Sondage

Quel est votre tome préféré ?

L'Oeil du Monde
16% - 24
La Grande Chasse
5% - 8
Le Dragon Réincarné
13% - 19
L'Invasion des Ténèbres
9% - 14
Les Feux du ciel
7% - 11
Le Seigneur du Chaos
21% - 31
A Crown of Swords
1% - 2
The Path of Daggers
0% - 0
Winter's Heart
14% - 21
Crossroads of Twilight
2% - 3
Knife of Dreams
0% - 1
The Gathering Storm
6% - 9
Towers of Midnight
0% - 0
A Memory of Light
2% - 3

Total : 146

Dernière édition (10/01/2013 16:32:08)

#1 18/10/2001 12:03:00

Henki
Invité

La Roue du Temps

Comme beaucoup de fans outre-atlantique, je pense très sérieusement que Jordan,avec la Roue du Temps, est en passe, si ce n'est déjà fait,de supplanter le maître JRR.

Bien sûr, Jordan n'a pas encore la même aura que son illustre prédécesseur,et pourtant... Il est vrai que le gigantisme de son cycle peut paraître rebutant au premier abord, mais,ceux qui l'ont lu en conviendront, Jordan a un talent incroyable de conteur d'intrigues ! <br> Sans remettre en cause le règne de Tolkien, s'il fallait désigner son successeur, qui d'autre que Jordan pourrait s'asseoir sur le trône ?

Mise à jour arrow Critique du cycle par  Ainulindalë et Akallabeth

 

#2 14/01/2002 02:48:01

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: La Roue du Temps

Je rêve, ou des messages ont disparu de ce sujet ? Où est passé le post de Mazrim qui faisait le bilan de la lutte Robert Jordan versus the whole World ? wink

Hors ligne

 

#3 14/01/2002 04:15:04

Mazrim Taim le faux Drago
Invité

Re: La Roue du Temps

Ca alors ! Où est passé mon message ???
Heureusement, j'ai toujours une sélection de liens en poche, alors, c'est reparti :

Le Duel Mythique, tout simplement culte, l'un des plus anciens sujets du forum :
pub18.ezboard.com/felbaki...ID=4.topic

Musique :
pub18.ezboard.com/felbaki...=146.topic

Casus Belli :
pub18.ezboard.com/felbaki...=256.topic


Le sans-nouvelle, dont on aimerait bien en avoir :
pub18.ezboard.com/felbaki...=238.topic

Et pour calmer les véélités de ce forum, une photo du maître ! Alors, Zébulon, a-t-il changé depuis votre rencontre ? wink

http://www.wizards.com/wheeloftime/images/signing/wt_Jordanautographscopies.jpg

 

#4 14/01/2002 04:30:05

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Roue du Temps

aaah, les cheveux un peu plus fous (mais c parce qu'il est décoiffé voyons !), et la barbe plus blanche, mais c'est bien lui smile

j'ai l'impression que c'est la même veste en plus wink


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#5 14/01/2002 08:15:06

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: La Roue du Temps

Ah oui, tiens, justement... Je ne veux fâcher personne au cas où, wink mais où en sont les questions pour ton interview de Robert Jordan, Gillossen ?

Hors ligne

 

#6 14/01/2002 09:02:07

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33479
Site web

Re: La Roue du Temps

Alors, déjà, je n'y suis pour rien ! wink Il se trouve que RJ a bien reçu les questions, et que selon son agent, il s'est attelé à y répondre. Depuis, mon rédac chef à SF Mag relance régulièrement le dit agent, qui lui donne toujours la même réponse... C'est en cours... Voilà, j'ai les poings et pieds liés...



Mais sinon... Personne pour relancer ce sujet dans son ensemble ? Il est pourtant loin d'être épuisé ! smile Il y a beaucoup de monde pour n'avoir encore rien dit, en particulier dans les nouveaux ou nouvelles ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 15/01/2002 02:04:09

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33479
Site web

Re: La Roue du Temps

Je prends note de ton engagement à la traduction, Zébulon. smile En attendant...
L'auteur de l'article débat sur le fait de savoir si Robert Jordan est un génie ou non. Pour lui, les similitudes avec le Seigneur des Anneaux dans son premier tome ne sont là que pour mieux être évacuées totalement par la suite. Pas d'Elfes ou de Balrog ici. " Rand is fascinating not because he can kick ass, but because he is actually frightened, kindhearted to a fault, and under a ton of ever-increasing pressure. "
" This series, I believe, has the potential to be the greatest work of fantasy every written to date. Time will tell. "
Si je suis bien, Abby Goldsmith termine en fustigeant les couvertures et annoncent que même s'il y avait 100 tomes et cent mille pages à lire, elle serait toujours là... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 15/01/2002 06:18:10

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Roue du Temps

Chose due

Voici en tout cas, la première page...(y a juste une formulation que j'ai pas pu traduire)

Peu de critiques et de fans sont capables de se mettre d’accord sur La roue du temps. Certains disent que cette série devient plus excitante à chaque volume. D’autres que les trois ou quatre premiers livres étaient prometteurs et captivants avant que la série ne sombre dans un chaos complexe d’ennui. Certains perçoivent les personnages féminins comme étant si fort, qu’ils croient que Robert Jordan est en réalité une femme écrivant sous un nom de plume, d’autres disent que les femmes habitantes de Randland (comme disent les fans) sont de ternes caricatures d’extrémistes féminins. Certains fans sont si obsédés qu’ils ont organisés des jeux de rôles de grande envergure et des sites d’adorations pour ‘le Créateur’. Il y a aussi des gens qui méprisent Jordan pour les avoir accrocher avec quelque chose qui est devenu un tas de merde.

Quel est ce travail monstrueux qui a inspire tant de contradictions ? ‘Le Créateur’ n’est-il qu’un copieur ignorant, ou un véritable génie ?

J’admets que Robert Jordan partage un échelon avec Stephen King au sommet de la liste de mes auteurs préférés. Mais en vérité, il n’y a vraiment qu’une œuvre de Jordan que je tiens en si haute considération : la série de ‘La roue du temps’. Presque toutes les autres œuvres de fiction que j’ai lu palissent en comparaison. Sans ‘La roue du temps’, je n’aurais jamais touché au genre de la fantasy.

Il y a assurément quelques éléments dans cette série unique qui ont générés des critiques légitimes. Dans ‘L’œil du monde’, le premier volume, l’influence de J.R.R. Tolkien est indéniable. On nous présente un village fermier isolé centré autour d’une auberge Brandevin.
Les amis du principal protagoniste s’appellent Mat, Perrin et Egwene, ce qui ressemble assez à Meri, Pippin, et Eowyn. Les Trollocs parlent commes des Orcs. Et oui, il y a ces Ogiers qui sont aussi emportés et formidables que des Ents


Une limite peut être trace entre l’hommage et le véritable plagiat. A partir du second volume, ces éléments tolkien-esques disparaissent, et on commence à réaliser que Randland n’est pas les terres du milieu (by any stretch of the imagination). Au lieu de rester innocent, les protagonistes deviennent puissants et cyniques. Au lieu d’affronter un ennemi avec un seul objectif, les ennemis sont multiples et chacun a des priorités différentes. Les capacités magiques sont la zone exclusive d’humains doués. Pas un seul elfe, nain, balrog, ou magicien n’est rencontré. Ces éléments hobbit-eux du début semblent avoir en fait été utilisé intentionnellement par l’auteur, altérés pour ses buts, mais délibérément reconnaissables par n’importe quel fan de Tolkien…comme les références que fait Stephen King à notre monde dans sa série de ‘La tour sombre’. Si ‘La roue du temps’ devient jamais un classique intemporel - ou vient à dominer le genre de la littéreture de fantasy – alors Jordan a fait en sorte que l’homme qui a pavé la voie ne sera jamais oublié.

Délibérée, aussi, est la construction de Jordan de chaque volume. Peu importe combien de nouvelles intrigues secondaires sont introduites (ou résolues), le lecteur est assuré d’un début spécifique, et d’un climax spécifique à la fin. Rand combattra un ou plus de des plus puissant ennemis. Entretemps, des triangles amoureux et des quadriangles se déroulent avec toute l’adaptabilité d’un soap opéra. Jordan semble suivre le personnage qu’il estime le plus important à un moment donné. Il y a des cas, où un personnage principal est entièrement laissé de côté pendant un volume, pour la plus grande frustration des admirateurs de ce personnage.

Est-ce que tout ceci indique une formule, ou de l’écriture amateur ? Ou bien est-ce de l’art ?

Nous savons que Jordan a défini dans les grandes lignes toute sa saga. Lui seul sait comment cela se terminera – mais il a assuré plusieurs fois les lecteurs qu’il le sait. Ainsi, il semble probable qu’il planifie méticuleusement chaque volume.


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#9 15/01/2002 07:27:11

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33479
Site web

Re: La Roue du Temps

Aux deux autres, coco ! smile En tous cas, bravo, c'est bien traduit.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 15/01/2002 08:53:12

Ent lent
Invité

Re: La Roue du Temps

Plagier Tolkien pour mieux le dépasser, lui rendre un hommage afin qu'il ne soit pas oublié ??! C'est une plaisanterie ? Je viens de me frotter les yeux plusieurs fois de suite... Non, j'ai apparemment bien compris le propos de cet article (merci pour la trad', Zébulon smile )
Honnêtement, ça sent un peu l'argument spécieux, je trouve wink
Je ne vais pas me lancer dans un comparatif Jordan-Tolkien pour au moins deux raison : 1/ l'œuvre de Jordan n'est pas encore achevée ; 2/ Je n'ai pas lu l'ensemble de ce qui est déjà publié wink
Mais il me semble assez gonflé de rattraper de cette façon le manque de démarcation que constitue le début de l'Invasion des ténèbres par rapport au SdA.
Une similitude m'a marqué, dès le début : c'est le retour de la vengeance du Nazgûl au bout d'à peine cinq pages... On me dira qu'il y a forcément des thèmes communs entre les œuvres de fantasy... C'est vrai, mais à ce point... On a beau jeu après d'aller critiquer les reprises chez Eddings (qui a d'ailleurs donné lui aussi dans le Nazgûl de service) ! wink

Cela dit, je poursuis ma lecture de la Roue du Temps. Ce début d'article ne m'y encourage guère, pourtant... sad J'espère, à chaque page, que ça démarre enfin...

Fangorn, qui a un faible pour les Ogiers (curieux, non ?! wink )

 

#11 16/01/2002 10:36:13

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: La Roue du Temps

Je ne vois pas où tu as pu lire exactement ce que tu avances, cher Ent. smile
Et tu n'as toujours pas avancé plus que ça dans ta lecture justement depuis le temps ? wink Ah, ces Ents ! smile

Hors ligne

 

#12 16/01/2002 01:31:14

Ent lent
Invité

Re: La Roue du Temps

Tu as raison, Hwi, de dire que je ne cite pas l'article rigoureusement ; j'ai forcé le trait wink

Mais c'est cette phrase qui m'a fait bondir :
"Si ‘La roue du temps’ devient jamais un classique intemporel - ou vient à dominer le genre de la littérature de fantasy – alors Jordan a fait en sorte que l’homme qui a pavé la voie ne sera jamais oublié"
Que Jordan ne s'en fasse pas, Tolkien devrait réussir à ne pas être oublié sans lui... wink Cela dit, je m'emporte, mais Jordan n'y est pour rien si ses fans sont plus enthousiastes que lui ! wink
En revanche, là où il peut faire quelque chose, c'est de mettre un grand coup de pied au fondement de Rand afin qu'il se réveille ! wink Dites-moi que ça va venir !!! Même Garion qui était soûlant avec ses "Pourquoi moi" a fini par en prendre son parti ! ;)Je n'en suis qu'au début du Maître du Mal (si si, j'ai avancé, quand même, un peu...) ; mais dites-moi que Rand va enfin prendre son saidin sous le bras pour se faire tatouer deux dragons au plus vite ! wink

Fangorn, qui doit probablement vivre très mal le fait d'être appelé "Sedai" wink

 

#13 16/01/2002 01:36:15

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33479
Site web

Re: La Roue du Temps

C'est quoi que tu appelles le Maître du Mal ? Parce que pour le coup, je visualise pas... tongue En tous cas, je te l'ai déjà dit, mais je me répète, Rand se réveille et ça fait mal. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 16/01/2002 01:42:16

Ent lent
Invité

Re: La Roue du Temps

"Maître du Mal", c'est le titre général que donne Pocket pour Le Dragon réincarné (I) et Le jeu des ténèbres (II)
Pas le temps de chercher le titre original wink

Fangorn, qui attend le "Rand-bas de combat" !:

 

#15 16/01/2002 04:38:18

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Roue du Temps

Les textes entre () sont de moi


Tel un maître des puzzles (heu, je ne vois pas quelle expression française pourrait correspondre), il est probable qu’il travaille chaque fragment de son œuvre pour qu’il s’assemble aux autres avec une telle finesse qu’une équipe de fans purs et durs aurait besoin d’années entières pour l’analyser. Comme un horloger du XIXème siècle, il peut avoir construit péniblement chaque malentendu entre les personnages, chaque bataille, et chaque élément pour s’assembler en une tapisserie prise de tête qui ne peut être clairement discernée tant que la série n’est pas finie. Déjà, nombre de ces poins apparemment convenus de l’histoire se sont développées en d’importantes sous-intrigues qui peuvent en affecter d’autres. Pour donner un exemple d’un personnage apparemment oublié : le ‘renifleur’ Hurin semble avoir disparu au second livre, pour ne plus faire parler de lui depuis. Avance rapide plusieurs volumes plus tard. Là, une brève mention a été faite que les nations de Shienar et Arafel sont en guerre. De tels choses sont, sans cesse, signalées dans les dialogues entre personnages. Jordan bombarde intentionnellement le lecteur avec des détails, ainsi les nouvelles et évènements courants dans Randland (je laisse Randland, parce que je trouve que le pays de Rand fait ridicule wink ) passent souvent inaperçues. Pourtant un examen attentif de ce détail minuscule conduit à la possibilité que cette guerre éloignée et insignifiante pourrait bien avoir été provoquée par les nouvelles que Hurin à ramener à son retour à Shienar… et ceci pourra retomber plus tard sur Rand ou un autre personnage principal


La série de ‘La roue du temps’ es t plus qu’un (escapist brain candy = bonbon de cervelle romantique ????) sucre d’orge. C’est une fractale, une structure infiniment complexe si serrée qu’elle semble vaciller sur la corniche séparant la fantasy de la réalité. Ce monde aussi fouillé que le notre. Son créateur est soit un génie soit un fou, peut-être les deux. Quand je me représente la maison de Robert Jordan, j’imagine des pièces et des pièces pleines de papiers, épinglés sur tous les murs (en fait, je l’ai entendu dire qu’il avait des piles et des piles de bouquins qui grimpaient jusqu’au plafond, mais peut-être que ça a changé depuis wink ) soulignant chaque détail, gardant la trace des populations mouvantes d’un monde entier. Il doit avoir des frises temporelles, des langues, (la vieille langue, Ogier), des listes de cultures locales et coutumes, listes d’histoires des nations, listes de drapeaux, d’armures et d’armes, listes de guildes et sociétés, des cartes de cités, nations, et continent, et trop d’autres choses pour les citer toutes. Ces dernières années, un guide sur son monde a été publié, je le soupçonne de ne révéler qu’une parte de cet immense iceberg.


Malgré tout cela, les critiques sur les personnages de Jordan ont peut-être raison sur un point ou deux. Il y a une certaine ressemblance entre tous les personnages masculins et tous les personnages féminins. Il n’y a pas de croisement. Au pays de Rand (je voulais laisse Randland, mais ça fait trop au pays de Candy pour laisser passer l’occasion :lol ), les femmes perçoivent généralement les hommes comme des rustres et des têtes de linottes (le terme exact est woolhead ; sans dico, j’ai du mal à trouver un terme retranscrivant ça) et se lient facilement les unes au autres, alors que les hommes se méfient de tout un chacun et des femmes en particulier. Il a été avancé que Jordan ignore les réalités de l’interaction humaine.

Au premier coup d’œil, il apparaît que sa séparation nette des rôles féminins et masculins est un écho d’un point de vue sexiste masculin. Au pays de Rand (encore ! décidément :lol ), les hommes ne peuvent pas faire le travail des femmes ( qui comprend le lancer d’éclair et la manipulation de rois et de reines), et les femmes ne peuvent faire le travail des hommes (qui consiste essentiellement en des versions légèrement altéré de leurs propres capacités). Evidemment, ceci conduit à un affrontement lorsqu’une femme a besoin d’un homme pour faire quelque chose et vice versa. Je me suis vexée lorsque j’ai lu ‘L’œil du monde’ la première fois, parce que les femmes du Champ d’Emond (Edmon’s Field) sont dépeintes comme les maîtresses de maisons, ou filles de fermes stéréotypées. Il semble évident (à ce moment) que les principaux personnages seront masculins. Arrive alors Moiraine Sedai, et mes attentes ont volées en éclats. En tant que femme, je suis éternellement reconnaissante à Robert Jordan d’avoir le courage et le talent d’inventer d’attachants types de rôles féminins. Ceux-ci sont extrêmement durs à trouver dans quasiment tous les genres de fiction.

Le monde de ‘La roue du temps’ a une histoire de trois mille ans de subtile domination féminine (pas si subtile que ça je trouve Z.). Les cultures et les personnages sont développés en accord. Dans notre monde, peut-être que les relations irritantes entre hommes et femmes ne sont pas aussi fréquentes…mais Jordan a un point de vue unique sur la société. Il a l’air de suggérer que les hommes auraient plus de mal à accepter la domination féminine que les femmes de notre propre culture n’en ont eu à accepter la loi masculine. Il y a des nations dans Randland où les hommes sont traités en citoyens de secondes zones. Mais Jordan ne réserve pas sa saga exclusivement aux femmes. Ses personnages masculins sont aussi forts et il semble que son monde soit au seuil d’une ère (VO = pointe d’une ère) où l’équilibre sera restauré et les hommes rétabliront leur égalité avec les femmes.


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#16 17/01/2002 08:34:20

luigi brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6360
Site web

Re: La Roue du Temps

Alors la Roue du temps de Jordan a été traduite jusqu'au volume neuf en français (si vous avez les moyens pour lire le cycle dans la collection Rivages (euh je crois que c'est cette édition)), c'est à dire jusqu'à la moitié du volume 5 en anglais "the fires of heaven".
Je trouve ce sujet très interessant mais je pense que pour pouvoir comparer deux oeuvres, il faut que les deux soient au moins terminées. Donc ne vous attendez pas à ce que j'élise Jordan comme le sucesseur de Tolkien (on ne sait pas comment la Roue du temps va finir: cela va t-il être mieux, moins bien?)
Enfin bref Jordan reste quand même l'un de mes auteurs préfèrés, et je ne trouve pas que la quantité d'informations, d'intrigues, de personnages nuisent au roman. Je penserais même plutôt le contraire...


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#17 17/01/2002 10:26:00

Eloin
Novice
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 4

Re: La Roue du Temps

Oui je confirme bien que la roue du temps fait partie de mes livres de chevet avec pleins d'autres et pour mon avis sur la question je crois que je dois y réfléchir .(et surtout relire le sujet ! tongue .)


les pieds sur terre ,la tete dans les etoiles et le coeur parmi les hommes

Hors ligne

 

#18 18/01/2002 01:52:01

Le Dragon Reincarne
Invité

Re: La Roue du Temps

je pense que le titre ne lui revient pas. Cela dit, j'ai vraiment trouvé sa série excellente (rhaaaa, encore 4 mois avant le tome X !!!), mais ça baisse de régime sur la fin. Ceux qui ont lu "THe Path of Daggers" me comprendront...
Mais personnellement, je mettrais Robin Hobb dans le titre de successeur (ou plutôt successeuse ;-) ) de Tolkien. Le cycle de l'assassin et les Liveship Traders sont vraiment excellents.

 

#19 18/01/2002 01:59:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33479
Site web

Re: La Roue du Temps

Hello, Dragon Reborn. smile

Euh, j'aime beaucoup Hobb, mais l'ambiance est tout de même vraiment différente de celle des écrits de Tolkien.

Tiens, Zébulon va être content, dernier commentaire reçu sur le site :

" Affreux, j'ai commencé à lire la traduction française. Je
comprends qu'elle soit peu connue : comment prendre au sérieux un mec qui
traduit "The Dark One" comme "le maitre du mal" ????

Ca fait "maîtres de l'univers" comme traduc. Tout est baclé et archinul, à
proscrire !! "



Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#20 18/01/2002 03:42:03

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: La Roue du Temps

Mwahahahahaha
:lol


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

Pied de page des forums