#2621 29/12/2018 15:27:39

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 454

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Je rponds ! rolleyes

Je ne vais pas m'tendre sur la question du changement de traducteur, si ce n'est en soulignant qu'Emmanuel et moi avons essay de dvelopper un style aussi proche que possible en termes de construction de phrase, choix de vocabulaire etc, chacun relisant le travail de l'autre. Disons que nous avons tout fait justement pour que ce changement se voie le moins possible.

Par contre l'poque o j'ai dcouvert les Portes de la Maison des Morts en VF (avec l'dition Calmann Lvy), j'ai trouv qu'il y avait une relle diffrence de style par rapport aux Jardins de la Lune. Je croyais que c'tait li l encore un changement de traducteur (Marie-Christine Gamberini pour le 1 et Minos Hubert pour le 2 dans l'dition CL), mais en fait cette diffrence se retrouve galement dans la VO, de faon flagrante.

Le style des Portes est parfois empes en VO, c'est incontestable. Pour en avoir discut avec Emmanuel, c'est un souci qui n'apparat pas vraiment avec les Jardins de la Lune (d'ailleurs j'ai aussi lu GOTM en VO et a ne m'a pas saut aux yeux). Mais les deux romans ont t crits de faon trs diffrente. Les Jardins a mis une dizaine d'annes se faire publier, Erikson ayant t amen remanier maintes fois son texte de sorte pouvoir sduire (ou ne pas rebuter) les diteurs. Les Portes, c'est tout l'inverse : il a d l'crire trs vite, d'un seul jet, ce d'autant qu'il avait commenc par rdiger d'abord Les Souvenirs de la Glace et qu'il a perdu son texte cause d'un plantage informatique (ou d'une disquette gare, je ne sais plus). Du coup, dmoralis, il s'est rabattu sur l'histoire des Portes, mais a a d encore ajouter une contrainte de temps. C'est peut-tre une explication, mais pour tre honnte a reste du domaine de l'hypothse.

Point trs important, ce style "alambiqu" (pour reprendre le terme employ par croutee) se retrouve de faon particulirement criante au tout dbut du livre, sur le prologue, le chapitre 1 et jusqu' la moiti du chapitre 2, soit jusqu' la page 70-80 environ. Aprs il y a un petit "dclic" qu' titre personnel je ne m'explique pas, mais ceux qui possdent l'ancienne VF de chez CL pourront sans doute faire le mme constat avec le texte de Minos Hubert (je l'ai fait pour ma part l'poque). J'avoue que a m'a bien embt quand j'ai rendu mon texte Leha, et j'ai signal d'emble ce "problme" l'diteur et la correctrice. Cependant nous avons retourn la question dans tous les sens, et part totalement trahir le texte d'origine et rcrire le dbut du roman, il n'tait pas possible de faire autrement. Tout a pour dire que certains trouveront peut-tre le dbut du livre bizarrement tourn, mais ce dfaut s'attnue sensiblement ds le milieu du chapitre 2.

Donc pour rpondre croutee, je te conseille vraiment de persvrer smile . Certes, Erikson n'a pas un style particulirement simple lire, en particulier dans ce tome 2, mais il s'amliore trs largement au fil des pages. En plus tu verras, l'histoire vaut vraiment le coup. L, tu n'es pas encore entr dans le vif du sujet whistling

Et je voudrais finir sur cette remarque : des quatre romans que j'aie eu traduire jusqu'ici, Les Portes de la Maison des Morts est celui qui m'a donn - et de trs loin - le plus de fil retordre. Deux raisons essentielles : un temps de travail beaucoup plus restreint (dlais tenir plus serrs), mais aussi un style - encore une fois - plus difficile transcrire avec fluidit. Erikson s'amliore clairement dans les romans suivants : c'est criant ds les Souvenirs de la Glace qui, pour le coup, possde une narration bien plus fluide, et l'auteur s'amliore encore avec le tome 4 (La Maison des Chanes) et surtout sur le 5 (Les Mares de Minuit). J'ai dj eu l'occasion de le dire, mais ce n5 est une merveille d'criture. Bref, Erikson s'amliore trs largement au fil des pages de ce tome 2, mais aussi lors des tomes suivants !


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2622 30/12/2018 09:37:52

croutee
Novice
Date d'inscription: 15/03/2011
Messages: 15

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Merci beaucoup pour ta rponse dtaille.

Du coup j'ai relu un peu ce sujet et quand je parlais de traduction je n'avais pas vraiment compris qu'il y avait eu un changement de traducteur strict entre les deux tomes mme si j'avais bien capt que vous tiez deux faire ce travail.  Donc je prcise que ce n'tait pas une attaque dguise ou une tentative de polmique mais une question sur un choix de traduction ou un changement de style de l'auteur.

En tout cas comme tu le dcris le style du dbut du livre m'a vraiment pes mme s'il y a aussi certainement d'autres facteurs plus personnels prendre en compte : fatigue, gamins en vacances... mais tu me confirme que mon impression n'est pas uniquement lie a. Il y a galement mes gouts personnels de lecteur qui me font aller vers les auteurs ayant un style plutt clair et direct et, sauf exceptions, je suis rarement sensible la complexit trop prononce.

Du coup je vais essayer de reprendre parce quencore une fois le premier tome m'a vraiment beaucoup plu. L'impression de plonger en apne dans un monde foisonnant tait trs agrable.

J'tais d'autant plus frustr aprs avoir lu plusieurs avis disant que la srie s'amliore avec le temps de ne pas russir rentrer dans le second tome.

Hors ligne

 

#2623 02/01/2019 14:27:12

Duda
Vala
Date d'inscription: 17/04/2009
Messages: 351

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Ca y est, j'ai fini le pav.

Globalement, j'ai bien aim. Il faut avouer que le style est trs bon. Les diverses descriptions des lieux visits, le rendu de l'atmosphre apocalyptique bien ressenti, les sentiments profonds des personnages magnifiquement prsents, le rythme est haletant, l'intrigue trs bien ficele...

Y'a du suspense, des retournements de situation, des personnages retors, du vice, de la haine, des drames, de la souffrance, bref, tous les ingrdients pour faire un excellent roman, bien noir, bien glauque, bien adulte et donc bien raliste, sont l. Et du coup, j'ai vraiment apprci.

