#1 16/05/2003 21:05:25

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Dungeons & Dragons Online : Stormreach

C'est pour 2005.
C'est Atari et Turbine (Asheron's Call) qui s'en charge.
Aucune photo encore.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 16/05/2003 21:51:49

Gan Elebor
Apprenti
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 30/04/2003
Messages: 32

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

En 2006 sur mac si on a de la chance alors :-(

Hors ligne

 

#3 20/05/2003 19:16:09

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12364
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Ben si, a m'interpelle tellement que je pas quoi en penser.

Attendre 2005 (au mieux) pour un nime MMORPG, sans prcisions sur le systme de classes et d'options de rglages (je prend rarement un perso tout fait parce que a m'amuse de le customiser au max big_smile ), c'est un peu flou.

Surtout que d'ici l, on nous promet dj un paquet de jeux online; mais si on retrouve la possibilit de cration et l'univers du jdr, a peut m'intresser (je me demande quoi ressemble un tremblement de terre sur un troll des collines :?: )

Hors ligne

 

#4 30/05/2003 19:05:25

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12364
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

En y repensant, c'est quand mme rassurant de voir qui s'y colle, parce que celui-l a une obligation de russite. Et plus a va , plus je m'interroge: qui cre la Qute, la mission...? Parce que si c'est une pancarte sur la porte de l'Auberge "CHASSE AU TRESOR", il risque d'y avoir beaucoup de monde (trop pour faire une part honnte).

Hors ligne

 

#5 13/05/2005 10:36:28

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Tiens, tiens...

arrow http://www.gamekult.com/tout/actus/article...0000040840.html

Je me demande lequel va mettre le plus de temps sortir, entre lui et Lord of the Rings Online... mrgreen En tous cas, va-t-il pouvoir se faire une place, parce qu'entre les poids lourds existants et le prestige du SdA, par exemple, dans les autres sorties venir...

Une vido :

arrow http://www.gamekult.com/tout/actus/article...0000040926.html


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 24/01/2006 12:46:03

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Gillossen,mercredi 16 novembre 2005, 12:59 a crit:

Qui veut s'inscrire la beta test europenne ?

http://www.codemasters.fr/generic/ddo-beta.php

Personne ? Ah bon... mrgreen

Portait complet du jeu sur Gamekult :


Le bout du tunnel n'est plus trs loin pour Dungeons & Dragons Online : Stormreach et son dveloppeur Turbine. Annonc lors de l'E3 2003, cette adaptation en jeu vido du clbre jeu de rle papier Donjons & Dragons vient en effet tout juste d'entrer en phase de bta test europen, et possde dsormais une date de sortie bien ancre au mois de mars prochain. L'heure tait donc venue pour Atari de prsenter un peu plus franchement son titre dans ses locaux, avec l'aide de David Eckelberry, Lead System Designer sur Dungeons & Dragons Online et ancien employ de TSR puis de Wizards of the Coast. Un expert en matire de Donjons & Dragons bienvenu pour clairer notre lanterne lorsqu'il s'agit de s'assurer de la fidlit de cette adaptation pleine de petites ides. Premires impressions chaud.

