Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 24/04/2004 21:59:13

Nienna
Lige
Lieu: à la Lisière
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 71
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

En fait ces deux romans sont des pierres précieuses à l'état brut. Il ne reste à l'auteur qu'à les tailler

ça résume bien mon sentiment, qui rejoint un peu l'avis général...

j'ai lu les chroniques crépusculaires 1e version, et j'ai été complètement envoutée par l'univers très original, reprenant tous les codes de la fantasy mais avec une tournure spéciale... et j'ai comme vous été déçue par Agone, le super boy qui n'inspire pas vraiment la compassion...

mais j'ai adoré le système de magie et le bestiaire (la rapière Pénombre est une très bonne trouvaille), sauf peut-être l'Accord, le truc en trop... le combat musical, dur à retranscrire par écrit

peut être que la version plus récente se rattrape ?

sinon j'ai préféré Abyme que je viens de lire d'une traite, le farfadet est très attachant et a un mélange moral/amoral très intéressant
l'univers est mieux développé, c'est sûr que l'intrigue n'est pas la meilleure du siècle mais bon...espérons que mathieu gaborit continuera à explorer cet univers et à le faire vivre


"Elle chanta, et son chant contenait toute l'amertume du monde, la Profanation d'Arda."

Hors ligne

 

#42 14/01/2006 11:47:38

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2492
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

J'ai lu la version "définitive" et mes impressions rejoignent visiblement celle de la plupart des autres lecteurs.
De l'imagination, avec de belles idées (notamment sur le système de magie) et une écriture originale, poétique par moment... Mais le tout n'est pas suffisamment développé, souvent trop expéditif , et Agone, grr... Sans doute un des personnages les plus tête à claques qu'il m'ait été donné de voir...

Dommage donc, parce que le livre en lui-même a d'énormes qualités, mais je ne peux pas dire qu'au final, j'ai vraiment aimé...


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#43 14/01/2006 14:19:33

Mealin
Maïa
Lieu: Encore la tête à Angkor ...
Date d'inscription: 03/11/2005
Messages: 254

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Il m'a également parut plein de bonnes idées ... mais bien trop court .

Je commençait réellement à m'attacher à ce monde lorsque je voyais les dernières pages arriver.

Dommage wink mais c'est quand même une expérience que je ne regrette pas le moins du monde.

Hors ligne

 

#44 18/07/2006 17:43:28

Snowcrash
Istar
Lieu: Nouvelle-Zélande
Date d'inscription: 14/06/2006
Messages: 183
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Cela fait déjà un moment que j'ai lu les Chroniques des Crépusculaires.
De plus je n'ai pas lu la réedition de chez J'ai Lu mais l'édition de Mnémos.

Mais ce que je peux dire, c'est que ce cycle m'a marqué. Il fait partie de mes premières lecture de Fantasy avec le secret de Ji. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu.
A vrai dire je m'intéressais particulièrement à la Fantasy française et l'on peut dire que Grimbert et Gaborit en furent les têtes de proue (selon mon avis).

Ce que j'ai le plus apprécié dans les Crépusculaires est le système de magie très différent et innovant de ce qu'on a l'habitude de voir dans les autres ouvrages. Ici ce ne sont pas les hommes qui détiennent la magie mais les Danseurs. En fait il n'y a pas vraiment de magiciens ici mais plutôt des "artistes" qui utilisent le talent des Danseurs.
La magie est le point que j'ai énormément apprécié.

Je trouve que Gaborit a su créer un univers assez riche avec ces différents mouvements de magie (jornisme, éclipsisme, obscurantisme), les éminences grises, les familles de l'Accord, les différentes races...

Pour ce qui est des personnages, il est vrai que peu m'ont réellement marqué excepté Agone et son ami assassin ; je ne me souviens plus des autres car ça fait quelques années que j'ai lu ce livre. Mais le côté collectionneur d'objets magiques d'Agone ne m'a pas "choqué" ce qui n'est pas le cas de plusieurs lecteurs de ce cycle.

Spoiler
De plus, l'utilisation de l'Accord n'est pas sans risque pour Agone du fait des épines plantées dans ses doigts. Et l'épée d'Agone provoque la mort de la chorégraphe. Il y a donc des contrepartie à tous ces objets magiques.


Sinon je suis assez d'accord pour dire que le 1er tome du cycle est de loin le moins bon.
L'histoire devient réellement intéressante avec l'apparition des Danseurs au tome 2.

J'ai cru comprendre que Gaborit avait complètement réécri la fin de son histoire dans la réédition de chez J'ai Lu. Est-ce que cette nouvelle version est mailleure que la précédente? Quelqu'un peut me répondre? Ca vaut la peine d'acheter la version J'ai Lu si j'ai déjà l'ancienne version?

Dans tous les cas, c'est un cycle que je conseille fortement pour les amateurs de Fantasy française (et les autres). Si je devais lui donner une note : 8/10


P.S: Au fait Gillossen, à quand la critique du cycle sur le site


Chuck Norris a déjà été sur Mars.
C'est pour ça qu'il n'y a pas de signes de vie là-bas.
Les cahiers de l'AMV

Hors ligne

 

#45 30/12/2006 17:20:35

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13681
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Snowcrash a écrit:

P.S: Au fait Gillossen, à quand la critique du cycle sur le site

Déjà prête depuis quelques semaines en fait...

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/le … laires-115


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#46 30/12/2006 22:21:17

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6673
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

J'étais persuadé que la critique était déjà disponible. Voila un oubli réparé, merci Publivore wink


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#47 31/12/2006 10:29:30

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37674
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

En fait, Publivore s'en est occupé début novembre. Il t'en avait peut-être touché deux mots à ce moment-là. Mais bizarrement, elle n'avait pas été mise en ligne ni donc annoncé officiellement. smile
Perso, j'aurais bien mis seulement 7... smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#48 08/01/2007 21:20:33

Heri
Mage
Date d'inscription: 19/03/2006
Messages: 99
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

J'ai finis pour la deuxième fois le livre il y a peu et je le trouve toujours sympathique bien qu'il possède plusieurs défauts.

Tous d'abord je trouve que le passage au Souffre-jour est assez rapide. Ce collège m'intriguait et j'aurais aimé en savoir plus sur sa façon de former des Eminences grises ce qui n'est pas une mince à faire ! J'ai trouvé sa un peu dommage.

J'ai bien entendu remarqué le fait que le héros attire tous les pouvoirs magiques possibles. Bien qu'il faut avouer qu'il aurait été dommage de passer à côté ! En effet l'Accord est assez original mais on ne le verra jamais déployer toutes sa puissance. Je pense que les possibilités de cette magie doivent être assez immenses.
Ensuite le système de Danseur est vraiment sympa et original. Rares sont ceux qui innove dans ce domaine et l'idée est vraiment bonne.
Enfin Pénombre rajoute un peu d'humour par ses dialogues et de piment car elle a sa propre conscience et donc ses propres idées.

Enfin il faut bien parler d'Agone, personnage dont j'ai surtout remarqué le radical changement d'idéaux en l'espace de quelques jours. C'est assez étonnant car au début, il avait vraiment l'air de croire dur comme fer en Préceptorale.

J'ai donc plutôt aimé le livre, sans pour autant nier ses défauts. J'ai acheté hier Abyme espérant ainsi explorer un peu plus le monde imaginé par Gaborit et dont on sais finalement peu de chose à la fin des Chroniques des Crépusculaires.

Hors ligne

 

#49 24/01/2007 09:09:42

Elrickh
Novice
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 25/06/2004
Messages: 17
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Je crois que les Crépusculaires restent mon roman favoris !
Je l'ai lu en quelques heures après l'avoir acheté....j'ai littéralement adoré. Je l'ai d'ailleurs relu plusieurs fois.
L'univers est d'une richesse incroyable et j'ai notamment adoré le système de la magie et je rêve d'avoir une rapière comme Agone.
C'est sur qu'il y a des critiques à faire, surtout au niveau de la fin du livre. Néanmoins Gaborit reste mon auteur favori et je suis fort triste qu'il ne fasse plus rien pour le moment. J'attend avec impatience la suite de son travail.


Virgin Black (ver-jin blak) : "An anomalous harmony between the juxtapositions of purity and humanity’s darkness"

Hors ligne

 

#50 10/05/2007 13:45:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37674
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#51 10/05/2007 16:45:42

Kaines
De passage
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 25/11/2005
Messages: 1873
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Hum, j’adore les intégrales et celui-ci ne me passera pas sous le nez vu la belle illustration de la couverture. smile Merci d’avoir signalé cette sortie ! wink


« Les soldats vivent et se demandent pourquoi. »
GLEN COOK In La Compagnie Noire, Soldats de pierre.

Hors ligne

 

#52 10/05/2007 18:03:49

Muhyidin
Vala
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 314

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Bonne initiative.Je voulais les lire ca sera l'occasion big_smile

Hors ligne

 

#53 11/05/2007 12:51:09

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6068

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

J'avais remarqué cette sortie très alléchante dans un grand format tout beau tout neuf. Très bonne initiative de Mnémos! smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#54 14/05/2007 17:56:09

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Encore ?!
Déjà que je n'avais pas compris l'utilité de la première intégrale vu ce que je pense du livre, alors là...

Thys
(bouhhhh, qu'elle est méchante celle-là avec les romans qu'elle a pas aimé...surtout ne faites pas comme elle, c'est mal ! wink )


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#55 17/06/2007 11:22:09

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37674
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Et c'est bien entendu dispo depuis queeeeeeeelques jours déjà ! smile

Alors, pas de nouveaux lecteurs ? smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#56 05/07/2007 20:32:42

Lyell
Elbakinien d'Argent
Lieu: Im Herzen Bayern
Date d'inscription: 30/12/2006
Messages: 448

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Je suis peut-être un peu neuneu sur les bords, mais qu'y a-t-il de plus dans l'intégrale ? Les deux versions Mnémos/J'ai lu ou des passages inédits ?

En tout cas pour la version j'ai lu, j'ai trouvé également que c'était un livre qui se lisait bien, avec des idées prometteuses, que la jeunesse de l'auteur n'a pas permis d'exploiter plus avant. Personnellement, j'ai préféré la première partie du livre qui se déroule au Souffre-Jour, et j'ai adoré la trouvaille de Pénombre. Les personnages secondaires (Almertine, peut-être celui d'Ewelf que l'on aurait pu creuser) sont construits, en revanche le caractère d'Agone laisse à désirer, avec ses vraies-fausses tentatives d'introspection (érudit itinérant à mangicien assassin, le tout en trois pages, et sans explication).
Pour l'instant, l'oeuvre de Gaborit que je préfère ... à quand les nouvelles ?


"Tu mords comme une femme, lui dit celui-ci.
Non, répartit Alcibiade, mais comme un lion."

Hors ligne

 

#57 02/10/2007 12:18:38

Sered
Vala
Date d'inscription: 02/09/2007
Messages: 302

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Gillossen a écrit:

Et c'est bien entendu dispo depuis queeeeeeeelques jours déjà ! smile

Alors, pas de nouveaux lecteurs ? smile

Et si !

Quand j'ai vu cette intégrale je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais. J'avais déjà lu les deux tomes du cycle de l'ombre de Gaborit dans leur édition d'origine (chez Rackham, avec une figurine), mais ça ne m'avait pas plus enthousiasmé que ça. Un petit plus pour le second tome, mais on sent que l'auteur n'était pas libre de faire totalement ce qu'il voulait...

En tout état de cause, j'ai commencé les chroniques des crépusculaire vendredi soir dernier et je les ai finis ce matin !
Premier constat, ça se lit très bien. Ma lecture précédente était le 2nd tome de Garrett, détective privé par Glenn Cook, que j'avais dévoré à vitesse grand V, comme le premier tome... et bien Gaborit se lit quasiment aussi bien, ce qui est une bonne chose !
L'univers est très plaisant et remplit de bonnes idées. J'aime notamment les différentes formes de magie que sont les Danseurs et l'Accord. La personnification de la magie par les Danseurs est une très très bonne idée et leurs différentes utilisations est aussi une excellente trouvaille ! En tant que musicien j'ai bien accroché à la magie de l'Accord qui mériterai toutefois plus de développements à mon goût.
Les autres formes de magie qui ne sont pas développées sont elles aussi sympathiques (le peu qu'on en vois, du moins) : celle des fées noires (l'idée de Pénombre et son utilisation est à mon sens une des plus grandes réussites de cette trilogie), celle des nains, des lutins...
Bref, un univers bien ficelé dans lequel on s'immerge assez facilement.
Mon principal regret concernant cette trilogie c'est le rythme que M.Gaborit donne à chacun de ses romans. Je ne l'avais pas remarqué dans le premier livre (Soufre Jour), mais dans les deux suivants ça m'a marqué : l'intrigue est posée en prenant son temps (un peu plus de détails ne serait ceci dit pas de refus), mais la conclusion est quand à elle très (trop) accélérée.
Par rapport au reste des livres, à chaque fois la conclusion est très très accélérée et c'est dommage (à mon sens) car il manque parfois de détails dans le dévellopement de ces mêmes livres.
Un autre regret concerne les incohérences qu'on relève parfois, et c'est dommage : sur la géographie, le livre indique des directions incompatibles avec la carte fournie (la Janrénie à l'Ouest et les Késhites au Sud). De même, sur la carte, il manque Rocheronde et peut-être Soufre Jour et la cathédrale.

