Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#321 30/10/2018 18:25:40

Druss
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 531

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Aslan a écrit:

L'intégrale du Livre de Poche est dispo !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/cycle/terremer-287

Je viens de recevoir l'intégrale du 50ème anniversaire en VO. Je l'attendais pour critiquer l'édition faite par Livre de Poche. Outre le fait qu'ils ont choisi une couverture qui n'a aucun rapport avec les nouvelles illustrations de Charles Vess, d'une ancienne édition VO, le côté réduit et entièrement noir et blanc de la VF ne leur rend absolument pas justice, ni d'ailleurs au texte de Le Guin. C'est vraiment un sacré loupé et c'est très dommage, je trouve.

Dernière modification par Druss (30/10/2018 18:26:38)

Hors ligne

 

#322 07/12/2018 18:05:01

styxxx
Apprenti
Date d'inscription: 27/10/2011
Messages: 36

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Tout à fait d'accord Druss

Alors tout Terremer en un seul tome, facilement transportable et pas cher du tout, c'est vraiment très bien

J'aime aussi assez la couverture, toute simple et en même temps originale (en plus le vert est ma couleur préférée, alors.. wink )

... mais qu'est ce que le contenu est désagréable à manipuler! Avec une telle pauvreté de mise en page et de qualité de papier, il faut vraiment être très motivé sad

Pauvre Ursula

Dernière modification par styxxx (07/12/2018 18:08:36)

Hors ligne

 

#323 27/12/2018 13:16:30

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Du coup, je vais peut-être craquer pour la superbe version en VO 1512.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#324 08/01/2019 09:32:52

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

J'ai craqué, et je l'ai commandée. Eh ben, sur un rayon de bibliothèque, ça en jette ! Evidemment, le revers de la médaille, c'est qu'il est trop haut pour mon étagère Le Guin, damnation ! Mais comme l'objet est magnifique, ce n'est vraiment qu'un léger bémol. Je vais m'y plonger, et je vous donnerai mes impressions sur le contenu, après le contenant.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#325 09/01/2019 08:26:24

RoiFingolfin
Sedai
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 125
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Aerendhyl a écrit:

Muhyidin a écrit:

1800 pages ça doit être un sacré pavé. J'hésite entre l'ePub et le poche...

Je l'ai acheté hier. Alors le petit pavé est très impressionnant mais, pour avoir jeté un oeil rapidement, la mise en page s'avère très agréable à la lecture. Ce n'est pas écrit en tout petit et c'est assez espacé.

A moi la découverte d'Ursula ! lol

Comme toi Aerendhyl, j'ai hâte de découvrir cet univers ! J'ai reçu l'intégrale (très joli d'ailleurs) à Noël et je me lance dès que j'ai fini La Peste et la Vigne de Dewdney. Pour avoir lu quelques avis dessus (mais rapidement, pour ne rien me divulgâcher), je m'attends à quelque chose d'assez classique et manichéen, du moins dans sa première approche. mais je ne doute pas que la plume de Le Guin saura me captiver.
J'ai hâte !


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frère Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#326 12/04/2019 07:32:35

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12360
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Dans un autre genre… smile

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/12/19041208163682151.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#327 15/04/2019 11:15:03

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

C'est chouette, que l'oeuvre hors romans et nouvelles de Le Guin continue d'être traduite :-).


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#328 01/10/2019 19:14:21

Aventurine
Rêveuse d'histoires
Lieu: Dans mon imaginaire
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1769
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

En début d'année (quand je pensais lire plus que ça !), j'ai fait l'achat de l'intégrale de Terremer et j'ai pu lire les deux premiers romans dont je suis tombée sous le charme complet ! Je pensais faire une critique générale après avoir tout lu, mais après un désert de lecture de plusieurs mois, il serait peut-être temps que j'en dise un peu de bien quand même !

De Terremer, je ne connaissais que l'adaptation faite par Ghibli, et encore, je n'en avais plus un seul souvenir. Je suis donc entrée dans ces histoires sans attentes, l'esprit débarrassé de toute pré-imagination inutile et le moins que l'on puisse dire, c'est que je suis allée de surprise en surprise. Si le Sorcier de Terremer me paraissait de prime abord un peu classique, quoique avec pas mal de sagesse dans ses messages, c'est vraiment sa fin qui a pour moi fait toute la différence. Je ne m'attendais pas du tout à une telle vision de l'histoire en la commençant et c'est venu me chercher très loin.