Tout comme le STR Dragonshard, Dungeons & Dragons Online plonge le joueur dans le monde d'Eberron, ayant pour capitale Stormreach. Un nom prsent jusque dans le titre de ce MMORPG, tant cette ville occupe une place de choix dans le jeu imagin par Turbine. Elle joue en effet le rle de hub central. C'est l-bas que l'on y rencontrera d'autres joueurs et des NPC afin de dgoter des qutes. Ces dernires seront ensuite remplir dans des donjons instancis, c'est--dire une copie personnalise d'une zone pour un joueur ou un groupe. La notion d'exploration n'existe donc pas vraiment. On visitera bien sr d'autres villes, ou plutt des outposts, et on aura aussi l'occasion de se balader en extrieur, mais une fois sorti des villes, on ne rencontrera jamais d'autres joueurs au hasard d'un chemin. Ce systme proche de celui de Guild Wars permet surtout d'apporter un peu plus de consistance aux diffrents scnarios proposs par le biais des diffrentes qutes. On peut en effet ainsi suivre l'volution d'un joueur, et lui permettre de dcouvrir une succession d'vnements de la faon souhaite par le dveloppeur. En revanche, la sensation de libert tant apprcie dans les MMORPG souffre invitablement. Pour autant, on ne manquera pas de libert dans D&D Online. Dans chaque donjon, on pourra en effet faire ce que l'on veut, ou presque, pour en venir bout. Seul l'objectif final ou les sous-objectifs comptent,
et on pourra donc utiliser la force, flirter avec les ombres pour passer outre nombre de mobs ou encore tirer parti de l'architecture du niveau afin d'abattre plus facilement un ennemi en grimpant en hauteur par exemple. L'exprience n'est de toute faon attribue qu' l'accomplissement d'une qute, et non pas chaque monstre tu comme c'est le cas dans de nombreux autres MMORPG. Il existe donc une multitude de faons d'apprhender un donjon, qui en sus possde un niveau de difficult rglable juste avant son chargement. Les groupes les plus talentueux trouveront donc toujours un peu de challenge, dfaut peut-tre d'une certaine varit. Les objectifs des qutes devraient certes tre trs diffrents les uns les autres, mais seuls 130 donjons sont annoncs pour la sortie de Dungeons & Dragons Online. Pas de panique pour autant puisque les dveloppeurs comptent faire rapidement grimper ce chiffre l'aide de mises jour rgulires.

Afin d'tre le plus fidle possible l'esprit Donjons & Dragons, la majeure partie du titre est destine des groupes de joueurs et non en solo. La taverne sera alors l'endroit idal pour se faire des compagnons de route, en esprant que des outils performants facilitent la cration rapide et quilibre de groupe. En tout cas, Turbine a dj eu quelques petites ides pour simplifier la vie en communaut. Le butin, souvent sujet de discorde, est en effet attribu directement aux joueurs par le jeu.

Plus de rolls ni de ninja looter donc, en esprant tout de mme qu'au final chacun y trouve son compte. Le jeu intgrera aussi directement un systme de communication vocale, bien plus convivial qu'un chat. Un outil sympathique mais double tranchant pour l'immersion. Cette dernire devrait d'ailleurs tre assure en partie par des commentaires affichs l'cran, et parls, donnant quelques dtails concernant l'atmosphre de la pice parcourue. Toujours dans l'optique de crer un titre le plus proche possible des rgles Donjons & Dragons, DDO ne proposera pas de PvP. Il n'est pas exclu d'en voir dbarquer grce une prochaine extension, mais la chose demande encore davantage de rflexion tant les compromis semblent difficiles pour assurer un quilibre parfait entre les classes de joueurs. Il en est de mme pour le crafting, grand absent du titre l'heure actuelle. La cration d'objets est toutefois envisageable l'avenir, notamment pour des potions. Les vendeurs et NPC en gnral pourront eux tre influencs par notre charisme et notre alignement, choisi au moment de la cration de son personnage.
Parlons-en d'ailleurs de cette phase de cration des personnages. Cinq races sont jouables dans Dungeons & Dragons Online : humain, nain, elf, halfling et warforge (ces derniers tant des robots anims par de la magie). En ce qui concerne les classes, on en compte neuf avec barbarian, bard, cleric, fighter, paladin, ranger, rogue, sorcerer, et wizard. Encore une fois, ceci n'est qu'un dbut, puisque de nouvelles races et classes seront introduites grce aux futures extensions,

tout comme des classes Prestige et un systme de multiclasse. Les choix concernant l'apparence physique des personnages sont varis et trs complets. Rien de bien original pour le moment sauf que dans D&D Online, on pourra distribuer soi-mme les points de caractristique de son futur hros, et choisir ses comptences ainsi que ses Feats (une sorte de talents). A chaque tape, le joueur est guid l'aide de nombreux dtails et conseils, ncessaires pour digrer cette phase de cration de personnages assez lourde mais trs complte.

Dj dbordant de petites ides, Dungeons & Dragons Online propose encore une vision un peu diffrente des combats. Ceux-ci paraissent en effet dynamiques et vivants, tout d'abord grce un systme de blocage des attaques ennemies. En appuyant sur un bouton prvu cet effet, et selon un bon timing, on pourra en effet bloquer diverses attaques, avant de riposter en utilisant un autre bouton de la souris. Des roulades permettent encore de se tirer d'affaire, donnant au tout une certaine fracheur. Reste toutefois voir si ce genre de combat ne devient pas trop brouillon plusieurs. Le systme de niveau est lui aussi lgrement diffrent de ce que l'on a l'habitude de voir. Si la tendance actuelle est donne une progression plutt rapide afin d'assurer un certain rythme de l'ensemble, DDO opte lui pour des niveaux plus lents. Tous les 20% d'un niveau, on dbloquera de nouvelles comptences, et le passage d'un niveau complet sera synonyme d'un vrai vnement dans l'volution de son personnage. D'ailleurs, seulement 10 niveaux sont annoncs pour le moment.
   
Construit sur des bases solides, Dungeons & Dragons Online fait donc preuve d'inventivit tout en ne perdant jamais vraiment de vue les rgles Donjons & Dragons. Toutefois de nombreuses questions restent encore en suspens aprs cette brve prsentation du titre. On pense notamment cette phase de cration du personnage trs pousse et une progression assez lente, pouvant drouter un peu les nouveaux joueurs. Pourtant le contenu du titre ne semble pas foncirement destin aux joueurs les plus accros au genre, d'o un certain dcalage. Esprons aussi que l'abonnement d'un peu moins de 13 par mois se justifie rapidement avec notamment des ajouts de contenu rguliers. Turbine semble en tout cas dj avoir une petite ide sur la question, et possde de nombreuses pistes explorer lors de futures extensions. Sa source de cration est il est vrai quasi-intarissable. Edit et distribu en Europe par Atari, Dungeons & Dragons Online : Stormreach sera gr sur le Vieux Continent par Codemasters. Sa sortie est elle fixe chez nous pour le 24 mars prochain dans une version entirement localise. Des versions anglaises du titre sont aussi attendues dans certains magasins spcialiss ds le 4 mars prochain.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 05/02/2006 23:41:28

Vvarden
Maa
Date d'inscription: 12/12/2005
Messages: 256
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Les screens que j'ai pu voir ne m'emballent pas du tout, le niveau graphique me parait compltement dpass, ne serait-ce que par rapport Guild War (magnifique mais hautement bourrin) ou Everquest. sans parler de WoW.
Il va vraiment falloir qu'il ait de sacres qualits pour survivre! J'espre me tromper.

Hors ligne

 

#8 12/04/2006 14:06:12

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Nouvel article trs dtaill de Gamekult :

http://www.gamekult.com/tout/actus/article...0000047755.html

Grand retour sur le devant de la scne MMORPG pour Turbine aprs la msaventure Asheron's Call 2, Dungeons & Dragons Online : Stormreach est, un peu moins de trois ans aprs son annonce, enfin disponible. Un retour aux sources du jeu de rle originel, en quelque sorte, et l'espoir pour beaucoup de revivre l'chelle du massivement multijoueur les petits bonheurs du JdR papier. Guerriers fulminants, voleurs retors, magiciens tnbreux et donjons remplis de piges, Stormreach a-t-il russi capturer l'me de Donjons & Dragons ? Dbut de rponse ...



