ailleurs que c'est son meilleur film (avec Batman et devant Edward au main d'argent !)

Wow, voilà qui est bien alléchant !

Faut croire qu'il n'y a que Mad Movies qui n'a pas vraiment aimé le film ! smile

Hors ligne

 

#5 06/03/2004 14:39:14

Eyr
Mage
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 27/04/2002
Messages: 81
Site web

Re: Big Fish

en attendant Charlie et la Chocolaterie (avec le retour de Johnny Depp dans un film de Burton) ?

Ah bon ? Je savais pas pour Charlie et la chocolaterie ! Je l'ai lu étant gosse, ça me plaisait beaucoup, même si je ne m'en rappelle plus trop. Bonne nouvelle en tous cas.

En ce qui concerne Big Fish, mon frangin l'a vu et m'a dit de me jetter dans une salle. Il m'a dit que "Tim a retrouvé son imagination"...

Je vais le voir lundi !!!!!

Hors ligne

 

#6 06/03/2004 23:14:37

khra
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 17/12/2003
Messages: 430

Re: Big Fish

eh ben voilà!

Je l'ai la réponse à ma question!

Je vais donc faire comme pour Peter Pan et suivre les avis avisés de mes petits camarades forumeurs et continuer de dépenser mes sous durement gagnés dans une salle obscure au bénéfice de monsieur Burton


If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.

Hors ligne

 

#7 07/03/2004 00:39:25

orthancsworkshop
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 08/12/2003
Messages: 513
Site web

Re: Big Fish

J'ai vu tous les films de Mr Burton que j'adore (les films et le personnage en lui-même aussi!) et je me suis empressé d'aller voir Big Fish. C'est beau, c'est poétique, je n'ai pas trouvé ça exceptionnel (bon, mon préféré c'est Sleepy Hollow, eh oui... Et Edward aussi... Et Ed Wood... Et oh puis zut je les adore vraiment tous!!!) mais vraiment très bien et émouvant. Je pense qu'il faudrait que je le revois une deuxième fois pour me faire un vrai avis.
Je pense qu'il a sa place ici, les thèmes abordés sont en effet aussi fantastiques qu'ils peuvent être dans Alice au Pays des Merveilles.
Mention spéciale au géant moi aussi et à Helena Bonham Carter dans ce double rôle entremêlé au final qui est des plus plaisants.
Et la BO est géniale!

Hors ligne

 

#8 07/03/2004 00:51:48

elodryn
Ta'veren
Lieu: Vieille Forêt
Date d'inscription: 17/12/2003
Messages: 202

Re: Big Fish

J'ai vu la BA aujourd'hui et je suis restée scotchée: "quoi, keseksa, j'en ai pas entendu parler...?" (faut dire que je vis un peu à l'écart du monde depuis longtemps...merci Tolkien entre autre!!!). Eh bien, avec en plus vos avis si positifs, je crois que je vais me précipiter la semaine prochaine au ciné!


Ainsi les Eldar disent que l'eau recèle encore l'écho de la musique des Ainur plus que toute autre substance de la Terre; et nombreux sont les Enfants d'Ilúvatar qui ne se lassent pas d'écouter les voix de la Mer sans pourtant savoir ce qu'ils cherchent à entendre.

Ainulindalë

Hors ligne

 

#9 07/03/2004 10:44:48

almaarea
Trahie par Zaza
Date d'inscription: 18/02/2004
Messages: 4498
Site web

Re: Big Fish

Devant des critiques aussi allechantes je vais bien réussir à caser une petite séance ciné histoire de m'en mettre plein les mirettes !!! big_smile
(j'avais dit pareil pour Peter Pan et je n'ai même pas eu le temps d' aller le voir , honte sur moi sad

Hors ligne

 

#10 08/03/2004 00:23:13

Guybrush Threepwood
Pirate émérite
Lieu: Monkey Island (Suisse)
Date d'inscription: 26/09/2003
Messages: 1334
Site web

Re: Big Fish

Je viens de le voir, et... quelle magnifique histoire smile J'ai pleuré à la fin (pas autant que pour le RdR rolleyes ), c'est vraiment très touchant, et l'univers de Tim Burton est vraiment magique. En tout cas je vous conseille sincérement d'aller le voir wink


Votez pour Elbakin.net, sinon Jack Bauer s'occupera de vous...

