Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#61 04/10/2003 11:06:25

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4851

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

J'ai qd même commandé le livre suivant (le huitième sortilège je crois...) pour voir, peut-être que je crocherais plus avec la suite!  wink

Si tu es vraiment persévérant, tu auras 25 volumes pour te faire une idée ! wink big_smile

Hors ligne

 

#62 04/10/2003 11:19:19

Herbefol
Apprenti scribe
Date d'inscription: 27/02/2003
Messages: 871
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Jingo aurait ptet du s'appelle "les chauvins" ou un truc très proches pour respecter le Jingo, au lieu des va-t-en guerre

Ben Interesting Times a bien été traduit par Les Tribulations d'un Mage en Aurient smile



En tout cas s'il y a bien un auteur que je n'ose pas lire en VO c'est bien Pratchett, j'ai trop peur de louper des jeux de mots smile



Sinon je trouve que les livres sont sympas au début, mais une fois qu'on en a lu "suffisament" disont les 7 ou 8 premiers, on a une grande galerie de personnes récurrents qui participent à des grandes aventures, avec de l'humour, et en prime quelques petites réfléxions en filigramme sur les contes de fées par exemple (mécompte de fée).

D'ailleurs j'ai un peu l'impression que depuis quelques volumes (en VF s'entendant) on a aussi une certaine noirceur ou gravité dans le propos qui apparait de temps à autre, bien que ce soit plutôt absent du dernier sorti en France (Le Dernier Continent).

A part ça j'adore les couvertures qui semble presque de véritable affiches de ciné à l'ancienne, reprenant différents éléments et scène du fil... euh du bouquin. smile


Au sommaire : The Queen of Bedlam de McCammon, Barbarossa de Lopez & Otkhmezuri, Thin Air de Morgan, Les vainqueurs de Goya & Gunpowder Moon de Pedreira.

Hors ligne

 

#63 04/10/2003 13:29:42

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Terry PRATCHETT, un cas dans la Fantasy tout comme ADAMS pour la SF. J'adore le Disque Monde et ses personnages. J'aime cette manière d'écrire complètement folle et qui me fait sourire et rire très souvent. J'ai eu un peu peur à un moment donné (sixième septième volume) car j'ai cru que la Magie ne fonctionnait plus mais 'les zinzins d'Olive-Oued' m'ont ramené dans le droit chemin.

Cet auteur est hallucinant par l'ironie qu'il manie avec beaucoup de talent La panoplie diverse et hillarante de ses personnages est absolument géniale, que ce soit Rincevent, l'indéboulonable Cohen, le bibliothécaire, JMTLG, Mémé ou le bagage, quelle équipe. Et je ne parle pas de mon préféré, celui qui aime les chats et qui a de formidables yeux bleus.

De plus j'ai appris quelque chose d'important dans les annales, je sais maintenant quel est l'animal le plus intelligent de la planète.

Bref vous l'aurez compris, un incontournable à consommer sans modération. Je sais que son humour ne touche pas tout le monde mais il est un auteur à respecter de la Fantasy.

Mes préférés: la trilogie de départ et et 'Mécompte de fées', dernier que j'ai lu, je sais chuis à la traîne.

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#64 04/10/2003 13:41:33

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Hum, :?

Un auteur qui me laisse froid.

J'ai essayé pourtant en lisant quatre ou cinq de ses romans, mais rien n'y fait.

C'est du comique focré, sans intérêt, et so uvent alambiqué.
Je préfère un Sheckley, un Adams ou un Shepard en SF.

Le style de pratchett m'ennuie profondément, les histoires ne tiennent debout que grace à des personnages au charisme éxagéré, et le tout est un peu convenu je trouve.

Un des rares auteurs (avec Salvatore ... ) dont je n'ai pas fini un livre que j'avais commencé.

Un auteur à la mode cependant... et je ne sais pas si mode et qualité vont de paire, surtout en fantasy.


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#65 04/10/2003 13:47:49

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Hum,  :?  

Un auteur à la mode cependant... et je ne sais pas si mode et qualité vont de paire, surtout en fantasy.

Je préfère laisser mes commentaires de côté concernant le reste du post mais je tenais à signaler que pour un auteur à la mode, la mode était sacrément longue pour lui. neutral

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#66 04/10/2003 13:52:28

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Je préfère laisser mes commentaires de côté concernant le reste du post mais je tenais à signaler que pour un auteur à la mode, la mode était sacrément longue pour lui.  

Hé, je ne critique pas le fait qu tu puisses aimer cet auteur, mais je pense quand meme avoir le droit de poster un avis négatif si il correspond à mon point de vue personel non?

Et puis quand dans les années 40/50, le space opera en quantité industrielle était à la mode, le fait que cette mode ait duré une vingtaine d'année n'a pas empeché que l'on puisse maintenant le trouver ridicule!


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#67 04/10/2003 14:04:14

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4851

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Tout d'abord, je ne suis pas modérateur, mais tout le monde va rester calme, SVP. Vous avez tous les deux exprimé des points de vue intéressants, bien que divergeants, alors argumentons, mais pas de montée en épingle, ce serait dommage de pourrir le débat. Merci d'avance !

Pour en revenir au sujet, je n'ai pas lu beaucoup de Pratchett (2 en fait dont De Bons Présages, en collaboration avec Gaiman) mais je pense être sensible à son humour, et je pousserai plus avant mes lectures. Reste que je ne trouve pas cela "Excellent"... Disons plutôt distrayant ! smile

Hors ligne

 

#68 04/10/2003 14:07:53

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Autant pour moi, j'ai jeté la première pierre.

Candide: Tu as le droit de ne pas aimer cet auteur, pas de problème là dessus mais il faut être un peu plus prolixe en matière de négation qu'un humour forcé et sans interêt (je ne comprends pas trop le sans interêt d'ailleurs)

Tu pourrais dire que le burlesque quel que soit le support te laisse de marbre car c'est avant tout burlesque.

Humour forcé, je ne vois pas où, l'univers de PRATCHETT est simplement décalé par rapport à la réalité Fantasy et les traits sont grossis. L'incarnation de Cohen par exemple est tellement révélatrice de l'exagération qu'est Conan que sans ce contexte, cela devient drôle (en tout cas pour moi) lol

Je pense sincèrement que PRATCHETT est quand même autre chose qu'un auteur à la mode.

Maintenant, je respecte ton avis et tes goûts, pas de problème là dessus mais il faut sortir des clichés, et ne dis pas que sur les cinq livres, tu n'as jamais souri quand même ? wink

Publivore: Désolé d'avoir du te faire intervenir. Distrayant est un mot que j'aime pour cet auteur.

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#69 04/10/2003 14:16:31

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Je tiens juste à signaler que je n'ai jamais dit que Pratchett était un mauvais écrivain. Mais il reste pour moi, et restera toujours, un auteur surestimé.
Je pense personellement que comme les auteurs comiques de fantasy sont assez rares, dès qu'un auteur apparait, qu'importe son style et la qualité de la narration, on crie au génie et à la révélation du siècle.

Du burlsesque oui, mais du burlesque dont la ligne directirce est sans cesse rabachée.

Pratchett en fait trop à mon avis, et si humour et fantasy peuvent aller de paire , je ne pense pas que Pratchett en soit l'incarnation meme, étant donné que la plupart de ces romans consistent pour moi en un patchwork d'idée comiques forcées ( question spontanéïté, j'ai lu mieux) et d'histoires souvent intéressante, rarement passionante et exploitée comme je l'aurais souhaité au début de la lecture d'une des oeuvres.

Et pour te prouver que je ne suis pas de mauvaise foi, et que je ne me fie pas à la lecture d'un seul roman, les cinq romans que j'ai lu m'ont tous pa ru identiques...

L'exploitation que fait pratchett du burlesque est trop exagérée, et elle
écrase tous les autres "ingrédients" des romans.
Car si l'humour est une chose, un livre , une oeuvre à part entière en est une autre, et ce n'est pas en introduisant ici ou la quelques trouvailles ironiques, comiques ou décalée que l'on abouti à un livre complet .

Alors Pratchett auteur burlesque du siècle?

Pas pour moi, désolé.


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#70 04/10/2003 16:16:11

Herbefol
Apprenti scribe
Date d'inscription: 27/02/2003
Messages: 871
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Par curiosité, Candide, quels sont les Pratchett que tu as essayé de lire ?


Au sommaire : The Queen of Bedlam de McCammon, Barbarossa de Lopez & Otkhmezuri, Thin Air de Morgan, Les vainqueurs de Goya & Gunpowder Moon de Pedreira.

Hors ligne

 

#71 04/10/2003 19:01:16

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Je n'ai jamais crié au Génie en parlant de PRATCHETT. Génie est un mot que j'emploie peu car pour moi ils sont très très rares.

Oui PRATCHETT utilise une ligne conductrice redondante tout au long de ses livres mais en Fantasy est-il le seul ? Ce n'est certes pas une excuse mais il faut tout de même le signaler.

Il n'est peut-être pas spontané non plus mais le comique spontanné est assez rare et je pense si l'on prends des références précédemment cités ADAMS n'est pas un léger non plus même si il est un tout petit peu plus subtil que ce cher Terry.

Quand au burlesque, je crois que c'est la définition que d'en faire trop. C'est comme dire que l'humour noir est trop cynique.

Enfin, je n'ai jamais dit que tu étais de mauvaise foi, tu n'aimes pas c'est tout mais franchement je préfère quand on developpe ses idées, surtout lorsque c'est négatif plutôt qu'un post de quatre lignes très vagues et peu constructives. Je pense que l'humour de PRATCHETT ne plait pas à tout le Monde et c'est dommage car sa lecture détend et après tout, c'est l'une des raisons pour laquelle on lit: se détendre.

Maintenant je te présente mes excuses pour avoir attaqué 'bille en tête' :? et comme le dit Herbefol, si on connait ceux que tu as lu, on pourra peut-être t'en faire lire un dernier pour peut-être te convertir. Sinon tant pis pour nous. wink

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#72 04/10/2003 22:14:46

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

De tête,
La Huitième couleur : moyen, le premier q ue j'ai lu, je n'accroche pas, c'est trop embrouillé.
La huitième fille: idem, pas marquant
Sourcellerie
et
Mortimer: mes deux préférés (...), enfin, toujours cette impression d'ébauche, d'inaboutie et un sentiment de rabaché. Mais certaines bonnes idées néanmoins.
Le faucheur: mouais, autant la couverture m'avait emballée (javais acheté tout de suite), autant j'ai été déçu, les memes défauts toujours et encore.

Je crois que c'est tout, mais il se pe ut que j'en ai oublié un .


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#73 04/10/2003 22:36:08

esdeo
Dresseur de baguette
Date d'inscription: 27/01/2003
Messages: 3807
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Sans vouloir interférer dans cette tentative de convertir Candide (ah ces missionnaires idéalistes wink ), je suis justement en train de lire Sourcellerie, après avoir lu les "précédentes annales" et De Bons présages et j'avoue que parfois, le sourire quitte difficilement mes lèvres (je n'ai jamais ri aux éclats avec un livre donc un sourire presistant est déjà une bonne chose wink ). Certaines répliques et jeux de mots font vraiment mouche. Mais par moments, comme le suggère Candide, je trouve le comique un peu trop forcé et prenant le pas sur l'histoire, notamment le coup des note de bas de pages (je trouve ça drole une fois ou deux, mais je ensuite cela devient un peu trop répétitif).
Finalement je prends plaisir à les lire (j'en suis à mon cinquième volume de suite, c'est dire !), mais je pense qu'il faut aborder cela en ne se focalisant pas sur l'humour et attendre les bons jeux de mots, mais poser l'attention sur le récit. Ainsi j'apprécie les deux. smile
Génial peut être pas, mais très bon oui ! big_smile

Hors ligne

 

#74 05/10/2003 10:53:26

l_ange_urielle
Istar
Lieu: Le Royaumes des Devins
Date d'inscription: 04/06/2003
Messages: 167

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

n'ayant malheureusement pas lu grand chose de Pratchet (mais promettant de le faire) ce que j'ai lu m'a bien amusé. J'ai rarement ri autant (sauf dans les deux premiers tomes de la Belgariade de Edding). Et le fait qu'un auteur ne nous fasse plus rire après quelques romans ne fait à mon avis que démontrer la diffculté du travail. En effet, les scénaristes et humoristes nous le confirment, ils est plus difficile de faire rire avec intelligence et sans vulgarité que de faire pleurer. Je trouve sympathique q'un auteur fasse contrepoids à la tritesse et au fatalisme lourd que l'on trouve en grande quantité dans la littérature Fantasy.


«Toujours l'hiver, jamais Noël» C.S. Lewis

Hors ligne

 

#75 05/10/2003 11:59:10

Eleas
Novice
Lieu: Chantilly
Date d'inscription: 22/08/2002
Messages: 14

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Je suis d'accord avec Esdeo, Pratchett c'est plus trouver une histoire qui ne sera qu'un prétexte pour faire passer des messages, du rire, de la philo (si si ), et du ridicule !! lol c'est ces personnages si paumés et sensibles (Rincevent, la Mort, Morty, Frangin..) qui confére au textes leur particularité. L'histoire vient ensuite au second plan, ce qui ne l'empéche pas d'être formidable big_smile

mon préféré : ......heu...... ba, enfaite heu........ c'est à dire que...

............... .... .......... :tourne: ils sont tous énormes !!!!!!!! wink


Aaaargh, fit Rincevent

Hors ligne

 

#76 05/10/2003 12:01:30

ashes
Barde
Lieu: dans la campagne anglaise
Date d'inscription: 21/05/2003
Messages: 545
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

I_ange_urielle: je suis complètement d'accord avec toi sur la difficulté de faire rire, et surtout de pouvoir faire rire tout le monde. Je suis en général assez mauvais spectateur en ce qui concerne le rire (à part l'humour noir et le cynisme) mais PRATCHETT m'a touché, je ne saurais dire pourquoi.

Candide, je m'avoue vaincu devant les titres que tu donnes car pour moi, ils font partis des meilleurs et ceux que je voulais te conseiller ne sortiront pas de ceux que tu as lu. Point de conversion donc. sad

En attendant je crois sincèrement qu'il ne faut pas les enchaîner non plus car au bouot d'un moment, on peut éprouver une certaine lassitude mais après un bon gros cycle bien sérieux et tragique, cela fait du bien cet état d'esprit de dérision.
wink

Ashes


''I could not do that, Highness. When she married you, you became Prince of the Ravens. To speak your name would lower my eyes forever."
Musenge

Hors ligne

 

#77 05/10/2003 15:06:10

l_ange_urielle
Istar
Lieu: Le Royaumes des Devins
Date d'inscription: 04/06/2003
Messages: 167

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]



En attendant je crois sincèrement qu'il ne faut pas les enchaîner non plus car au bouot d'un moment, on peut éprouver une certaine lassitude

Ceci est un excellent conseil Ashes, qui vaut je crois pour tous les auteurs. A une certaine époque, j'ai enfilé les volumes français de La Roue du Temps jusqu'à saturation, je n'avais plus de plaisir :-(


«Toujours l'hiver, jamais Noël» C.S. Lewis

Hors ligne

 

#78 05/10/2003 16:46:30

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Québec
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1770
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Je dois avouer que j'ai eu du mal à accrocher avec Pratchett. Les 2 premiers ne m'avaient pas vraiment emballés mais comme j'avais acheté les 3 premiers d'un coup, j'ai attaqué la huitième fille qui m'a plus plu.

En attendant je crois sincèrement qu'il ne faut pas les enchaîner non plus car au bouot d'un moment, on peut éprouver une certaine lassitude mais après un bon gros cycle bien sérieux et tragique, cela fait du bien cet état d'esprit de dérision.  

Tout à fait d'accord également avec ce conseil. J'ai finalement acheté le 4e après avoir lu un cycle plus classique et j'ai beaucoup plus apprécié qu'à ma première lecture.

Cependant, je n'arrive pas à rentrer vraiment dans l'histoire et c'est ça qui me pose un gros problème car quand j'entame un cycle, je suis tellement prise dedans que je lis tous les volumes d'affilée. Là dans les annales je me suis arrêté à trois soeurcières et le 7e volume ne manque pas particulièrement :?

Ceci dit,je dois dire que ça fait tout de même du bien de lire de la "fantasy humoristique" smile Ca serait tout de même dommage de passer à côté. Je pense que c'est un auteur à prendre au second degré et à lire seulement de temps en temps.


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#79 06/10/2003 18:57:01

Aderior
Sedai
Date d'inscription: 28/01/2003
Messages: 115
Site web

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Loin de moi l'idée d'argumenter sur la qualité ou non des livres de Pratchett wink
Personnellement je l'adore, bien sûr, ce n'est pas mon préféré mais si on veut passer un bon moment, rien ne vaut un petit tome des annales du disque-monde.
C'est court et ça remonte le moral.
De plus la traduction est de qualité, l'auteur y participant, et on retrouve donc des jeux de mots qui n'apparaissent pas dans d'autres langues.
Les personnages sont eux très attachants. On peut quand même être un tantinet énervé par beaucoup de répétions qui sont là pour bien marquer leur personnalité mais on s'y fait à la longue :?
Le Disque-Monde, cette planète-tortue, est sans aucun doute, l'univers le plus original qui m'a été décrit jusqu'à maintenant et c'est le décor parfait pour le déroulement de toutes ces aventures farfelues.
Et puis pour les sceptiques et les indécis, pourquoi ne pas lire Pratchett en version originale ?

P.S. : Si je ne parle que des annales du disque-monde, c'est parce que je n'ai pas eu le temps de lire autre chose de Pratchett. Mais si je le pouvais, je le ferai wink

Hors ligne

 

#80 06/10/2003 19:07:20

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Le Disque-Monde - Terry Pratchett]

Et puis pour les sceptiques et les indécis, pourquoi ne pas lire Pratchett en version originale ?

La profondeur de la satire Pratchett(ienne) me m'atteignent peut etre pas en VF... :?
Alors, la VO est facilement disponible?


Le dernier tome des annales est sur ma liste d'achats prochains, alors , j'achète ou j'achète pas? Quel autre tome me conseillez vous?
Et le livre des gnomes, ca vaut le coup?

P.s: comme quoi on peut ne pas adorer un auteur mais tenter de s'en faire une opinion plus juste wink


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

Pied de page des forums