L'univers
   
Si le clbre jeu de rle papier cr en 1974 par Gary Gygax et Dave Arneson a souvent eu les honneurs du jeu vido, sous toutes les formes possibles et imaginables, Dungeons & Dragons apparat avec Stormreach dans sa premire vritable itration massivement multijoueur, si l'on excepte bien sr quelques MUDs de l'ancien temps. Ici point de salut sans connexion Internet et sans l'abonnement mensuel de 13, Stormreach est un MMORPG, un vrai, bas sur la version 3.5 des rgles avances de Donjons & Dragons (AD&D) et situ dans le monde d'Eberron. Cet univers, parallle celui trs usit des Royaumes Oublis, combine la fantasy classique avec certains lments plus modernes comme la race des forgeliers (warforged), guerriers mcaniques conus pour la guerre qu'il est d'ailleurs possible d'incarner ici.

Introduction au jeu

Le jeu dbute, surprise, par la cration de son personnage, presque une lapalissade si cette phase n'tait ici d'une grande richesse, AD&D oblige. En plus du forgelier dj cit vous aurez le choix parmi 5 races, dont les classiques humains, elfes ou nains, et 9 classes de personnage diffrentes, qui ne brillent gure par leur originalit : guerrier, paladin, prtre, barde, barbare... On notera de subtiles variations dans le choix des classes de voleurs (roublard ou rdeur) et de sorciers (magicien ou ensorceleur), puisque la finesse du systme AD&D permet, avec ses caractristiques, ses dons et ses talents, de diffrencier son avatar d'un autre hros de la mme classe. Le guerrier peut prfrer le maniement des armes deux mains ou celui du bouclier, le prtre choisir une carrire de gurisseur ou de spcialiste des buffs, etc. Il est possible de gnrer automatiquement un personnage type, mais un aventurier aguerri choisira d'assigner un par un ses points de caractristiques et slectionnera lui-mme ses dons ou comptences. De petites vidos (en anglais non sous-titr) vous prsentent sommairement chaque classe, histoire de vous aider faire ce choix dterminant.
   
Comme Guild Wars, Stormreach se dcoupe en instances, c'est--dire en donjons privs rservs au groupe qui y pntre. Seuls les diffrents quartiers de Cap Tempte, la ville qui sert de cadre la quasi totalit des missions, sont peupls par des joueurs en vadrouille gnralement occups acheter ou faire rparer leurs items dans les boutiques, ou courir d'une instance l'autre. Le manque de vie sociale prive ce MMORPG de son aspect massif , et les zones communes paraissent dsertes. Car c'est dans les tavernes que se fera l'essentiel des rencontres et s'obtiendra une bonne partie des qutes. C'est galement l que les joueurs viendront se ressourcer entre deux morts ou deux missions, puisque ni la vie ni la mana ne remontent toutes seules en dehors de ces lieux. D'ailleurs ds votre entre dans le jeu, une fois expliqus les rudiments de l'interface et le maniement du personnage, on vous enverra l'auberge du coin dbuter votre formation. Des missions propres aux principales classes vous aideront vous familiariser avec le combat au corps corps, la dtection de pige, ou encore la magie. L, le joueur s'apercevra rapidement que la progression dans Stormreach est particulirement lente. Pour l'instant, le cap est fix au niveau 10, ce qui quivaut un personnage puissant de D&D, et grosso modo au niveau 50 d'un MMORPG classique puisque chaque niveau est ici chelonn en 5 rangs. Avec chaque rang le joueur gagne un point d'action qu'il peut dpenser, s'il le souhaite, dans le don de classe de son choix. Au cinquime rang, c'est le vrai passage au niveau suprieur, avec de nouveaux talents, mais aussi la perte des points d'action non dpenss auparavant.

Comment a se joue

   
Stormreach se joue donc dans des instances qui rendent chaque donjon unique une fois activ. Au moment d'y entrer, le jeu vous affiche la dure de la mission (moyenne, longue...), le niveau gnral comparer celui des personnages de votre groupe (inutile de faire une instance niveau 7 avec des aventuriers de niveau 3), et enfin sa difficult, puisqu'il est possible, aprs l'avoir termin une premire fois, de recommencer un donjon en mode Difficile ou Elite, mme si cela vous rapportera de moins en moins d'exprience mesure que vous le rejouerez. Le systme d'XP est assez intressant : vous n'en gagnerez qu'en remplissant des objectifs de qute, quel que soit le nombre de cratures tues pendant la mission. L'exprience est attribue au groupe la fin de l'aventure sans que personne ne soit pnalis par ses faiblesses ou son manque d'quipement, except s'il meurt. La mort est assez similaire celle de World of Warcraft, avec au choix la possibilit de retourner vous requinquer dans une taverne avant de revenir dans l'instance, de se faire soigner par les allis qui en sont capables avant que votre avatar ne perde totalement conscience, ou, enfin, de voir votre pierre d'me apporte par l'un de vos camarades dans un sanctuaire. Persistance du monde oblige, Stormreach peut difficilement grer certaines rgles d'AD&D comme le repos ou la mmorisation de sorts de certains mages. Par consquent, des autels situs dans chaque donjon permettront aux aventuriers, une fois par sanctuaire seulement, de revenir la vie ou de se reposer pour regagner points de vie et de mana. La mort provoque une perte d'exprience assez minime mais peut s'avrer, si elle se rpte trop souvent, assez dommageable dans un univers o chaque point d'XP et chaque point de vie a son importance.
   
Le jeu favorise le travail d'quipe et la complmentarit des classes. Sans un prtre et ses pouvoirs de gurison, sans un voleur et sa capacit dtecter et dsamorcer les piges ou reprer les portes caches, sans magicien pour occire certains ennemis insensibles aux armes ou rparer les forgeliers qui ne sont pas guris par les sorts de soins classiques, la plupart des missions sont tout bonnement impossibles. Certaines classes comme les bardes ou les paladins semblent moins privilgies par les joueurs, mais leurs auras ou buffs sont tout aussi utiles en mission. Par ces choix Stormreach tente habilement de retranscrire l'ambiance du jeu de rle papier : on constitue un groupe (6 aventuriers maximum) la taverne du coin, on vient en aide quelques PNJ en dtresse en acceptant des qutes, on s'enfonce avec dlectation dans des gouts mal fams ou des cavernes humides en qute de trsors et d'exprience. Une fois l'intrieur chaque joueur doit tenir son rle sous peine de passer ct des objectifs annexes qui pimentent les qutes (tuer un monstre cach, trouver un coffre dans une zone secrte, vandaliser le donjon en cassant un maximum de caisses ou de barils) et qui donnent de petits bonus d'XP l'quipe. Toujours dans un esprit d'quit, les coffres trsor rservent les items chacun des joueurs vitant les conflits lis telle ou telle arme. Personne ne peut prendre les objets qui vous sont personnellement attribus. Bien sr, rien ne vous empche de les changer aprs coup, surtout que la distribution est alatoire : un guerrier peut se retrouver avec un bton magique et un ensorceleur avec une armure de plate +1. Bien sr, des visites rgulires aux boutiques pour rparer et revendre sont prvoir, les meilleurs items ou armes magiques tant particulirement coteux.

Un vrai jeu en quipe


L'intrt de ce gameplay est de favoriser le teamplay et de ne laisser personne sur le carreau. Certaines qutes, comme les salles en ruines de la Maison Kundarak, sont particulirement longues et prenantes, avec moults piges vicieux, boss retors et coffres gnreux, et testent les comptences des groupes en exigeant d'eux unit et altruisme. Il n'a en revanche pas que des avantages et Stormreach dplaira fortement aux amateurs de contenu solo car il ne propose rien de ce point de vue l pass les 3 ou 4 premires missions. Qui plus est, le terrain de jeu tant trs dcoup nul besoin d'un sens de l'exploration ou de l'aventure trs pouss. Rien faire en ville, ou presque, part vaquer de la boutique de potions l'armurerie la plus proche, chercher de nouveaux hros pour constituer un groupe, ou visiter les nombreux collectionneurs avec qui changer les multiples items (champignons, pages de livres, mousses, potions d'ambre) collects dans les donjons. D'o cette sensation parfois touffante que l'univers est trs confin, et que les 130 missions proposes actuellement (145 si l'on compte le module gratuit sorti aux Etats-Unis qui mettra hlas encore quelques semaines nous arriver) finissent par beaucoup se ressembler. Surtout que pour progresser au plus vite, on en vient rpter les mmes donjons les plus riches en XP ou les plus gnreux en items de choix (les Rservoirs, Shan To Kor).

   
L'orientation du jeu est une autre source d'interrogation : pourtant destins aux groupes et aux guildes, Stormreach nous impose une interface bancale qui rend presque inutile la liste d'amis (le premier module est cens corriger ce problme) et ne partage aucune qute entre membres d'une mme quipe. La seule solution consiste aller visiter chaque PNJ et accepter un maximum de missions, afin de toujours avoir celles susceptibles d'tre entames par votre groupe. Heureusement, durant les heures pleines, trouver des aventuriers n'est pas bien difficile, grce un systme de recherche qui voque celui de City of Heroes sans toutefois en avoir l'efficacit. Au chapitre des reproches on notera aussi qu'au moment de se connecter le menu n'indique ni la langue, ni le nombre de joueurs prsents sur les diffrents serveurs. Le gameplay n'est pas non plus sans lacunes. L'alignement, forcment neutre ou bon (pas de personnages mauvais pour le moment) n'a visiblement que peu d'influence sur le jeu. Les PNJ vous confieront des qutes quelle que soit votre attitude et les talents de bluff ou d'intimidation semblent avoir peu de prise sur eux mme pour ngocier le prix des objets. L'intelligence artificielle est sommaire et si l'on peut comprendre qu'un jeu massivement multijoueur ne propose pas une IA digne d'un FPS solo, une certaine subtilit dans les comportements et des cratures plus mobiles n'aurait pas t de trop. Le jeu a tout de mme ses moments, comme dans ces donjons o un roublard doit tuer un garde kobold dans son sommeil pour viter qu'il n'aille sonner l'alarme et alerte ses collgues.

La bonne formule ?

   
Des bonnes ides, Stormreach n'en manque pas : voir son joueur fig par le sommeil alors que les combats font rage autour de lui, ou son cran devenir noir (littralement) cause d'un sort de ccit rappelle combien l'univers AD&D est riche et inventif. Les combats sont plaisants, les personnages faciles prendre en main, et les petites acrobaties du roublard ou la possibilit de bloquer une attaque avec son arme ou son bouclier leur donne un dynamisme bienvenu. Les effets des sorts et des magies sont souvent spectaculaires, et le jeu visuellement trs agrable avec une utilisation judicieuse du bloom, des textures trs fines, et quelques passages marquants comme ces grottes immenses o les cristaux muraux se refltent dans une eau au rendu magnifique. L'ambiance est trs russie : musiques oppressantes, bruitages soigns, voix du matre du donjon qui introduit chaque mission comme le ferait un vrai DM dans une partie sur table, Stormreach compense un manque flagrant d'originalit par ce genre de dtails qui ont leur importance. Dommage, les graphismes sont sans doute trop cartoons pour tre vritablement effrayants, et la finition n'est pas parfaite avec de nombreux bugs physiques (monstres qui se juchent en hauteur sur un lment de dcor, corps ou objets dans le vide) et des soucis de gestion de la mmoire vido qui rendent les zones de la ville les plus lourdes en textures assez pnibles traverser.

Comme toujours dans le cas d'un jeu massivement multijoueur la grande inconnue demeure son volution. Dans le cas de Stormreach, plus encore que l'ajout ventuel du contenu gratuit que les dveloppeurs de Turbine se sont engags fournir de manire soutenue et rgulire, c'est le fondement mme du gameplay qui pourrait l'handicaper long terme. Sans crafting, sans PvP, avec seulement 5 serveurs (dont un franais, Onatar) et une structure base sur les instances qui limite normment le plaisir de l'exploration, de la dcouverte, et la sensation d'appartenir un tout, Stormreach aura sans doute des difficults s'imposer sur un march dj trs comptitif. Le jeu n'est pas sans atouts : son gameplay accessible, son systme de rgles populaire et bien rd, ses donjons et ses groupes d'aventuriers venus vider les coffres ont tout pour satisfaire le casual gamer. Les autres seront sans doute plus dubitatifs, et n'iront probablement pas au-del du mois gratuit. Le positionnement choisi par Atari est-il prenne quand on pense la voie ouverte par Guild Wars, ou quand on le compare NeverWinter Nights et sa foultitude de modules gratuits ? Voil une question laquelle seule Turbine et son diteur pourront rpondre, mme s'il n'est pas interdit dans l'intervalle de prendre plaisir ce MMORPG de la vieille cole, pas innovant pour deux sous et mme rtrograde sur bien des points, mais dont les missions et l'ambiance ont beaucoup de charme.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 25/04/2006 10:04:59

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Bon, peut-tre qu'une semaine d'essai gratuite intressera plus les foules ! wink

Pour les joueurs hsitants, et ceux qui aiment bien toucher tout sans mettre la main la poche, Dungeons & Dragons Online : Stormreach se laisse essayer une semaine sur le site officiel. Etonnamment, cette offre ne semble cependant accessible qu'aux habitants de l'Amrique du Nord.

http://trial.ddo.com/

Mais apparemment, on peut s'enregistrer et en profiter mme sans habiter les USA ou le Canada. whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 16/03/2009 16:51:55

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Rebelote trois ans plus tard... mrgreen

Une semaine de jeu gratuite destine aux vtrans de Dungeons & Dragons Online : Stormreach vient d'tre annonce par Codemasters. Tous les dtenteurs d'un ancien compte inactif au MMORPG de Turbine n'ont qu' rcuprer le client du jeu (4,7 Go) grce aux liens donns cette adresse avant le lancement de l'opration le 23 mars prochain.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#11 23/12/2010 14:22:43

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10508
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Bon, pourquoi ne pas l'annoncer l ? smile

arrow http://www.elbakin.net/jeux-video/13597 … -jeu-video


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#12 26/05/2011 17:33:36

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10508
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#13 26/05/2011 23:12:49

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5641
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Ah ouais ? Mme sur PC ?


Il est des mystres que lon peut peine imaginer, et que lon ne rsoudra quen partie.
Bram Stoker

Hors ligne

 

#14 30/05/2011 15:19:13

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34357
Site web

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

En thorie, oui.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#15 16/03/2013 16:30:26

Zaebas
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 2469

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Deux classiques des annes 90 qui dbarquent sur consoles de salon

arrow http://www.elbakin.net/jeux-video/18747 … ur-Xbox360

Hors ligne

 

#16 29/05/2013 12:56:57

Zaebas
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 2469

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Hors ligne

 

#17 29/05/2013 14:55:19

narsil_99
Vala
Date d'inscription: 08/10/2012
Messages: 335

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

whoa chouette


Narsil essenya, macil meletya; Telchar carnron Nvarotesse

Hors ligne

 

#18 19/04/2018 21:03:02

Ivy Baggins of Bywater
Prpose aux zappings
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 11/12/2004
Messages: 1405

Re: Dungeons & Dragons Online : Stormreach

Puisqu'on parle de Donjons & Dragons et de jeux vido, je poste a ici :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/251 … Gary-Gygax

Hors ligne

 

Pied de page des forums