Encore une fois, j'ai t impressionn par le style de l'auteur. La prose en jette, y'a pas dire. C'est pas du Jaworski, mais on en est pas loin quand mme. Les envoles philosophiques de Duiker sont un rgal (et on ressent parfaitement l'influence Moorcockienne sur Erikson dans le sens o il aborde certains thmes philosophiques tels que la mort, le passage du temps, l'influence de l'homme sur l'volution de l'histoire - sans pour autant tomber dans la lourdeur si caractristique luvre de Moorcock). De mme, on ressent trs bien l'influence de Cook sur la description de la retraite de la Chaine des Chiens. Le ct sale, animal, cruel et primaire d'une retraite d'une arme suivie de milliers de rfugis est tellement raliste. Splendide.

D'ailleurs, le livre n'aurait pu prsenter que a. Coltraine et son exploit. C'est grandiose et a finit en apothose. Si hroque, si brutal, si cruel et donc si... vrai. C'est un des meilleurs moments de fantasy que j'ai passs. Tout simplement sublime.

Nanmoins, car vous vous doutez bien qu'il y a plusieurs nanmoins, beaucoup de choses m'ont rebut. C'est trs dommage.

En lisant les PdlMdM, je me suis rendu compte que je n'apprciais pas vraiment la High Fantasy. Et a en est, incontestablement.
Trop de magie, trop de dieux, trop d'objets magiques, trop de mystres, trop de cratures magiques et mystrieuses et trop... de deus ex machina.

Je suis dsol, mais tout comme le premier tombe, celui-ci est rempli d'heureux hasards, trop heureux hasards. Pas besoin de les lister, tout le monde voit bien de quoi je parle. A chaque fois qu'un des hros principaux doit y passer, y'a toujours une apparition circonstancie, un objet magique, un dmon ou carrment un dieu, qui viennent la rescousse. Et mme quand le hros meurt, ben, en fait non, il meurt pas...

C'est trop pour moi. L-dessus, je prfre la cruaut de la prose de G.R.R.Martin. L'mec il est mort, bah il est mort quoi. Tant pis pour sa gueule, et mme si c'est le hros du bouquin. Y'a pas de situations ubuesques o j'gars il crve mais pas vraiment, ou alors il pisse le sang de partout (hein Kalam ?) mais il s'en sort miraculeusement.

A cela s'ajoutent quelques passages juste incomprhensibles, pour ma part. On aurait dit que certains passages, trs courts la plupart du temps, ont t ajouts sans queue ni tte, sans une once de logique. Ou alors elles font partie d'un tout et auront des rpercussions dans cinq ou six tomes et on se dira "ah oui, c'tait donc pour a !". Mais pour l'instant, ces passages font vraiment ficelle. Par exemple (et l, dsol, je vais spoil un peu donc balises) :

Spoiler:

- le passage what the fuck avec les T'lann Imass sur le bteau dans la garenne. C'est quoi ce truc ? Ca a servi quoi ? Rien compris de ce passage.
- la tentative d'assassinat, par les mages wickiens, du dieu Semk emprisonn dans un iceberg. A quoi sert ce passage ?
- la dcouverte des doigts d'os gants par Hboric, Felisine et l'autre dont j'ai oubli le nom. C'tait pourquoi faire ?
- tous les passages avec Icarum et Mappo dans les souterrains du temple lorsqu'ils cherchent un balai. Ok, c'est drle, mais sinon, a sert quoi ? Juste faire rigoler un peu o y'a quelque chose derrire ?
- tout le ct de la lutte des D'ivers et des Solpiris et l'histoire des mains l. J'ai rien compris de ce qu'il s'agissait. Ils cherchent quoi les changeformes ? Et puis pourquoi ils se bagarrent ?

Enfin, y'a certainement des explications, mais j'ai trouv a trs mal prsent et du coup, je suis totalement pass ct.

Par ailleurs, d'autres passages m'ont surpris, car arrivent trs, trop, vite. Parfois je lisais, et je me disais "quoi ? comment a se fait ? Rien pig".

Par exemple (nouveau spoil) :

Spoiler:

- quel moment Hboric devient aveugle ??? Je lis, je lis, et tout coup, on me dit, qu'il ne voit plus. Ah bon ? Fuck, j'suis pass ct. Il aurait du gueuler, hurler de rage, pleurer, d'avoir perdu la vue. Et l que dalle.
- de mme, toujours Hboric, comment a se fait qu'il a des mains magiques ??? Aucune explication, rien. Tout coup, on nous dit qu'il a des mains magiques, voil. All, on prend a pour argent comptant et on avance...
- d'ailleurs, tout l'axe avec Felisine est comme a. On y comprend rien du tout. On sait pas o elle va, on sait pas pourquoi elle y va, mais comme par hasard, elle finit par arriver au seul endroit scnaristiquement intressant. Ca n'a ni queue ni tte son axe. J'veux dire, elle aurait pu aller n'importe o, d'ailleurs o irait une gamine arriviste avec ses "qualits" ? Certainement pas au milieu d'un dsert pour devenir une desse...
- l'histoire de la garenne avec le Silanda (le bteau) est aussi trs droutant. Les mecs sont sur la mer, puis ils arrivent dans une espce de dimension avec (encore un heureux hasard) un bateau qui les y attend gentiment, puis y'a un dragon qui arrive, puis il les crame (pourquoi ?), mais en fait ils sont pas morts... Rien pig. Dsol.
- le jaghut qui intervient sur les rves du caporal Liste. Hein ? Quoi ? Depuis quand ? A quel moment Liste devient un devin ?Et surtout pourquoi faire ???
- Duiker en son "oeil mental" qui lui permet de voir de trs lointaines distances. De quoi ???

Voil. Y'en a certainement d'autres. Je n'ai pas tout en tte. Et tout a s'ajoutent les innombrables arrives opportunes de personnages (toujours plus balzes les uns que les autres), armes, compagnies mercenaires (celle-l, j'avoue, avec les carrosses sortis de nulle part, c'tait le pompon) dmons, dieux ou utilisations d'objets magiques, qui permettent aux hros de toujours s'en sortir au bon moment ou de vaincre mme la mort. C'est assez drangeant. Je comprends que c'est le genre High Fantasy qui veut a, mais je trouve a pour le coup too much. wink

Ah et j'oubliais : Plus de mille pages du roman ET JE NE COMPRENDS TOUJOURS PAS CE QU'EST UNE PUT**N DE GARENNE !!! big_smile

Dernire modification par Duda (02/01/2019 14:37:21)


Il n'existe aucun problme qui ne puisse tre rgl coups d'masse dans la gueule !

Hors ligne

 

#2624 02/01/2019 15:08:55

Commodore
Apprenti
Date d'inscription: 19/04/2014
Messages: 27

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Cest amusant. Ce que tu reproches au tome 2, cest ce que je reprochais au tome 1. Trop de magie, trop de dieux, trop de tout et puis, en fait, je my suis fait, et il me semblait justement que le tome 2 rendait plus logique ce monde si trange. LAscendance est, dans cet univers, relativement accessible. Du coup, a explique pas mal de choses.

Ce que cherchent les Solipris et les Divers, cest justement la porte vers une Garenne qui leur offrira lAscendance, cest--dire la divinisation et le pouvoir sur tous ceux de leur genre. Il est vrai quil nest pas du tout expliqu pourquoi cette porte sest ouverte. Cette porte se trouve dans les sous-sols du temple o sont alls Icarium et Mappo. Mais il se trouve que le prtre de lOmbre a cr un leurre pour tromper les Divers et les Solipris, afin de les attirer dans une autre dimension, celle de lAzath, pour les piger et les loigner de lAscendance. Ce qui semble fonctionner merveille.
Rien nest expliqu sur louverture de cette fameuse porte, mais comme elle se trouve dans le temple de lOmbre, on peut prsumer quil sagit dune magouille dOmbretrne. On le saura peut-tre plus tard.

En ce qui concerne Hboric, le mystre reste entier, part que son dieu semble avoir eu un plan le concernant.

Quant Flisine, la Desse du Tourbillon veut lutiliser son profit pour sa revanche contre lEmpire. Cest assez clair, cest opportuniste, et peut-tre quune autre femme aurait pu prendre cette place, mme si on peut se demander si Flisine na pas t opportunment guide au bon endroit. a reste dterminer. Cela dit, elle navait pas tant le choix que a. Elle ne fait que suivre le mouvement, elle ne le guide pas. Cest le plan pour librer Hboric qui la conduite cette situation.

Le passage avec le bateau perdu au milieu dune Garenne ma aussi paru trs, trs trange. Aucune ide de ce que le dragon venait faire l, ni ce mage en plein dlire. Mais jai fini par trouver du charme toutes ces trangets. Jespre quon en saura plus avec la suite.

Hors ligne

 

#2625 02/01/2019 22:53:31

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 454

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Duda a crit:

A chaque fois qu'un des hros principaux doit y passer, y'a toujours une apparition circonstancie, un objet magique, un dmon ou carrment un dieu, qui viennent la rescousse. Et mme quand le hros meurt, ben, en fait non, il meurt pas...

Autant je peux comprendre que la mort Eriksonnienne puisse paratre moins brutale et quelque part moins fascinante que la mort Martinienne (car mythologique, d'inspiration grco-romaine, donc ouverte le cas chant une certaine "relativit"), autant j'avoue que j'ai du mal appliquer cette remarque aux Portes de la Maison des Morts. D'ailleurs je n'arrive pas trouver d'exemples d'un hros qui meurt et qui en fait ne meurt pas vraiment. Si Erikson laisse entendre la fin du roman que certains personnages pourraient revenir... (attention trs gros spoilers LPDLMDM)

Spoiler:

Duiker avec la fiole et les deux bhok'arala, Coltaine avec l'pilogue et la nue de corbeaux

rien ce stade ne peut permettre d'affirmer qu'ils vont bel et bien revenir. Et s'il y a bien quelque chose retenir dans ce cycle, c'est qu'autant on peut rester attentif ce genre de petits dtails, autant il ne faut pas s'attendre des facilits scnaristiques visant " faire revenir les morts dans le monde des vivants". Je ne dis pas que a n'arrive jamais, il y a quelques cas dans le cycle o des hros reviennent. Mais a reste l'exception, et c'est un retour qui, en gnral, s'avre complexe, tortueux et qui ne laisse pas indemnes les protagonistes. Je ne veux surtout pas spoiler la suite, mais ne vous attendez pas des comebacks tirs par les cheveux et tombs de nulle part. Dans l'immense majorit des cas, la mort chez Erikson s'avre tout aussi dfinitive et brutale que chez Martin, voire encore davantage. Car dans la suite du cycle, vous allez fatalement vous attacher des hros - peut-tre que a ne vous est pas encore arriv ce stade, mais l'auteur va trs trs vite rgler ce problme -, et certaines fins vont vous arracher des larmes, j'aime autant vous le dire.

Pour en revenir aux Portes... (encore de trs gros spoilers LPDLMDM)

Spoiler:

Je peux te garantir que les protagonistes de la Chaine des Chiens, Accalmie, Liste, Bult, Sormo E'nath and so on, sont bel et bien morts. Quant Coltaine, supposer qu'il ressuscite effectivement, tu imagines bien que le temps qu'il redevienne adulte, il ne pourra jouer aucun rle dans le Livres des Martyrs. Enfin pour Duiker... tu verras bien, mais tu risques d'tre surpris.

Pour les deus ex machina... il y en a un certain nombre dans le cycle, c'est indniable. Mais tout l'intrt du Livre des Martyrs est que nombre d'entre eux sont explicables a posteriori. Ca rend le procd plus acceptable mon sens, mme si je conois que la rsolution d'un arc par un vnement a priori sorti "de nulle part" puisse agacer. Le truc, c'est que je n'en vois pas vraiment dans ce tome-ci, je ne sais pas quoi tu fais rfrence d'ailleurs...

Spoiler:

- Pour l'arc de Violain, le coquillage tanno (introduit dans le chapitre 2, quand mme) se posait d'emble comme un sacr fusil de Tchekov, non ? Difficile de reprocher Erikson d'en faire usage dans une situation dsespre.
- Pareil pour Mastard, le bhok'aral - dmon, l'lment scnaristique est introduit assez tt dans le roman et rgulirement rappel, donc...
- Apt qui sauve Lostara Yil dans l'escarmouche entre Wickiens et soldats de l'apocalypse... la dmone se trouve au bon endroit au bon moment dans sa course poursuite pour rattraper Kalam, Panek s'est quand mme fait torturer par la rbellion, c'est trange de la voir l mais pourquoi pas ? Quant au combat final contre le dmon imprial de Perle, j'avoue que cette scne m'a bien fait rire happy
- Pour "les aventures de Flisine", Commodore en a bien justifi les tenants et aboutissants. Flisine est le jouet de Dryjhna, et le fait qu'elle ait t choisie par la desse n'est pas du tout le fruit du hasard. Il faudra que tu lises La Maison des Chanes pour tout comprendre ce pan de l'intrigue.
- Pour Kalam, outre le fait que ce soit un mga assassin badass de premire, j'ai certes ressenti un certain danger dans l'pilogue de Malaz, mais je n'ai jamais eu le moindre doute sur le fait qu'il allait s'en sortir. Que Minala surgisse au moment opportun... bah on le sentait venir plusieurs pages l'avance, on savait qu'elle l'avait suivi, on l'a vue plonger cheval dans le port... voil, quoi. Et puis il saigne beaucoup, mais il connat des techniques d'assassin pour ralentir l'coulement. Moi a ne m'a pas choqu plus que a.

