Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 24/04/2003 13:39:34

dune03s
Novice
Date d'inscription: 04/08/2002
Messages: 11

Farenheit 451

Une bonne idée de lecture pour les chanceux qui sont en vacances, ou pour ceux qui bossent wink .

Je plante le décor: un futur éloigné où les livres sont interdits :? . Bizarre me dirait vous ? Ouiais, l'humanité est arrivé à un point d'inculture telle que la lecture et la réflexion ne font pas bon ménage avec l'ordre établit. Dans cette histoire, les pompiers interviennent non plus pour éteindre les feux, mais plutôt pour les allumer dans les maisons hébergeant des livres. Mais l'un d'entre eux va se rebeller.......

Pour le moment, j'en suis au millieu du livre. L'histoire et le style d'écriture est très plaisant. En plus, le livre ne fait que 200 pages en poche (ca change des spaces opéra wink ).

Un bon bouquin en somme que je vous conseille de feuilletter big_smile .

Hors ligne

 

#2 25/04/2003 11:36:17

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Farenheit 451

entièrement d'accord, c'est un très bon bouquin que j'ai lu plusieur fois smile il est d'ailleurs dans mon top5 des livres SF smile
c'est le retournement des valeurs qui m'avait le plus marqué, ainsi que le désespoir qui transpire de l'oeuvre... un livre très fort
je remercie encore la prof de français qui me l'avait fait découvrir il y a de longue années déjà wink


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#3 25/04/2003 12:52:52

dune03s
Novice
Date d'inscription: 04/08/2002
Messages: 11

Re: Farenheit 451

je remercie encore la prof de français qui me l'avait fait découvrir il y a de longue années déjà

Tu en as eu de la chance d'avoir un prof aussi "ouvert" d'esprit.

Remarque moi j'avais fait un exposé (en 5ème peut-être :shock: ) sur "les robots" d'Asimov.

Comme quoi y a pas que Balzac et Hugo qui ont droit de citer à l'école wink .

Enfin pour en revenir au livre, l'univers décrit par Bradbury me fait penser à celui du film "Cypher" (manipulation des gens, technologie d'asservissement,...). Bref, un endroit où il fait pas bon vivre!!!!

Hors ligne

 

#4 26/04/2003 17:59:14

La Naia
Istar
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 18/12/2002
Messages: 167

Re: Farenheit 451

Je l'ai aussi adoré! En tant que bibliophile, ça m'a bien accrochée!
(Bande de sagouins, touchez pas aux livres!!! :rocket: rougi lol @?¢¶?¿?ß !!!)

Plus sérieusement, le thème traité est assez d'actualité et très intéressant (comme d'hab en SF, en fait! wink).


- En somme, dit Mustapha Menier, vous réclamez le droit d'être malheureux.
- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de défi, je réclame le droit d'être malheureux.

Le meilleur des mondes -- Aldous Huxley

Hors ligne

 

#5 26/04/2003 19:11:59

Djoujybienn
Vala
Lieu: Paris
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 354

Re: Farenheit 451

Un bouquin aussi classique que "le meilleur des mondes" et "1984" qu'il me semble bien tous avoir lu grace à un prof de francais au programme "avantgardiste" mais c'etait y'a tellement longtemps que peut etre que le prof avait rien à voir la dedans et que je les ai lu tout seul comme un grand wink
Y'a pas trop longtems y'a meme une pub pour des ordinateurs, ou internet, qui s'en inspirait totalement. Come quoi le theme est largement porteur, encore de nos jours.

Hors ligne

 

#6 28/04/2003 11:41:53

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: Farenheit 451

Qu’avez-vous penser des « chroniques martiennes » du même auteur (Bradbury)?
J’ai, pour ma part, beaucoup moins accroché, le style pour le moins décousu de ce bouquin m’a dérouté .. il y est bcp plus difficile de s’approprier les personnages et la poésie qui s’en dégage m’ a laissé froid. Les chroniques martiennes m’ont autant déçu que Farenheit 451 m’avait emballé :?


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#7 28/04/2003 12:44:08

millymollymandy
Lige
Lieu: Gironde
Date d'inscription: 28/05/2002
Messages: 59

Re: Farenheit 451

Je ne peux comparer les deux livres, je n'ai lu que les Chroniques Martiennes, et c'est un de mes livres préférés, que je relis régulièrement depuis l'âge de 15 ans. Peut-être ais-je mieux accroché que toi car j'aime bcp le style qu'est la nouvelle ? Ceci dit, je n'ai pas aimé toutes les nouvelles qui le composent, et c'est vrai que l'atmosphère qui se dégage de l'ensemble est assez froide (et puis, maintenant, peut-être aussi un peu désuète), mais c'est tt de même un bouquin qui me fait qq chose à chq fois que je le relis.
C'est un livre que je rapproche forcément de Demains les Chiens (de Simak), de par sa construction en nouvelles et puis aussi pour sa fin dont les humains sont absents.


http://site.voila.fr/Elanore/images/Sing__milly_1.jpg?0.2246379968116196
Cette signature est une réalisation d'Elanore, que je remercie.

Hors ligne

 

#8 29/04/2003 12:56:07

dune03s
Novice
Date d'inscription: 04/08/2002
Messages: 11

Re: Farenheit 451

Ca y est, je l'ais fini !

Au final, je garde une très bonne impression du livre. La fin m'a même surprise car je m'attendais à quelques choses de plus "révolutionnaire" :tresfache: . C'est vrai que sans en dire trop pour ceux qui voudraient le lire, la fin est assez tristounette neutral


Bon, je n'ais plus qu'à m'attaquer aux "chroniques martiennes"!!!!

Hors ligne

 

#9 29/04/2003 20:50:54

La Naia
Istar
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 18/12/2002
Messages: 167

Re: Farenheit 451

Je ne dirai pas que les Chroniques martiennes m'ont déçue, mais c'est vrai que j'ai moins accroché que pour Farenheit 451. Mais bon, j'aime pas trop les nouvelles non plus! wink

Demain, les chiens est quand-même plus accrochant... Peut-être parce que les nouvelles ne sont pas présentées en tant que telles. En tout cas j'ai plus aimé que les Chroniques (qui sont d'ailleurs aussi assez déprimantes... plus que la fin de F 451, je trouve!).

Les seules nouvelles qui m'ont vraiment accrochées, c'est Une étoile m'a dit... de Frederic Brown. Je vous les conseille!


- En somme, dit Mustapha Menier, vous réclamez le droit d'être malheureux.
- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de défi, je réclame le droit d'être malheureux.

Le meilleur des mondes -- Aldous Huxley

Hors ligne

 

#10 10/07/2003 11:23:55

Lilith
Mage
Lieu: Nan Dungortheb
Date d'inscription: 27/05/2003
Messages: 76
Site web

Re: Farenheit 451

J'avais lu les Chroniques Martiennes après en avoir fait un extrait au collège. J'aime beaucoup ce livre qui raconte l'histoire, si triste, de Mars. Cette planète avec ses êtres si beaux qui meurent, emportés par la maladie. (et vu que j'ai l'ancienne édition, avec les anciennes dates, chaque année je lis ce qui se passe...)

Très logiquement, j'ai enchaîné sur Farenheit 451 pour y découvrir cette même ambience douce-amère. C'est très beau.


Mon Honneur est ma Vie

Hors ligne

 

#11 10/07/2003 11:59:27

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12763
Site web

Re: Farenheit 451

Au lycée, on avait eu droit à une comparaison entre le livre et le film. Ben, heureusement qu'on avait lu avant, parce que sinon, pas sûr qu'on aurait eu envie de le lire.

Surtout qu'à l'époque, les stats nationales indiquaient que la lecture n'avait plus la cote. (c'était avant HP).

Hors ligne

 

#12 04/08/2003 13:02:41

PoPo
Ta'veren
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 201

Re: Farenheit 451

Ne sachant pas où faire ce post qui aurait ça place à plusieurs endroits je profite du thème de ce sujet pour parler d'Equilibrium de Kurt Wimmer.

Après une troisième guerre mondiale et ses très lourdes pertes, la race humaine interdit la principale cause des conflits : les sentiments humains. Obligé de s'administrer un produit trois fois par jour (Le Prozium), chaque être vit privé de toute émotion. Chaque objet de culture, chaque animal domestique ou décoration est purement interdit. Une milice composée de "clercs" armés jusqu'aux dents et maîtrisant l'art de tuer comme personne est chargée d'arrêter tout les contrevenants et détruit tout objet culturel. Le meilleur de leurs éléments, Preston (Christian Bale) oublie un matin de prendre sa dose de Prozium et commence à douter de ses principes et de sa façon de voir la vie.

Je trouve regerettable que le film n'ait pas bénéficié d'une grosse sortie en salle (vivent les cinéma d'art et d'essai).
Les thèmes du film sont fortement inspirés de Farenheit 451 ou encore le Meilleur des mondes et le film ne s'en cache pas.Et ce n'est absolument pas un double de Matrix à faible budget comme certains pourraient le penser en voyant la BA.
A noter Sean Bean que l'on voit à peine pendant 1/4 d'heure c'est court mais c'est comme ça.
Si vous avez l'occasion de le voir en salle allez jeter un coup d'oeil ça vaut vraiment le coup.

http://www.apple.com/trailers/miramax/equilibrium.html


http://perso.wanadoo.fr/popod/poposignocto.jpg

Hors ligne

 

#13 04/08/2003 13:37:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Farenheit 451


Si vous avez l'occasion de le voir en salle allez jeter un coup d'oeil ça vaut vraiment le coup.

C'est clair ! Je l'attendais depuis sa sortie US, et je n'ai pas été déçu, il est excellent. Kurt Wimmer se débrouille particulièrement bien avec son budget limité, Christian Bale est une fois de plus impressionnant de maîtrise, et tout le monde est au diapason. Une jolie réussite qui m'a enthousiasmé.
On était vraiment content en sortant de la salle. smile Dommage que le gun-kata n'ait pas pu être mieux exploité tout de même. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 04/08/2003 14:12:46

King Aragorn
Roi du Gondor
Lieu: Minas Tirith
Date d'inscription: 30/10/2002
Messages: 947
Site web

Re: Farenheit 451

C'est vrai qu'Equilibrium fût une très belle surprise , il y a toujours des rabbats-joie pour dire que le scénario n'est pas novateur , mais qu'importe ce film prend aux trippes jusqu'à la fin et au passage la BO est très bonne !
Ce film est la preuve que même avec un budget limité on peut faire de bons films de SF =)
A noter que les scènes d'action à la fin sont d'une classe incroyable à l'image de Christian Bale qui maitrise parfaitement son rôle =)

ps:ah la la que c'est beau les guns qui sortent des manches :shock:


[size=10]Pour Frodon...[/size]

Hors ligne

 

#15 08/08/2003 15:21:10

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5958

Re: Farenheit 451

Le film equilibrium me fait aussi penser à DT Eightron, un anime où les humains se voient banir la seule idée d'avoir des sentiments ce qui pousse quelques jeunes à se rebeller.
Quant à Farenheit 451 j'ai beaucoup aimé ce livre qui traite d'un futur sombre avec une pointe de mélancolie sous jacente pour les jours anciens. J'ai beaucoup aimé la lente conversion du héros destructeur de livre qui adopte peu à peu le point de vue de ceux qu'il persécute. Pour moi ce livre est meilleur que les chroniques martiennes du même auteur. 8)


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#16 14/05/2007 13:36:04

NoirZenith
Novice
Date d'inscription: 14/05/2007
Messages: 6

Re: Farenheit 451

Comme je me suis replongée ds ce bookin il y a quelques jours, je ne résiste pas à l'envie de mettre mon grain de sel.  whistling
J'adore ! L'histoire est originale et ... voilà quoi   tongue


"La dignité de la vérité se perd dans l'excès de ses protestations"

Hors ligne

 

#17 19/08/2010 03:10:13

Altan
Adhérent
Date d'inscription: 09/11/2006
Messages: 3581
Site web

Re: Farenheit 451

Hors ligne

 

#18 19/08/2010 10:48:03

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5641
Site web

Re: Farenheit 451

Altan a écrit:

Quand on croit avoir tout vu...

http://blog.lefigaro.fr/hightech/2010/0 … net-m.html

Lors de la première mission sur Mars, si les astronautes passent cette chanson lors de leur atterrissage, là on aura tout vu !


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#19 21/11/2019 13:05:17

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3214

Re: Farenheit 451

Petite remontée de la stratosphère pour dire que sans avoir jamais le livre je suis en train de regarder l'adaptation de Truffaut de 1966.

Et... c'est une catastrophe. neutral

Premièrement, j'ai rarement autant détesté un jeu d'acteur que celui d'Oskar Werner que je trouve insupportable avec son air constant de poisson neurasthénique. C'est à se demander s'il se passe quelque chose de vivant chez cet acteur.

Ensuite l'esthétique du film a un côté très suranné, très daté. Je sais que le film a plus de 50 ans mais franchement on se croirait dans une ville de banlieue anglaise de l'époque, pour de l'anticipation c'est tout de même étrange. Et tout ça sans compter les costumes des pompiers ou même le camion dont le design est au mieux paresseux au pire vraiment moche.

Le pire à mon sens c'est que finalement le message ne semble guère aller plus loin que "les livres c'est du caca" mais sans JAMAIS aller plus loin ! Tu parles d'une critique sociale angry

Je ne sais pas si je suis dans le même cas que d'autres parce que quand je regarde les notes sur Sens Critique j'ai l'impression d'être un peu seul à voir ce film sous cet angle. ohmy


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#20 21/11/2019 13:42:57

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 221

Re: Farenheit 451

C'est vrai que dans mon souvenir, le film était très kitch big_smile
le livre était bien meilleur


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

Pied de page des forums