#21 25/03/2003 16:50:49

Joss
Traîtrise en tout genre
Lieu: Rennes/Brest
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 6192
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Non mais depuis le début de la créationde ce sujet j'avais envie de la faire celle la wink alors quand j'ai vu un post comme celui de ce cher professeur dumbledore qui pouvait preter a confusion, j'ai sauter sur l'occasion, j'espere que vous saurez me pardonner wink
D'autant plus que je n'ai pas l'habitude d'aller mettre ma langue autre part que là où elle devrait se trouver wink


"Tout petit déjà, j'ai toujours voulu devenir maire. Plus qu'une vocation, c'est une nécessité pour moi d'aider les autres, de vous aider. Je me présente devant vous aujourd'hui et vous le demande du fond du cœur, laissez-moi vous aider."
Discours de campagne 20082013, quelques heures avant les évènements tragiques du 17 aôut.

Hors ligne

 

#22 26/03/2003 09:50:52

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2513
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Et t'en remets une couche après ça ! Non mais elle était facile mais efficace wink

Hors ligne

 

#23 29/03/2003 22:16:45

Edhelbereth
Istar
Lieu: les forêts d'Oromë
Date d'inscription: 06/01/2003
Messages: 176
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Pour en revenir au sujet wink je trouve l’aspect linguistique incontournable, dans le sens ou il fait partie intégrante de l’œuvre de Tolkien. Le SdA (pour ne citer que celle-là) ne serait pas le SdA sans tous ces langages et dialectes différents. Cela y apporte un richesse incroyable, et une certaine complexité qui ne me déplait pas, bien au contraire.

Mais d'un autre cote, j'ai trouve que cela aboutit a un fil conducteur plus difficile a suivre, notamment dans le Sil ou, a la quantite impressionnante de personnages et de lieux, se surimposent de nombreuses declinaisons de noms (parfois meme plusieurs pour le mem perso dans la meme langue ... aaah !!!)

Ce n’est pas l’impression que j’ai eu, mais il faut dire que je me suis documentée pendant mes lectures. Dès qu’apparaissait un nom de personnage qui me posait un quelconque problème de compréhension je faisait une recherche (sur le net), et je ne quittais pas mes cartes des yeux :roll:

Edh.
wink


http://perso.wanadoo.fr/edhelbereth/images/ban.jpg

Hors ligne

 

#24 29/03/2003 23:22:55

esdeo
Dresseur de baguette
Date d'inscription: 27/01/2003
Messages: 3807
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Dès qu’apparaissait un nom de personnage qui me posait un quelconque problème de compréhension je faisait une recherche (sur le net), et je ne quittais pas mes cartes des yeux :roll:

Mais c'est justement de cela dont je parlais wink , les allers et retours incessants au lexique (ou aux cartes, mais dans une moindre mesure pour ma part) me semblant un obstacle (bien surmontable, je le consens aisément ... wink ) à une lecture fluide ...

Hors ligne

 

#25 30/03/2003 00:29:36

Edhelbereth
Istar
Lieu: les forêts d'Oromë
Date d'inscription: 06/01/2003
Messages: 176
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Mais c'est justement de cela dont je parlais  wink , les allers et retours incessants au lexique (ou aux cartes, mais dans une moindre mesure pour ma part) me semblant un obstacle (bien surmontable, je le consens aisément ... wink ) à une lecture fluide ...

Disons que je considère cette lecture là comme LA lecture appropriée à ce genre d’œuvre. Si je recherche un lecture fluide, je lirais autre chose, mais pas du Tolkien. Car en ouvrant un bouquin de Tolkien, on sait dès le départ que les annexes seront primordiales à une bonne compréhension, et qu’on ne pourra pas (lors d’une première lecture, biensûr) l’avaler d’une traite. Cela fait, d’après moi, le charme et l’intérêt des écrits de Tolkien : c’est complexe, c’est riche, mais c’est comme ça qu’on l’aime wink

Voilà pourquoi le mot "obstacle" ne convient pas à mon expérience 8)

Edh wink


http://perso.wanadoo.fr/edhelbereth/images/ban.jpg

Hors ligne

 

#26 30/03/2003 11:27:39

esdeo
Dresseur de baguette
Date d'inscription: 27/01/2003
Messages: 3807
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

(lors d’une première lecture, biensûr)

On est d'accord en fait wink smile

Hors ligne

 

#27 30/03/2003 19:03:15

Mirsky
infréquentable
Lieu: Europe
Date d'inscription: 15/07/2002
Messages: 1139
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Disons que je considère cette lecture là comme LA lecture appropriée à ce genre d’œuvre. Si je recherche un lecture fluide, je lirais autre chose, mais pas du Tolkien. Car en ouvrant un bouquin de Tolkien, on sait dès le départ que les annexes seront primordiales à une bonne compréhension, et qu’on ne pourra pas (lors d’une première lecture, biensûr) l’avaler d’une traite. Cela fait, d’après moi, le charme et l’intérêt des écrits de Tolkien : c’est complexe, c’est riche, mais c’est comme ça qu’on l’aime wink  
Edh wink

Tout à fait d’accord , c’est dans la recherche des infos complémentaires que réside une partie de la lecture… évidemment , il faut déjà s’être approprié la globalité de l’Histoire, sinon, c’est le brouillard complet smile


"Les rêves étaient-ils simplement meilleurs que la réalité? L'imaginaire éternellement plus séduisant?"

Hors ligne

 

#28 30/03/2003 20:04:42

Dil et Fergus
Noble Dégradée
Date d'inscription: 29/03/2003
Messages: 953
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Désolée de dévier du sujet du sujet, mais est ce qu'on peut faire confiance à l'édition française du SDA concernant tout ces textes en elfique, en entique et tout le tremblement ? On sais tous que le texte est bourré de coquilles et de contresens, mais il paraît aussi qu'ils n'ont même pas été fichus de recopier correctement les passages en "langues étrangères". :evil:

Si on veut vraiment se pencher sur ces langues, ça commence déja mal quoi


- J'ai vu une fée, elle a transformé un mec en fleur.
- Ca vaut mieux que le contraire.
- Pourquoi ?
- Parce que le jour où les fées transformeront les fleurs en mecs, les campagnes ne seront plus fréquentables.

Hors ligne

 

#29 31/03/2003 07:26:43

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2513
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

En effet Dil et Fergus, Notre cher traducteur n'a pas bien recopié les passages en "langue étrangère". Par exemple :
En français, on lit :
- Elen sila lùmenni, omentielvo.
Alors qu'en vo :
- Elen síla lúmenn' omentielvo.

Un exemple parmi d'autres. Ce sont souvent les infléxions qui disparaissent.

Hors ligne

 

#30 17/11/2003 16:42:04

Elessar
Novice
Lieu: Au plus près du coeur d'Arda (
Date d'inscription: 17/11/2003
Messages: 12

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre



Je ne sais si je suis hors-sujet, mais une question me turlupine depuis un certain temps et je me suis dis que vous pourriez certainement me répondre.
On connait les différents langues de chaque race en Arda, mais quel est le parler commun qu'utilise par exemple la Communauté?
Comment Gimli et Légolas ou encore Pippin et Boromir se comprennent-ils? C'est une question peut-etre bete et méchante mais à laquelle je n'arrive pas à répondre.

Elessar, détenteur de la Pierre Elfique[/b]


Toujours et encore à la recherche de la Pierre Elfique Et Eärello utùlien. Sinoma maruvan ar Hildinyar tenn'

Hors ligne

 

#31 17/11/2003 19:39:37

Edhellen Wilwarin
fan de Chopin
Lieu: Salon de Provence (près de), d
Date d'inscription: 27/10/2003
Messages: 715

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Ben je pense que des gens plus avertis que moi pourrons mieux te répondre mais je ne crois pas me tromper en disant que comme tu l'écrit toi même ils se comprennent car ils parlent le "parler commun"! Qui est donc l'anglais, comme Tolkien l'a écrit ! wink

frodo


http://img.photobucket.com/albums/v447/magdala/sign2ou.jpg

Hors ligne

 

#32 17/11/2003 19:47:04

Aléa
Fille de la Terre
Lieu: Orléans
Date d'inscription: 18/09/2003
Messages: 1769
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Le seigneur des anneaux se situe à la fin du 3e âge, âge durant lequel les elfes sont de plus en plus nombreux à quitter les terres du milieu. Les Hommes sont donc la "race" la plus courante et le parler commun correspond donc à celui des hommes (j'entends par homme, les hommes qui ne se sont pas alliés à Sauron qui ont il me semble un dialecte à part, mais là, je peux me tromper)


Hey dol, merry dol, ring a dong dillo!

Hors ligne

 

#33 18/11/2003 10:10:43

Elessar
Novice
Lieu: Au plus près du coeur d'Arda (
Date d'inscription: 17/11/2003
Messages: 12

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Merci à vous pour ces renseignements, mais est-ce qu'il existait réellement une forme évoluée d'anglais ancien déjà à la fin du troisième âge?
Quand tu dis la langue des hommes, je crois savoir qu'il y en a plusieurs, non?
Ils ne parlent pas tous la même à cette époque il me semble?


Toujours et encore à la recherche de la Pierre Elfique Et Eärello utùlien. Sinoma maruvan ar Hildinyar tenn'

Hors ligne

 

#34 18/11/2003 11:19:16

Thurin
Apprenti
Date d'inscription: 03/11/2003
Messages: 23

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Pour les hommes à la fin du 3ème age, certain parle le westron (la langue commune), certain (tel aragorn) parle encor le quenya et le sindarin, les serviteur de sauron quand à eux parle le noir parler. Pour ce qui en est des Suderons je ne sais pas du tout quel langage ils parlent... ils sont allié de sauron et non serviteur donc je ne pense pas qu'il parle le noire parler... mais alors... Quel langue :?: :?: :?:

Sinon se reporter a l'appendice F du seigneur des anneaux.... que je n'ai pas encor lu en entier... mais dés que je l'ai finit, je verrai si je peux répondre plus précisément :!: :!:


"Je ne pense pas qu'Agarwaen soit ton vrai nom ni ne te convient-il, Adanedhel.
Je t'apellerai Thurin, le secret. "

Finduilas.

Hors ligne

 

#35 18/11/2003 12:16:16

Corum Jhaelen Irsei
guide
Lieu: Suisse (Neuchâtel)
Date d'inscription: 28/06/2003
Messages: 836

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

En ayant un peu potassé, je peux apporter quelques précisions :
Au troisième âge les hommes parlent plusieurs langues, qui se ressemblent et qui ont une origine commune : l'adûnaic, qui est la langue des premier numénoréens; en se mélangeant avec les parlers des diverses régions de la Terre du Milieu elle a engendré des langues comme celle des habitants du Rohan, le rohirric, la langue des Hobbits (dont je ne connais pas le nom, si elle en a un...) et ce fameux parler commun, westron ou ouaistron, que tous les hommes de la Terre du Milieu connaissent.

Hors ligne

 

#36 18/11/2003 12:17:14

Elessar
Novice
Lieu: Au plus près du coeur d'Arda (
Date d'inscription: 17/11/2003
Messages: 12

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Merci à toi Tùrambar pour ton secours....
Le westron...c surement ca...

Mis à part ca, vs savez s'il est possible de se procurer un dico en quenya (mis à part ds les archives de la bibliothèque de Minas Tirith)?

En attendant votre réponse je v filer sur la version longue des deu tours, je bave trop, j'ai trop de convulsions et de susauts spasmiques depuis ce matin...

Namarië,


Toujours et encore à la recherche de la Pierre Elfique Et Eärello utùlien. Sinoma maruvan ar Hildinyar tenn'

Hors ligne

 

#37 18/11/2003 12:29:06

Corum Jhaelen Irsei
guide
Lieu: Suisse (Neuchâtel)
Date d'inscription: 28/06/2003
Messages: 836

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Je sais qu'il y avait un dico, édité à compte d'auteur il me semble, mais je n'ai pas d'autres infos, je vais essayer de retrouver ça...

Sinon tu trouveras déjà beaucoup d'infos très intéressantes sur les langues de Tolkien (et notamment un lexique très bien fait) à l'adresse suivante : http://www.tolkiendil.com/langues/lexiques.php

voilà! big_smile

edit : info trouvée! L'auteur s'appelle Edouard Kloczko et il a publié l'ouvrage suivant : Dictionnaire Des Langues Elfiques T.1
Editions Tamise, paru le 18/12/2000 / ISBN 2910861031
Bon, il semble à priori épuisé... sad
Sinon, du même auteur : Dictionnaire des langues des hobbits, des nains, des orques, paru en 2002, éditions ARDA, ISBN pas trouvé. A voir avec ton libraire...

Hors ligne

 

#38 18/11/2003 14:13:29

Elessar
Novice
Lieu: Au plus près du coeur d'Arda (
Date d'inscription: 17/11/2003
Messages: 12

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

Rapide et efficace Corum, merci pour ton info sur les références écrites et on-line, je n'ai surement pas à t'apprendre qu'Ambar-eldaron, j'ai vu ca tt à l'heure, est aussi un site plus que complet, concernant la linguistique et la civilisation elfique...


Toujours et encore à la recherche de la Pierre Elfique Et Eärello utùlien. Sinoma maruvan ar Hildinyar tenn'

Hors ligne

 

#39 18/11/2003 14:52:51

Corum Jhaelen Irsei
guide
Lieu: Suisse (Neuchâtel)
Date d'inscription: 28/06/2003
Messages: 836

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

je n'ai surement pas à t'apprendre qu'Ambar-eldaron, j'ai vu ca tt à l'heure, est aussi un site plus que complet, concernant la linguistique et la civilisation elfique...

Ben si... je connaissais pô, mais je vais aller y faire un tour dès que j'aurais un peu de temps! merci! big_smile

Hors ligne

 

#40 18/11/2003 14:58:55

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33519
Site web

Re: L'insertion des langues dans l'oeuvre

On s'éloigne du sujet et de la question posée par esdeo, là... :? smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums