#2841 07/06/2019 13:00:50

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6919

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Et plutt bon.

Un des grands moments du cycle, lu d'une traite de mon ct.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#2842 07/06/2019 13:04:27

Temliw
Elbakinien d'Argent
Lieu: Lige
Date d'inscription: 22/05/2017
Messages: 506

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Lecture dans un an et demi happy

Hors ligne

 

#2843 08/06/2019 20:16:01

Aerendhyl
Adhrent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 433

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Encore une lecture de haute vole !

J'ai pris le temps de le lire celui-l, il faut dire que c'est un sacr pav mais c'tait 1100 pages de plaisir !

Dcidement, j'aime beaucoup la faon dont Eriksen arrive nous faire suivre plusieurs arc narratifs au sein d'un mme roman et de les regrouper au fur et mesure de la lecture.
Tout aussi plaisant d'obtenir certains claircissements nos question tout en rajoutant une couche d'intrigues et de malversations :

Spoiler:

Je me doutais bien que Laseen n'avait pas dclar les Brleurs hors-la-loi pour rien mais cette manoeuvre pour venir rclamer la ville... Tout en se servant d'Anomander et Calador... Ca promet

Toujours aussi prenant que ce mlange entre les mortels, les Dieux et tout ce foutoir... Un joyeux foutoir qui m'a tenue en haleine.

Hte de lire la suite smile


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#2844 10/06/2019 22:28:32

K.
Fru de mauvais genres
Lieu: Lisire de Brocliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1436

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Malheureusement pas mal de complications et d'imprvus m'empchant de lire ou de passer mais je tiens quand mme indiquer que j'ai trouv le temps de me procurer le troisime tome et que je l'ai dvor d'une traite. J'espre vivement que les ventes rpondent aux attentes et je suis impatient de lire la suite du cycle.


Ma bibliothque en SF et Fantasy

"Un peuple prt sacrifier un peu de libert pour un peu de scurit ne mrite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

#2845 13/06/2019 17:07:04

Henniak
Lige
Date d'inscription: 17/07/2011
Messages: 68

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Troisime tome termin smile

Meilleur que les 2 premiers , mais le cahier des charges agaant est scrupuleusement respect
-----> rsurrections en pagaille , personnages qui tombent les uns sur les autres au meilleur moment pour sauver la situation , personnages victimes de trahisons tlphones , voire qui font exprs de tomber dans des piges grossiers.

Lecture sympa , plein de personnages marrants.
Maintenant attendons fermement le 4eme smile

Hors ligne

 

#2846 13/06/2019 17:19:18

patcho
Lige
Lieu: marais poitevin
Date d'inscription: 05/07/2015
Messages: 47

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

bonjour,
troisime tome termin galement.
Impression mitige! l'histoire est bonne quoique tellement tarabiscote que je m'y perds ohmy  trop souvent. Les personnages sont attachants ,certes, mais parfois je me demande qui est qui et ou va son allgeance wacko. Bref, c'est riche, trs riche, mais comme la cuisine dans certains cas, a devient indigeste whistling
j'aime lire le soir aprs le boulot pour me dtendre et l...blink
bref, j'attends la suite mais sans plus
+wink

Hors ligne

 

#2847 14/06/2019 00:10:13

Bazukhalan
Sedai
Date d'inscription: 29/07/2018
Messages: 148

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Et dire que je ne suis mme pas encore la moiti du tome 2 😅😅


" La peur vous dfend de voir ma lame nue ? " Cyrano de Bergerac

Hors ligne

 

#2848 19/06/2019 09:59:57

RoiFingolfin
Mage
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 85
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Bazukhalan a crit:

Et dire que je ne suis mme pas encore la moiti du tome 2 😅😅

Pareil que toi, j'arrive doucement vers la moiti du tome 2.
Et je dois bien avouer que j'ai du mal. a m'tonne, parce que j'ai vraiment ador le premier tome et je n'ai pas ressenti de difficult particulire. Or, avec Les Portes de la Maisons des Morts, j'ai beaucoup de mal rentrer dedans et comprendre ce qu'il s'y passe. Peut-tre que je ne suis pas assez attentif pendant la lecture, mais je me sens constamment perdu. Je pensais qu'aprs une courte priode d'acclimatation cause du changement de lieu et de personnages par rapport au premier, je serais nouveau happ par l'univers et les personnages, mais ce n'est pour l'instant pas le cas, croire que je ne suis pas encore sorti de cette priode d'acclimatation. Aprs 400 pages, a commence faire long...

J'espre que a va changer, j'ai tellement aim le premier tome que je serais du de ne pas accrocher la suite.


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frre Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#2849 19/06/2019 12:13:11

Nakor
Istar
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 154

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Je crois qu'Erikson est vraiment un auteur qui se prte particulirement la relecture. J'avais aussi prouv des difficults parfois la lecture du tome 2, mais la relecture fut vraiment rjouissante, sans doute parce que, ayant dj intgr la trame, j'ai pu mieux apprcier les linaments du rcit. De mme avec Les souvenirs de la Glace, il faut ingrer un certain nombre de personnages, intrigues, on en sort un peu dcontenanc, mais je suis persuad qu' la relecture il rvlera tout son potentiel.

Hors ligne

 

#2850 19/06/2019 13:40:57

RoiFingolfin
Mage
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 85
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

C'est vrai qu'aprs avoir termin le 1er tome, je me disais qu'une relecture serait trs intressante. C'est peut-tre encore plus vrai pour le 2, effectivement. La saga fait combien de pages au total ? 12000 c'est a ? Donc si je lis tout deux fois, a ferait 24 000 pages !!blink
Bon, mais je vais srieusement y penser en tout cas. Merci pour ton avis ;-)


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frre Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#2851 19/06/2019 14:29:24

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: Somewhere in Time
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1634

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Sinon comme pour le tome 1, il y a a en anglais. Ca peut aider:

Deadhouse Gates

Idem pour le 3:

Memories of Ice

Dernire modification par Flykillerman (19/06/2019 14:31:27)


Corton-Charlemagne - Grands-Echezeaux - Charmes-Chambertin - Btard-Montrachet - Romane-Conti: VIVE LA BOURGOGNE !

Hors ligne

 

#2852 06/07/2019 22:29:53

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 460

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

(Copier-coller d'un post sur le groupe Facebook de soutien au livre des martyrs)

Petites nouvelles du front. J'en suis dsormais la moiti de ma relecture des Mares de Minuit, tome 5 du Livre des Martyrs paratre au printemps 2020. Pour ceux qui ne savent pas du tout de quoi il retourne, il s'agit d'un volume qui se droule chronologiquement avant Les Jardins de la Lune (le tome 1). On y suit, entre autres, l'histoire de Trull Sengar, un personnage que vous rencontrerez dans la Maison des Chanes (le tome 4, vous suivez ?), et de son peuple, les Tistes Edur, sur le lointain continent de Lether.

Sachez toutes fins utiles que ce livre 5 peut tre dcouvert de faon totalement indpendante des quatre premiers, et qu'il est par ailleurs sensiblement plus facile d'accs que les Jardins de la Lune : si vous connaissez des lecteurs qui ont jet l'ponge sur le tome 1, vous pourrez leur conseiller ce tome 5, et je vous parie qu'ils reverront leur jugement sur le cycle happy

Ci-dessous une illustration issue de la version subterranean de Midnight Tides o l'on voit trois des frres Sengar, Trull mais aussi Fear l'an et Rhulad le benjamin (le cadet Binadas n'est pas prsent), participer une incursion contre des navires letheriis qui ont brav l'interdiction de pcher dans les eaux territoriales edures.

Un petit extrait pour accompagner cette image :

" proximit de la proue, Hannan Mosag leva lentement la main, et, tandis quil regardait dans la direction du Roi-Sorcier, Trull distingua la masse du navire de pche letherii qui mergeait petit petit du brouillard, les voiles roules. Des lanternes suspendues des perches distillaient une lueur jaune sombre au-dessus des flots.
Puis apparut un deuxime navire, rattach au premier par un cble solide.
Autour deux, des ailerons de requin fendaient la surface des eaux pellucides.
Et tout coup, ces ailerons se volatilisrent.
Lentit avait attendu son heure et, dsormais, remontait la surface.
Elle mergea, invisible, faisant frissonner les flots.
Un court instant passa, flou et incertain.
Puis il y eut des hurlements.
Trull laissa tomber sa lance et se plaqua les mains sur les oreilles. Et il ne fut pas le seul agir ainsi, car les cris sintensifirent et se firent stridents, pousss par des gorges sans dfenses. Des clairs de sorcellerie illuminrent brivement le brouillard avant de disparatre comme ils taient venus.
Les navires letheriis taient partout dsormais. Pourtant, impossible de savoir ce qui se passait leur bord. Dsormais noir, le brouillard environnant formait comme des volutes de fume, et seuls les hurlements parvenaient transpercer cette impntrable pnombre, dchirants, semblables des lambeaux dhorreur, des mes mises au supplice.
Des sons qui avaient pntr jusque dans le crne de Trull, indiffrents ses efforts pour leur rsister. Des centaines de voix. Des centaines de centaines.
Puis le silence se fit. Pesant, absolu.
Hannan Mosag fit un geste de la main.
Le blanc manteau du brouillard se dissipa brusquement.
Les eaux cumaient calmement, agites en surface par un vent constant. Plus haut, le soleil brillait, aveuglant, dans le ciel dun bleu cruel.
Lmanation noire qui avait submerg la flotte letheriie avait elle aussi disparu.
Les vaisseaux tanguaient avec indolence, leurs lanternes calcines se balanant violemment au bout de leurs perches."

Trs bientt, promis, je vous proposerai de faire la connaissance du camp d'en face, et en particulier d'un duo assez truculent, Tehol Beddict et son serviteur Bugg

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/66155089_10218397312816588_8729392308950138880_n.jpg?_nc_cat=104&_nc_oc=AQlZxdydFwBoMeUsg19uAOJ6fqzqs0l5tOLdKmvPOJ1qKIluzhtsqs3Cnzlms8_qNT2l6fxDPLxbQQfxcwxRAflb&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=feebe95fe2824d54a9c368629ae7640b&oe=5DC110DA


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2853 06/07/2019 23:09:21

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5876

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Tu sais si bien comment donner envie de lire Erikson Ser Garlan. wink

Dernire modification par belgarion (06/07/2019 23:09:39)


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru aprs l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#2854 07/07/2019 18:04:19

Bazukhalan
Sedai
Date d'inscription: 29/07/2018
Messages: 148

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

RoiFingolfin a crit:

Bazukhalan a crit:

Et dire que je ne suis mme pas encore la moiti du tome 2 😅😅

Pareil que toi, j'arrive doucement vers la moiti du tome 2.
Et je dois bien avouer que j'ai du mal. a m'tonne, parce que j'ai vraiment ador le premier tome et je n'ai pas ressenti de difficult particulire. Or, avec Les Portes de la Maisons des Morts, j'ai beaucoup de mal rentrer dedans et comprendre ce qu'il s'y passe. Peut-tre que je ne suis pas assez attentif pendant la lecture, mais je me sens constamment perdu. Je pensais qu'aprs une courte priode d'acclimatation cause du changement de lieu et de personnages par rapport au premier, je serais nouveau happ par l'univers et les personnages, mais ce n'est pour l'instant pas le cas, croire que je ne suis pas encore sorti de cette priode d'acclimatation. Aprs 400 pages, a commence faire long...

J'espre que a va changer, j'ai tellement aim le premier tome que je serais du de ne pas accrocher la suite.

Ce qui me ralentit c'est l'arc de Flisine, je ne la supporte pas lol, du coup ce sont des passages o je m'arrte histoire de retrouver la motivation et des fois elle revient aprs plusieurs semaines happy. Par contre tout ce qui concerne Duiker et Coltaine ainsi que Kalam et Violain j'aime beaucoup. Au dpart je m'ennuyais un peu avec Mappo et Icarium mais les choses deviennent intressante par la suite.
Ce cycle est dtaill et complexe, c'est oblig de le relire. S'il y a une chose qui ne me doit pas jusque l ce sont les combats, les moments de tensions sont bien crits.


