Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 08/04/2003 14:12:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Eh bien, le premier que " tout le monde " connaît ( pub18.ezboard.com/felbaki...=372.topic ) et un second en réponse à mes voeux de bonne année. Et puis, si Mr Jordan continue de se faire tirer l'oreille pour son interview...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 08/04/2003 14:12:38

Alpareh
Apprenti
Lieu: Sundgau
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 30
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

...........bizarre, vous, que tous, dans la tapisserie de Fionavar, parlent anglais, comme à Toronto ?

ca tombe bien non ? parce que si c'étaient de petits africains qui avaient été choisis pour aller en fionavar, d'office c'aurait été plus dur........de même, si les lios parlaient une autre langue que celle des nains, elle-même différente de celle des hommes, et que les méchants ne soient pas très cultivés et ne parlent pas un language cohérent et développé comme l'anglais, bhen.......

dave n'aurait pas pu dire "Sainte mère de Dieu" et se serait fait tuer dès sa première minute, etc....

un peu facile je trouve, le coup de la langue interuniverselle....... mais peut-etre cette remarque devrait-elle se trouver dans le sujet des langues inventées ?

Hors ligne

 

#23 08/04/2003 14:12:39

Hwi Noree
Etoile Filante
Lieu: Palais de Leto II...
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1529
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Dans les deux sujets, c'est bon ! smile

Hors ligne

 

#24 08/04/2003 14:12:40

Boebis
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

on m' a justement prété le premier tome, et on m'en a dit bcp de bien , je reviens quand je l'aurais lu

 

#25 08/04/2003 14:12:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Euh... Beaucoup de bien ? Parce que franchement, j'ai encore essayé de forcer ma lecture, mais ça passe toujours aussi mal cette trilogie.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 08/04/2003 14:12:42

JacksonFive
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Après La mosaïque de Sarance (Génial!) , je dois me forcer pour terminer Fionavar. Heureusement que l'envie de lire le suivant sur ma liste (Pullman!!) aide beaucoup.

Impressions en vrac:
- trop de références à Tolkien, sans véritable appropriation dans un univers original.
- trop de mélanges: le multivers, le mythe d'Arthur,l'univer chaotique.
- style d'écriture indéterminé, aucun rythme
- pourquoi faire appel à des personnages issu de la "réalité", qu'est ce que cela apporte au récit?
Mais bon, tout cela date de 20 ans, alors je serais indulgent et lirai les autre écrits de G.G. Kay.

 

#27 08/04/2003 14:12:43

Erachion
Novice
Lieu: Paris
Date d'inscription: 29/07/2002
Messages: 4

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Je viens de finir le premier tome, et franchement ça se lit assez agréablement. Mais c'est vrai que l'intruigue est tellement éparpillée qu'à force les tentatives de "points forts" ne nous marquent pas autant qu'ils auraient pu le faire si l'auteur ne délirait pas autant sur le moindre paradoxe sentimental de ses personnages. (Je pense aux scènes sur l'Arbre de l'Ete, que je trouve légèrement trop suggestives...)

Par contre, c'est hyper important d'avoir pris des personnages de notre monde et de les avoir balancés sans trop se poser de question dans Fionavar, c'est ça qui fait tout l'attrait du bouquin je trouve. Même si finalement leurs états d'âme concernant ce changement d'univers restent plutôt limités...

Je lis le deuxième tome un jour, mais pas tout de suite smile D'abord, deux jordans, deux zelazny, hypérion 2, etc etc... pfiou je suis pas sorti de l'auberge !!

Et quand je lis les noms d'auteurs que mentionne Alphareth sur je ne sais plus quel topic, j'ai vraiment l'impression d'être devant un gouffre sans fond !

Hors ligne

 

#28 08/04/2003 14:12:44

Alpareh
Apprenti
Lieu: Sundgau
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 30
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

.......on a tous cette impression ! (pour l'instant c'est avec les VO que j'ai le sentiment d'être submergé) mais comme le dit je-sais-plus-qui, quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, je suis à jamais heureux !!

Hors ligne

 

#29 08/04/2003 14:12:46

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Je profite de ma récente lecture de Tigane (grandiose !) pour faire remonter ce fuseau sur ma chère Tapisserie...wink

C'est toujours surprenant de constater à quel point ce qui constitue un défaut aux yeux de certains représente une condition indispensable pour d'autres (je pense notamment à l'entrée et l'adaptation rapide des cinq canadiens dans Fionavar) wink

Mais je voulais surtout relever un point qui vous a sûrement déjà marqués si vous avez lu plusieurs œuvres de Kay.
Il s'est amusé à poursuivre l'idée que Fionavar est le monde qui a servi de modèle aux autres. Je n'ai lu pour l'instant que Tigane et la Mosaïque de Sarance (j'attaque aujourd'hui Les Lions d'Al-Rassan smile ), mais on trouve des mentions de Fionavar, sous un nom quelque peu altéré :
- Finavir ou Finavair, dans Tigane : Brandin et Dianora en parlent d'ailleurs explicitement, ainsi que les Marcheurs de la Nuit, disciples de Carlozzi ;
- Finabar, dans la Mosaïque de Sarance.
Dans ces deux cas, Fionavar est décrit comme étant le monde originel. Kay tisserait donc des mondes imaginaires à partir d'une seule et même trame, pour en travailler les variations.

Je ne les ai pas encore lus, mais je m'attends à retrouver ces échos dans les Lions d'Al-Rassan et dans la Chanson d'Arbonne.
D'ailleurs, il y a une autre hypothèse qu'il serait intéressant d'examiner : tous ces mondes ont-ils deux lunes (c'est le cas pour Fionavar, Sarance et Tigane) ? Leurs courses respectives sont-elles liées aux mêmes types d'événements ?

Quelqu'un a-t-il une idée ?

Fangorn, fan

Hors ligne

 

#30 08/04/2003 14:12:47

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

fut la première oeuvre de Kay que j'ai lu (comme toi, Fangorn, apparemment) et, si j'ai trouvé ça très bien, je trouve que ça fait "oeuvre de jeunesse" par rapport aux autres.

Comme il a été dit ici, oui c'est une tapisserie, oui il y a de nombreux fils à tisser, mais le regard se perd un peu : le motif manque de convergence, ou converge vers un point (l'histoire de Morg... pardon, Rakoth Maugrim) un peu fade, comparé au reste. Il doit falloir aimer les oeuvres pointillistes...

Je disais donc, ça m'a bien plu, mais c'est à mon avis en dessous du reste de sa production. Du coup, la critique de Gillo me paraît peut-être un peu dure, mais les notes sont à mon avis bien réparties au sein de l'oeuvre de Kay.

Sinon, je croyais pouvoir classer les oeuvre de kay en deux catégories :

D'une part, La Chanson d'Arbonne, Les Lions d'Al Rassan et La Mosaïque de Sarance se situent pour moi dans la même pseudo-Histoire, avec une continuité dans les noms des pays et des peuples (surtout entre Sarance et l'Esperagne d'Al Rassan, la question religieuse est également en continuité dans ces deux oeuvres).
Et d'autre part, Fionavar et Tigane sont deux mondes de la Tapisserie, plus fantastiques, où la magie tient une plus grande place. Je pensais que Tigane, plus magique que le monde des 3 autres livres, était plus "proche" de Fionavar, au point qu'on en connaissait l'existence (Finavar, mentionné par Fangorn ici.)

Par contre, Fangorn, peux-tu m'éclairer sur la mention de "Finabar" dans Sarance ? parce que je ne l'avait pas remarqué, et ça fiche un peu ma théorie en l'air : lol : :rofl:


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une épée dans mon âme."

Hors ligne

 

#31 08/04/2003 14:12:48

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Voici l'extrait que j'avais relevé :
"Il vit les colonnes massives entassées les unes sur les autres comme les jouets des légendaires géants de Finabar, qui était dans la religion païenne des Antae le monde originel perdu, où les dieux marchaient parmi les humains"
(La Mosaïque de Sarance, tome II : Le Seigneur des Empereurs, Buchet/Chastel, p. 105).

A première vue, cela ne m'a pas l'air de mettre en l'air ta répartition. Il faudrait peut-être seulement la nuancer en y voyant davantage une différence de degré ?

Fangorn

Hors ligne

 

#32 08/04/2003 14:12:49

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

ça c'est du service rapide ... tu as toujours tes bouquins sous la main ?

Et effectivement, c'est une question de degré...

mais j'aime vraiment la vraie continuité "historique" entre ses histoires (comme entre la Mosaïque et les Lions, dans cet ordre).
Par contre, les caméos qui intègrent le tout dans un 'multivers' sont sympas, mais plus... disons légers.

un peu comme les dernières oeuvres d'Heinlein (SF) sur son grand âge, qui a décidé de faire converger tous ses romans dans un patacaisse multidimensionnel ... bon là je suis dur, Kay c'est un peu plus cohérent.


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une épée dans mon âme."

Hors ligne

 

#33 08/04/2003 14:12:50

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Pas sous la main, mais dans ses branches. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#34 08/04/2003 14:12:51

Gil galad
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Kay fait dans le Multivers lui aussi ? Mais qu'est-ce que ça apporte à ses histoires sur le fond, à part des clins d'oeil sympas ? Je demande, parce que je n'ai lu que Fionavar, moi. smile

 

#35 08/04/2003 14:12:52

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

N'ayant pas tout lu, je n'en suis pas certain, mais il me semble que ces échos n'ont pas d'autre fonction que d'établir une évocation lointaine.
Et ce n'est pas plus mal comme ça smile

Fangorn

Hors ligne

 

#36 08/04/2003 14:12:53

Gil galad
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Ok, merci d'avoir bien voulu m'éclairer. smile
Mais du coup, c'est quoi l'intérêt, ça fait pas un peu superflu, comme l'auteur de SF que citait Sylvaner plus haut ?

