Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 17/03/2003 15:13:17

Éléonore
Mage
Date d'inscription: 29/07/2002
Messages: 81

Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Mélange surprenant hein ? pour ceux qui connaissent Clive Barker comme l'auteur des Livres de Sang et autres romans d'horreur !

Hé bien, il vient d'entamer une collaboration avec Walt Disney pour l'adaptation cinématographique en 2005 de son premier roman jeunesse

ABARAT (chez Wiz-Albin Michel), premier tome d'une longue série.

Selon l'article que j'ai consulté le livre serait également parsemé de magnifiques illustrations en couleurs.

Volci quelques extraits de cette critique:

"une époustouflante épopée au coeur d'un univers aux richesses inouïes"

"Abarat se démarque par sa mythologie foisonnante et la radicale originalité des ses personnages"

"véritable feu d'artifice porté par une plume alerte et coloré, Abarat, marque le début d'une série qui devrait ravir tous les amateurs de Fantasy âgés de 12 ans et plus."

Et la couverture est très originale.

Mises à jour arrow Critiques de Gillossen et d'Aléthia

Hors ligne

 

#2 17/03/2003 15:18:14

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

oui, je l'ai en VO
et les illustrations sont faites par Barker himself
il aurait d'abord fait les dessins, puis ensuite écrit l'histoire

je n'en ai lu que le prologue mais ça m'a l'air pas mal.


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#3 17/03/2003 15:21:39

Éléonore
Mage
Date d'inscription: 29/07/2002
Messages: 81

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Ha, je suis contente que quelqu'un connaisse smile
Peut-être que si Gillo et Sylva veulent bien, nous pourrions avoir quelques unes des illustrations...

Hors ligne

 

#4 17/03/2003 15:36:07

Éléonore
Mage
Date d'inscription: 29/07/2002
Messages: 81

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Voici la couverture en français, en anglais elle est constituée d'une mosaïque de dessins très révélateurs de l'humour hors-norme de l'auteur
http://imgdata.echo.fr/livre_l?l_isbn=222612974Xr

Hors ligne

 

#5 17/03/2003 16:52:38

Zébulon
Mad man in a blue box
Date d'inscription: 26/04/2002
Messages: 5261
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

voila la couv VO

http://lookinside-images.amazon.com/Qffs+v35lernKb++aT01lNN/0ErDlBiZItdTa/a/mz1tylXsr/0V9g5Hd0JTnefi0cWYO38NNC8=


I wear a Stetson now. Stetsons are cool.

Hors ligne

 

#6 17/03/2003 17:02:08

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2631
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Les illustrations sont en tous cas très belle, et bien sur que vous pouvez en mettre smile

Hors ligne

 

#7 09/02/2008 11:36:19

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35788
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

http://www.bdfi.net/img_forum/wiz_(barker_abarat).jpg

La version poche au... Livre de Poche, vient de sortir ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#8 09/02/2008 11:49:03

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1679
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Oui, je l'ai vu en librairie!
Je l'avais reposé après avoir longtemps hésité... Ce n'est pourtant pas le prix qui m'avait effrayé (8 euros en livres de poche avec de superbes illustrations!). On verra la prochaine fois!

Zedd

Hors ligne

 

#9 09/02/2008 18:54:49

Altan
Adhérent
Date d'inscription: 09/11/2006
Messages: 3581
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Tout pareil, j'avais pas trouvé le sujet pour dire que c'était vraiment un très bel objet, pour 8 euros...  smile
A lire prochainement !

Hors ligne

 

#10 09/02/2008 19:24:17

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2438
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Je ne connais pas, mais ça me tente  smile.

En oeuvre pour la jeunesse, du même auteur, j'avais adoré Le Voleur d'éternité qu'il avait aussi illustré lui-même je crois et que j'avais lu quand j'étais au collège (par contre c'était chez Pocket jeunesse et je ne sais plus si ça a été réédité).


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#11 24/02/2008 17:20:39

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5115
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Hors ligne

 

#12 24/02/2008 19:10:11

Cyllan
Sedai
Lieu: Lille
Date d'inscription: 16/01/2008
Messages: 110

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Le résumé et la critique m'ont intriguée, je me laisserais bien tenter par une lecture smile
Je ne savais même pas que Clive Barker était écrivain,  je ne connaissais que quelques uns de ces films largement orientés Horreur (Hellraiser, Candyman, Cabal) et je suis d'autant plus surprise qu'il écrive pour la jeunesse.

Dernière modification par Cyllan (24/02/2008 19:11:50)

Hors ligne

 

#13 25/02/2008 10:03:41

Altan
Adhérent
Date d'inscription: 09/11/2006
Messages: 3581
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Merci ! Il ne me reste plus qu'à le lire maintenant !

Hors ligne

 

#14 09/03/2008 19:47:23

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1679
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Gros coup de coeur! smile

En lisant ce Clive Barker, mon premier, j'ai eu l'impression de lire un Gaiman de haute volée.
Quel plaisir de suivre les aventures de l'héroïne dans ce monde riche, cohérent, et pourtant si décalé. On ressent tout au long de la lecture l'ombre de l'auteur qui plane sur le livre, avec son humour pince-sans-rire et ses dessins qui donnent au livre une ambiance toute particulière.
J'ai été juste un peu déçu par la fin, un poil trop convenue.
Mais, c'est bien peu au regard de ce qui précède! Vivement la sortie poche du tome deux!

Zedd

Dernière modification par zedd (09/03/2008 19:48:04)

Hors ligne

 

#15 23/07/2008 23:34:07

Mézanore
Lige
Lieu: lyon
Date d'inscription: 08/10/2005
Messages: 73
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Ca fait déjà un petit moment que je connais Abarat  et j’ai manqué le moment ou la critique est parue sur Elbakin. Heureusement le tournoi m’a rappelé à cette œuvre en nommant Candy Quackenbush comme héroïne, me faisant ainsi suspecter que des avis m’étaient passés sous le nez…

Je connais Clive Barker depuis de nombreuses années puisque Le voleur d’éternité trônait sur ma bibliothèque comme meilleur livre d’épouvante (bon je n’avais que 10-11 ans à l’époque wink ). Il n’empêche qu’encore maintenant, en évoquant son souvenir, il ne me laisse pas indifférente. Un certain malaise vous étreint à la lecture de ce livre, comme si l’histoire était un peu trop dérangeante, oppressante pour être vraiment appréciée. Ceci provoque en nous, rejet et attirance tout à la fois. Sensation que j’ai retrouvée un peu plus tard, à la lecture d’Everville, également très perturbant et dont je ne suis pas venu à bout.

C’est donc mitigée, mais surtout intriguée que j’ai vu apparaitre Abarat dans le rayon jeunesse. Sa place en ces lieux et les dessins dont il était couvert m’ont convaincu que je n’avais pas à faire au même genre de récit que ceux déjà parus. C’était vrai !
Même si l’univers est tout aussi étrange et recherché, la sensation de malaise insidieux n’est pas de mise sur les traces de Candy Quackenbush.

Le récit accrocheur, débute à Chickentown, patrie de l’élevage de poulet en batterie si triste et terne en comparaison à Abarat, monde foisonnant de vie et de magie. L’appel du large se fait donc rapidement sentir pour notre héroïne qui laisse sans regret sa morne vie derrière elle. Là, débute une série d’aventures, truffées de rencontres avec des personnages tous plus fantasques les uns que les autres.

Les méchants et les gentils sont cette fois ci bien opposés, rappelant que le conte de fée n’est  pas si éloigné de cette grande fresque bariolée. Cependant, on retrouve la touche de l’auteur dans la description du grand ennemi de Candy, à la fois humainement touchant et monstrueusement cruel. C’est un beau méchant, entourés de ses acolytes bien sur, que nous sert Clive Barker.

L’histoire n’est ni complexe, ni embrouillée et donc tout à fait accessible aux jeunes n’ayant plus peur du noir (j’avoue, je n’étais pas encore totalement rassurée à 11 ans), ce qui n’empêchera pas bien sûr les plus grands (peur du noir ou non) de dévorer ce livre.

Le roman contraste aussi des précédents par les vives couleurs qui s’en dégagent. Au contraire des atmosphères sombres, que l’on imaginait le plus souvent en noir, rouge et blanc, Abarat est un monde où toutes les nuances sont admises, sans faute de gout possible.
Les illustrations n’en sont pas la seule cause, elles ne viennent que renforcer les teintes ardentes du texte.
Parlons en d’ailleurs de ces illustrations !
J’ai un faible pour les livres illustrés par les auteurs aux-même mais là, c’est particulièrement réussi. Cachées dans un coin de page ou éclatantes sur une double page, les peintures de l’auteur sont toujours présentes. Elles s’intègrent si bien au récit qu’on oublie les avoir vues pour les associer à notre imagination. Mention spéciale à la carte des 24 îles d’Abarat dont la photocopie orne un petit coin de ma chambrée.

Clive Barker voulait que son lecteur puisse rêver les yeux ouvert.

Pari réussi pour moi.smile


" A morrrt, à morrrt les marrrmots !
Faisons bouillirrr la peau et les os !
En petits morrrceaux les loupiots !"
Sacrées sorcières. Roald Dahl.

Hors ligne

 

#16 30/07/2008 17:07:18

Drizzt Do Urden
Elbakinien d'Argent
Lieu: Ici et ailleurs
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 544

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/2/0/9782226153029.jpg
Le deux en poche est pour bientôt ou comme ça avance au ralenti en VO les éditeurs décalent tout ? smile

Hors ligne

 

#17 11/10/2008 10:32:12

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3283
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

J'ai commencé Abarat hier et je suis totalement plongée dans le récit. J'aime beaucoup la plume de Barker et l'on sent que les personnages sont tout en nuance. Même les méchants semblent avoir une part moins sombre. Les illustrations sont également superbes et mettent vraiment bien en valeur le texte lui même et le bestiaire créé par Barker. Les poèmes sont également très réussis. Et puis je dois également avoir un petit coté morbide, comme Candy, car j'adore les comptines! A la fois douces et cruelles, elles donnent une dimension supplémentaire au récit.

Merci de m'avoir fait découvrir ce livre en tout cas smile

Hors ligne

 

#18 10/11/2008 19:24:51

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4863

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

J'ai fini le premier tome de cette série et je suis particulièrement enthousiaste ! Alors certes, ça se termine un peu en queue de poisson, mais c'est un très bon moment de lecture... et de découverte picturale tant les dessins m'ont plu. Ils illustrent "agréablement" le récit (les guillemets viennent du fait que la plupart sont tout de même très inquiétants). C'est d'ailleurs la couverture du 1er volume qui m'a fort attirée et m'a poussé à m'intéresser au 4ème de couverture...

Récit qui plus est intéressant, car on s'attache à Candy, on a envie d'en savoir plus sur ces îles ou il est une heure donnée, et surtout, le style a un ton résolument adulte dans l'ensemble, même si l'histoire est bien sûr abordable dès 11-12 ans, AMHA.

Bref, cette série mérite plus de reconnaissance, et j'ai acquis le deuxième en poche, sorti ce mois-ci.

Dernière modification par Publivore (10/11/2008 19:26:24)

Hors ligne

 

#19 30/11/2008 15:19:05

alice
Ta'veren
Date d'inscription: 27/07/2008
Messages: 220

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

il es génial , bizarre mais génial
je l'ai beaucoup aimé, tant pour l'histoire que pour les illustrations ( on est pas art pla pour rien big_smile ) , c'est rare
des personnages très attachant et une histoire bien foutue avec du suspense et pour couronner le tout un fin ouverte qui nous laisse tout imaginer
en un mot tout simplement sublime
....même si l'éventuelle  l'adaptation cinématographique dont parle Clive Barker ( dixit le rabat de couv') ne me dit rien qui vaille , quand a l'animation a Disney land .......  sad

c'est le seul Clive Barker que j'ai lu alors si vous avez des idées....

Dernière modification par alice (30/11/2008 15:20:40)


Celui qui regarde du dehors a travers une fenêtre ouverte ne voit jamais autant de chose que celui qui regarde une fenêtre fermée

Hors ligne

 

#20 02/12/2008 11:36:21

Aléthia
Petite fille curieuse
Date d'inscription: 08/06/2008
Messages: 3283
Site web

Re: Critique ! [Abarat - Clive Barker et la littérature pour enfants]

Je m'attèle au tome 2, ma critique arrivera donc sous peu smile J'ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de Candy.

Hors ligne

 

Pied de page des forums