" La peur vous dfend de voir ma lame nue ? " Cyrano de Bergerac

Hors ligne

 

#2855 22/07/2019 02:30:19

Sans-Visage d'Angmar
Apprenti
Lieu: Entre Darujhistan et Gondolin
Date d'inscription: 02/01/2019
Messages: 26

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Jai enfin termin Les Souvenirs de la Glaceko Je mexcuse davance, je ne vais pas russir faire court wink

La premire chose qui me frappe maintenant que jai achev ma lecture, cest lincroyable densit de ce tome ! Jai, en fait, presque limpression davoir lu plusieurs livres, le nombre de thmes, darcs narratifs (et leur ampleur) tant assez ahurissant.

Ds le prologue, on comprend quavec ce tome, Erikson semble vouloir lever une partie du voile reposant sur les zones dombres de son cycle, mais aussi sur son envergure dmesure. Les premiers chapitres des Jardins de la Lune couvraient une priode de 10 ans. Ici, cest 300 000 ans !

Cette envergure pourrait effrayer, pourtant, bien au contraire, tout le dbut des Souvenirs de la Glace va en partie se concentrer sur le fait dexpliciter les enjeux du rcit global

Spoiler:

avec lintroduction du Dieu Estropi et de ses machinations

et de son univers (les garennes, lascendance, les maisons Azath, cela principalement via Paran et Renarde Argente). mon sens, cest en ralit le tome le plus limpide depuis le dbut du cycle, et qui clarifie mme bien des points obscurs des 2 livres prcdents.
Dailleurs, un lger bmol ce niveau (qui ne concerne fort heureusement que de rares cas)  : le parti pris dErikson (de plonger le lecteur dans des scnes parfois uniquement comprhensibles rtrospectivement) montre parfois ses limites dans certaines de ces rvlations, ou plutt leurs mises en scne.
En effet, certaines des rvlations (du fait de leur complexit) se limitent parfois un simple dialogue dexposition pourquoi, comment entre 2 personnages

Spoiler:

En fait, ici, je pense tout particulirement lexplication de la chute de Fener, scne du deuxime tome particulirement difficile comprendre lors de la lecture de ce dernier (au minimum concernant les causes de cette chute), ici expliqu en un dialogue aussi touffu quexpditif dAnomander Rake.

Jai tendance prfrer quand ce type de rvlation est directement imbriqu dans rcit, de manire organique, dans laction. Ou alors quand Erikson parvient nous faire reconstituer le puzzle par nous-mme, sans quun dialogue explicite clairement quoi que ce soit. Cest heureusement le cas la majorit des fois.

Cest ensuite un rel plaisir de retrouver les Brleurs de Ponts et leurs antagonistes du premier tome, dsormais allis. Je suis en gnral bon client des histoires dennemis qui se retrouvent forcs faire alliance, du fait des circonstances, et celle-ci est particulirement bien mene.
Cette rencontre force entre les deux camps va donner lieu une succession de scnes mmorables (que ce soit par leur tension, la justesse des relations et interactions, voir lhumour de certaines situations), le tout admirablement bien servi par le casting quatre toile mis en place par Erikson (runir sous une tente Anomander Rake, Msangeais, Dujek, Caladan Rumin, Ben le Vif, Kallor, Kruppe, Renard argente, et bien dautres, cre ncessairement un cocktail dtonnant).

Surtout, cela va permettre Erikson de dployer une histoire aux multiples arcs et thmes, qui mont pour le plupart pris aux tripes un moment ou un autre.

Car, les Souvenirs de la Glace a t, me concernant, un tourbillon dmotion.

