Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#201 23/02/2017 11:18:07

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1792

Re: Histoires d'amour

Mangesonge a écrit:

Aventurine a écrit:

Je me refais justement tout Doctor Who pour revoir, entre autres, ces deux épisodes que je n'avais jamais revu ! happy

Tout Doctor Who ou juste "tout Doctor Who"?

Pas tout tout, effectivement, juste la nouvelle série ! happy J'ai pas encore eu le courage de regarder les anciens !


Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#202 24/02/2017 04:34:20

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 476
Site web

Re: Histoires d'amour

Aventurine a écrit:

Pas tout tout, effectivement, juste la nouvelle série ! happy J'ai pas encore eu le courage de regarder les anciens !

Le plaisir, pas le courage, le plaisir! wink


Julien Hirt

Hors ligne

 

#203 14/02/2018 13:11:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37674
Site web

Re: Histoires d'amour

Et voilà la remontée annuelle ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#204 14/02/2018 17:34:33

Eldwyst
Au service de la Dame
Date d'inscription: 23/07/2014
Messages: 854

Re: Histoires d'amour

Je ne sais pas si j'ai déjà répondu au sujet mais allons-y quand même, celle qui m'a le plus ému c'est sans doute la relation entre

Spoiler:

Arekh et Marikani

dans Ayesha, vraiment bien menée jusqu'à la toute fin.

Sinon j'ai beaucoup aimé ces aspects dans A la Croisée des Mondes ou dans l'Assassin Royal.

Hors ligne

 

#205 14/02/2018 17:49:09

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1713

Re: Histoires d'amour

Ah oui, l'histoire d'amour dans Ayesha fait très crédible et est très émouvante au final.


Memento Mori

Hors ligne

 

#206 14/02/2018 19:04:17

Kaisa Serafina
Elbakinien d'Argent
Lieu: Sur les sommets enneigés
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 600

Re: Histoires d'amour

En vrac, de mon côté :
-dans l'Assassin royal (et ses suites)

Spoiler:

le Fou et Fitz

qui est pour moi la plus belle histoire, même si chez Hobb il y a de nombreux couples qui m'ont marqué
- dans A la croisée des mondes

Spoiler:

Will et Lyra

cette découverte progressive et tellement innocente et bien sur

Spoiler:

cette fin déchirante...

- un peu plus côté SF sans doute, mais clairement La nuit des temps
-

Spoiler:

Amy et Rory

mes petits préférés de Doctor Who

Il y en a sans doute d'autres et j'espère en découvrir encore !


Ma bibliothèque : Booknode

Hors ligne

 

#207 15/02/2018 06:57:08

Ramvik
Istar
Lieu: Mordor
Date d'inscription: 09/01/2018
Messages: 175

Re: Histoires d'amour

J'avoue que

Spoiler:

Amy et Rory

de Doctor Who sont un très beau couple...


Les bons sont innocents et créent la justice.
Les méchants sont coupables et c'est pour cela qu'ils inventent la pitié.

Hors ligne

 

#208 14/02/2019 12:05:26

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13681
Site web

Re: Histoires d'amour

Gillossen a écrit:

Et voilà la remontée annuelle ! smile

whistling


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#209 14/02/2019 17:12:48

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1792

Re: Histoires d'amour

La dernière fois, je n’avais pas parlé de la Symphonie des Siècles ! happy

Spoiler:

Rhapsody et Ash ! wub

Cette histoire traine encore dans ma tête et je crois que je prendrais le temps de relire la série cette année, parce que j'ai vraiment envie de revenir dans cet univers. Leur histoire d'amour, en tout cas, m'a beaucoup marqué et elle rejoint mes favorites que j'ai pu mentionner l'an dernier ! smile


Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#210 14/02/2019 23:28:30

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1713

Re: Histoires d'amour

La dernière histoire d'amour qui m'a marquée c'est celle entre

Spoiler:

Feyre et Rhysand

dans la trilogie Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas, parce que ce n'est pas cucul, et qu'ils ont une relation basée sur le respect mutuel - c'est bête, mais je trouve ça formidable wub


Memento Mori

Hors ligne

 

#211 14/02/2020 06:49:04

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13681
Site web

Re: Histoires d'amour

Et la traditionnelle remontée du 14. ph34r


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#212 15/02/2021 14:22:22

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13681
Site web

Re: Histoires d'amour

Aslan a écrit:

Et la traditionnelle remontée du 14. ph34r

Ah ben, personne ? happy


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#213 15/02/2021 16:27:32

Nephtys
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 871

Re: Histoires d'amour

Bon he bien parce que je termine ma lecture des Souvenirs de la Glace

Spoiler:

Korlat et Mesengeai me marquent pas mal pour ne pas dire énormément...

Hors ligne

 

#214 14/02/2022 11:36:52

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37674
Site web

Re: Histoires d'amour

Qui dit 14 février, dit remontée du sujet... wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#215 14/02/2022 13:06:24

Anna
Istar
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 197

Re: Histoires d'amour

Dernièrement, j'ai lu dans Les Dépossédés d'Ursula K. Le Guin une scène d'amour magnifique (il y en aurait beaucoup d'autres à citer dans son œuvre, à vrai dire). Shevek est un physicien de génie, sa femme Takver également scientifique. Ils ont été séparés plusieurs années. Voici la scène de leurs retrouvailles (c'est p.364 dans l'édition de poche) :

        "Shevek observa Takver ; elle lui retourna son regard. Elle avait vieilli de plus de quatre ans. Elle n'avait jamais eu de très bonnes dents, et en avait maintenant perdu deux, juste derrière une canine, si bien que le trou se voyait quand elle souriait. Sa peau n'était plus aussi fine, et ses cheveux, retenus en arrière, étaient ternes.
       Shevek vit clairement que Takver avait perdu la grâce de sa jeunesse, et avait l'air d'une femme sans grande beauté, fatiguée, approchant du milieu de sa vie. Il vit cela plus clairement que toute autre personne. Personne n'aurait pu voir Takver à la façon dont il la vit, à la lumière des années d'intimité et des années d'attente. Il la vit telle qu'elle était.
     Leurs yeux se rencontrèrent.
    -- Comment... comment ça s'est passé, ici ? demanda-t-il, rougissant tout à coup et parlant visiblement sans but précis.
     Elle sentit cette vague palpable, le jaillissement de son désir. Elle rougit aussi légèrement, et sourit.
     -- Oh, rien de neuf depuis que nous avons parlé au téléphone, répondit-elle de sa voix rauque.
    -- C'était il y a six décades !
    -- Les choses ne changent pas beaucoup, par ici.
    -- C'est très joli cet endroit... les collines.
    Il vit dans les yeux de Takver les ombres de ces vallées montagneuses. La force de son désir sexuel augmenta soudain, et il se sentit étourdi un instant. Puis il surmonta temporairement cette crise et tenta de demander à son érection de s'atténuer.
     -- Tu penses vouloir rester ici ? demanda-t-il.
     -- Je m'en moque, répondit-elle, de sa voix étrange, profonde et rauque."

J'ai trouvé incroyable la façon dont l'autrice parle ici du désir des deux époux, loin, très loin des poncifs habituels sur les ingrédients censément indispensables à l'attirance entre un homme et une femme.

Hors ligne

 

#216 14/02/2022 19:24:34

Zoéprendlaplume
Experte en tartines
Date d'inscription: 19/12/2020
Messages: 49
Site web

Re: Histoires d'amour

Anna a écrit:

Dernièrement, j'ai lu dans Les Dépossédés d'Ursula K. Le Guin une scène d'amour magnifique (il y en aurait beaucoup d'autres à citer dans son œuvre, à vrai dire). Shevek est un physicien de génie, sa femme Takver également scientifique. Ils ont été séparés plusieurs années. Voici la scène de leurs retrouvailles (c'est p.364 dans l'édition de poche) :

        "Shevek observa Takver ; elle lui retourna son regard. Elle avait vieilli de plus de quatre ans. Elle n'avait jamais eu de très bonnes dents, et en avait maintenant perdu deux, juste derrière une canine, si bien que le trou se voyait quand elle souriait. Sa peau n'était plus aussi fine, et ses cheveux, retenus en arrière, étaient ternes.
       Shevek vit clairement que Takver avait perdu la grâce de sa jeunesse, et avait l'air d'une femme sans grande beauté, fatiguée, approchant du milieu de sa vie. Il vit cela plus clairement que toute autre personne. Personne n'aurait pu voir Takver à la façon dont il la vit, à la lumière des années d'intimité et des années d'attente. Il la vit telle qu'elle était.
     Leurs yeux se rencontrèrent.
    -- Comment... comment ça s'est passé, ici ? demanda-t-il, rougissant tout à coup et parlant visiblement sans but précis.
     Elle sentit cette vague palpable, le jaillissement de son désir. Elle rougit aussi légèrement, et sourit.
     -- Oh, rien de neuf depuis que nous avons parlé au téléphone, répondit-elle de sa voix rauque.
    -- C'était il y a six décades !
    -- Les choses ne changent pas beaucoup, par ici.
    -- C'est très joli cet endroit... les collines.
    Il vit dans les yeux de Takver les ombres de ces vallées montagneuses. La force de son désir sexuel augmenta soudain, et il se sentit étourdi un instant. Puis il surmonta temporairement cette crise et tenta de demander à son érection de s'atténuer.
     -- Tu penses vouloir rester ici ? demanda-t-il.
     -- Je m'en moque, répondit-elle, de sa voix étrange, profonde et rauque."

J'ai trouvé incroyable la façon dont l'autrice parle ici du désir des deux époux, loin, très loin des poncifs habituels sur les ingrédients censément indispensables à l'attirance entre un homme et une femme.

Il y a une tendresse très forte entre ces deux personnages aussi, plus tout jeunes j'imagine. C'est le genre d'amour qui se transforme avec le temps, pour devenir quelque chose d'autre, avec une saveur particulière... Très beau passage en effet. J'aime bien la discussion banale pour cacher les ressentis des personnages, il y a quelque chose de très vrai et de très touchant...
Ca me fait penser que je n'ai jamais lu cette autrice, et qu'elle est dans mon challenge des 12 auteurs à découvrir cette année !


Sinon, une lecture récente coup de foudre que j'ai faite, c'est L'hiver de la sorcière de Katherine Arden. Le dernier volume de la trilogie d'une nuit d'hiver met en scène une Vassia plus adulte, plus fougueuse, aventurière, qui lutte contre beaucoup de choses, dont son attirance pour Morozko, qu'elle ne comprend pas forcément.
J'ai adoré ce qui se tisse entre eux, là aussi très différent des romances littéraires. On se demande presque s'il existe vraiment, si ce qui se passe entre eux existe réellement, tant on se place à des niveaux de réalité différents. Leur relation explose dans ce tome, qui est en plus le point d'orgue de la trilogie, c'est décoiffant et très puissant.


Bref, je trouve que cette histoire d'amour et celle que j'entretiens avec ce bouquin méritait sa place ici, même si c'est un titre qu'on voit beaucoup passer et qui n'est pas très surprenant smile


Plume d'oie violette, 2 gallions, certifiée Scribenpenne. Sinon, le numérique c'est bien, aussi.

Hors ligne

 

#217 14/02/2022 20:34:32

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1948
Site web

Re: Histoires d'amour

Anna a écrit:

Dernièrement, j'ai lu dans Les Dépossédés d'Ursula K. Le Guin une scène d'amour magnifique (il y en aurait beaucoup d'autres à citer dans son œuvre, à vrai dire). Shevek est un physicien de génie, sa femme Takver également scientifique. Ils ont été séparés plusieurs années. Voici la scène de leurs retrouvailles (c'est p.364 dans l'édition de poche) :

C'est drôle, j'ai également été marqué par une scène d'amour dans ce roman (qui m'a marqué dans son ensemble), mais c'était la scène de leurs retrouvailles suivantes, quand Shevek a dû passer un long temps éloigné de Takver à cause d'une mutation à l'autre bout du continent. Les deux sont belles.

Hors ligne

 

#218 14/02/2022 20:47:57

Anna
Istar
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 197

Re: Histoires d'amour

C'est drôle, j'ai également été marqué par une scène d'amour dans ce roman (qui m'a marqué dans son ensemble), mais c'était la scène de leurs retrouvailles suivantes, quand Shevek a dû passer un long temps éloigné de Takver à cause d'une mutation à l'autre bout du continent. Les deux sont belles.

J’ai justement beaucoup hésité avec cette scène-là, magnifique aussi, c’est vrai. Et tout ce qui s’ensuit quand, après l’amour, Shevek fait retour sur sa propre existence, mêlant cette prise de conscience à une réflexion sur sa théorie physique du temps. C’est très fort, je trouve …

Hors ligne

 

Pied de page des forums