Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 01/04/2015 17:07:18

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7155

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Guigz me souffle dans l'oreillette qu'il a découvert lors de son séjour américain que K.J. Parker est en fait un pseudo qu'utilise Sanderson quand il a envie d'écrire entre 2 romans signés de son nom. tongue

Plus sérieusement, j'avais pas été très impressionné par Les Couleurs de l'Acier, à tel point que j'ai le tome 2 dans ma bibliothèque mais que je ne l'ai pas ouvert.
Ça vaut le coup de persévérer ? Un autre point d'entrée pour découvrir l'auteure à me conseiller ?


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

En ligne

 

#42 02/04/2015 16:08:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35542
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Navym a écrit:

Intéressant comme concept happy

A noter aussi que l'actualité autour de K.J. Parker est plutôt chargée cette année.
Cela avait commencé l'an dernier, avec Academic Exercises. Ce recueil regroupait 11 nouvelles (toujours dans le monde de l'invincible Sun, mais à des époques différentes) et 2 essais, tous déjà publiés dans divers volumes du magazine Subterranean Online.

Et là cette année, toujours chez Subterranean Online, va sortir Savages.

Il y a aussi une nouvelle à paraître chez Tor, intitulée The Last Witness.

Après, chez Orbit il y a quelques mois ça parlait de ça :

The first in a epic trilogy from the acclaimed author of Sharps. K.J. Parker's new series is a perfectly executed tale of intrigue and deception that will leave you breathless. THE INVINCIBLE SUN tells the story of an empire. With an extraordinary cast of characters, from soldier and generals to politics and princes, THE INVINCIBLE SUN will appeal to a broad range of fantasy readers and is destined to become a landmark work in the genre.

Alors je ne sais pas si il s'agit du même projet que ce mystérieux The Two of Swords, lui aussi chez Orbit. D'autant plus que dans une précédente interview elle avait dit :

Parker: Savages was no harder (and no easier) than anything else I’ve written; the hiatus came about because I’m embarking on a new project (for Orbit) which is several orders of magnitude more ambitious (and scary and nerve-wracking) than anything I’ve attempted before, and I had to have more than one go at the first part of it before it was fit to see daylight. Savages sort of emerged out of that process, but it’s a stand-alone; probably the last one I’ll be doing for a while.

EDIT : oui, j'fais de la pub pour K.J. Parker, mais elle le mérite, surtout pour ses nouvelles et one-shots smile

Merci pour ce message très détaillé !

Merwin : du coup, je ne sais pas trop... hmm Chez moi, ça avait pris immédiatement.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#43 02/04/2015 17:18:34

Navym
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 471

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Pour K.J. Parker, il vaut vraiment mieux essayer ses short stories, novellas et one-shots.
Car du coup elle passe moins de temps à décrire comment fonctionne un engin de siège, un arc (même si il y a un but là-dedans) ou autre tongue

C'est vraiment dans ses histoires courtes qu'elle est au top.
Beaucoup (la quasi totalité) sont dispos sur le site Subterranean Online gratuitement.
On peut les lire directement sur le site, ou bien télécharger en format mobi ou epub le magazine selon votre liseuse.

En général on peut les séparer en deux catégories (je parle des nouvelles) : celles faisant apparaître les représentants du Studium (des "mages" qui ne se considèrent pas comme tel, et plutôt jaloux de leurs secrets/découvertes), et celles ne faisant pas apparaître de la magie. Dans ce dernier cas les héros sont des poètes, des artistes, des savants, des alchimistes, etc.
Par contre ils sont tous humain. Comprendre par là qu'ils ont des qualités et défauts.

C'est vraiment rafraichissant. Pas le fait qu'ils soient humains, mais plutôt qu'on suit l'histoire d'un philosophe, d'un artiste ou d'un général.
Elle applique à ses mondes des intrigues qu'on pourrait retrouver dans notre propre monde.

Pour ce qui est des one shots, chacun se suffit à lui-même.
Je conseillerai de mettre la main sur Sharps que j'ai bien aimé.
En gros c'est un peu les jeux olympiques durant la guerre froide. Sauf qu'il n'y a qu'une épreuve : l'escrime. Et les fans d'escrime sont l'équivalent des fans de foot au Brésil ; l'escrime est vraiment un sport national, avec des supporters et tout, mdr.
Mais bon, comme je disais, c'est sur fond de guerre froide. Et donc, le moindre pet de travers pourrais déclencher à nouveau une guerre.
Mais ce qui est vraiment bon dedans, c'est que Parker tiens vraiment compte des conséquences géopolitiques et des contraintes de son univers (les banques, l'endettement des états, la misère du peuple qui peut s'embraser facilement, les réactions des fans d'escrime, etc.).
Et la deuxième chose intéressante, c'est que cette histoire est un peu en "huis clot." On reste dans la tête des personnages principaux ; on ne voit que ce qu'ils voient. Par conséquent, certaines choses ne sont que racontées. On apprends des choses en même temps que les protagonistes, de la bouche de tiers. Donc bon, que croire, qui croire, etc.
Ah et puis il y a souvent chez elle une petite touche d'humour anglais. tongue

En général The Folding Knife est aussi apprécié en terme de one shot happy
Je ferais sans doute, quand j'aurai le temps, un p'tit topo sur K.J. Parker car je trouve vraiment sa plume intéressante. Il faudra juste que je me lise et relise ses divers trilogies.

En matière de lecture, au niveau des novellas, je conseillerai de se procurer Blue and Gold et Purple and Black.
Ma préférence va à Blue and Gold, mais les sites anglophones préfèrent légèrement plus Purple and Black.
Au niveau critique, A Small Price to Pay for Birdsong et Let Maps to Others ont remporté des World Fantasy Award. Si vous les lisez, vous verrez ce que je veux dire par le fait d'"appliquer à ses mondes des intrigues qu'on pourrait retrouver dans notre propre monde."
Parker gère le caractère des persos avec brio. Elle réfléchit bien à l'impacte des actions du protagoniste dans son univers. Il y a souvent une chute. Il y a souvent un fond de compétition (entre artistes, entre philosophes, entre mages du studium, etc.).

Hors ligne

 

#44 03/04/2015 15:59:36

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7155

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Excellent ! Merci beaucoup pour le guide de lecture, je me note tout ça.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

En ligne

 

#45 16/04/2015 15:54:33

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35542
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Navym a écrit:

Et là cette année, toujours chez Subterranean Online, va sortir Savages.

http://subterraneanpress.com/news/50_of … plies_last


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#46 20/04/2015 23:16:13

Navym
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 471

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Bon, désolé de remonter ce sujet, mais apparemment on va bientôt apprendre enfin qui est vraiment K.J. Parker.

Hors ligne

 

#47 20/04/2015 23:39:16

Eolan
Le Rêveur
Date d'inscription: 14/04/2011
Messages: 834

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Ce n'est pas Brandon Sanderson ?
jesors


Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Hors ligne

 

#48 21/04/2015 12:28:11

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6412
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Ha ha, finalement smile


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#49 21/04/2015 17:34:32

Navym
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 471

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Et donc elle est en fait un homme !!!!
J'avais vu quelques théories sur le fait qu'elle serait Tom Holt, ou encore la femme de Tom Holt. Je n'avais pas cherché plus que ça à savoir qui était cet auteur.

Bon, après ça ne change rien pour nous lecteurs . Ça fait juste parti du coup de com' qu'Orbit fait en ce moment autour de cette nouvelle saga qu'est Two of Swords. Pour ma part je pense attendre la fin de tous les épisodes de Two of Swords pour l'acheter (en dématérialisé ou format papier). Même si, de ce que j'ai compris, chaque épisode fait un peu office de novella. Vu qu'à chaque fois on a un point de vue différent :

So; there’s a world war between exhausted but grimly determined enemies; there’s a big cast of extremely diverse characters—but instead of each character or group having separate storylines, with the narrative darting backwards and forwards between them (and I don’t trust myself to do that without getting hopelessly tangled), I’ve gone for something a bit more like watching a Grand Prix motor race; from where each character is standing, he or she can only see a bit of the action as it goes past, while the reader gets to see the whole picture, but filtered through the widest possible spectrum of viewpoints; because great events affect different people in different ways, and a general’s version of the First World War (for example) would be vastly different from that of a soldier in the trenches, a war widow, or the farmer on whose land a battle takes place.

Lately I’ve had a lot of fun writing novellas, and I guess Two of Swords is a series of linked novellas. It’s a form that favours getting right down deep inside the characters’ heads, while leaving just the right amount of scope for world-building and the level of description you need in order to kid the reader into thinking this imaginary world is sort of real. What I’m aiming for is a kind of relay-race, with the narrative baton passing on at the end of each episode.

EDIT : MDR, il a même été jusqu'à s'auto-interviewer (il y a un léger spoil concernant la trilogie Loredan, et qui pourrait gâcher le suspens concernant un certain passage... !)

Dernière modification par Navym (21/04/2015 17:49:04)

Hors ligne

 

#50 21/04/2015 19:14:03

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35542
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Ça méritait bien une brève depuis le temps qu'on se pose la question. smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/232 … -autre-que


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#51 21/04/2015 23:08:37

Eloniel
Adhérent
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 537

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Navym a écrit:

EDIT : MDR, il a même été jusqu'à s'auto-interviewer (il y a un léger spoil concernant la trilogie Loredan, et qui pourrait gâcher le suspens concernant un certain passage... !)

Ah ah il est allé très loin quand même et qu'est-ce qu'il a du se marrer en l'écrivant. Au fait ses bouquins sont meilleur sous quel nom ? happy


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !
Ma Bibliothèque

Une seule règle: ne plus lire de cycles qui ne sont pas terminés...

Hors ligne

 

#52 22/04/2015 08:53:12

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Moi qui croyait que c'était mon boucher ...

Hors ligne

 

#53 28/05/2015 19:14:46

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12871
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#54 28/05/2015 19:34:23

Navym
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 471

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Haha, le pitch donne le ton, pour ceux qui ne connaissent pas encore K.J. Parker smile
Du coup, faut-il renommer le nom de ce topic, vu que finalement on parle de tout maintenant ici ?

Hors ligne

 

#55 01/06/2015 15:35:18

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35542
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Ou en créer un autre plus général ? Je ne sais pas trop. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#56 13/04/2019 10:56:09

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12871
Site web

Re: Critique ! [Ombre - K.J. Parker]

Nouveau roman pour l'auteur !

https://nsa40.casimages.com/img/2019/04/13/190413114006220212.jpg

A siege is approaching, and the City has little time left to prepare. The people have no food and no weapons, and the enemy has sworn to slaughter them all.

Their only chance rests with a colonel of engineers - a despised outsider, a genius, a master of military and political strategy with the wrong color skin. He is the City's only hope.

But nobody, rich or poor, wants to take orders from a jumped-up Milkface. Saving the City from itself might be more difficult than surviving the coming siege.


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

Pied de page des forums