Cest toujours aussi dcomplex, donc on passe du rire lhorreur pure, de la posie et des considrations historico-philosophique (le pass et le point de vue darchologue de lauteur est, selon moi, une des grandes forces de la saga) aux scnes grivoises (les diverses "chevauche" dHetan, jusquaux plus improbables big_smile) ou directement sorties de la fantasy bad ass la plus rgressive et jouissive qui soit.

Et encore une fois, la densit et la richesse de livre sont saisissantes :

Il ny a quasiment aucun manichisme dans cette histoire ( lexception de quelques crevures ou fanatiques que lon va adorer dtester). Que ce soit du cts des bons ou de leurs opposants, Erikson construit constamment des personnages complexes. Les plus admirables ne sont pas exempt de dfauts, de parts dombres, ou dactes discutables (voir pire). Leurs antagonistes ont des mobiles qui demeurent gnralement comprhensibles, une histoire nous permettant de saisir leur personnalit et actions, ou bnficient au moins d'une scne qui nuance notre jugement.

Spoiler:

Par exemple, loraclodomin faisant preuve de piti envers Toc le Jeune et se remmorant ses jeunes annes.

Dailleurs, maintenant que la menace de la saga est enfin rvle, je dois dire que je la trouve vraiment brillante.

Spoiler:

Ce dieu estropi et enchan (difficile de ne pas comprendre quil dsire svader et se venger du monde), ainsi que le Domin du Pannion qui en est une manifestation, est thmatiquement passionnant.

Ce nest, ni plus ni moins, que la brutalit, le chaos et lhorreur de lexistence que nos hros doivent affronter :

Spoiler:

Regarde-moi, regarde ce personnage bris, en ruine. Ma maison refltera ce que tu as sous les yeux. prsent, jette un il sur le monde qui s'tend au-del, sur le cauchemar de douleur et d'chec qu'est le domaine mortel. Trs bientt, mes fidles se compteront par lgions entires.

ce niveau, les Tenescowris (larme de paysans fanatiques et affams du Pannion) en est sans doute limage la plus sidrante, offrant au livre ses moment les plus cauchemardesques et horriblement stupfiants (comment stopper une arme issue de la misre et de la famine).

Spoiler:

Et pourtant, mme eux ont droit un point de vue nuanc et une rdemption inattendu.

Jadore les ides dveloppes au sujet des dieux et de lascendance : o les croyances sont plus ou moins les mmes depuis laube des temps, voluant quelque peu ou ressurgissant au gr des tres (souvent des mortels devenant des mythes

Spoiler:

Traque et Grognard dans ce tome, avant eux lEmpereur et Danseur

qui prennent possession de leurs trnes, devenant des dieux (encore une fois, je pense que le point de vue de larchologue nest pas tranger la richesse de cette symbolique).

Le livre parat vouloir dresser le portrait sans concession de ce quil y a de pire, mais aussi de meilleur dans lexistence humaine (mme sil faut avouer que le premier aspect surnage quelque peu par rapport au second). Opposs aux horreurs du Pannion, nous avons droit de superbe rcit damiti et dhumanit

Spoiler:

Toc le Jeune et Outil, Msangeais et Anomander Rake

, dhistoire damour

Spoiler:

Msangeais et Korlat

et dactes les plus nobles.

Spoiler:

le don dItkovian.

Erikson excelle une nouvelle fois confrer un souffle pique ses scnes daction. La sige de Capustan me restera longtemps en mmoire. Jai rarement lu une bataille arrivant ce point me faire ressentir le sentiment dhorreur absolu, dapocalypse, du chaos de fureur et de sang dun champ de bataille. O mme les actes de courage sont empreints de barbarie.
Cela mamne dailleurs deux grosses russites du roman : Grognard (un personnage demble mythique mes yeux, qui personnifie toute lambivalence de la guerre

Spoiler:

je ne suis pas prt doublier les scnes de la tunique de lenfant mort devenant un tendard, ou de limmeuble transform en pile de cadavres, de bile et de sang

et les pes grises. Je ne pensais quErikson arriverait mintresser autant ce groupe de mercenaires. La palme revenant sans hsitation Itkovian, dont le portrait et le rcit sont mes yeux incroyablement beaux et touchants.

La bataille de Capustan aurait dailleurs pu tre le final du roman (on est bout de souffle lorsquelle sachve) et pourtant Erikson choisit de continuer, amenant son histoire dans des directions tonnantes. Certains pourront y voir un ventre mou, pour moi, cette partie et ce qui sy passe prend tout son sens rtrospectivement, une fois que lon a pris en pleine gueule luppercut des 100 dernires pages !

Car le final est dantesque, mais aussi et surtout dantesque motionnellement !

Spoiler:

Quel jeu de massacre, quelle douloureuse victoire Je ne suis pas encore remis de la disparition de Msangeais et de la quasi totalit des Brleurs de Ponts.

Et avec tout a, je nai mme pas russi voquer la mmorable apparition des terribles KChain Che Malle, Dame Envie et ses incroyables Segulehs, les amants perdus que sont Togg et Fanderay, le rcit de la naissance de Brleurs de Ponts

Spoiler:

faonns par le dsert du Raraku

, les Tlan Imass qui passent de la typique arme de morts vivants un peuple dont lhistoire est magnifiquement tragique

Spoiler:

les scnes du second rassemblement, puis du don dItkovian sont superbes

, de la mhybe (cette mre qui doit accepter de se laisser dvorer par son enfant, et qui trouve un parallle, une opposition thmatique tonnante avec lhistoire de la matriarche KChain Che Male, mre lamour abusif et destructeur (physiquement et psychologiquement)), le dilemme de Caladan Rumin, le portrait des Tiste Andii et de Rake qui gagne en profondeur (tres la recherche didaux illusoires afin de supporter leur existence sans fin), des dieux barghast ou de lincroyable combat de Gogues pour tre accept par les clans, et jen passe. Un livre norme tous les niveaux !

Pour le moment le livre ne me sort pas de la tte. Certains personnages sont entrs dans mon panthons personnel des personnages cultes de la pop culture, mme chose pour nombre de scnes marquantes.
Et cet pilogue dsenchant et mlancolique Brleurs de Ponts, premiers entrs, derniers sortis ! Et dire que ce nest que le troisime livre du cycle !

Dernire modification par Sans-Visage d'Angmar (22/07/2019 02:40:15)


Tout ce que j'ai retenu, c'est qu'elle prenait son bain dans du lait d'nesse. C'est marrant, l'Histoire. On devient reine, on rgne pendant trente ans, on fait des lois, on dclare des guerres aux gens, et le seul souvenir qu'on laisse, c'est qu'on sentait le yaourt et qu'on s'est fait mordre dans le...

Hors ligne

 

#2856 22/07/2019 04:41:39

Nirnaeth
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/09/2009
Messages: 545

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

En mme temps, on vous avait prvenus que vous alliez prendre une claque avec cette saga happy


If I must fall, I will rise each time a better man.

Hors ligne

 

#2857 22/07/2019 12:33:49

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34002
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

https://media.giphy.com/media/2uw3aiuSE90c9vGOfG/giphy.gif

Merci pour ce retour super dtaill !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2858 22/07/2019 13:04:21

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 2956

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Et surtout avec ce tome ! wink


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#2859 22/07/2019 21:06:56

Sans-Visage d'Angmar
Apprenti
Lieu: Entre Darujhistan et Gondolin
Date d'inscription: 02/01/2019
Messages: 26

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Nirnaeth a crit:

En mme temps, on vous avait prvenus que vous alliez prendre une claque avec cette saga happy

Ah mais moi a me va ! happy


Tout ce que j'ai retenu, c'est qu'elle prenait son bain dans du lait d'nesse. C'est marrant, l'Histoire. On devient reine, on rgne pendant trente ans, on fait des lois, on dclare des guerres aux gens, et le seul souvenir qu'on laisse, c'est qu'on sentait le yaourt et qu'on s'est fait mordre dans le...

Hors ligne

 

#2860 23/07/2019 10:44:16

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 460

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Superbe retour, qui n'est pas loin de rejoindre mon point de vue perso sur ce monument smile


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

Pied de page des forums