Hors ligne

 

#11 08/03/2004 00:33:22

néo
Vala
Lieu: valenciennes
Date d'inscription: 09/12/2003
Messages: 315
Site web

Re: Big Fish

Je viens juste de le voir et j'ai, moi aussi, beaucoup aimé! Dans cette rentrée ciné vraiment tristounette (rivières pourpres2 ridicule pour ne citer que la déception la plus récente), Big Fish s'en tire plutôt bien!!

Je suis un fan absolu de Batman 1 et 2, de Mars Attacks, de Sleepy Hollow et d'Edward aux mains d'argents (pour ne citer qu'eux).
La planète des singes avaient de nombreuses qualités mais était de toute évidence plombée par les studio (la blondasse de service totalement inutile, la violence complètement inexistante). Aussi, j'attendais le film avec appréhension. Et j'ai été agréablement surpris! Big Fish renoue avec une imagerie féeriques des début de Burton, le rythme est bien tenu (sauf un peu vers la fin), l'émotion et les rires sont au rendez-vous... Les acteurs sont impeccables, les effets spéciaux aussi...

Si je devais emettre une petite réserve, ce serait sur le côté bien pensant du film. En effet, les héros de Burton sont toujours des marjinaux torturés ce qui n'est pas le cas ici. Burton a probablement mis de l'eau dans son vin car il s'est marié et vient d'avoir un enfant également. Cela rend le film plus personnel mais aussi un rien consensuel (le père qui rêve d'une maison, d'une femme aimante au foyer... un peu trop sage, tout ça!). Mais on peut voir le personnage du père comme un type finalement ordinaire (ou presque) qui fuit sa normalité en s'inventant une vie. La morale noire habituelle à Burton est donc présente mais de manière beaucoup trop effacée. Pas grave, le film est génial quand même!

Hors ligne

 

#12 08/03/2004 18:39:11

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Big Fish

Pour ceux qui sont intéressés, voici la critique (assez intéressante) du site de Mad Movies :

"Critique de film par Pete Rock le 08.03.2004

Evoquer le nom de Tim Burton fut pendant des années synonyme d'excellence figurative, d'explosion fantasmagorique et d'univers merveilleux. Chaque film de ce géniteur hors normes sillonnait des terrains inconnus alors dans le cinéma hollywoodien, se permettant un florilège d'idées et d'envolées lyriques presque insultant à une époque où dominaient le bourrinage et le cynisme. Puis il y eu ce remake de la Planète des singes . Ou comment en un film, un réalisateur passe du statut de trublion formidable à celui du gentil cocker servile et mou. Une seule erreur. Le public cinéma est un mari intransigeant.

Il semble clair qu'avec Big fish , Burton a pour but premier de redorer son blason et imposer, à la seule vue de la bande annonce, un message clair envers son public : il est de retour. Tout porte, en effet, à croire que l'animal a fait fît de son renoncement passé. Avec pour base le roman "aux mythiques proportions" de Daniel Wallace, Burton s'engage dans un périple qui rappelle ses travaux sur Edward aux mains d'argent ou encore Beetlejuice : fasciner le spectateur avec une histoire simple aux relents fortement fantastiques. De cette histoire d'un père, a priori, fabulateur et de son fils refusant systématiquement de croire aux balivernes contées par son aîné car "il a grandi", le réalisateur va en tiré une moelle allégorique sur les rapports père/fils, où le lit de mort de l'un devient le livre ouvert de l'autre.

De la difficulté d'aborder un thème qui n'est pas du tout récurrent dans son cinéma (Burton reste encore le réalisateur le plus "grand enfant" du cinéma contemporain), le cinéaste va profiter des failles permises par le recueil original pour envahir un terrain qui n'est pas sien mais qu'il va façonner avec son oeil resté candide et innocent. Là où un réalisateur quelconque aurait adapté à la lettre le roman qui lui sert d'armature, Big fish le film est en quelque sorte une triste histoire d'adultes où les dérives abracadabrantes d'un père mourrant servent d'échappatoires au destin tragique qui se doit d'arriver implacablement. De fait, chaque petite histoire racontée par Edward Bloom (Albert Finney et Ewan mcgregor, tous deux impeccables) se voit dépeinte comme un tableau seul, indépendant, libre des contraintes terre à terre qu'impose une vie tracée sur un boulevard de personnages formidables avant tout pour ce qu'ils sont intrinsèquement. Comme s'il s'agissait d'histoires parfaitement mémorisées qui, comme un ultime baroud d'honneur, éclatent une dernière fois de manière flamboyante dans l'esprit du raconteur afin d'apporter la dose de bonheur que la mort n'amène jamais.

Ainsi, Burton brode autour des derniers rapports entre l'enfanteur et l'enfanté une ligne rouge commune rendant leurs rapports à la fois tendus (le fils qui refuse obstinément d'y croire) et forcement tendres (le père qui veut toujours émerveiller son enfant). La nécessité de toujours dévier lorsque que le rôle de l'adulte est à assumer reste l'un des thèmes majeurs chez son auteur. Ici encore, il met en avant tout ce à quoi peut encore s'accrocher un personnage mourant afin d'éviter le piége de la tristesse et du malheur. Burton est un enfant, troublé par un événement qu'il ne maîtrisera jamais (le réalisateur a perdu son père peu de temps avant la mise en oeuvre du film), apeuré à l'idée de se retrouver seul, enchanté à l'idée de savoir que lui aussi a su garder un état d'esprit enfantin même dans les moments les plus tragiques (à l'image du final, sublime). Les fadaises d'un père, le réconfort de l'enfant. Un seul est même but : être heureux une dernière fois, ensemble.

Big fish est un sacerdoce. A la fois le retour d'un cinéaste affaibli par un désaveu critique et populaire quasi unanime mais aussi une lettre d'amour adressée à un père, avec la manière. Si le génie n'est pas encore totalement remis, la flamme vibre, infailliblement, avec ce désir presque abscons de redevenir soi-même quand en fait, on n'a jamais réellement changé. Le public cinéma est un mari intransigeant. Il doit aussi ne pas oublier que sa moitié lui a apporté des moments inoubliables. Tim Burton vient de vous tendre la main: " Continuons notre histoire, chérie".

Note : 4/6"

Hors ligne

 

#13 08/03/2004 19:17:22

Joss
Traîtrise en tout genre
Lieu: Rennes/Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6193
Site web

Re: Big Fish

néo,lundi 08 mars 2004, 00:33 a écrit:

La planète des singes avaient de nombreuses qualités mais était de toute évidence plombée par les studio (la blondasse de service totalement inutile...

Ah Estella Warren ... rolleyes ... moi je l'aime bien wink

Mais pour en revenir à Big Fish, j'ai été moi aussi le voir ce week end et j'ai beaucoup aimé smile Que dire d'aute ... pas grand chose, si ce n'est que comme il a déjà été dit un peu partout ailleurs la fin du film est vraiment sublime smile

Ah si !!!!! Steve Buscemi est Géniallissime une fois de plus ! smile Ahlalalala quel poète ! big_smile J'en suis encore tout retourné wink


"Tout petit déjà, j'ai toujours voulu devenir maire. Plus qu'une vocation, c'est une nécessité pour moi d'aider les autres, de vous aider. Je me présente devant vous aujourd'hui et vous le demande du fond du cœur, laissez-moi vous aider."
Discours de campagne 20082013, quelques heures avant les évènements tragiques du 17 aôut.

Hors ligne

 

#14 08/03/2004 19:28:19

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Big Fish

J'ai vu, et je n'ai pas adoré.

Avec un batman contestable, et depuis un Sleepy Hollow détestable, j'avais un peu perdude vue l'ami Burton, et ce n'est pas la planète des singes qui allait changer cela...

Malheureusement, je n'ai pas retrouver la toute la fraicheur d'un Edward aux mains d'argents. Certes, burton renoue avec ses "excentricités "d 'antan, mais j'ai eu l'impression, très désagréable et décevante, qu'ici, elles n'existaient q ue pour tenter de retrouver le public d'autrefois, de renouer a vec les adeptes de la première heure.

Bien sur, je ne dirais pas que tout est fabriqué; d'ailleurs, rien n'est fabriqué cette fois ci; mais je n'ai pas retrouvé le "souffle" des films fin80s tout début 90s; ni le coté décallé et "à part".

C'est contrecourant, c'est original;; ce big fish, mais ce n'est pas edward, et c'est du mauvais Tim Burton, celui que je n'aime pas; celui qui derrière des intentions louables, utilise son talent pour se faire aimer de tous et sacrifie le coté "burtonnien" de ses films aux profits de la critique.

Très jolie photo, qui donne malgré tout à ce film un aspect plus "burtonien" que les précédents.

Ca reste un avis personnel, et surement très contestable.


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#15 09/03/2004 09:20:05

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5987

Re: Big Fish

Je ne l'ai pas encore vu mais d'après les louanges que vous faites à ce film il n'est pas improbable que j'y aille- et puis c'est un Tim Burton! Pourtant, la Bande Annonce m'avait laissé dubitatif avec beaucoup de "fantaisie à la Burton" comme l'a qualifié Gillossen qui me paraissait trop surréaliste. Néanmoins, certains éléments m'ont bien tenté, entre autre l'altezrnance entre paysage gris et teinte sombre de la vie quotidienne et les champs de fleurs colorées et le soleil radieux des moments de joie du héros.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#16 09/03/2004 11:43:30

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Big Fish

je te trouve très dur Candide (tu prêtes un cynisme facile à Burton en considérant que ce film est une simple "reprise en main" de son public traditionnel, mais peut-être que je me voile la face... (suis pas un grand cinéphile en fait rougi ), alors j'y allais sans vraiment d'aprioris.. j'ai beaucoup aimé ce film, même si c'est certain qu'il a des cotés agaçants (cf le conformisme du héros...),mais l'humour (le salaire, la rencontre avec Karl, le braquage... big_smile ) et le fait que l'on ne sache pas le réel de l'imaginaire est bien rendu, bref un bon moment tongue ...


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#17 09/03/2004 21:25:13

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Big Fish

Oui bien sur, c 'est un bon film et un très bon moment.
Mais ou est passée la magie d'Ed wood ou de edward?
Moi, je ne l'ai pas retrouvé, ni l'aspect décallé, ni cet onirisme noir si paradoxal que burton dévellopait auparavant... sad


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#18 09/03/2004 22:16:52

Riddick
Maïa
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 283
Site web

Re: Big Fish

Tout à fait d'accord avec toi Candide.
Il y a comme un manque de naturel, de spontanéité comme si Burton s'était forcé à refaire du Tim Burton.
Certes on retrouve parfois la magie du l'univers du cinéaste mais Big Fish est pour moi une oeuvre mineure. Le meilleur du cinéma de Burton est-il déjà passé?
Je suis déçu en tout cas mais vous l'aviez compris! wink


Vous semblez tous avoir tellement peur de moi. D'habitude je prends ça pour un compliment mais c'est pas de moi dont vous devez avoir peur...Richard B.Riddick

Hors ligne

 

#19 14/03/2004 16:28:57

Flo
Mage
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 22/12/2003
Messages: 95
Site web

Re: Big Fish

J'ai vu Big Fish hier soir et j'ai vraiment adoré...bon, je ne suis pas une grande cinéphile -j'ai quand même vu la majorité des films de Tim Burton-, c'est vrai, mais quel plaisir de voir un film qui nous permet de nous évader dans un autre monde, de rire, de pleurer... très joliment filmé et joué en plus. Vraiment un bon moment de cinéma!

Hors ligne

 

#20 16/03/2004 00:13:49

gilraen
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 10/01/2004
Messages: 473

Re: Big Fish

J'ai enfin été voir Big fish. J'avais lu auparavant vos impressions et disons que je ne m'attendais pas à être forcément conquise.
Et ben si, pour moi cela a fonctionné. Ce film est à la fois dans la veine de Sleepy Hollow ou Edward aux mains d'argent (il y a d'ailleurs des reférences très nettes à ces films dans Big fish, comme la rangée de maisons toutes semblables et leurs tondeurs frénétiques de gazon) et différent dans la mesure où, par l'histoire qu'il raconte, ce film confronte l'imaginaire à la réalité, d'où le conformisme du fils. Au début on oscille entre le point de vue du père et celui de son fils et puis la fin, que j'ai beaucoup aimée (mais chut ! ) nous met très clairement du coté de la fantaisie et de l'imaginaire.
C'est vrai, Big Fish est différent, mais c'est un film réussi et les acteurs sont extraordinaires. Courez vite le voir !!!

Hors ligne

 

Pied de page des forums