Spoiler:

Autre incohérence sur la fin du livre 2 (Les Danseurs de Lorgol) et le début du livre 3 (Agone) : à la fin du 2, on nous dit qu'Agone a oublié tout ce qui se passait avant le Soufre Jour... alors qu'au début du 3, il se rappelle des choses/évènements/personnes antérieure à cette période. Si ce n'est pas le cas, ça méritait une explication dans le récit.

Pour conclure sur les chroniques des crépusculaires, je dirait que c'est très plaisant à lire, très poétique et fourmillant d'idées... idées qui mériterait parfois d'être approfondies. De même, le rythme des récits, notamment la fin, est à revoir. (je pense). Une fin accélérée n'est pas forcément un mal en soi, mais à ce point, je trouve ça dommage.
Malgré tout, c'est un bon moment de lecture.
Je donnerai un 7,5 ou 8 sur 10, ceci dit.

Et donc, je vais continuer sur le seconde partie de cette intégrale qui est... Abyme !
J'ai d'ailleurs du feuilleter le roman et me renseigner sur Gaborit pour comprendre que Abyme était présent dans ce recueil et en plus était une histoire distincte de celle d'Agone. Dommage...

Sered

Hors ligne

 

#58 04/10/2007 10:42:46

Misanthrope
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 04/10/2007
Messages: 1159

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Ben voila je viens apporter mon opinion... Je ne l'avais jamais lu, j'ai profité de la rééedition en intégrale de Mnémos...

Ma première impression.... Pfff que c'est long...
Agone, Souffre-jour, Amertine... Ca n'avance pas...
Le système de magie innove je veux bien l'accorder sur les danseurs mais après des artefacts magiques on a déjà vu... L'épée consciente qui prend le pas sur l'esprit de l'épéiste??? La magie par la musique avec les accordés... Rien de bien original à mon goût...
C'est donc avec difficulté que j'ai fini la partie souffre-jour... Quand j'ai vu Abyme où il est question d'enquête comme indiqué sur le résumé je me suis dit que déjà la partie purement fantasy ne passait pas bien alors la suite... Mais curieux je me suis plongé dedans... Et bien m'en a pris...
Le prince voleur sur le retour est à mon avis bien plus charismatique et intéressant qu'un Agone. La caste des Gros j'ai trouvé ça très original... Bref j'ai dévoré la partie Abyme car l'enquête est plutôt intéressante à suivre...

Si je devais mettre une note, je séparerai Souffre-Jour d'Abyme avec une 6.5 pour le premier et un 7.5 pour le second


Lecture actuelle : La trilogie des Templiers 2 - L'honneur des Justes de Jack Whyte

Hors ligne

 

#59 07/12/2007 21:14:57

Altan
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 09/11/2006
Messages: 3581
Site web

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Lu la semaine dernière.

Et très mitigé…
Déjà, on peut remercier J’ai lu pour l’initiative.


Allez, commençons par le moins bon.

L’intrigue, clairement. Exception faite de la fin du premier, au Souffre-Jour, le récit ne s’emballe pas, Lorgol aurait pu être bien moins plat par des retournements plus francs. Le dénouement final, lui aussi, manque d’intensité. L’intensité, voilà la principale carence de la trilogie. Trop court et en même temps avec trop de longueurs, une exploitation des éléments bien trop brève pour qu’ils marquent vraiment.