Pour les passages "WTF" :

Spoiler:

- Les T'lan Imass sur la Silanda : relis bien ce passage, mine de rien il est important. Les T'lan Imass traquent des rengats, ils ne sont pas l par hasard. Toutes les cls te seront dvoiles dans La Maison des Chanes. Pareil, les ttes de Tiste Andii vivantes, les ennemis tus dans la cabine du capitaine, tu auras les cls plus tard. Et retiens bien les noms dans l'tat major de Sha'ik, tu les verras sous un tout autre angle dans le tome 4.
- Le dragon non-mort... ou plutt "la dragonne", h h happy. C'est un "indice" que je me suis permis de glisser dans la VF (le genre du dragon n'est pas donn en anglais). Elle est prsente dans la liste des personnages la fin du bouquin. Cherchez, vous trouverez. Sachez que c'est un personnage TRS important du Livre des Martyrs et que ce n'est pas la dernire fois que vous le (la) rencontrerez... Je n'en dis pas plus.
- La tentative d'assassinat du dieu semk, a sert normment : le dieu cause des ravages dans les rangs wickiens, il dcime les soldats, il tait indispensable de le dtruire. Premire tentative sur le terrain (l'opration commando nocturne via le tunnel), et une fois la vraie menace repre, ils vont l'assiger directement dans sa garenne, c'est--dire dans son lieu de rsidence. Logique et comprhensible, pour ma part.
- Hboric... hum, c'est l'arc le plus fumeux du cycle mon sens donc l je ne te donne pas vraiment tort. Mais le doigt gant de jade... disons que tu reverras des monuments semblables l'avenir. Pour sa ccit... aprs avoir chapp la tempte de sable, il est frapp par une forte fivre qui le fait plus ou moins dlirer, et en effet la suite de cette fivre on se rend compte qu'il est aveugle. C'est bizarre, j'en conviens. Pour ses mains fantmes, a fait suite son contact avec le doigt de jade mais aussi la chute de Fener. C'est li au chtiment des mains tranches dans le culte de Fener, celui-ci te sera expliqu plus en dtail dans les Souvenirs de la Glace. L, la chute de Fener lui "rend" ses mains, en embarquant au passage une parcelle du pouvoir du doigt de jade. Bon OK c'est trs tir par les cheveux smile. Tout ce qui tourne autour d'Hboric est assez "sotrique" je trouve happy
- Les D'ivers et les Solipris, Commodore a bien rsum les enjeux de la Voie des Mains. Ils veulent chacun devenir ascendant et par l mme commander tous les autres changeurs de forme. Leur folie animale les pousse tous vouloir s'emparer de ce pouvoir, et au final il ne peut y en avoir qu'un, d'o les combats incessants qu'ils se livrent...
- Icarium et Mappo / l'histoire du balai, c'est cens t'aiguiller sur la vraie identit de Serviteur (avec le bateau etc) tout en mnageant en effet un petit apart comique.
- Liste et le Jaghut... mouais, bon, un ct mythologique avec un tre "suprieur" qui visite un simple mortel et l'avertit en songes d'vnements tragiques, passs ou venir. Pas trs "logique", juste "merveilleux"...
- Enfin l'oeil mental de Duiker est prendre au figur. C'est une image qu'Erikson utilise assez souvent par la suite (avec Itkovian dans les Souvenirs de la Glace notamment), un personnage "voit" certains lieux dans son esprit, dans le sens o il se les remmore, les faisant ainsi visualiser au lecteur

Voil ! Quant aux garennes, attends de lire plus de romans du cycle, ils te paratront de plus en plus familiers au fil du temps. Sinon, leur "fonctionnement" est assez bien expliqu dans les Mares de Minuit (tome 5) smile


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2626 03/01/2019 08:56:57

Nakor
Istar
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 150

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Merci beaucoup et pour les questions et pour les rponses, vous touchez les points sensibles/flous et c'est trs clairant ! Vivement la lecture du tome III ! Bon courage au traducteur pour la relecture du tome 4 !

Hors ligne

 

#2627 03/01/2019 09:50:52

Duda
Vala
Date d'inscription: 17/04/2009
Messages: 351

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Grand Merci Garlan pour ces quelques prcisions.

Il n'en demeure pas moins que ces points restent trs fous, notamment premire lecture wink

D'autres points demeurent toutefois toujours aussi "artificiels" mes yeux, mme avec les explications :

Spoiler:

- la fameuse conque oui. C'est notamment a que je faisais allusion. L'objet magique fait vraiment "ficelle scnaristique" du genre srie B. Tiens, une "holy grenade" utilise par inadvertance au moment le plus opportun pour les hros, et d'ailleurs reue de manire tout aussi impromptue de la part d'un inconnu qui vous donne un objet de malade mental parce qu'il "sait" que vous en aurez besoin... Trop balze le voyageur tano.

- les T'lan Imass sur le Silanda, ouais, toujours pas compris. C'est certainement super important, mais a vient comme un cheveu sur la soupe. Les mecs sont dans la mouise, et tout coup, sans crier gare, des super-hros mythiques dbarquent d'on ne sait o, ils te donnent une pe de magie de folie (tiens, toi l, t'aurais pas besoin d'une pe ? Je te la donne, parce que t'as l'air cool !) puis y'en a un qui se sacrifie (pourquoi ???) puis ils se barrent... Ouaip... J'prendrai bien des frites moi...

- pour les hros qui meurent mais pas vraiment, y'en a quand mme un sacr paquet entre le Tome 1 et celui-l. Dj Coltraine, a aurait t tellement plus classe sans ce passage avec les corbeaux et avec la veuve la fin. J'veux dire a aurait t tellement plus raliste, plus adulte, plus sombre, plus dramatique, qu'il meurt comme un chien, aprs avoir sauv tout le monde.

- Pareil pour Duiker. Ca aurait eu tellement d'la gueule s'il avait t juste martyris et avait crev la fin, sans cette histoire de fiole trop magique la con... et les deux serviteurs dbiles qui viennent aprs chercher sa dpouille... On imagine bien qu'il finira comme Ascendant (tiens, un autre...) ou un truc du genre. Suuuper...

- Je rajoute Kalam, le mec trop balze qui arrive stopper ses saignements, parce que tu vois, c'est un putain d'assassin badass qui sait ralentir son rythme cardiaque en plein combat, en faisant des galipettes et des tractions... Ca fait pas srieux... Mme dans un monde fantastique, j'aime, pour ma part, qu'il y ait du ralisme, au moins pour les humains. Un humain qui s'prend un coup d'couteau dans le dos, puis un dans la poitrine, puis cinq autres un peu partout ailleurs, bah, il peut tre un putain d'assassin de malade, il s'affale sur les pavs et se vide de son sang, st'ou.

- les D'ivers et les Solipris, j'avais saisi l'histoire de lascendance. Non, ce qui m'a drang c'est qu'on ne comprend pas pourquoi a les concerne eux et seulement eux. J'veux dire, comment ils sont au courant que, tout coup, ils peuvent devenir ascendants ? C'est quoi, y'a tout coup une "Maison" qui leur annonce "venez me trouver, le premier arriv aura du gteau !" Mis part cette histoire de signes de main, y'a quoi qui fait que, tout coup, c'est le rush ? Et pourquoi juste maintenant ? Et pourquoi que les changeforme et par les autres cratures ? C'est tout a que j'aurais aim voir plus dtaill.

D'ailleurs, j'ai vraiment pas compris que la vraie porte tait dans le temple. Mais vraiment pas.

- Pour Felisine, c'est pareil. Si elle se fait manipuler par un dieu, bah, c'est pas clair. C'est pas visible. Encore une fois, elle aurait pu se barrer n'importe o ailleurs, mais non, elle suit d'abord Baudin et Hboric, puis le mage et Hboric, et rien, dans son comportement ne dmontre qu' un quelconque moment elle se dit qu'elle est manipule. Elle devrait se poser des questions, se dire qu'une jeune fille de sa trempe aurait mieux fait de trouver une planque dans n'importe quelle cit du continent, n'importe o plutt que de se balader dans un dsert meurtrier...

- enfin, ne me dites pas que l'arriv opportune (trop opportune) de la compagnie mercenaire en carrosses, juste au meilleur moment, a fait pas ficelle scnaristique. Mme si c'est expliqu dans 5 tomes, a fait quand mme artificiel, non ?

Voil. Encore une fois, j'ai ador le bouquin. Mais y'a des points qui continuent le chagriner.
Vivement les tomes suivants pour avoir des claircissements (et donc le tombe 5 que j'attends d'ores et dj comme le messie) smile


Il n'existe aucun problme qui ne puisse tre rgl coups d'masse dans la gueule !

Hors ligne

 

#2628 03/01/2019 11:52:47

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 454

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Pour te rpondre, Duda :

Spoiler:

- Le Voyageur de l'me tanno est un chamane qui est de ce fait au courant de la Voie des Mains. Quand Violain lui dit qu'il va dans Raraku, il sait qu'il va au devant de trs gros problmes. Et comme Violain a sauv sa petite fille, il lui offre un "cadeau" en retour en prvision de ces pripties. Et Kimloc n'est pas non plus n'importe qui, c'est l'un des fers de lance de l'ancien ordre l'poque ou Sept-Cits tait gouvern par les Falad'hs. C'est un personnage trs puissant. Il est cens avoir pri lors de la conqute malazenne et reprsente une menace pour les conqurants. Tout a est bien expliqu mon sens dans le bouquin. Le fait qu'il ait en sa possession de puissants artfacts ne me semble pas tarabiscot. Et encore une fois, le coquillage, on le voit ds le chapitre 2 : on ne charge pas un fusil de Tchekov sans le dcharger ensuite !

- Pour les T'lan Imass, plusieurs choses. D'une, la garenne inonde dans laquelle ils se trouvent - on apprend dans le chapitre qu'il s'agit de Kurald Emurhlan, retenir ! - est assaillie par une "infection" qui menace l'quilibre du domaine en question ainsi que, par extension, celui de toutes les autres garennes. Ce n'est pas prcis, mais il me semble que la souillure est d'ordre chaotique d'aprs sa description, cf un phnomne similaire que l'on retrouve dans Les Souvenirs de la Glace (sachant par ailleurs que les deux tomes se droulent quasi en simultan et que le Chaos pose de gros soucis dans le tome 3). Bref, une me doit sceller la brche, c'est un "postulat" de la magie malazenne, c'est comme a et ce n'est pas un deus ex machina : tu retrouveras des cas similaires dans la suite du cycle. Pourquoi un T'lan Imass s'y colle-t-il ? Parce que c'est un peuple fanatique qui cherche exterminer les Jaghuts, et que pour ce faire ils ont besoin des pouvoirs de leur garenne eux, Tellann. Ils voient cette souillure comme une menace pour leur garenne et ils dcident d'y remdier. Ce peuple de morts-vivants n'attache pas une grande importance la vie en gnral (euphmisme, cf livre suivant), d'o le fait que Legana Breed accepte si facilement de se "porter volontaire". Sauf que si tu suis bien la scne, en fait ce n'est pas son me qui a t utilise pour sceller la brche, mais celle de la tte de Tiste Andii tranche qu'il a emporte avec lui. Donc Legana Breed, attends-toi le revoir. Enfin l'pe qu'il donne Ouragan n'a pas de pouvoir particulier, c'est une pe en silex standard, grosse, meurtrire pour qui sait la manier, mais c'est tout : elle n'est pas "magique".

- Beaucoup de morts qui ne meurent pas... ben part Coltaine et Duiker, et encore une fois tu ne sais pas s'ils meurent vraiment ou pas, je ne vois personne. Au fait, Kulp est bel et bien mort, aussi happy. Aprs, comment dire... dans le Trne de Fer, tu as aussi Cathelyn Stark qui meurt et qui revient en Lady Stoneheart. Voil, je ne veux pas en dire plus, mais les rares hros morts qui vont revenir ne vont pas revenir indemnes... Pour Kalam, chacun ses gots, clairement happy

- La Voie des Mains : une ancienne prophtie annonce qu'une porte doit s'ouvrir, qui offrira l'Ascendance un changeur de formes. Et l'heure est venue. Kimloc a repr la porte, des traces de mains dans la ville d'Hissar mettent en garde les voyageurs de se rendre dans Raraku. Les Solipris et les D'ivers - en tous cas ceux victimes de la maldiction du Premier Empire - attendent depuis des sicles de pouvoir l'accomplir, chacun cherchant dominer ses semblables. Ds que des signes laissent supposer que la prophtie est en train de s'accomplir, ils se mettent tous en route la recherche de la fameuse porte. Pourquoi pile quand la rbellion clate ? A priori c'est totalement fortuit. Manque de bol pour Ombretrne et Cotillon, la porte s'ouvre pile dans leur temple (c'est bien dit dans le livre, si si), d'o le fait que Pust fait tout son possible pour crer une fausse Voie des Mains qui dirige les D'ivers et Solipris vers une autre porte, celle de Tremorlor... Voil, c'est "bizarre", mais bon.

- Flisine... que veux-tu qu'elle fasse ? Elle est prisonnire dans un puits de mine paum en plein milieu d'un dsert, elle est faible et totalement vulnrable. Sa seule faon de survivre, c'est de suivre les autres, Hboric, Baudin, puis les Malazens, Kulp etc. Et non, elle ne peut pas "se barrer n'importe o ailleurs", toute autre voie la conduirait une mort assure ! Une fois lance, elle ne fait que suivre le seul chemin qui s'offre elle : le dsert d'Otataral, la garenne immerge, Raraku... elle n'a pas d'alternative.

- Quant la Guilde de Trygalle et ses carrosses "transdim'", h h, a pourrait tre une artifice scnaristique (un "deus ex machina") si le truc sortait de nulle part et qu'on n'en entendait plus parler ensuite. Sauf qu'on en entendra largement parler ensuite ! C'est un acteur majeur du monde malazen, assez truculent par ailleurs (cf Toll The Hounds). J'adore cette organisation, elle apporte une vraie folie dans l'histoire.


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2629 03/01/2019 15:04:27

Sans-Visage d'Angmar
Apprenti
Lieu: Entre Darujhistan et Gondolin
Date d'inscription: 02/01/2019
Messages: 23

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Eh bien pour moi cest bien simple, les deux premiers tomes du Livre des Martyrs font non seulement partie de mes meilleures lectures de 2018, mais galement des meilleurs livres de high fantasy que jai pu lire ! Cest peu dire que jai pris une claque magistrale double dun plaisir de lecture constant.

Et pourtant, jy suis all avec un certain scepticisme. Je me mfiais de la hype, craignais dtre du force den avoir entendu parler, etc.

Cependant, jai trs trs vite tait cueilli par Les Jardins de la Lune (larrive de Cotillon, Ombretrne et des Molosses mavait beaucoup plu et le sige de Ple a fini de me rallier la cause :

Spoiler:

limage de ce nuage de corbeaux slevant de Sang de Lune me restera longtemps en tte).

Pour le coup, jadore ces livres qui prennent le parti de ne rien expliquer au dpart, et qui nous laissent assembler les pices du puzzle au fur et mesure de lintrigue. La faon de faire dErikson ma en fait rappeler deux space opera que jadore : Dune et Hyprion.

Je trouve que cest un parti pris hyper ludique. Le livre nous oblige tre un lecteur actif, dtre attentif et dessayer de comprendre cet univers par nous mme, de faire les liens et donc de participer sa construction, ce qui le rend encore plus tangible (et quel univers !)
Personnellement, jadore avoir un livre qui va moccuper lesprit mme une fois referm. Dont les nigmes vont me triturer. Qui me permet de ressentir ces moments de pure satisfaction lorsquune intuition concernant lunivers ou un vnement se trouve confirme. Ou quand une phrase nous fait soudainement comprendre un passage obscur lu quelques centaines de pages auparavant, et que lon sempresse daller le reparcourir pour corroborer cette nouvelle comprhension.

Dautant plus, qu mon sens, ce type dcriture nous permet de vivre une relle exprience, relation avec le livre. Cela devient un voyage fait de souvenirs car lon a explor le livre et son monde au fur et mesure, sans avoir toutes les cls ds le dpart.

Je comprends tout fait que a ne plaise pas tout le monde mais, mon sens, quand cest bien fait et que lon y est rceptif, cela enrichi lexprience de lecture de bien des faons.

Enfin, jai visiblement de la chance car je nai absolument pas ce problme de manque dempathie envers les personnages. Jai trs rapidement tait pris aux tripes par bon nombre dentre eux ( jaime tout particulirement les Brleurs de Pont et Loquevoile pour les Jardins de la Lune).


Concernant plus spcifiquement Les Portes de la Maison des Morts, jai trouv le livre sublime. Il a russi susciter bon nombre dimages, dmotions et rflexions qui me resteront longtemps en mmoire. Et cest un livre que je suis certain de relire (tout comme les Jardins, dailleurs), tout en voyant dj les plaisirs supplmentaires quune relecture apportera.

Tout larc Coltaine/Duiker/Chane des chiens est vraiment incroyable. Le talent de conteur dErikson sur ces chapitres ma clairement impressionn. Il arrive nous faire ressentir la folie, lhorreur et le chaos du champ de bataille et de cette interminable fuite, comme si nous tions au coude coude avec ses protagonistes. Cest beau et terrible la fois. Dautant plus que lon assiste la destruction mentale des personnages au fur et mesure de leur avance.

Spoiler:

Le personnage de Duiker est vraiment trs touchant, dans la manire dont il parat progressivement perdre la raison, seule manire de survivre aux horreurs dont il est le tmoin. Cest dailleurs une trs bonne ide de ne raconter aucun chapitre via Coltaine, mais de montrer uniquement ce dernier au travers du regard de Duiker.

Le reste du livre ne dmrite pas pour autant. Lamiti tragique de Mappo et Icarium offre de trs beaux moments (et jai hte de lire son volution).
Le chemin de croix de Flisine est en dfinitive assez surprenant, tout comme lcriture de ce personnage et de ses compagnons. Je trouve vraiment quErikson arrive dpeindre des personnages trs intressants, toujours en multiples nuances, bourrs de contradictions qui les rendent trs humains et toujours plus complexes quils ne le semblent (Baudin est un bel exemple de a,

Spoiler:

entre sa prsentation en brute qui dcapite une vieille femme son dernier change avec Flisine).

Et Kalam et Violain, que javais dj ador dans le tome prcdent, sont toujours aussi bons. Tout particulirement Violain qui gagne pas mal en profondeur.

Et, non content davoir une histoire et des personnages captivants, le livre parvient en plus susciter des rflexions passionnantes que ce soit sur les civilisations, la place et limpact des individus en leur sein, linsignifiance des hommes face limmensit du temps, leur propension la cruaut, la complexit de lhistoire oppose la vision caricaturale et simpliste que nous pouvons en avoir

Spoiler:

la confrontation de Kalam avec limpratrice est ce niveau exemplaire

, la faon dont un homme peut devenir mythe et infuser son peuple

Spoiler:

du moins cest ma lecture des corbeaux transportant les mes des wickiens

, etc, et cela en utilisant souvent les artifices de la fantasy comme mtaphore, plutt quen nonant platement les choses.

Pour le moment, je trouve que ce cycle russit parfaitement croiser une dark fantasy plus crue et raliste (mme si je naime pas ce mot) avec une fantasy compltement dcomplexe en terme de merveilleux, de magie, de situations et personnages bigger than life (ces chapitres bord de la Silanda qui mont furieusement fait pens aux passages hallucins des romans dElric, par exemple). Ce qui rend le tout souvent surprenant et rafraichissant.

Allez, pour tout de mme dire que, bien entendu, tout nest pas parfait, il y a bien une ou deux ficelles ou Deus Ex (peu importe comment on veut les dsigner) qui peuvent paratre un poil faciles. Mais finalement peu drangeantes.

Spoiler:

Lvasion du Silanda de la garenne Tiste Edur est pour le coup vraiment difficile comprendre et me parat un peu tire par les cheveux (du moins si jai bien compris : Kulp fait un trou dans sa garenne afin de trouver un solipris qui voyage vers sept-cit, via cette garenne puis dautres, afin que la bateau soit aspir dans son sillage. Cest a ?).

Cela reste une lecture relativement exigeante et, surtout, qui ne fait aucun effort pour rattraper le lecteur qui aurait du mal.
Enfin, Apsalar et Crokus, bien qutant prsents, paraissent curieusement absents et effacs dans ce tome. On oublie parfois quils sont l. Cest dautant plus dommage que jaime vraiment beaucoup Apsalar/Mes Regrets. Cest vraiment le dfaut majeur de ce tome, pour moi (les autres mentionns tant surtout des points de dtails limportance relative),.

Dsol, je pars un peu dans tous les sens (et dsol pour le pav happy), je trouve quil est toujours difficile de parler dun livre quon a autant aim. Mais me voil donc fan boy dErikson (avec toute la retenue qui va avec big_smile), ce que je navais absolument pas vu venir !
Ma seule inquitude concerne dsormais la suite, car il FAUT que les 10 tomes sortent en France !! big_smile

Un dernier mot concernant la traduction. Je souhaite fliciter les traducteurs car japprcie vraiment le travail qui a t fait sur les noms propres. Il est particulirement apprciable den avoir des versions franaises (je trouve par exemple que Loquevoile et Mes Regrets sont de superbes ides de traductions). Cela participe donner une saveur particulire aux livres. Et on sent que cela a t fait avec passion et rflexion !

Dernire modification par Sans-Visage d'Angmar (03/01/2019 15:11:49)


Tout ce que j'ai retenu, c'est qu'elle prenait son bain dans du lait d'nesse. C'est marrant, l'Histoire. On devient reine, on rgne pendant trente ans, on fait des lois, on dclare des guerres aux gens, et le seul souvenir qu'on laisse, c'est qu'on sentait le yaourt et qu'on s'est fait mordre dans le...

En ligne

 

#2630 04/01/2019 01:38:15

Nirnaeth
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/09/2009
Messages: 535

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Duda, sans rentrer dans le dtail c'est un livre qui demande au lecteur d'tre patient et qui apporte les rponses au compte goutte. Si tu prfres avoir des histoires bien ficeles avec toutes les rponses la fin de chaque tome, je te dconseille de continuer avec le Livre des Martyrs, tu ne pourras qu'tre du.
Chaque livre apporte des rponses et des claircissements sur les prcdents, mais aussi beaucoup de nouvelles questions (y compris le dernier tome)


If I must fall, I will rise each time a better man.

Hors ligne

 

#2631 04/01/2019 09:35:56

Duda
Vala
Date d'inscription: 17/04/2009
Messages: 351

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Ah non, je ne suis pas du, juste y'a quelques points qui me chagrinent parce je trouve, pour l'instant, qu'ils tiennent de l'artifice scnaristique.

Aprs, oui, tu as raison, je prfre les trucs biens ficels, avec toutes les grandes rponses qui arrivent vite (genre Roshar par exemple).

Mais les rponses apportes par Garlan sont un grand secours et me permettent de comprendre certaines choses sur lesquelles je suis pass totalement ct.

Il n'empche que, malgr mon plaisir certain dans la lecture de ce livre, le ct "too much" fantasy continuera certainement me dplaire. Mais tant qu'il y aura des passages comme la Chane des Chiens, je continue, pour sr ! big_smile

Et bravo Sans-Visage pour sa jolie petite analyse de l'oeuvre ci-dessus, mme si on a clairement pas le mme type plaisir dans la lecture d'un roman (chercher les petits indices, essayer de comprendre les nigmes, c'est un supplice en ce qui me concerne). wink


Il n'existe aucun problme qui ne puisse tre rgl coups d'masse dans la gueule !

Hors ligne

 

#2632 04/01/2019 12:21:34

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33771
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Sans-Visage d'Angmar a crit:

Un dernier mot concernant la traduction. Je souhaite fliciter les traducteurs car japprcie vraiment le travail qui a t fait sur les noms propres. Il est particulirement apprciable den avoir des versions franaises (je trouve par exemple que Loquevoile et Mes Regrets sont de superbes ides de traductions). Cela participe donner une saveur particulire aux livres. Et on sent que cela a t fait avec passion et rflexion !

Merci beaucoup ! smile
Bon, cela dit, Mes Regrets, c'est une reprise de la premire VF, faute de mieux. smile Je prfre le rappeler pour ne pas donner l'impression de me l'approprier. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2633 04/01/2019 15:36:35

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 454

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Oui, merci Sans-Visage d'Angmar ;-)


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2634 04/01/2019 23:33:02

Sans-Visage d'Angmar
Apprenti
Lieu: Entre Darujhistan et Gondolin
Date d'inscription: 02/01/2019
Messages: 23

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Duda a crit:

Et bravo Sans-Visage pour sa jolie petite analyse de l'oeuvre ci-dessus, mme si on a clairement pas le mme type plaisir dans la lecture d'un roman (chercher les petits indices, essayer de comprendre les nigmes, c'est un supplice en ce qui me concerne). wink

Merci wink
Et je comprends trs bien ton point de vue car j'avais bien envie d'offrir les livres pour les ftes, dans mes proches (afin de partager le plaisir smile ), mais j'ai finalement renonc, n'tant pas certain qu'ils dpassent les 100 premires pages. Car oui, a reste exigeant.

Dernire modification par Sans-Visage d'Angmar (04/01/2019 23:33:25)


Tout ce que j'ai retenu, c'est qu'elle prenait son bain dans du lait d'nesse. C'est marrant, l'Histoire. On devient reine, on rgne pendant trente ans, on fait des lois, on dclare des guerres aux gens, et le seul souvenir qu'on laisse, c'est qu'on sentait le yaourt et qu'on s'est fait mordre dans le...

En ligne

 

#2635 05/01/2019 17:05:53

nono de la scarpe
Novice
Date d'inscription: 17/12/2018
Messages: 11

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Je viens de finir le tome 1et je me laisse quelques jours de repos avant de commencer le 2.
J'ai pass un moment fabuleux la lecture de ce livre ou on ne s'ennuie jamais a rebondit dans tous les sens et en restant concentr on ne s'y perd pas, j'ai trouv les personnages captivants ainsi que l'intrigue,  je vais profiter de cette pose pour feuilleter le dictionnaire de la Fantasy d'Anne Besson.

Hors ligne

 

#2636 07/01/2019 13:20:11

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33771
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

nono de la scarpe a crit:

je vais profiter de cette pose pour feuilleter le dictionnaire de la Fantasy d'Anne Besson.

Trs bonne ide, ma foi. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2637 07/01/2019 22:19:22

Henniak
Lige
Date d'inscription: 17/07/2011
Messages: 68

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

J'ai termin le 2 ce soir smile

Alors comme pour le 1 j'ai apprci ma lecture et j'attends le 3eme.
Cependant je vais encore rouspter , rien qui n'aie dj t dbattu plusieurs fois sur ce topic et j'ai lu les rponses donnes a Duda , mais je le redis quand mme , c'est gratos wink

Entre les deus ex machina , et arrtez de dire qu'il n'y en a pas svp wink

Spoiler:

Vers la fin , le petit chien noir mangeur de rats ! A moins qu'il ne s'agisse du chien d'Oponn ? whistling A ce moment la je n'ai rien dit tongue. D'autant plus que ca ne sert a rien tant donn que la meuf arrive juste aprs !

Et bien sur en fin de roman , le teasing sur la future

Spoiler:

ribambelle de rsurrection a gogo.

Sur ces thmes a ne s'arrange pas par rapport au 1 smile


Sinon , je ne me considre pas , concernant mes got en fantasy , comme un enfant de choeur , j'aime bien quand a saigne , quand ca meurt (dfinitivement wink ) ect cependant je dois vous avouer que j'ai quand mme t choqu

Spoiler:

par la crucifixion des 10.000 soldats d'Aren , surtout que le pige tait tellement tlphon... La reddition dont on connait l'issue a 300%. personne qui moufte , ok bas les armes...Bof...Juste frustrant

Maintenant j'attends le 3eme de pied ferme , le plus tt sera le mieux , car mme si j'ai rouspt au long de la lecture , j'tais content en refermant le livre , et c'est le principal.
Mon personnage prfr : l'excellent Iskaral Pust ! lol

Dernire modification par Henniak (07/01/2019 22:39:38)

Hors ligne

 

#2638 08/01/2019 09:27:31

Ser Garlan
Son Of Darkness
Date d'inscription: 31/05/2013
Messages: 454

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Ah non je te rassure, le ratier ne sert rien de chez rien, c'est juste un petit contrepoint "comique" ou voulu comme tel par Erikson. Moi ce passage m'a fait hurler de rire perso smile

Bon, je ne dis pas que le 3 gommera tout ce qui t'a chagrin dans le 2, mais je suis certain que tu ne seras pas du wink


Prsident autoproclam de la ligue pour la promotion de luvre de Steven Erikson en langue franaise.

"There is no struggle too vast, no odds too overwhelming, for even should we fail - should we fall - we will know that we have lived." Steven Erikson, Toll the Hounds.

Hors ligne

 

#2639 08/01/2019 16:08:46

RoiFingolfin
Mage
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 84
Site web

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Bonjour,

je suis trs curieux de lire cette saga dont j'ai eu connaissance lorsque Elbakin l'a classe parmi les 10 plus grandes uvres de fantasy au monde. C'est une excellente nouvelle que cette nouvelle dition + traduction !
Est-ce que quelqu'un sait si a sortira en poche, et si oui, quand ? Pour le moment je n'ai rien trouv sur le sujet.

Merci et bonne anne :-)


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frre Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#2640 08/01/2019 16:50:26

Temliw
Elbakinien d'Argent
Lieu: Lige
Date d'inscription: 22/05/2017
Messages: 481

Re: Critique ! [Le Livre des Martyrs - Steven Erikson]

Une fois de plus je suis pas d'accord avec tous ceux qui parlent de "Deus ex machina", pour moi il n'y en a pas un seul dans la saga. Mais on ne doit peut tre pas avoir la mme dfinition.

Pour moi, il s'agit d'un DEM quand on sort une astuce d'un chapeau sans l'expliquer. Ou quand un hasard fait beaucoup trop bien les choses pour tre crdible.

Hors, ce n'est jamais le cas ici. N'oubliez pas que le cycle fait 10 tomes, il a le temps d'expliquer beaucoup de choses qui ne le sont pas encore. En gros, a ressemble un DEM, a en la saveur... Mais pas du tout.  Vu la manire dans le monde a t prpar, Erikson n'aurait pas permis que quelque chose arrive "sans raisons".  De plus, le peu d'infos qu'il donne permet pas mal de surprises, il y a plusieurs objets qui se baladent dans l'univers et dont le lecteur (et souvent le porteur) n'a pas la moindre ide quand leur utilit.  C'est pas qu'Erikson les utilise quand a l'arrange, c'est qu'il a dcid sciemment de leurs effets et, volontairement, ne nous en a pas donn les cls.  Donc une fois de plus... Pour moi, c'est pas un DEM.  C'est une surprise savamment orchestre.


Pour les futures rsurrections, je ne suis pas fan du concept non plus, mais il vaut autant pour des personnages auxquels nous sommes attachs

Spoiler:

Coltaine, Duiker

, que d'autres qui semblent plutt du ct des antagonistes (ou du moins pour lesquels le lecteur n'prouve que peu de sympathie)

Spoiler:

Danseur et Kellanved, la Dryshna sa manire... Loquevoile, ou encore celui qui se retrouve dans un pantin dans le tome 1.
Fait intressant : La "rsurrection" n'est jamais propre

Du coup, a me gne moins, c'est une rgle du monde qu'il faut prendre en compte.

Hors ligne

 

Pied de page des forums