Avec cette vraie surprise sous le coude, je me suis aventuré dans Les Tombeaux d'Atuan qui a été quatre fois plus surprenant, puisqu'on sort complètement des sentiers battus par les classiques de l'époque. Ce tome est mon préféré pour le moment : original, profond, authentique et qui porte une vraie réflexion sur les religions.

Et avec ces deux tomes, on ressort avec une impression d'immensité. Le temps se déroule assez vite, mais cela ne donne pas du tout une impression d'histoire "bâclée". Au contraire, on ressent toutes les années passer, tout comme les cultures que l'on n'a pas encore découvertes donnent vie au récit, au loin. C'est vraiment quelque chose d'unique et de surprenant, le monde de Terremer donne l'impression d'être vivant. Et c'est généralement ce que j'aime le plus dans les romans de fantasy.

J'espère retrouver mon courage et mon envie de lire pour pouvoir terminer cet intégral, et pour découvrir les autres romans d'Ursula K LeGuin qui me font aussi de l’œil.

En tout cas, ce fut une très belle surprise pour moi ! smile


Babelio et Booknode

« Having one soulmate in this life is enough » The Untamed

Hors ligne

 

#329 04/10/2019 12:41:07

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35506
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Content de te revoir par ici en tout cas. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#330 04/02/2020 11:54:51

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12360
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Pas spécifique à Terremer bien sûr, mais…

https://nsa40.casimages.com/img/2020/02/04/200204125236348323.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#331 05/02/2020 23:21:15

Izareyael
Blacklistée
Date d'inscription: 05/02/2006
Messages: 1698
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Et le résumé de l'éditeur :

L’œuvre de (science)-fiction d'Ursula K. Le Guin est connue internationalement. Elle s'accompagne de quelques essais qui en explicitent le contenu et permettent de mieux en comprendre les enjeux et les implications. Ce volume, qui rassemble 34 essais et conférences publiés entre 1976 et 1988, permettra aux lecteurs de pénétrer dans le monde de Le Guin, peuplé de paroles, femmes et territoires, au miroir duquel se "réfléchit" le nôtre.
On y retrouve son audace singulière qui n'hésite pas à mélanger les genres et à traiter tout à la fois de ménopause et de responsabilité sociale dans l'Empire nord-américain de la fin du XXe siècle. Le Guin, comme Philip K. Dick, fait partie des visionnaires de la littérature, qui méritent de figurer de plein droit au panthéon des grand écrivains du siècle.

Le contenu m'intéresse bien et il est probable que je finisse par me pencher dessus mais alors la couverture...


La peste soit des mousquetaires !

Hors ligne

 

#332 07/04/2020 13:20:09

RoiFingolfin
Sedai
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 125
Site web

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

J'ai découvert Terremer récemment, avec l'achat de l'intégrale sorti il y a peu de temps. J'étais très impatient de lire ce grand classique de la fantasy, surtout que j'en avais entendu beaucoup de bien. Si je viens en parler, c'est avant tout parce que je n'ai pas spécialement apprécié et que j'ai même trouvé ça assez moyen. Mon avis diffère donc des autres, et ça me perturbe un peu, parce que je pense être passé à côté de quelque chose.
Je suis donc ouvert à la discussion, et je serai le premier ravi de changer d'avis :-).

Voici donc mon avis (repris de ma critique postée sur senscritique) :

… Je passe l'intro…

Si j’ai mis une note tout de même positive à Terremer, c’est avant tout parce que c’est une lecture agréable dans l’ensemble. On suit avec plaisir les aventures des personnages, même si ceux-ci ne sont pas toujours intéressants, on découvre cet univers original au fil des pages, avec curiosité et, au final, on arrive à la fin sans vraiment s’en rendre compte. Chaque tome nous fait découvrir de nouvelles facettes de Ged et les thèmes des trois tomes sont souvent teintés de réflexions philosophiques.

Mais j’ai en revanche pas mal de reproches à faire envers ce livre qui, selon moi, ne mérite pas son titre de classique du genre.

Un chef-d’œuvre ne vieillit pas et Terremer n’en est clairement pas un. Malgré certaines originalités indéniables, de nombreux éléments ont pris la poussière et font aujourd'hui extrêmement cliché. Le jeune homme destiné à devenir le mage le plus puissant de la terre, c’est pas un synopsis qui fait rêver. Sans parler du fait que l’auteure a la désagréable tendance à mettre des majuscule partout (mais alors vraiment partout !), comme si chaque objet, chaque coutume, chaque bâtiment devait revêtir un caractère unique ou sacré. C’est inutilement grandiloquent et ça fait surtout très faux. On croirait lire de la fantasy bas-de-gamme.

On suit donc les aventures de Ged en personnage principal ou parfois secondaire (bon, déjà il faut bien avouer qu’on a vu mieux comme nom de héros). Le problème, c’est que ce Ged n’est pas vraiment intéressant. S’il a du caractère quand il est enfant, il devient bien plus lisse en grandissant et donc peu (ou pas) attachant. L’un des principaux problèmes de cette trilogie, c’est que chaque tome est espacé d’une vingtaine d’année environ et que rien, ou presque, ne vient faire le lien entre ces tomes. Hormis Ged, bien entendu, mais comme je l’ai dit, ce n’est pas lui qui va nous donner envie de lire la suite. On reprend donc chaque début de tome comme un nouveau livre dans lequel on a 250 pages pour s’attacher aux personnages et à l’histoire. Entre-temps, Ged a apparemment réalisé de grandes choses, des événements dont on ne lit que le nom et dont on ne sait rien, et Le Guin elle-même n’en sait pas beaucoup plus, de son propre aveux (dans les postfaces écrites bien plus tard. Comment, dans ce cas, associer une quelconque profondeur à cet univers ?). J’ai vu mieux pour créer un univers cohérent et intéressant.

Un mot également sur l’écriture. C’est de la traduction, donc difficile de parler de la plume de l’auteure. Mais j’ai été étonné de voir une écriture très distante par rapport aux événements. Elle n’essaie pas de nous faire vraiment ressentir les émotions des personnages, elle nous raconte ça comme si c’était une lointaine histoire. Ça me fait un peu penser à l’écriture qu’on peut trouver dans le Silmarillon de Tolkien, par exemple. On raconte l’histoire, on ne la fait pas vivre.

Enfin, je terminerai avec quelques mots sur les 3 tomes séparément :

- Dans le premier, on suit Ged qui doit devenir un Grand Archimage (Avec Grands Renforts de Majuscules). On suit sa formation et sa quête aux intonations philosophiques avec un certain plaisir, même si beaucoup d’éléments paraissent très clichés et que les événements s’enchaînent trop vite pour qu’on s’attache à quoi que ce soit.

- Le deuxième m’a laissé perplexe. On suit Tenar, jeune fille destinée à devenir prêtresse. Sa route croisera finalement celle de Ged et changera toute sa vie. Si la première moitié est terriblement longue, la deuxième partie est vraiment agréable à lire. Mais je ne comprends pas pourquoi l’auteure a écrit tout un tome là-dessus. Car, au final, il n’y a quasiment rien dans cette histoire. J’ai l’impression d’avoir lu une introduction. C’était sympa, j'ai même beaucoup apprécié une partie du tome, mais j’attendais quelque chose derrière.

- Le troisième et dernier tome m’a vraiment ennuyé. On y suit Arren, jeune prince qui part pour un périple avec Ged. On recommence à nouveau une histoire d’initiation avec des personnages auxquels je ne me suis pas attaché. J’avoue avoir abandonné aux 2/3.

En conclusion, Terremer ne mérite pas, pour moi, son titre de classique de la fantasy. Peut-être l’est-il devenu parce que c’est l’un des premiers du genre et qu’il possède, c’est vrai, d’indéniables originalités. Mais ce serait oublier les clichés (surtout visibles dans l'écriture plus que dans l'univers), les personnages peu intéressants et l’univers qui manque sérieusement de profondeur. Ceci dit, il y a des passages très agréables à lire et je pense que je continuerai un jour avec les autres livres de l’intégrale.

Ma note : 6/10


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frère Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#333 13/06/2020 16:04:05

Greed Gobelin
Istar
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 155

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Je viens de me relire les romans du Cycle Terremer. Et c'est fou comment, après plusieurs années, une relecture peut paraitre comme une nouvelle lecture.

Mon ressenti est complètement différent de quand je l'ai lu la première fois, à 16 ans, j'avais alors pris ça pour un truc complètement passé de mode et vraiment cliché et gnian gnian au possible. Et ça m'avait complètement désintéressé.

Alors que là, bizarrement, c'est presque l'inverse. Oui dans les faits, ça à mal vieilli, c'est cliché et ça ressemble à de la Fantasy à papa type.
Mais là j'ai totalement redécouvert tout le reste, ce monde merveilleux, cette quête philosophique assez belle, cette magie profonde et vivante.

Le sorcier de Terremer m'avait ennuyé, pourtant là il m'a fait voyager ! Suivre Ged, celui qui deviendra l'Archimage, dans son périple à travers les mers sur sa petite barque poussée par les vents à la poursuite de son ombre c'était intense.

Et puis Les Tombeaux d'Atuan c'est l'inverse. C'était celui que j'avais le plus aimé, mais là c'était clairement le moins intéressant. Enfin j'en retiens quand même plus de choses que pour l'Ultime Rivage et l'histoire d'Arren, celui là m'est complètement passé au dessus lors de mes deux lectures.

Tehanu était très sympa par contre, même plus, j'ai bien aimé voir ce que devenait les personnages (surtout Tenar) et le sort de la petite Therru.

En bref, j'en retire une deuxième lecture bien meilleure que la première. tongue

Hors ligne

 

#334 16/06/2020 18:33:35

Greed Gobelin
Istar
Date d'inscription: 08/11/2018
Messages: 155

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Greed Gobelin a écrit:

Je viens de me relire les romans du Cycle Terremer. Et c'est fou comment, après plusieurs années, une relecture peut paraitre comme une nouvelle lecture.

Mon ressenti est complètement différent de quand je l'ai lu la première fois, à 16 ans, j'avais alors pris ça pour un truc complètement passé de mode et vraiment cliché et gnian gnian au possible. Et ça m'avait complètement désintéressé.

Alors que là, bizarrement, c'est presque l'inverse. Oui dans les faits, ça à mal vieilli, c'est cliché et ça ressemble à de la Fantasy à papa type.
Mais là j'ai totalement redécouvert tout le reste, ce monde merveilleux, cette quête philosophique assez belle, cette magie profonde et vivante.

Le sorcier de Terremer m'avait ennuyé, pourtant là il m'a fait voyager ! Suivre Ged, celui qui deviendra l'Archimage, dans son périple à travers les mers sur sa petite barque poussée par les vents à la poursuite de son ombre c'était intense.

Et puis Les Tombeaux d'Atuan c'est l'inverse. C'était celui que j'avais le plus aimé, mais là c'était clairement le moins intéressant. Enfin j'en retiens quand même plus de choses que pour l'Ultime Rivage et l'histoire d'Arren, celui là m'est complètement passé au dessus lors de mes deux lectures.

Tehanu était très sympa par contre, même plus, j'ai bien aimé voir ce que devenait les personnages (surtout Tenar) et le sort de la petite Therru.

En bref, j'en retire une deuxième lecture bien meilleure que la première. tongue

Edit :
J'ai oublié mais les nouvelles elles sont comment ? j'avoue que j'hésite à les tenter.

Hors ligne

 

#335 16/06/2020 22:13:03

Arckhangelos
Lige
Date d'inscription: 19/05/2016
Messages: 48

Re: Critique ! [Terremer - Ursula Le Guin]

Les nouvelles de Terremer permettent d'épaissir l'univers en développant des thèmes différents, il y a un peu de tout et pas forcément que du développement de Ged. Elles sont de tailles inégales et ne recoupent pas forcément le récit principal.
Je pense cependant que celle qui s'intitule Libellule apporte déjà un plus à l'Ultime Rivage.

Hors ligne

 

Pied de page des forums