Contrairement à beaucoup, c’est le premier tome qui m’a le plus satisfait, parce que les idées pullulent, le Souffre-Jour intrigue, immerge, aspire les lecteurs quelque part, chose que ne fait plus le dernier tome qui se complait dans un conflit politique d’une simplicité caricatural et d’une durée trop courte. Des actions des trois obscurantistes on n’entrevoit rien de bien fondé (et l’effet qu’ils ont sur les chefs ennemis reste sommairement dévoilé), on passe d’une situation à une autre beaucoup trop naïvement : un coup Agone est super baron avec une grande armée, deux pages plus tard il n’est plus rien, puis c’est au tour d’Amrod, après celui du coup classique des fanatiques religieux (qui d’ailleurs disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus), etc. Je ne dis pas que ce n’est pas cohérent, mais ce n’est pas très réaliste…

Pour vous dire franchement, et ce n’est pas faire outrage aux livres ou à l’auteur, mais cette trilogie a tout d’une œuvre immature qui, je n’en doute pas et les livres reflètent cette attention, fut très travaillée par son auteur. Pas dans les thèmes abordés, au contraire, mais simplement en tant qu’œuvre.
Déjà par l’écriture (j’ai lu tout à l’heure les premières pages du cycle de Darwath, la différence saute aux yeux !), le style n’est pas très garni, les tournures sont simples. L’écriture à la première personne n’est pas assez maîtrisée, elle est beaucoup plus laborieuse que les passages entrecoupés à la troisième personne, ô combien mieux réussis et plus avenants. Alors, par rapport à cela, oui, on peut dire que les tomes deux et trois sont meilleurs, que l’écriture progresse. Mais pourquoi ce choix ? Pourquoi avoir choisi cette première personne et faire par la suite la moitié des chapitres à l’extérieur d’Agone ? J’ai ma petite idée : le personnage d’Agone, tout simplement, pas assez attachant, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais, paradoxalement, il l’aurait peut être été davantage s’il on avait tout vu par ses yeux, on l’aurait alors mieux compris. Mais le défi était peut être trop complexe pour être relever étant donné qu’Agone ne rencontre pas ses rivaux.

Et c’est là qu’on arrive aux personnages eux-mêmes. Agone, de la façon dont il est distillé, son passé nous énerve plus qu’il nous émoi, mais il faut néanmoins saluer l’auteur pour avoir tenter ce genre de héros, même s’il avait le potentiel pour être plus mystérieux et intriguant. Une facette énervante de son personnage vient de son apprentissage bien trop rapide de toutes les formes de magies (même si l’auteur insiste plusieurs fois que des semaines et des semaines se passent à Lorgol pour qu’il parvienne à un tel résultat). En considérant la taille du livre, les autres personnages ne sont pas mauvais (à l’inverse de leurs noms dont il faut parfois s’y reprendre à deux fois pour les prononcer…), pas assez développés (voire fantomatiques : Ewelf), mais on ne peut vraiment en blâmer l’auteur. Amertine en haut, Eyhidiaze en bas.

Alors, ces points fort ? La maaaaaagie ! En faisant abstraction de quelques formes (musique), les magies sont très intéressantes (les danseurs, en premier lieu), Gaborit passe d’ailleurs parfois plus de temps à nous en expliquer les rudiments qu’à développer son intrigue. Mais globalement, c’est plaisant.
En fait, cela s’inscrit dans l’univers particulier, qu’on a du mal à situer, qui rend ces Chroniques plus captivantes. Gaborit n’est pas Eddings, ou pour le comparer à un français, Grimbert, il ne nous fait pas visiter chaque parcelle de chaque pays de chaque continent. Non, il se concentre sur l’atmosphère de son monde, empreint d’effluves magiques et de lieux qui la concentrent (Souffre-Jour, tour de Sarne,…).
       
Sans le souffle aventurier du Secret de Ji, il aurait fallu se concentrer encore davantage dans un monde plus Dark, et que les personnages en soient dignes pleinement.

Hors ligne

 

#60 12/01/2010 21:21:15

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4908

Re: Critique ! [Les Chroniques des crépusculaires, Abyme, ...]

Belgarion à la critique d'un guide sur Abyme !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/livre/ab … mbres-1660

Hors ligne

 

Pied de page des forums