 

#37 08/04/2003 14:12:54

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Gil-galad : "Mais du coup, c'est quoi l'intérêt, ça fait pas un peu superflu (...) ?"

        Ah, on touche là l'un des aspects du roman en général wink Chaque élément d'une œuvre, chaque passage, voire chaque mot doivent-ils nécessairement servir à quelque chose dans l'histoire ?

        Je t'accorde que ces évocations ne sont pas directement utiles pour le récit où elles apparaissent (et pourtant les textes de Kay sont vraiment très structurés). Mais elles donnent une impression de profondeur, elles esquissent un arrière-plan qui élargit le champ de lecture. On peut s'imaginer un passé légendaire pour le monde de Tigane, de Sarance ou d'Al-Rassan — même si l'intrigue ne s'en servira pas. Kay n'est d'ailleurs pas le premier à faire apparaître ses propres récits comme des légendes au sein d'autres textes wink

        C'est peut-être l'un des critères de la fantasy : elle sème çà et là des évocations superflues, qui éveillent toutefois l'imagination. Elle s'offre parfois le luxe de parler pour presque rien : ce sont ces fragments inutiles qui lui donnent souvent du relief. Comme le disait Sylvaner, c'est léger : tant mieux, cette légèreté favorise l'imagination smile

        Rien ne m'exaspère autant qu'une histoire où tout est explicite, où tout est directement utilitaire, où chaque élément mentionné sera systématiquement repris. J'aime qu'une histoire laisse des terres à explorer par soi-même smile

        Les clins d'œil que Kay adresse à ses lecteurs entre ses histoires annoncent des chemins de traverse qui resteront probablement inconnus. Mais ils suscitent la rêverie. Je reprends mon exemple précédent : les différentes phases des deux lunes correspondent-elles à des événements analogues dans chaque monde ? Je l'ignore, et cela ne sert pas directement l'intrigue.

        Quant à la comparaison avec Heinlein, on ne peut la mener jusqu'au bout puisque Kay ne s'est pas amusé — du moins pas encore — à tout relier explicitement. Et s'il a un jour l'intention de le faire, en reprenant la trame de Fionavar, tout dépendra de la façon dont il procédera. Mais c'est vrai qu'à première vue je préférerais qu'il s'en tienne à ces évocations superflues wink

Fangorn, léger wink

Hors ligne

 

#38 08/04/2003 14:12:55

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

LOL !

plus grand-chose à dire après une analyse si brillante...

J'ajouterai juste que ces évocations, loin de participer à l'histoire, donne au lecteur averti (celui qui a lu Fionavar, en fait) le sentiment douillet d'en comprendre un peu plus que les autres ... c'est pour ça que je suis toujours vert d'avoir raté l'allusion dans la mosaïque de Sarance.

D'autre part (et rien à voir) les oeuvres de Kay - hors Fionavar ont quelque chose de presque unique en Fantasy ; à savoir des références presque constantes à notre monde et son histoire.

Et quand je dis référence ; il ne s'agit plus là de clins d'oeil appuyés, mais bien d'un vrai puits de savoir. Par exemple, dans la Mosaïque de Sarance, le système des factions (Bleue et Verte) et l'importance politique si cruciale des courses de chars dans les empires Romain et Byzantin sont admirablement décrits. Ce qui fait qu'on se demande constamment si on est dans le légendaire (expression que j'ai piquée à Fangorn, d'ailleurs, mais vraiment j'aime bien) ou dans la réalité historique.

Seuls deux ou trois bouquins se comparent à ça sur le plan historique, à ma connaissance :
Ariosto Furioso, de Chelsea Quinn Yarbro
La Lune et le Roi-Soleil, de Vonda McIntyre
et peut-être les oeuvres sidérantes de Charles Duits...


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une épée dans mon âme."

Hors ligne

 

#39 08/04/2003 14:12:56

Sylvaner
Elbakinien d'Argent
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 30/04/2002
Messages: 434
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

voilà un site en anglais dédié à GG Kay, qui entre autre donne des liens pour des critiques en d'autres langues (français, tchèque(!))

www.brightweavings.com/reviews/index.htm

Peut-être qu'un lien vers elbakin.net aurait sa place là-bas ?


"Tigane, que le souvenir que j'ai de toi soit comme une épée dans mon âme."

Hors ligne

 

#40 08/04/2003 14:13:57

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Pourquoi pas ? On va les contacter. smile
En plus, maintenant qu'on s'est déjà envoyé des mails, c'est mon pote le G.G.Kay ! wink lol


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums