Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 09/01/2004 16:33:45

Lÿr
Pierre philosophale
Date d'inscription: 28/04/2002
Messages: 1505
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Alors si ça se fait vraiment et que, par un biais ou un autre, on arrive à voir à quoi ça ressemble, ce sera grand. Ma seule crainte, c'est les 4 malheureuses petites heures annoncées pour les deux tomes.

Jamais contente... wink (Si ça se trouve, ils feront ça bien)

Hors ligne

 

#42 09/01/2004 20:04:36

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

mouais, je reste sceptique...
Je ne suis déjà pas fan des mini série (sauf la caverne et le 10eme royaume wink ) mais je doute qu'elle réussisse à retranscrire toute la poésire et la philosophie de Le Guin...
Si c'est pour nous offrir du potage à la "Dune"... blink


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#43 17/02/2004 14:10:20

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Et voilà maintenant une interview avec l'auteur, répondant aux nombreuses questions de fans ! smile

Contrairement à l'interview d'Henri Loevenbruck d'il y a quelques jours, je pense qu'il vaut mieux connaître un peu son oeuvre pour vraiment en profiter... Mais j'espère quelques réactions, car c'est vraiment très intéressant, et Thys s'est démenée pour la traduction. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#44 17/02/2004 17:57:54

Lÿr
Pierre philosophale
Date d'inscription: 28/04/2002
Messages: 1505
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Ursula LeGuin est une des mes auteurs favoris ; son cycle de Terremer dégage quelque chose que j'ai rarement retouvé ailleurs, une sérénité, une profondeur... Quant à l'interview, j'ai beaucoup aimé les commentaires sur les rires des sitcoms... C'est vrai qu'elle n'explique rien, mais c'est intéressant de lire ce qu'elle pense de quelques autres auteurs, de certains de ses livres ou de certains de ses choix.
En tout cas, merci pour cette longue traduction qui n'a pas du être évidente.

Pour moi, c'est La Main gauche de la nuit qui l'emporte sur tout.

Hors ligne

 

#45 17/02/2004 19:42:34

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Beaucoup de gens ne deviennent pas plus sages en vieillissant, ils deviennent juste plus vieux.

Bien dit! rolleyes smile

Une grande dame, cette madame Le Guin...

Aparament elle ne porte pas HP dans son coeur... unsure

Enfin, je la trouve très profonde, comme personne. c'est peut être cette volonté d'aller au bout des choses qui fait que ces romans sont tels qu'ils sont...


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#46 17/02/2004 21:04:04

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1769
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Je n'ai jamais lu de livres d'Ursula Le Guin mais cette interview m'a donné envie de les découvrir! smile Elle a l'air d'avoir pas mal de neurones dans son cerveau cette brave dame et ça doit être interessant de lire qqch d'inspiration taoïste, ça change comme approche. J'ai beaucoup aimé tout ce qu'elle raconte. C'est sûr que je n'ai pas compris toutes ses allusions à ses oeuvres mais comme j'aime bien sa façon de penser, je crois que je vais me laisser tenter... Et voilà je suis partie pour inscrire Ursula Le Guin comme prochaine auteur à lire (ce qui est bête, c'est qu'il y en a bcp avant elle sur cette liste... rolleyes )

Merci pour la traduction, vraiment très interessant. smile


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#47 18/02/2004 13:51:44

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Moi non plus je n'ai rien lu d'elle, et c'est vrai qu'il doit y avoir 2/3 spoilers dans l'entretien, mais personnellement ça ne m'a pas empêché de l'adorer! big_smile
J'adore le sens de la répartie de cette femme, et puis elle a des avis surprenants pour une femme de son âge et de sa génération (sans vouloir faire de généralités ni rien...), son petit (pas si petit que ça d'ailleurs wink ) côté idéaliste anti-tout (je caricature je sais) est charmant...je ne sais pas si je vais me lancer tout de suite dans une lecture d'elle (pour cause de surcharge de planning lecture) mais je retiens son nom! smile

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#48 19/02/2004 19:35:32

ann
Mage
Date d'inscription: 09/12/2003
Messages: 82

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Merci pour cette traduction! C'est la première fois que je lis une interview d'U. Le Guin, et je suis ravie de la trouver, dans ses idées, très proche de la personne que je m'imaginais à la lecture de ses romans: intelligente, idéaliste, caustique.

Je ne peux que conseiller vivement la lecture de ses livres: pour moi, le cycle de Terremer est une merveille, poétique, profond, avec des scènes d'une beauté à couper le souffle (en tout cas le mien: ah! ces dragons!), des personnages attachants. Il est clair que si ce qu'on recherche exclusivement dans la fantasy, ce sont les combats bien saignants et des rebondissements toutes les vingt lignes, on sera déçu par Terremer: le cheminement des héros se fait autant à l'intérieur de leur tête que dans le monde de l'Archipel. La SF de Le Guin est excellente également: comme l'a dit Lÿr, "La main gauche de la nuit" est vraiment remarquable, tout comme "Les Dépossédés": je les relis régulièrement, et je suis plus admirative à chaque lecture.

Juste une p'tite citation pour illustrer mon propos (elle est tirée des "Tombeaux d'Atuan", le deuxième volume de Terremer; le héros, Ged, est retenu prisonnier sous terre, dans un étrange labyrinthe, par un non moins étrange geôlier):

"Ses yeux regardaient des murs et de la terre et des ténèbres, et voyaient la haute mer s'étirer à l'infini vers le couchant, les dragons dorés sur le vent doré." Presque un poème...

Hors ligne

 

#49 19/02/2004 19:59:22

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5958

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Ann a dit:

"Ses yeux regardaient des murs et de la terre et des ténèbres, et voyaient la haute mer s'étirer à l'infini vers le couchant, les dragons dorés sur le vent doré." Presque un poème...

Mais le cycle entier de Terremer est un long poème qui berce le lecteur dans de superbes métaphores et de magnifiques paysages. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#50 19/02/2004 20:02:01

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

De toute façon, rien que l'image de fin, le combat ultime, même l'arrivée de Ged sur l'île.

Enfin, tout est d'un lyrisme décoiffant. Je ne crois pas avoir jamais lu un livre si original et rafraichissant quand au "voyage",à l'xploration du monde.



Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#51 21/02/2004 20:03:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Allez, UP, UP, je n'ai pas envie que ce sujet retombe si vite en page 2 alors que l'interview d'Ursula K. LeGuin a été mise en ligne il y a quelques jours à peine ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#52 22/02/2004 19:32:53

ann
Mage
Date d'inscription: 09/12/2003
Messages: 82

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Je veux bien venir poster dans ce sujet tous les jours, si c'est pour lui éviter la relégation en deuxième page! big_smile Mais il me faudrait au moins un interlocuteur, sinon ça va tourner à la dissertation... on pourrait se relayer, Candide, Belgarion et moi, jusqu'au moment où d'autres forumistes auront fini de lire l'interview, découvert Terremer, aimé -ou détesté!- et passeront par ici pour nous faire part de leurs réflexions tongue ...

Je comprends tout à fait qu'un fan de Fantasy "classique" n'apprécie pas Le Guin; Terremer est atypique par bien des aspects: les romans sont courts (trop courts! souvent deux cents pages, voire moins), et l'une des motivations du lecteur de Fantasy est l'immersion dans un monde secondaire; là, le plongeon est délicieux, mais quand on lit vite, on revient dans le monde réel beaucoup trop rapidement.

Toutefois, les personnages sont extrêmement attachants et ont tendance à sortir du texte et à vous suivre dans le monde réel; en tout cas, c'est ce qui s'est passé pour moi: Ged, le héros de Terremer, n'est qu'à quelques pas de Frodo dans mon panthéon, c'est dire! wink Cependant, Le Guin ne se complaît pas dans des analyses psychologiques interminables: elle campe ses personnages en quelques mots et parvient à décrire ce qu'ils ressentent sans jamais verser dans le pathos; sur ce plan-là, elle n'est pas loin de Tolkien.
A titre d'exemple, le passage suivant: dans "L'ultime rivage", le troisième de la série, Ged et son compagnon, un jeune prince nommé Arren, partent en mer dans le but de découvrir ce qui est à l'origine des défaillances de la magie; c'est une quête qui pourrait bien annihiler le pouvoir de Ged, et il le sait; un soir, il demande à Arren de chanter:

"Il écouta la jeune voix forte, assurée et triste entre la mer et le ciel rouge, et les larmes lui vinrent aux yeux, l'aveuglant."... et c'est tout. On n'en saura pas plus sur l'état d'esprit de Ged. Mais à mon avis, il n' y a rien à ajouter, tout y est: l'émotion devant la beauté, la nostalgie de l'âge mûr face à la jeunesse, le renoncement.
Ce passage m'a toujours fait penser, dans un contexte différent, à deux lignes de Tolkien:

"Accablé par sa faiblesse, il se mit à pleurer. Et l'armée de Morgul continuait de traverser le pont."
Même sobriété, même capacité à aller droit à l'essentiel; d'ailleurs, Le Guin est une grande admiratrice de Tolkien, et a écrit un des articles les plus intéressants des "Méditations sur la Terre du Milieu".

Enfin, S. Barets, dans "Le Science-fictionnaire" (1994), dit de Terremer:

"Un monde dans la lignée du Seigneur des Anneaux, sans doute le seul cycle d'heroic fantasy jugé admirable... même par ceux qui détestent l'heroic fantasy! Elégance, sobriété et force: peut-être le chef-d'oeuvre de Le Guin".

C'est tout pour aujourd'hui wink

Hors ligne

 

#53 26/02/2004 15:33:46

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

on pourrait se relayer, Candide, Belgarion et moi, jusqu'au moment où d'autres forumistes auront fini de lire l'interview, découvert Terremer, aimé -ou détesté!- et passeront par ici pour nous faire part de leurs réflexions  ...

Je veux bien essayer...


Je suis plutot d'accord avec toi ann! Je trouve que la sobriété du style de Le Guin est pour beaucoup dans la force subtile et discrète de ses personnages.

En fait, je trouve que Ged reste un des personages les plus fascinant de toute la fantasy moderne. Il garde une aura mystérieuse, une sorte de force intérieure qui "irradie" tout le roman. En fait, je pense souvent à une douce tranquilité, une flamme apaisée qui iluminerait toutefois toutes les pages, tous les recoins de l'oeuvre sans jamais l'aveugler.

Mais un autre point sur lequel j'aimerais revenir, c'est sur le statut de Tehanu.

J'ai personellement adoré cet opus, et je trouve que beaucoup de critique adopte trop facilement le "c'est la suite d'un roman impossible à poursuivre, c'est moins bon parce que ca n'a pas le même effet de surprise que terremer"

J'ai trouvé ce livre très fort, poignant, et parfois même terrifiant.

Bien sur, pas de la terreur comme chez King, mais plutot une sorte de malaise provoqué par un glauque jamais trop poussif (dans la deuxième nouvelle)
et puis le style, la sensibilité de ce livre reste intacte et le place presque à la hauteur de Terremer, presque...


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#54 26/02/2004 17:56:34

Kaine
Istar
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30/10/2003
Messages: 155
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Je veux bien apporter ma pierre à l'édifice.
Bon, je dois bien dire que je ne suis pas particulièrement un fan de Terremer.
J'ai lu les trois premiers livres et si j'ai trouvé les deux premiers plutot bon (en fait surtout le deuxième), le troisième m'a laissé un avis plus mitigé. En effet, il ne m'a pas marqué du tant, a tel point que j'ai completement oublié de quoi il parler (j'ai du regarder le résumé qui il y avait sur le site pour me rappeller que je l'avais bien lu).
Quand au personnage de Ged, bin, disons bof, il ne m'a pas touché plus que cela. Je l'ai trouvé plutot basique et pas particulièrement interressant (mais cela viens peut être de la courteur des livres).
Je pense néanmoins que Le Guin est un bon écrivain et je me suis promis, un jour, de lire la suite de Terremer.

Hors ligne

 

#55 27/02/2004 12:16:30

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

J'ai lu hier soir la nouvelle parue dans le recueil Légendes : Libellule / Dragonfly. Ca faisait longtemps que je n'avais rien lu de LeGuinn est franchement c'est toujours aussi bien. Je vais donc partir de ce pas pour acheter tous les nouvelles et romans qui me manquent.

Ca devrait apporter de l'eau à votre moulin.

Franchement j'adore le système de magie, basé sur le nom des choses, je trouve ca super classe et presque crédible. Et puis Terremer c'est un univers génial... smile


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#56 27/02/2004 19:41:51

ann
Mage
Date d'inscription: 09/12/2003
Messages: 82

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Je ne fais que passer (problèmes de temps et d'ordinateur)! ohmy angry
Merci de ton commentaire sur Tehanu, Candide. J'ai aussi beaucoup aimé cet opus, et c'est vrai qu'il est angoissant. Je n'avais jamais vraiment compris pourquoi j'avais éprouvé à sa lecture un profond malaise, notamment à la fin; je savais juste que cela n'avait rien à voir avec sa qualité. En y repensant, je crois que l'idée de perdre les mots, le pouvoir de la parole, représente l'horreur absolue pour un mage comme Ged, et encore plus pour un écrivain. Il y a un parallèle entre le pouvoir du sorcier et celui d'un auteur: tous deux créent quelque chose qui n'existe que dans la tête de la victime de cette magie. Et parfois, cette illusion devient réalité...
Je ne sais pas si je suis très claire... rolleyes Il faudra que j'y réfléchisse plus longuement!

Hors ligne

 

#57 28/02/2004 00:42:23

Anka
Vala
Date d'inscription: 17/04/2003
Messages: 309
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Personnellement, je suis une grande fan du cycle de Terremer. Surtout le deuxième tome en fait. Je ne sais aps pourquoi, mais je le trouve extrêmement fort; Ces dialogues dans le noir m'ont boulversée.
Je toruve aussi que Ged est un personnage très fort, mais plus encore, ce qui me marque dans ce cycle, c'est le système de magie utilisée. J'adore cette idée selon le fait de nommer réellement une chose vous donne du pouvoir dessus. Ca à l'air stupide, mais ça me paraît un système de magie très "réaliste".
L'ambiance de ce cycle est très particulière : ^malgré qu'il y ait de l'aciton, j'ai toujours eu le sentiment qu'il s'agissait d'histoires très paisibles, très "silencieuxes". En ce sens, je toruve l'écriture de Le Guin poétique.

Pour en revenir à Ténahu, je l'ai lu assez jeune, et je me souviens qu'il m'a mis très mal à l'aise (mais je sais plus pourquoi), si bien que je ne l'ia jamais relu depuis. iL faudrait que j'essaye un de ces quatres.

C'est bizarre, j'aurai cru que plus de monde que ça aurait lu ce lire

Anka

Hors ligne

 

#58 28/02/2004 18:21:49

ann
Mage
Date d'inscription: 09/12/2003
Messages: 82

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Comme Anka, j'ai un faible pour le deuxième volume: c'est le premier que j'aie lu. Le titre m'avait frappée: "Les tombeaux d'Atuan"; il y avait là, pour moi, quelque chose de mystérieux et de musical qui m'a fait acheter le livre sans même lire le quatrième de couverture. Je n'ai pas été déçue: ce labyrinthe ténébreux, les dialogues dans le noir, effectivement, les personnages: Tenar, une lumière dans les ténèbres, et Ged, bien sûr, sa capacité à rester lui-même alors qu'il est enchaîné, totalement vulnérable.

L'aspect poétique est frappant dans les oeuvres de Le Guin, mais la dimension éthique ne l'est pas moins. Dans "Tehanu", par exemple, Tenar et Ged ont à leur merci un sinistre individu, qui cherchait à attaquer Tenar et avait précédemment violé et brûlé la petite Tehanu: il est blessé, impuissant , inconscient: ils pourraient le tuer, et peut-être le mérite-t-il. Mais ni Ged ni Tenar ne peuvent accomplir cet acte, même pour assurer leur sécurité; ils sont tout sauf lâches; tuer leur est totalement étranger.
Ce passage m'a toujours fait penser à Tolkien, au fameux dialogue entre Gandalf et Frodo à propos de Gollum; c'est plutôt une bonne référence, non ? wink

Hors ligne

 

#59 29/02/2004 18:33:19

Candide
Elbakinien d'Or
Lieu: Paris
Date d'inscription: 16/08/2003
Messages: 1687

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Que de réactions! tongue

Pour en revenir à Tehanu, je suis d'accord avec vous.

Mais ce qui m'avait le plus marqué à l'époque, c'étaitq ue tehanu, peut être plus que Terremer même, était un des rares romans de fantasy qui soit "plus" qu'un roman de fantasy.

Je veux dire, j'adore comme vous certains cycles... mais très peu de ce que j'ai lu en fantasy m'a fait réflchir comme tehanu l'a fait.

Et pour en revenir à l'athmosphère d'angoisse dont vous parliez plus haut, c'est d'autant plus fort qu'elle nait de quasiment rien.
Je veux dire, pas de monstre sanguinaire, pas d'évènement paranormaux à la stefen King, juste des hommes et des femmes, un lieu que LeGuin en deux ou trois descriptiuons charge de vie, impregne de légendes et de mythes, et surtout, un talent exceptionnel de l'auteur...


Aventure, camaraderie, et acier sur acier, les ingrédients légendaires. Hein, Bouh ?
Baldur's Gate

Hors ligne

 

#60 01/03/2004 09:38:34

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Et ben, devant tout cet enthousiasme déchaîné, ça donne vraiment envie de s'y mettre! blink smile
Je vais essayer de me dégoter un ou deux poches pour plus tard, s'ils sont dans ma bibliothèque je ne risque pas d'oublier que j'ai envie de lire au moins le premier ou les 2 premiers! wink

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

Pied de page des forums