#121 10/10/2010 17:21:41

Malkus
Istar
Date d'inscription: 09/07/2008
Messages: 190

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Et bien, on dirait qu'au lieu de contourner ce qui pourrait tre peru comme un problme, et d'assumer une dmarche post-moderniste, il prfre creuser le genre comme il l'entend, "comme il devrait tre". Il a l'air de penser que l'attitude d'un post moderniste est une attitude de repli qui n'a rien de favorable, ou de spcialement intressant pour le genre. Il pense qu'il y a de bonnes choses dans ce crneau, mais s'intresse plus une sorte d'esthtique du genre.

C'est intressant. Jamais lu de Sanderson, un jour certainement...

Hors ligne

 

#122 10/10/2010 17:48:10

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Il est malin ce Sanderson ! wink Et assez lucide galement... whistling
(Mettre dans ses uvres ce qu'on aime, mais trouver des points d'accroche avec ce que le lecteur aime ou pense aimer)

Des rflexions sur les archtypes au niveau des personnages et de l'intrigue et ses rebondissements...
... Mais toujours pas de rflexions sur l'auteur lui-mme dans ce processus.
Dans le film de SF Total Recall, le voyagiste affirmait comme argument de vente que quel que soit le voyage on ne change pas et qu'on s'amne toujours avec soi.
Les auteurs anglo-saxons (amricains principalement, en raison de la puissance de feu publicitaire des grosses maisons d'dition) sont trs majoritaires et amnent toujours avec eux un bagage culturel qui se limite au Roi Arthur, Robin des Bois, Shakespeare et quelques films de genre pour les Anglais et de nombreux westerns pour les Amricains. Ce n'est pas un mal en soit, mais quand est-ce qu'on passe autre chose SVP ???

Quand aux auteurs soit-disant novateurs qui parlent encore d'elfes, d'orcs, de magiciens et de rdeurs dans leurs bouquins, je tairais leurs noms par charit chrtienne !
Il en y a qui plus "discrtement" se contentent de s'inspirer plus ou moins largement des derniers succs la mode au lieu d'hybrider pour la nime fois Tolkien et Donjons & Dragons (cf. la vague bit-lit et la multiplication des clones de Fitz Cavalerie & cie)

Dernire modification par Albric (10/10/2010 17:48:51)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#123 10/10/2010 17:53:42

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1573

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Personnellement je me mfie du postmodernisme. La double attitude, rupture + deconstruction peut certes donner de bonnes choses. Mais souvent les ides qui peuvent paratre gniale sur le papier, une fois appliques la fiction a n'est plus aussi gniale. Et parfois le post modernisme, c'est la rupture avec la continuit du genre. Il faut certes innover et aller dans de multiples direction mais il faut qu'il y ait vritable continuit.
On voit avec la SF ce que peut donner le post modernisme lorsqu'il va trop loin et que les attitudes de rupture sont malheureuses, que l'on dconstruit tellement le genre que l'on en fait n'importe quoi;
, et bien le lectorat se dtourne.

Je suis de ceux qui se mfie du post modernisme. Tout travail sur le genre doit tre fait dans son respect et surtout dans le respect de certaines valeurs narratives. La fantasy a aussi a de gnial, qu'elle n'a pas besoin du post modernisme pour voluer.


Venez chez Pulp Factory, l'diteur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#124 11/10/2010 16:18:14

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34020
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

La rponse de Jeff VanderMeer arrive sous peu ! smile

Et sinon... smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/130 … de-fantasy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#125 11/10/2010 18:01:35

Moridin
Vala
Lieu: Sous une pile de livres :p
Date d'inscription: 03/09/2008
Messages: 342
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Fabien Lyraud a crit:

Personnellement je me mfie du postmodernisme. La double attitude, rupture + deconstruction peut certes donner de bonnes choses. Mais souvent les ides qui peuvent paratre gniale sur le papier, une fois appliques la fiction a n'est plus aussi gniale. Et parfois le post modernisme, c'est la rupture avec la continuit du genre. Il faut certes innover et aller dans de multiples direction mais il faut qu'il y ait vritable continuit.
On voit avec la SF ce que peut donner le post modernisme lorsqu'il va trop loin et que les attitudes de rupture sont malheureuses, que l'on dconstruit tellement le genre que l'on en fait n'importe quoi;
, et bien le lectorat se dtourne.

Je suis de ceux qui se mfie du post modernisme. Tout travail sur le genre doit tre fait dans son respect et surtout dans le respect de certaines valeurs narratives. La fantasy a aussi a de gnial, qu'elle n'a pas besoin du post modernisme pour voluer.

C'est marrant, j'ai exactement l'attitude inverse tongue . Je pense que si le genre doit voluer, il doit s'manciper de tout ses carcans "tolkieniste"/ "Clichs" au possible. Ce n'est que par une vrai refonte de tout ce qui fait la fantasy qu'elle peut avancer. Sans tabou et sans chichi. Une dconstruction globale et complte. "Mistborn" par exemple pose un postulat de dpart intressant: "le hros a perdu". Alors certes, c'est pas creus au max, mais c'est ""inventif"" (je mets de grosses guillemets).

Pourquoi la fantasy epique devrais forcement se cantonner a un "hros", un mage gentil et sage, des faire valoir tout pourris, un grand Mchant vilain, et a tout ses clichs qui encombre le genre depuis plus de 50 ans maintenant?

Erikson, par exemple (dont je suis un trs, trs grand fan), fait (pour moi) de la fantasy pique et pourtant aucune des clichs sus-mentionn n'apparait dans sa narration. Pourquoi? Parce qu'il est totalement dcomplex par rapport a a.


Sergent de la 13me escouade, 9me compagnie, 8me Lgion des Bonehunters:
http://img577.imageshack.us/img577/5566/sealt.gif

Hors ligne

 

#126 11/10/2010 19:32:37

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7032
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Attention quand mme : vouloir trop prendre le contrepied des clichs habituels, l'auteur court le risque de recrer un univers tout aussi prvisible que celui dont il voulait s'loigner. Pour prendre un exemple rcent, dans la premire loi d'abercrombie, l'auteur a pris tous les strotypes de la high fantasy et les a invers, en donnant une sorte de reflet invers et grotesque (au sens de monstrueux).
Ce qui en fait (mais ce n'est l que mon avis personnel) une oeuvre stimulante mais dont le parti pris dtruit l'histoire.
Cela dit je suis globalement d'accord avec la vision de Sanderson, ce qu'il essaie de faire va sur la bonne voie... condition de ne pas perdre de vue son histoire !wink
Comme souvent, il faudra savoir raison garder.smile


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#127 11/10/2010 20:12:18

Fabien Lyraud
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 13/10/2008
Messages: 1573

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

C'est marrant, j'ai exactement l'attitude inverse  . Je pense que si le genre doit voluer, il doit s'manciper de tout ses carcans "tolkieniste"/ "Clichs" au possible.

Justement on peut prendre le contrepied des clichs sans tomber dans le post modernisme. D'autant plus que Tolkien n'est pas le seul modle. Il y a aussi Dunsani, Eddison, Cabell (ces deux l ne sont pas traduit chez nous), Howard, CA Smith, Vance et quelques autres.
La fantasy est pour moi la littrature d'une totale libert, donc avoir une attitude post moderne, ce serait prendre le contrepied de cette libert pour codifier le genre. Je ne le souhaite pas.


Venez chez Pulp Factory, l'diteur de la fantasy et de la SF pulp moderne francophone.
http://pulp-factory.ovh/
https://www.facebook.com/Pulp-Factory-1233133706774124/

Hors ligne

 

#128 14/10/2010 15:08:16

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34020
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#129 14/10/2010 15:28:49

Publivore
.
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4815

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Gillossen a crit:

Plus court, allez ! wink

Mais alors du coup, il n'explique pas grand chose, part qu'il n'aime pas la dfinition de Sanderson... C'est un peu facile, non ?

Hors ligne

 

#130 14/10/2010 16:55:02

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6923

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Bizarrement, je suis totalement d'accord avec lui pour dire que l'analyse de Sanderson est vraiment basique et pas trs pertinente mais c'est vrai que de son ct il n'apporte pas grand chose.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#131 14/10/2010 18:28:36

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7032
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

En fait, de nombreuses techniques postmodernes sont trs amusantes et peuvent donner un effet grandiose et divertissant.

Dommage qu'il n'ait pas dvelopp un peu plus en donnant des exemples.winksmile


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#132 14/10/2010 19:30:08

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2996

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Brandon Sanderson, que Dieu le garde, a fait un boulot plutt nul en dfinissant le postmodernisme.

Oui ben, sa rponse l'est tout autant... Pas d'explications concrtes, pas d'exemples, rien se mettre sous la dent dans cet article. Celui de Sanderson avait au moins le mrite d'avoir de la matire dbattre.

Dernire modification par guigz (14/10/2010 19:30:30)


Ainsi le peuple attendit un hros capable de soulever l'pe sacre et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en ralit : Pnis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la trs Vnre Mre Wintonelle, scribe royale de la cit-impriale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#133 14/10/2010 20:57:50

Luigi Brosse
Rsistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6391
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Pas trs convaincu par cet article qui n'apporte pas grand chose au moulin je trouve (alors que pourtant Van der Meer sait tre intressant et pertinent sur son blog). J'en retiens nanmoins le fait qu'il considre que Sanderson donne une vision un peu trique du postmodernisme. Ce que je peux concevoir, tant loin d'tre un expert en la matire moi-mme.

Mais cela n'empche pas l'article originel de Sanderson d'tre intressant dans son traitement du devenir de la high fantasy. Nous n'avons pas encore tout vu et c'est tant mieux !


"Se prpare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#134 15/10/2010 10:55:37

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Moi j'avoue tre compltement largu par ce dbat sur le postmodernisme. Dj, parceque dfinir le postmodernisme n'est pas une chose vidente, c'est une notion que je ne comprend pas trs bien encore, mais surtout, l'appliquer la fantasy, j'avoue ne pas comprendre du tout.

La fantasy, la base, c'est quand mme une littrature d'imaginaire et de libert, certes, nombre d'auteurs utilise des codes et des conventions souvent hrit soit de Tolkien, soit d'Howard et d'autres, mais si ils utilisent ces codes, c'est juste parceque leurs prtentions sont avant tout de divertir, ni plus ni moins, de satisfaire un certain public qui veut une histoire pique et simple. D'autres s'en amusent de ces codes, les dpassent et les transcendent, mais je ne vois rien de post moderne dans leur dmarche, puisque la fantasy permet de s'amuser avec tout ce qui touche l'imaginaire et au merveilleux. 
Donc, je ne comprend absolument pas Sanderson quand il parle de postmodernisme pour l'une de ces oeuvres. Bon je n'ai pas lut son oeuvre, mais il explique pourquoi il considre Mistborn comme du postmodernisme : sauf que je ne vois pas du tout ce qu'il y a de postmoderne dans sa dmarche. Aprs, j'ai l'impression qu'il essaye de se justifier qu'il revienne de la fantasy pique plus "basique" on va dire, mais je comprend pas non plus l'intrt de cette dmarche de justification.

Enfin bref, j'ai surtout l'impression que tout a est une consquence d'une trop grande classification des genres, et qui impute de se justifier ds que l'on crit une oeuvre qui va un peu au del d'une dfinition stricto sensu...
Moi je prfre largement la position de GRR Martin, qui regrette beaucoup ce cloisonnement actuel des auteurs dans un style dfinit, qui impose certain prendre un pseudo quand ils font autre choses que de la fantasy, attitude que je trouve ridicule.

Mais aprs, j'ai peut-tre aussi rien compris au fond du dbt, et je vais relire ce topic car je n'ai pas souvenance d'y avoir lut une dfinition du post modernisme.


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#135 03/11/2010 16:02:05

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34020
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#136 04/12/2010 15:06:40

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11499
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#137 04/12/2010 15:12:15

Albric
ncromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

Sympa ! wink Merci pour la retranscription Elbakin.net ! smile


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais srieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#138 04/12/2010 17:30:03

led
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/04/2007
Messages: 631

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

" La fantasy pique a-t-elle chang au cours des dernires annes, ou sinspire-t-on toujours de Tolkien ?

J'ai bien apprci les rponses de deborah et de brandon.  Mais, pour ma part, l'heure actuelle, si certains s'inspirent toujours de Tolkien, beaucoup de jeunes auteurs sont mille lieux de lui et s'en sont spars avec brio. Et d'ailleurs,  quand je conseille les livres en fantaisie ( pique), je commence toujours par les "tolkiens et drivs" pour ensuite, aller vers martin-erikson ( un poil du que ce maitre du genre n'ait pas t cit une fois par les auteurs) , jamais dans le sens contraire sinon la dception serait assez grande. Mais mes yeux, mme entre martin et erikson, il y a un foss, l'un maitrise les intrigues politiques dans un espace dtermin, l'autre, c'est de l'pique dans l'chelle du temps et de l'espace.
D'ailleurs, intressant de relire les posts de la page 5 de lugui et sered, "En fantasy pique, la qute est clairement ce qui dfinit le genre",  alors maintenant, j'aimerai bien savoir comment vous qualifier la srie de Erikson ( qui si je ne m'abuse pas  ne repose pas sur une qute).

Et finalement, il existe autant de fantasy "pique" que d'autres fantasy notre grand bonheur.

Hors ligne

 

#139 06/12/2010 15:54:25

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34020
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

N'est-ce pas Erikson qui justement se "plaignait" de ne pas tre invit ce genre de tables rondes ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#140 22/07/2011 16:33:28

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34020
Site web

Re: O va la "High Fantasy"/fantasy pique ?

La remonte traditionnelle du sujet !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/149 … asy-epique


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums