Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 24/02/2003 10:33:11

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35556
Site web

John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

The anime will be directed by Mamoru Oshii and created by Production IG, the creators of the internationally known anime film Ghost in the Shell.
Star Kurt Russell has agreed to lend his voice to both the anime movie and the video game.

Eh ben, ça serait un sacré retour pour Snake en 2005 !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 24/02/2003 13:37:38

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2626
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

C'est une sacré bonne nouvelle ! J'adore Snake, Kurt Russel et Oshii !

Hors ligne

 

#3 03/03/2003 00:53:38

PoPo
Ta'veren
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 201

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Encore plus de Snake whaouu big_smile
En voilà une nouvelle qu'elle est bonne.
Kenji Kawaï à la BO et ça sera parfait. :wink:


http://perso.wanadoo.fr/popod/poposignocto.jpg

Hors ligne

 

#4 08/03/2003 15:14:27

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Ca va pas faire un peu beaucoup pour Oshii avec Innocence ? C'est peut-être un nouveau projet qui va tomber à l'eau ça, non ?

On se consolera en faisant à nouveau les aventures de l'autre Snake, Solid ! smile

Sinon, c'est juste une opinion perso, mais vous trouvez pas Escape from LA complètement raté ? big_smile

Hors ligne

 

#5 01/05/2003 23:05:27

Atreyu
Novice
Date d'inscription: 14/11/2002
Messages: 10

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

On ne peut pas vraiment dire que LA 2013 soit un film raté: je pense que le mot juste est "saboté".

LA2013 est un foutage de gueule en regle de la part de John Carpenter. C'est un doigt d'honneur aux producteurs qui lui reclamaient une suite, aux fans de Plisken...
"Vous voulez une suite? vous l'aurez voulue." c'est comme ca je pense que Carpenter a concut son film.

Ce qui amene a penser cela, c'est que l'histoire est la meme au plan pres, et surtout le desopilante scene de surf, qui ne peut decement etre prise au 1er degré (... ben si, justement, sauf par l'immense majorité des gens qui ont vue ce film... hélas). Aussi, le coup du pote militaire devenu Drag-queen...

Carpenter est pris pour un con a cause de ce film. Je pense qu'il s'en fout, et qu'il est bien content comme ca ! lol lol

Hors ligne

 

#6 02/05/2003 20:37:50

the dreamer
Sedai
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 01/05/2003
Messages: 143
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Perso je suis plus que sceptique sur le resultat en anime ... ce sera quel style ? snake va t'il doublé que la version U.S ? combien de temps doit durer la realisation ? Oshi a t-il réellemnt confirmer ce projet ? ...


Je sers le Roi des tous les Rêves nocturnes, dit l'oiseau, et je fais ce qu'il m'ordonne.

Hors ligne

 

#7 03/05/2003 01:06:20

Eolle
Souffleuse de Mots
Lieu: Beaucoup ailleurs...
Date d'inscription: 27/05/2002
Messages: 775

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Heu... moi je veux pas faire du mauvais esprit, mais il a fait quoi de bien John Carpenter ? Enfin, je parle pas dans le registre "série Z à regarder avec une pizza entre pote le dimanche soir" mais dans le genre Vrai Film ? mrgreen

L'anime deviendrait-il tellement à la mode qu'il serait le nouveau fourre-tout de prédilection pour les adaptations en mal d'identité ? tongue
(Allez je fais de la provoc' mais je trouve que Carpenter c'est de la SF "cheap" et vulgaire :oops: )
Mais bon, suis pas têtue, je veux bien voir ce que ça donne mis à la sauce nippone ! wink


"Ne devenez jamais pessimiste. Un pessimiste a plus souvent raison qu'un optimiste, mais l'optimiste s'amuse plus — et aucun des deux ne peut arrêter la marche du monde."R. Heinlein

Hors ligne

 

#8 03/05/2003 19:14:34

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Heu... moi je veux pas faire du mauvais esprit, mais il a fait quoi de bien John Carpenter ? Enfin, je parle pas dans le registre "série Z à regarder avec une pizza entre pote le dimanche soir" mais dans le genre Vrai Film ? mrgreen

Tu prends toute sa filmo, tu vires l'Homme invisible, LA 2013, le truc de l'ET avec Jeff Bridges, et Ghost of mars, et t'as la réponse ! smile

Hors ligne

 

#9 03/05/2003 23:40:18

esdeo
Dresseur de baguette
Date d'inscription: 27/01/2003
Messages: 3807
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Tu prends toute sa filmo, tu vires l'Homme invisible, LA 2013, le truc de l'ET avec Jeff Bridges, et Ghost of mars, et t'as la réponse ! smile

Pour ma part, je ne virerai pas Ghosts of Mars . Mais j'avoue volontiers que les avis sont très (mais alors très ... wink ) partagés à ca sujet et je le comprends bien big_smile

Hors ligne

 

#10 01/06/2011 05:58:20

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Eolle a écrit:

Heu... moi je veux pas faire du mauvais esprit, mais il a fait quoi de bien John Carpenter ? Enfin, je parle pas dans le registre "série Z à regarder avec une pizza entre pote le dimanche soir" mais dans le genre Vrai Film ? mrgreen
L'anime deviendrait-il tellement à la mode qu'il serait le nouveau fourre-tout de prédilection pour les adaptations en mal d'identité ? tongue
(Allez je fais de la provoc' mais je trouve que Carpenter c'est de la SF "cheap" et vulgaire :oops: )
Mais bon, suis pas têtue, je veux bien voir ce que ça donne mis à la sauce nippone ! wink

Bof... Carpenter a juste fait, entre autres et en accord avec les réserves de NeoSib, que pour la deuxième fois je partage (ce qui finirait par m'inquiéter, à la longue big_smile) : Assaut ; Halloween (I) : La Nuit des Masques ; Fog ; New York 1997 ; The Thing ; Christine ; Les Aventures de Jack Burton dans les Griffes du Mandarin ; Prince des Ténèbres ; Invasion Los Angeles ; L'Antre de la Folie ; Le Village des Damnésblink

Soit, en gros, une demi-douzaine de classiques qui ont influencé (souvent avec peu de moyens, qui plus est) un max de cinéastes derrière lui. Les mangas ? Non, bien sûr, je ne crois pas que des thèmes aussi éculés que ceux développés dans ces films aient jamais été exploités chez eux... wink

Par ailleurs, et ce n'est que mon avis, Carpenter fait quasiment toujours des films qui ont une dimension (très) critique par rapport aux dérives de la société actuelle, d'une façon détournée la plupart du temps. Moi, j'aime bien. Correction : j'aime beaucoup wink . Et j'appelle ça des Vrais Films. Avec, justement, une véritable identité. Une signature.

Mais ce n'est que mon avis, évidemment.

Dernière modification par Ethan Iktho (01/06/2011 06:00:34)


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#11 01/06/2011 10:15:22

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Ethan Iktho a écrit:

en accord avec les réserves de NeoSib, que pour la deuxième fois je partage (ce qui finirait par m'inquiéter, à la longue big_smile)

Tu verras, on s'y fait au bout d'un moment, et puis ça n'a rien de sale. sweat

(N'empêche, sacrée remontée de topic ! 8 ans sans aucune réponse, quand je pense qu'on attend toujours son prochain film...)

(Qui, d'après une source sure, n'est pas terrible du tout sad)

Sinon effectivement, il arrive à glisser dans tous ses films un commentaire bien à lui sur la société. Ce qui est brillant, c'est que ça ne prend jamais le dessus sur l'histoire racontée. Et c'est d'autant plus étonnant que certains de ses films sont de pures commandes.

Hors ligne

 

#12 01/06/2011 16:47:03

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

NeoSib a écrit:

Ethan Iktho a écrit:

en accord avec les réserves de NeoSib, que pour la deuxième fois je partage (ce qui finirait par m'inquiéter, à la longue big_smile)

Tu verras, on s'y fait au bout d'un moment, et puis ça n'a rien de sale. sweat

(N'empêche, sacrée remontée de topic ! 8 ans sans aucune réponse, quand je pense qu'on attend toujours son prochain film...)

(Qui, d'après une source sure, n'est pas terrible du tout sad)

Sinon effectivement, il arrive à glisser dans tous ses films un commentaire bien à lui sur la société. Ce qui est brillant, c'est que ça ne prend jamais le dessus sur l'histoire racontée. Et c'est d'autant plus étonnant que certains de ses films sont de pures commandes.

Mmh... "Doctor, Doctor, gimme the cure, I've got a bad case..." wink

C'est vrai que "Darkchylde", son prochain film, ne s'annonce pas trop bien.

Mais il reste pour moi un modèle de cinéaste contestataire, un mec qui a un cerveau autonome, en loucedé parce qu'il sait que frontalement ça ne marche pas, et sans trop de moyens la plupart du temps, comme tu le fais remarquer.

Dans 10-20 ans, je parie que ses films deviendront cultes. Pour moi, ils le sont déjà.


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#13 01/06/2011 16:50:32

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7156

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Je crois que NeoSib parlait de The Ward plutôt que de Darkchylde, non ?


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#14 01/06/2011 17:13:27

Dark Schneider
Cultiste de l'huitre bleu
Lieu: 91
Date d'inscription: 22/07/2003
Messages: 1003

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Il n'en reste pas moins que ses films ne vieillissent pas forcément très bien. J'ai revu y'a pas longtemps Jack Burton sur Gulli, un de mes vieux films cultes, et ben euh avec le recul et les années qui passent, ce n'est quand même pas fameux comme film.

J'adore l'histoire de Invasion Los Angeles, mais bon que ce soit les acteurs, la réalisation, les décors, tout cela est cheap et vieillit mal... Pourtant je suis fan de tous les films d'anticipation 70's pessimiste, genre qu'a poursuivi Carpenter... J'aime tous ses premiers films, mais dès qu'il a commencé à être plus ou moins mis de côté à hollywood, après Jack Burton, ses réalisations laissent souvent à désirer, avec un certain retard technique sur son temps. L'Antre de la folie s'en sortait étonnament bien, et Ghost of mars a beau être objectivement nul, j'ai plutôt aimé...


Lecture en cours :

Hors ligne

 

#15 01/06/2011 17:20:11

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Mouais. La preuve est faite : Trop d'amour tue l'amour.


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#16 01/06/2011 18:56:52

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Merwin Tonnel a écrit:

Je crois que NeoSib parlait de The Ward plutôt que de Darkchylde, non ?

Toutafay.

L'avis de la source sure en question sur The Ward, donc :

A croire que dès qu'un film se passe dans un hôpital psychiatrique, les scénaristes n'ont qu'une histoire à raconter. The Ward est certes mis en scène avec grande classe, mais c'est quand même très frustrant d'attendre un cinéaste pendant 10 ans et de se retrouver devant un film qu'on a vu au moins une fois par an depuis 10 ans. Vais vite fait me revoir l'Antre de la folie moi, ça c'était une histoire qui méritait d'être racontée... Là où il y avait un vrai plaisir communicatif dans les derniers films de Big John, ici c'est vraiment le mec qui fait son boulot avec classe (ah le scope de John Carpenter :blind: ) mais sans réelle conviction (il a dû se rendre compte un peu trop vite que le scénario cassait pas des briques), du coup y a rien pour faire passer la pilule du sujet vu et revu : c'est traité exactement de la même manière que tous les autres films qui traitent du même sujet et jamais Big John n'oriente ce sujet vers quelque chose de singulier qui viendrait ajouter du piquant. Y a rien qui vient parasiter la mécanique molle du thriller psychiatrique comme on le voit depuis 10 ans, ni sous-texte (dans Ghosts of Mars y avait tout le trip autour de la société matriarcale martienne qui venait relever un peu la sauce du pur western, un genre codé lui aussi mais déjà bien plus intéressant en soi) ni mise en scène signifiante (quelques amorces d'idées par ci, par là, mais si peu). Le cinéaste n'en a visiblement strictement rien à foutre de son histoire, ne s'y intéresse même pas assez pour en extraire un angle de lecture un peu intrigant. Même les audaces narratives un peu roublardes mais franchement jouissives et ludiques d'un Ghosts of Mars (le flash-back dans le flash-back dans le flash-back, l'alternance de points de vue, le trip mystique au milieu du film) ont disparues. Du coup ça se regarde, mais à aucun moment on ne ressent de vrai plaisir, et ce qui est triste c'est que ça vient en partie du fait que Carpenter n'a pas l'air de se faire plaisir lui-même (sauf lors d'une ou deux scènes franchement what the fuck). Donc voilà, j'ai attendu 10 ans pour voir le grand retour d'un géant... et c'est son premier mauvais film. Ca c'est du twist qui tue (pas comme dans le film quoi happy). Je suis blasé. 2/6

(bon après un mauvais Carpenter vaudra toujours mieux que le passage le plus inspiré (si ça existe) de Suker Punch hein)

Hors ligne

 

#17 03/06/2011 01:09:55

Ethan Iktho
Schrödinger's cat
Lieu: Out of the box, Erwin...
Date d'inscription: 12/12/2008
Messages: 1492

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Bon, je me suis donc planté, et en plus "The Ward" ne semble pas répondre aux espérances des fans de Carpenter, dont je suis. dry

Mais pour "Darkchylde", quelqu'un a des nouvelles ?


Wrong in all the right ways, right in all the wrong ways.
        Tom Petty    https://www.youtube.com/watch?v=9TlBTPI … p;index=27
        The  Ghost Of Tom Joad      https://www.youtube.com/watch?v=n-mq0uJ7rlM

Hors ligne

 

#18 05/06/2011 18:23:07

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7369
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

They Live (Invasion Los Angeles est son film que je préfère pour son propos politique revendiqué, d'autant plus révolutionnaire qu'il se passe (et a été tourné) dans l'Amérique du reaganisme triomphant. Un film comme on en fait (pratiquement) plus.
Pour en revenir au sujet j'ai une préférence (coupable) pour LA 2013, que je considère plus comme un remake d'Escape from New York que comme une suite. Je le trouve plus drôle que le "premier" volet, qui est quand même bien kitsch (assumé certes).
Et puis c'est dans LA 2013 qu'il y a une scène énorme de duel au pistolet :

Spoiler:

Snake est encerclé par trois types et en fâcheuse posture. Il propose alors aux mecs de se la faire "à la mexicaine" : il jette une boîte de conserve en l'air, et les tirs commencent quand elle retombe par terre. Les types disent OK.
Snake lance la conserve, les autres lèvent les yeux au ciel...et Snake les flingue tous les trois !

big_smilebig_smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#19 05/06/2011 18:53:08

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

@ John Doe

They Live (Invasion Los Angeles est son film que je préfère pour son propos politique revendiqué, d'autant plus révolutionnaire qu'il se passe (et a été tourné) dans l'Amérique du reaganisme triomphant. Un film comme on en fait (pratiquement) plus.

+1, mais si ce n'est pas mon préféré : il fallait du culot pour montrer le chômage et la paupérisation des classes populaires en plein cœur des années fric anglo-saxonnes, et John Carpenter n'en a jamais manqué.


Pour en revenir au sujet j'ai une préférence (coupable) pour LA 2013, que je considère plus comme un remake d'Escape from New York que comme une suite. Je le trouve plus drôle que le "premier" volet, qui est quand même bien kitsch (assumé certes).

+ 1

rectification au spoiler :

Spoiler:

ils étaient 4, et c'étaient avec les règles du "Petit Bangkok" ! big_smile big_smile

Dernière modification par Albéric (05/06/2011 18:55:34)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#20 06/06/2011 14:50:50

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35556
Site web

Re: John Carpenter's Snake Plissken Chronicles

Ethan Iktho a écrit:

Mais pour "Darkchylde", quelqu'un a des nouvelles ?

Normalement, il doit y avoir un vague sujet sur le forum. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums