Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#161 26/10/2007 08:46:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Harry Potter, l'anti-Peter Pan ?

Isabelle Cani : un antidote au syndrome de Peter Pan
LE MONDE DES LIVRES | 25.10.07 | 12h04  •  Mis à jour le 25.10.07 | 12h04
En savoir plus avant les autres, Le Monde.fr vous fait gagner du temps.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
Augmentez la taille du texte
Diminuez la taille du texte
Imprimez cet article
Envoyez cet article par e-mail
Recommandez cet article
Citez cet article sur votre blog
Classez cet article
Réagissez à cet article
   
Il y a ceux qui n'en ont jamais fini avec l'enfance. Ceux qui, dès qu'ils le peuvent, se réfugient dans les plaisirs du jeu et de la régression pour mieux se protéger contre la dureté du réel ou la peur de vieillir. Cette attitude, un psychologue américain l'a qualifiée de "syndrome de Peter Pan", en mémoire du héros de James Barrie, qui refusait obstinément de grandir.



Pour réussir un livre qui plaise aux enfants autant qu'aux adultes, on peut, comme Barrie, jouer sur cette corde nostalgique. Mais on peut aussi faire tout à fait l'inverse : démythifier la représentation idéalisée de l'enfance et donner des clés pour avancer vers l'âge adulte.

Tel est, selon Isabelle Cani, le choix de J. K. Rowling dans Harry Potter. D'après cette agrégée de lettres modernes, docteur en littérature comparée, Harry Potter est "l'anti-Peter Pan" par excellence : un viatique pour se détacher de l'enfance et progresser vers la maturité - d'où peut-être son retentissement mondial.

Cela peut paraître paradoxal pour une oeuvre qui charme et ensorcelle, mais aux yeux d'Isabelle Cani, le vrai sujet de Harry Potter c'est... "le désenchantement". Quel lecteur pourrait prédire en effet, lorsqu'il découvre le petit sorcier aux pouvoirs magiques du premier tome, qu'il le retrouvera, près de 3 000 pages plus tard, en... (mais attention, ne dévoilons pas la fin). Disons simplement qu'il le retrouve en jeune homme quasi rangé, responsable, et convaincu que la sorcellerie ne résout pas les vrais problèmes.

En sept tomes - et il en fallait bien sept pour aller au bout de ce cheminement mental -, Harry a compris que pour grandir, il faut accepter de "perdre plus que de trouver". Il n'a pas seulement perdu ses parents, James et Lilly, ou son parrain, Sirius Black, il a été déçu par l'homme qu'il admirait le plus, Dumbledore, il a vu disparaître des personnages secondaires qui incarnaient l'insouciance enfantine, tels Fred Weasley ou la chouette Hedwige qu'Hagrid lui avait offerte au début du premier tome. Enfin, il a mesuré pleinement les limites de la magie - laquelle, selon Isabelle Cani, correspond pour J. K. Rowling, aux "fantasmes d'une société de consommation" immature qui voudrait que "les choses se fassent toutes seules et les désirs se réalisent sans effort".

Bref, au terme de ce long roman d'éducation, le lecteur aura compris que "le refus de grandir qui nous habite est sans doute le dernier ennemi à vaincre". En d'autres termes : vous souffrez du syndrome de Peter Pan ? Soignez-vous avec Harry Potter !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#162 11/04/2008 19:59:00

Moby
Sedai
Date d'inscription: 01/01/2007
Messages: 144

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Enfin lu ! Je ne connaissais Peter Pan que par la version disneyiene. Contrairement à certains, j'aime beaucoup ce film d'animation. C'est vrai que certains aspects sont bêbêtes (les enfants perdus, John et Mickael qui passent la plupart pour des attardés alors qu'ils ont dans le livre de Barrie une lucidé d'enfants, les caricatures d'indiens et de pirates) mais je trouve un réel charme. Le Peter Pan de Disney est fidéle au personnage original (à l'exception peut-être qu'il est plus "vulnérable" dans le bon sens du terme dans le roman) et la scène finale est sûrement un magnifique hommage à l'imaginaire et une des plus belles scènes des films de Disney de son vivant, voir de toute l'histoire des studios. Assez blablater, voici ma critique:

On comprends aisément que le garçon venu du Pays Imaginaire a toujours su captiver les foules, et s'est imposé comme un symbole unique de l'imaginaire collectif de l'Angleterre, de l'Europe et de la Terre entière. Conte à la fois ancien et contemporain (et donc intemporel ?), l'histoire tendre et naïvement cruelle de Peter mélange poésie ("Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devient une fée") et humour ("Le coeur de Peter bondit dans sa poitrine. Wendy prisonnière sur un bâteau de piartes, elle qui aimait l'ordre et la propreté !"). Peter Pan, conte réservé aux enfants ? Non. Car si Peter Pan ne grandit pas physiquement, peut-être grandit-il moralement aux côtés de Wendy et de ses descendantes. L'inverse se fait chez les adultes, et en cela, seule une minorité d'entre eux ne se l'avoue pas à eux-même.


http://img111.imageshack.us/img111/6932/v2mobi22kg1.gif

Hors ligne

 

#163 09/05/2010 13:27:18

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#164 10/05/2010 15:44:47

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4822

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Je pense que je ferai une place à cette sortie dans mes lectures de l'été !
Et pour le coup, ce n'est pas la première apparition de Peter Pan qui me décide, mais bien plutôt la part autobiographique et l'hommage à sa mère de sir Barrie !

Hors ligne

 

#165 04/10/2012 16:32:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#166 05/10/2012 09:44:34

Lhénée
A l'affût
Lieu: De l'autre côté
Date d'inscription: 25/04/2012
Messages: 857

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Il faudrait peut-être qu'un jour je me décide à lire Peter Pan aussi...

33 p. de Postface !!! Bon, on verra si j'ai le temps de lire cette présentation... T'as tout lu Gillo ? Cela vaut le coup quand on ne connaît pas personnellement l’œuvre de Barrie ?

Hors ligne

 

#167 04/11/2012 16:14:09

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12763
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Je viens de finir ma lecture de Peter Pan, l'original, en VO.
Et j'ai du mal à en parler.
Premier constat, l'anglais des années 1900, c'est une autre langue.
Deuxième constat, mais je le savais parce qu'on m'a gentiment expliqué, c'est "pas du Disney", ce n'est même pas ce qu'on appelle "littérature jeunesse" de nos jours et il n'y a pas de happy end.
les dernières pages m'ont donné un sentiment de tristesse et de perte :

Spoiler:

les enfants grandissent, les gens meurent, les fées aussi, les souvenirs aussi

, le monde de Peter est sans lendemain, sans avenir, à peine dans le présent, un monde qui ne dure pas.

Pendant la majeure partie du livre, j'ai ressenti que Peter était un dictateur fantasque gardant ses prisonniers, non pas contre leur gré, mais contre leur capacité à choisir, le pays imaginaire est une prison du temps.

Evidemment, je m'exprime en tant que lecteur âgé, et peut-être que l'émerveillement s'est affadi derrière les sentiments de peur, d'angoisse, la mort et le meurtre, de la même façon que les enfants "jouent à la guerre" tandis que d'autres ont vu que ce n'était pas un jeu.

J'ai une autre remarque sur les parents Darling, notamment le père : il est dépeint sous des aspects si différents

Spoiler:

(malin au début quand il prend un taxi pour arriver le premier/ boutiquier quand il comptabilise le prix de revient d'avoir un enfant/ étonnamment buté avec sa niche et même auto-satisfait).

Je ne sais pas vraiment quoi en penser, ce qu'en comprend un enfant, et combien de niveaux de lectures il y a, je vais laisser mon cerveau digérer un peu.

Hors ligne

 

#168 10/02/2013 10:44:14

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Je suis  globalement d'accord avec Foradan et je me demande comment un enfant peut réagir à la lecture de ce livre.
Peter est une figure tragique, attachant, agaçant, inquiétant, égocentrique et parfois je me suis surpris à vouloir moi aussi comme Hook le transpercer de mon crochet.
Si bien que je lui ai préféré Hook ainsi que les enfants de la famille Darling.

Ce fut pour moi une bonne lecture, douce amère, et je trouve que les personnages sont vraiment chacun à leur façon très intéressants.

C'est une source d'inspiration et j'ai envie de creuser un peu pour découvrir les oeuvres que ce livre a pu inspirer.

Je n'ai pas la même envie concernant les adaptations (sauf pour la BD de Loisel), ayant l'impression que toutes ont suivi peu ou prou l'exemple de Disney.

Dernière modification par Councilman Yoda (10/02/2013 10:50:38)

Hors ligne

 

#169 02/03/2013 19:58:00

owingketinketink
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 30/05/2011
Messages: 734

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Pour rebondir sur le message 32 de Publivore que je cite :

Ce n'est pas l'interview dont parlait Boudou33 apparemment, mais celle-ci est très instructive et joliment illustrée.
La première partie permet de découvrir Peter Pan, la BD, et la deuxième concerne ses techniques de dessins et d'écritures...
A lire en parallèle de "L'envers du Décor" !

http://www.bdparadisio.com/intervw/loisel/loisel.htm

Un petit dossier chez Vents d'Ouest, où on voit notamment comment se construit étapes par étapes une case.

http://peterpan.ventsdouest.com/

Dernière modification par owingketinketink (02/03/2013 19:59:41)

Hors ligne

 

#170 24/01/2014 16:00:34

Naudhiz
Ta'veren
Date d'inscription: 06/05/2013
Messages: 208

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Je ne sais pas trop si c'est le bon endroit mais Peter Pan a récemment joué au théâtre de la Ville à Paris. Texte de JM Barrie et mise en scène de Bob Wilson, joué par le Berliner Ensemble.
Le spectacle retranscrivait très bien le roman avec son atmosphère douce-amère et son rapport étrange à la mort, à l'enfance et au jeu. Visuellement c'était aussi très beau et poétique smile


"She's the only one who had known what love is. And regret..." (La dernière Licorne, Peter S. Beagle)

Hors ligne

 

#171 28/09/2014 18:47:56

Britannia
Milady des mondes imaginaires
Lieu: La voie du magicien
Date d'inscription: 27/09/2014
Messages: 492

Re: Critiques ! [Peter Pan]

J'ai lu le roman il y a peu. Il est savoureux. J'ai adoré l'histoire de Barry assez différente de celle que l'ont connait.
Je le conseillerais à tous, peut-être même plus à des adultes ou des enfants assez âgée, pour comprendre certaines réflexions. C'est un roman court qui se lit vite et qui a un style agréable. Quand à l'histoire en elle-même il peut être intéressante de connaitre l'originale plus cruelle par moment, qui peut avoir un côté sombre, mais qui reste toujours un enchantement.


Bibliothèque booknode

"Ceci est une autre histoire qui sera contée une autre fois"

Hors ligne

 

#172 28/09/2014 18:54:51

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12763
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Britannia a écrit:

assez différente de celle que l'ont connait.

A supposer qu'on ne connaisse que des versions gentillettes ou très noires : avoir lu le texte d'origine m'a aussi montré comment le cinema ou la BD pouvait réduire à une seule facette une oeuvre bien plus diverse. Neverland est enchanteur, mais on y meurt beaucoup, même si on est un enfant. (Et c'est aussi une grande aventure, s affreuse qu'elle soit).

Hors ligne

 

#173 13/09/2019 23:16:19

Ivy Baggins of Bywater
Préposée aux zappings
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 11/12/2004
Messages: 1790

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Quelqu'un a lu cette réécriture ?

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/258 … -le-cinema

Hors ligne

 

#174 14/09/2019 08:26:02

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 621

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Pas encore pour ma part, mais du coup je risque d'y jeter un oeil

En ligne

 

#175 09/11/2019 13:18:58

Ivy Baggins of Bywater
Préposée aux zappings
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 11/12/2004
Messages: 1790

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Hors ligne

 

#176 09/11/2019 18:10:15

alana chantelune
Sous l'eau
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3257
Site web

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Le précédent film du réalisateur, "Les bêtes du Sud sauvage" était magnifique. Je suis très intéresse' après avoir vu cette bande-annonce.

Hors ligne

 

#177 09/11/2019 18:26:52

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1250

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Idem, cette bande-annonce m'intrigue et je serais curieuse de voir le film, d'autant plus que j'avais apprécié Les bêtes du sud sauvage !


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#178 10/11/2019 11:17:31

Gwendal
Lucha Libre Style
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2606

Re: Critiques ! [Peter Pan]

J'aime beaucoup cette bande annonce, le traitement a l'air suffisamment différent pour trouver un intérêt à une énième variation de cette histoire. La photographie du film m'a l'air superbe en tout cas.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Si vous n'aimez pas la mer, si vous n'aimez pas la montagne, si vous n'aimez pas la ville. Allez vous faire foutre ! " - A bout de souffle

Hors ligne

 

#179 10/11/2019 22:23:04

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1070

Re: Critiques ! [Peter Pan]

Très chouette bande-annonce!J'avoue qu'il s'en dégage une aura très sympathique! smile


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

Pied de page des forums