Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 08/04/2003 14:11:35

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Ayant très récemment fini de lire la Tapisserie de Fionavar de Guy Gavriel Kay, je suis allé regarder l'avis qui lui était consacré dans la rubrique Fantasy d'Elbakin.

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/cy … onavar-284

J'ai été assez déçu de voir que l'avis était mitigé.

Commençons par la question de l'intrigue. J'accorde qu'elle est classique, dans ses grandes lignes (c'est d'ailleurs ce point qui me semble le plus juste dans cet avis). Toutefois, je ne me résous pas à considérer ceci comme un défaut. Après tout, de nombreux ouvrages de fantasy suivent une trame proche de celle du Seigneur des Anneaux, sans pour autant en être des copies. Je pense que l'originalité ne provient pas avant tout de la suite historique des événements, mais de l'invention de la vie des personnages et de leur richesse.

Quant aux hommages rendus, je n'ai sûrement pas dû tous les repérer, n'ayant pas une culture suffisante dans la littérature de fantasy. Mais si le fait que le trio Arthur-Guenièvre-Lancelot intervienne durablement dans cette histoire constitue l'un de ces hommages, il me paraît au contraire très réussi. Pour reprendre le vocabulaire de la Tapisserie, ce trio forme un dessin récurrent dans les différentes trames des univers (Fionavar étant l'univers qui a servi de modèle à tous les autres) dont l'enjeu est la répétition du même destin/dessin.

Je n'ai pas bien saisi non plus à quoi renvoyait le terme de "domaine" lorsque le rédacteur de cet avis (Manu ?) écrit : "Aucun domaine n'est plus exploité qu'un autre pour acquérir une véritable démarcation face aux autres ouvrages". Est-il possible d'expliciter ?
Mais, même sans savoir exactement de quoi il est question, il me semble que l'une des réussites de Kay est justement de ne pas s'être enfermé dans un seul élément de fantasy et d'en avoir conjugué les aspects : la coexistence de plusieurs mondes, le pouvoir des mages (qui tirent leur puissance de leur source, c'est-à-dire d'une personne qui leur est liée à vie, sorte de réservoir d'énergie), la magie de la terre (sanglante et primitive), la force de la Lumière (que les lios alfar - échos des Elfes tolkieniens - préservent), l'intervention des dieux et des andains (demi-dieux), l'oniromancie des prophétesses, le retour provisoire des morts, les pouvoirs pacifiques des Paraïko (géants que l'on croyait disparu), la symbiose avec la nature des Dalreï (peuple nomade, aux traits parfois proches des indiens d'Amérique), les pouvoirs terrifiants et maléfiques du Dévastateur, etc.
Je ne crois pas que cette cohabitation de pouvoirs diminue l'intérêt de l'œuvre, voire nuise à son originalité. Si Kay s'en était tenu, par exemple, au seul pouvoir des mages, il l'aurait usé jusqu'à la trame (!) ; c'est alors que son œuvre se serait rapidement essoufflée. Il a, au contraire, réussi à disposer ces pouvoirs, à faire jouer leurs oppositions et leurs alliances, en variant et en entremêlant les différents fils directeurs. C'est une tapisserie, à proprement parler : la trame narrative n'aurait pas pu se constituer sans cette richesse. Par conséquent, que l'un des éléments faëriques ne supplante pas les autres est le gage de la bonne tenue de l'ensemble.
Kay a tissé une Tapisserie, tant dans le fond que dans la forme. C'est là, à mon avis, son originalité, qui démarque précisément sa trilogie des autres ouvrages ;-) C'est une belle tâche qu'il a entreprise, qui assurément ne fera pas tache dans votre bibliothèque... A ce sujet, j'ai trouvé cette formulation curieuse de la part d'un site consacrée à la fantasy : il faut déjà y aller pour qu'un tel ouvrage fasse tache parmi les autres !

Je reviens sur l'originalité de l'œuvre. On le sait, G.G. Kay a travaillé avec Christopher Tolkien sur le Silmarillion. Honnêtement, je m'attendais, avant de commencer la lecture, à une histoire et un univers beaucoup plus proches du Légendaire de Tolkien. Certes les lios alfar et les svart alfar (qui ne sont pas, à ce propos, les plus intéressants dans l'histoire) correspondent aux Elfes et aux Orques, certes Rakoth Maugrim est le jumeau de Morgoth, mais la correspondance ne va guère plus loin. D'ailleurs, là encore, on pourrait retrouver des Elfes et des Orques dans bon nombre d'autres œuvres de fantasy. Je ne suis pas sûr que l'originalité se trouve dans la présence ou l'absence de telle ou telle créature.
La principale originalité de Kay, à mon sens, est la déclinaison de l'idée que tout pouvoir est à double tranchant. Chaque acte se paie. Les cinq personnages canadiens qui découvrent le monde de Fionavar l'apprennent, chacun à sa manière - mais toujours douloureusement. Je n'avais encore jamais lu de pages, en fantasy, qui peignent à ce point le déchirement qu'implique le franchissement d'une étape.

-----pour ceux qui auraient envie de lire cette trilogie, arrêtez-vous-là, car je vais parler d'éléments qu'il est plus agréable, je crois, de découvrir au fil de la lecture ;-) ------------

La longue agonie de Paul sur l'Arbre de l'Eté est terrible, lancinante (et pourtant sans longueurs) et émouvante. Le viol de Jennifer (tant physique que moral) est d'une rare brutalité : on en sort brisé. Le sacrifice de Kevin, en revanche, unit tellement l'amour et la mort que cela semble inéluctable. On pourrait aussi revenir sur le prix qu'exige tout usage de la magie (la Chasse d'Owein, apocalyptique, m'a saisi par sa violence d'autant plus glaciale qu'elle est dépourvue de haine).
Mais à cette souffrance répond l'amour (sans mièvrerie aucune). Si les sacrifices par amour sont légion en littérature (et ailleurs), le lien qui unit le mage et sa source suit des règles subtiles.Les relations psychologiques entre Arthur, Guenièvre et Lancelot n'ont rien de banal, même si on les connaît depuis fort longtemps. La longue prise de conscience de Paul au sujet de son contrôle excessif de ses sentiments parcourt l'œuvre, et la fait évoluer plusieurs fois. L'amitié fraternelle et guerrière entre les deux Dalreï, Torc et Levon, et Dave (qui devient Davor à la Hache) est une source de joie au milieu des batailles.

Cette ambivalence est, bien évidemment, mise en lumière dans le poignard de Lökdal : "Qui frappe sans amour périra à coup sûr. Qui meurt avec amour fera présent de son âme à qui est marqué du dessin gravé sur le manche de ce poignard". Il ne pouvait que parvenir entre les mains de Darien, l'enfant chaotique (à plus d'un sens), en quête de lui-même, qui apportera le dénouement.

Enfin, au delà de tous ces enjeux, Kay a su tisser des personnages et des peuples hauts en couleurs. Diarmuid est flamboyant (c'est peut-être celui que j'ai pris le plus de plaisir à voir évoluer), et la scène de l'accueil fait au roi du Cathal est savoureuse. Kay nous donne le temps d'apprécier la culture des Dalreï (peuple nomade de la Plaine) et celle des Nains (guerriers et artisans des Montagnes). On est loin des clichés habituels, car on a l'occasion d'entrer dans la complexité des rituels et de l'honneur de ces peuples.
Le récit ménage également des respirations où transparaît une certaine douceur : Fionavar n'est pas un monde plat, sans âme : le lecteur y entre en même temps que les cinq canadiens et prend plaisir à le parcourir.

Bref, vous l'aurez compris, mon avis est loin d'être tiède ;-) J'ai hâte de reprendre la lecture de certains passages !


Dernière chose (sans rapport direct)
J'en profite pour pester contre les quatrièmes de couverture que proposent les éditeurs (la présentation des trois volumes de la Tapisserie de Fionavar sur Elbakin recopie ces textes). Elles ont la désagréable habitude de fournir trop d'éléments sur l'histoire. Pour qui aime avoir la surprise et rester dans l'ignorance du destin de certains personnages, c'est raté ! Certes, on me dira qu'il ne faut pas être grand mage pour s'attendre à un dénouement heureux. Peut-être, mais quel intérêt d'écrire sur cette présentation que "Rakoth Maugrim, enfin vaincu après plusieurs engagements titanesques, devra subir son ultime défaite" ? Ce n'est pas en annonçant la fin que cela me donnera envie de lire le livre ! :-(( Je préfère de loin que l'on ait choisi un extrait représentatif de l'atmosphère de l'histoire.
Pour le coup, ce sont généralement ces quatrièmes de couverture que je trouve fades et qui font tache sur le livre !

Fangorn, de retour de Fionavar ;-)

(désolé si ce message vous a paru trop long)

Hors ligne

 

#2 08/04/2003 14:11:36

Fangorn
Novice
Date d'inscription: 12/05/2002
Messages: 7
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

J'ajoute que, si j'étais G. G. Kay, je ne pourrais m'empêcher de répondre ainsi au reproche d'une intrigue trop classique : puisque Fionnavar est le modèle original de tous les autres univers, ce n'est pas cette histoire qui est classique, mais les autres qui la recopient ;-))

Fangorn, classique ;-)

Hors ligne

 

#3 08/04/2003 14:11:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Oui, c'est moi, Manu, qui ait rédigé cette critique. smile Ah, Fangorn, ta réaction me fait plaisir en tous cas ! J'en attendais d'ailleurs une de ce type, car, je l'avoue, j'ai été un peu dur avec la Tapisserie. ( Je préfère les murs peints tout simplement... wink )
Avant toutes choses, je reviendrais sur la formulation, concernant cette histoire de tache. Ce n'est pas parce que nous sommes amateurs de Fantasy, que nous ne dénoncerons pas les étrons du genre, sous prétexte de militantisme. Si tu as déjà lu la trilogie de " L'ombre Pourpre " de R.A Salvatore, tu ne peux qu'admettres que ce n'est très, très mauvais, il n'y aucune alternative. Je l'ai dans ma bibiliothèque, et indéniablement, ça ne peut que faire tache. Mais bon, on parle de Kay ici, et c'est tout de même largement supérieur.
Bon, nous y voilà... déjà, je reconnais d'emblée des qualités comme le style ou l'intrigue solide, je reprends mes termes, et poutant, tu argumentes aussi là-dessus au détour de certaines phrases. Kay est habile à la plume, je le répète, je l'admets pleinement ! Même si selon moi, c'est plus en besogneux qu'en talent pur.
Je crois que tu as bien saisi ce que j'entendais par " domaine ". J'aurais pu dire thèmes, c'est vrai.
On en revient donc à l'originalité. Certes, il est présente, dans le développement de l'intrigue, à travers les lieux, les coutumes, les peuples. Mais ce que je tenais à stigmatiser, c'est un manque d'esprit novateur à la source de l'histoire. Tu me dis que beaucoup d'ouvrages suivent plus ou moins la trame du Seigneur des anneaux sans pour autant être des copies. Est-ce assez ? N'y aurait-il pas d'autre schéma que " le groupe de jeunes lancé sur les routes " ? De même que Multivers, autres mondes, déjà fait, déjà lus ! Fiovanar, monde originel ? C'est Ambre, de Zelazny, qui exploite dix fois mieux ces possibilités ! Une fois le récit démarré, je reconnais que Kay sait donner corps à ses propres créations, mais à la base...
Voilà ce que j'aurais à répliquer. Mais, tu sais, 90% de mes avis, je les rédige à froid, plus ou moins longtemps après la lecture, sauf ce qui concerne les sorties actuelles, par exemple le prochain Bragelonne. Comme tu l'indiques en préambule, tu as lu la Tapisserie de Fionnavar " très récemment ". Je ne peux évidemment pas me mettre à ta place, et ne me le permettrait pas, mais peut-être es-tu encore soumis au plaisir ressenti lors de la lecture ? Ce qui n'est plus mon cas. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#4 08/04/2003 14:11:38

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Juste pour dire qu'on devrait reparler de Kay dès demain... big_smile

Monsieur l'Ent qui s'appellait encore Fangorn, elle y est ta critique cette fois ! wink



http://www.elbakin.net/fantasy/roman/cy … onavar-284


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 08/04/2003 14:11:39

Ent lent
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Mais je m'appelle toujours Fangorn !! C'est cette espèce de forum qui ne veut plus que je m'appelle ainsi (je dois m'y prendre comme un manche, je sais wink ) !

En tout cas, ravi qu'elbakin.net (ne pas oublier le .com wink ) donne de plus en plus à Kay la place qu'il mérite smile

Fangorn, Ent lent par défaut

 

#6 08/04/2003 14:11:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Dire que ça ne doit être qu'une histoire de mot de passe... smile

Sinon, je ne résiste pas au plaisir de mettre en avant les nouvelles couvertures de l'édition J'ai Lu.

http://imgdata.echo.fr/livre_r?l_isbn=2290315001r


http://imgdata.echo.fr/livre_r?l_isbn=229031501Xr

http://imgdata.echo.fr/livre_r?l_isbn=2290315028r


Au fait, ce sujet est l'un des plus anciens du forum, à l'époque, il n'y avait pas grand monde... wink Mais vous pouvez vous rattraper maintenant, car je ne doute pas que beaucoup ont déjà lu cette trilogie !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 08/04/2003 14:11:41

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

:eek:

Les plus belles couvertures que j'ai vu depuis longtemps sur une édition de Poche, francaise de surcroit !!!!!!!
Perso j'avait pas lu mais rien que pour les couvs je vais peut être (surement !) craquer. C dommage que j'ai déjà commandé les Trois tomes du Trône de Fer.... ca m'aurait évité des frais de port.....
C récent la réédition ? C sorti quand ?
Et le dessinateur ? C qui ?
Dagor Aglareb :hat:


Winter's coming...

Hors ligne

 

#8 08/04/2003 14:11:42

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

C'est de Civiello, le dessinateur de la Graine de Folie, critiquée ici en BD. Cette réédition date de quelques mois à peine.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#9 08/04/2003 14:11:43

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

J'ai Lu montent vraiment en puissance ! Non seulement ils sortent de plus en plus de nouveautés intéressantes mais en plus ils les agrémentes de couvs magnifiques !!!! Pocket par contre ne sort plus vraiment de nouveauté et se base sur la rééditions perpétuelle de leurs acquis : Eddings, Tolkien, Jordan.... M'enfin, tant qu'ils continuent de nous sortir les Pratchett aussi vite que ces derniers temps et que comme avant chaque été, la suite de WOT ca peut aller....

Dagor Aglareb


Winter's coming...

Hors ligne

 

#10 08/04/2003 14:11:44

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 774

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Et bien moi quand je l'ai lu, j'avais pas des couvertures aussi belles... Mais plutôt des trucs insignifiants aux couleurs criardes qui doivent faire que je ne m'en souviens même pas.

Pour revenir à nos moutons (ton ton ton), la Tapisserie m'a laissé très perplexe et pas vraiment convaincue. Je ne parlerais pas du schéma classique, parce que le classicisme en soit n'est pas une vraie critique quand il est bien fait, et sans compter que comme le dit Fangorn, le fait que Fionavar soit la source des trames de la Tapisserie -ou un truc comme ça- ceci explique cela.

Le truc qui m'a le plus enervé : cette inutilité d'avoir des personnages qui viennent de notre monde. Non vraiment. Je trouve que leur adaptation, leur intégration dans le monde n'est pas crédible une seconde (sauf peut-être pour le dernier, celui qui est avec les cavaliers et qui est un gros bourrin). Même en l'expliquant avec les histoires que Guerrier Eternel que l'on doit "ressuciter" dans notre monde : bof ! Le monde en lui-même est intéressant, mais cette irruption de Canadiens, je trouve ça moyen.

Le truc que j'ai aimé : des moments de narrations très forts, avec des émotions très bien décrites et des personnages secondaires souvent plus "fascinants" et sympathiques que les principaux.

Donc Fionavar c'est sympa, mais je persiste à dire que Gui Gavriel Kay a trouvé par le suite beaucoup plus d'ampleur et de beauté dans des romans comme "Tigane" ou "Les lions d'Al-Rassan".


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#11 08/04/2003 14:11:45

Mazrim Taim le faux Drago
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

La couverture du tome 3 est :eek:
Par contre, comme Eolle, je trouve que c'est une histoire qui ne fonctionne que par intermittence, dirais-je.

 

#12 08/04/2003 14:11:47

Dagor Aglareb
Apprenti
Lieu: France
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 38

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Euhhhh... moi la couv que j'préfere c'est la Première.... lol

Trêve de plaisanterie : je les aient achetés mais je suit déjà en train de lire le Tône de Fer donc mon avis viendra plus tard ! Et pui même si j'aime pas il me restera les magnifiques couvertures pour me consoler ! big_smile

Dagor Aglareb :hat:


Winter's coming...

Hors ligne

 

#13 08/04/2003 14:11:48

Eloin
Novice
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 4

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

C'est vrai que les couvertures sont superbes .


les pieds sur terre ,la tete dans les etoiles et le coeur parmi les hommes

Hors ligne

 

#14 08/04/2003 14:11:49

Atrusya
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

...que la Tapisserie de Fionavar est une très belle Trilogie!smile

Le fait que justement on y ajoute des étudiants canadiens m'a plu, parce que ça permet de rendre le récit moins "éloigné" , plus "au goût du jour"...Bien que j'aprécie plus le côté imaginaire de Tolkien...ou d'autres auteurs de Fantasy...!
J'ai adoré l'opposition des 2 personnalités des princes, et Diarmuid est particulièrement touchant..!.........Tant de complexité derrière cette façade brillante!
Le sacrifice à Dana, Paul dans l'arbre,La scène de l'arrivée du Roi Shalassan, si froid et hautain...et la réplique du Lios Alfar qui le fait sourir, et j'en passe et des meilleurs... sont de vrais passages d'anthologie pour moi!!!smile

Mais les goûts et les couleurs..n'est-ce pas!smile

 

#15 08/04/2003 14:11:50

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Fionavar est une oeuvre intéressante, c'est la première de Kay après son travail sur le silmarillion. On en retrouve quelque trace d'ailleurs.
Remplie des clichés habituels de la fantasy, elle n'en est pas moins jubilatoire à lire (j'ai pris un pied fou en lisant ça), mais propose aussi des personnages du monde réel plongé dans ce truc de dingue (et ils prennent ça bien, comme ils font ?), un peu à la Narnia, ce qui n'est pas si fréquent qu'on veut bien le croire.
Quelques idées originales, ajoutées à cette incursion du réel, renforcent l'impression de grande oeuvre que j'ai eu en lisant cette trilogie.

Par la suite le travail de Kay s'est affiné vers des réécritures historiques à la tigana, ou Al-rassan, mais ne dépréciez par pour autant Fionavar, ce serait une erreur à ne pas commettre.
En outre, ça élargirait votre culture fantasiesque ( pardonnez-moi ce barbarisme )


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#16 08/04/2003 14:11:51

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 774

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Fantaisiste ?
Je trouve ça plutôt rigolo comme association ! smile

Bon oui, oui, je l'ai dit, il y a des passages excellents, ça c'est sur ! Des passages où on est à fond dedans. Des passages d'une très grandes beauté... mais je persiste, sur l'ensemble des 3 volumes, je ne saurais dire pourquoi, mais y'avait un truc qui collait pas... Mais bon, c'est pas comme si je disais que c'était mauvais ! wink

Et puis un truc, sur Narnia... Je pense que ça fonctionne si bien parce que les héros sont des enfants... Donc leur manière d'appréhender le merveilleux est sensiblement différente. De plus les histoires en elles-même, pour ce que je m'en souviens, ont une simplicité, malgrè les métaphores sousjacentes, tout à fait charmante qui n'alourdit pas la narration.

Mais c'est vrai que des passages monde réel/monde fantastique, il n'y en a pas tant que ça... Et des histoires où le monde fantastique envahit le réel ? Je pense à "La forêt des mythimages" (avec la nouvelle édition, il faudrait dire Mythagos, berk) ou à du Lovecraft... Et pourquoi pas "Les contes de la Rue Broca" !!?? wink


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#17 08/04/2003 14:11:54

Alpareh
Apprenti
Lieu: Sundgau
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 29
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

je viens d'acheter les tomes 1 et 3 en librairie, et le 2 est en commande. c'est que vous m'avez donné envie de les lire !

Hors ligne

 

#18 08/04/2003 14:11:55

JacksonFive
Invité

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

A force de vous lire je me suis moi aussi mis à lire Guy Gavriel Kay. Je viens d'acheter les Chemins de Sarrance et La Tapisserie. J'en suis au tome 2 des Chemins de Sarrance, et comme j'adore tout ce qui est diplomatie, intrigues, et machinations, j'ai tout de suite accroché. Les héros ont de la gueule et du caractère, les femmes sont vraiment éblouissantes. Merci donc. Chtite question: une suite de ces 2 tome est elle prévue? La question est peut être stupide, mais comme je n'ai pas lu la fin...

 

#19 08/04/2003 14:11:56

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Mon pote GGK ( j'ai déjà reçu deux e-mails de sa part, c'est l'amour ! :eek: wink ) ne m'a pas parlé de ça. Visiblement, il aime changer de cadre à chaque nouvelle oeuvre.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#20 08/04/2003 14:12:36

Zebulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Critique ! [Tapisserie de Fionavar]

Deux mails !!
Et pour te dire quoi ? smile


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

Pied de page des forums