Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 25/08/2021 09:04:04

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 944
Site web

La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Il semble me souvenir que l'on avait déjà causé de Romain Lucazeau sur ce forum avec sa première oeuvre, Latium.
Je voulais donc rappeler que le 1er Septembre sort son second roman, La Nuit du Faune chez Albin Michel Imaginaire.

https://images.noosfere.org/couv/a/albin46158-2021.jpg

Au sommet d’une montagne vit une petite fille nommée Astrée, avec pour seule compagnie de vieilles machines silencieuses. Un après-midi, elle est dérangée par l’apparition inopinée d’un faune en quête de gloire et de savoir. Le faune veut appréhender le destin qui attend sa race primitive. Astrée, pour sa part, est consumée d’un ennui mortel, face à un cosmos que sa science a privé de toute profondeur et de toute poésie. Et sous son apparence d’enfant, se cache une très ancienne créature, dernière représentante d’un peuple disparu, aux pouvoirs considérables. À la nuit tombée, tous deux entreprennent un voyage intersidéral, du Système solaire jusqu’au centre de la Voie lactée, et plus loin encore, à la rencontre de civilisations et de formes de vies inimaginables

J'ai eu la chance de le lire juste avant sa sortie et autant dire que j'ai été bluffé par ce court roman (250 pages) qui rassemble pour moi ce qui se fait de mieux en science-fiction.
C'est à la fois un conte mythologique avec trois personnages aux aspirations différentes (Astrée, Polémas et Alexis) et une exploration de l'univers pour s'interroger sur la vie, sur ses raisons et ses cheminements, sur la nécessité d'un fin et, plus généralement, sur le caractère divin/magique de phénomènes physiques tellement incroyables que l'on oublie que des lois strictes les régissent.
C'est, à mon sens, un des plus grands romans de science-fiction française de ces vingt dernières années et c'est aussi vertigineux que fascinant.
Comme toujours, les plus curieux retrouveront tout ça mieux développé dans ma critique mais je vous conseille surtout de jeter un œil à ce second roman qui vaut vraiment le détour !
J'attends vos retours.

Hors ligne

 

#2 25/08/2021 11:02:18

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13200
Site web

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

En effet, et Latium, c'est par ici :

http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=8612


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#3 25/08/2021 11:16:51

John Coltaine
Mage
Date d'inscription: 14/08/2019
Messages: 108

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Merci pour ton retour Littlefinger , il est sur ma liste , vu ton avis et celui d'Apophis , une fois celle en cours terminée ça sera ma prochaine lecture.
J'avais aussi repéré Latium du même auteur

Hors ligne

 

#4 26/08/2021 07:18:52

Aerendhyl
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 608

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Il est coché sur ma liste d'achat et puis la critique donne terriblement envie !


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#5 26/08/2021 08:14:32

S'ren
Sedai
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 21/04/2021
Messages: 140

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Il m'intéresse depuis l'annonce de sa sortie par AMI (j'ai rarement été déçue par cette maison d'édition big_smile).

Toutes ces bonnes critiques le font passer en priorité! et je vais regarder Latium de plus près aussi.

Hors ligne

 

#6 26/08/2021 10:44:05

Bergelmir
Archiviste de Tolkien
Lieu: Dans les montagnes
Date d'inscription: 09/01/2019
Messages: 94

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Rarement vu des critiques aussi dithyrambiques pour la sortie d'un livre français ohmy


"If knowledge can create problems, it is not through ignorance that we can solve them." Isaac Asimov

Hors ligne

 

#7 01/09/2021 13:33:05

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 560

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

J'ai "testé" les " 2-3 premières pages, car j'ai beau aimer les styles très littéraires, le début de Latium m'avait franchement, comment dire... gonflée. huh
Là, j'aurais presque l'impression d'avoir affaire à un auteur différent, si les penchants philosophiques ne vendaient pas la mèche, et je suis très curieuse de voir ce que cela va donner avec le personnage de la fillette.
Ceci dit, je prends un risque en l'achetant, et j'ai peur qu'il me "passe au-dessus". Je ne suis pas sûre d'avoir le bagage nécessaire pour tout capter lol


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#8 01/09/2021 17:56:19

Temin-olt
Tisserand Qirsi
Date d'inscription: 23/08/2009
Messages: 252

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Je suis sur Latium en ce moment et le début m'a pas mal rebuté mais ça s'améliore vite et une fois que les deux histoires se rejoignent c'est vraiment sympa.

Vu les retours sur la Nuit du fauve, je pense qu'il rejoindra ma PAL...


A mort les morts!
Olangar 2 I< La couronne des sept royaumes >I Jaunes yeux

Hors ligne

 

#9 01/09/2021 18:04:02

Santino
Cuisine des Mémoires
Lieu: Brookwood
Date d'inscription: 12/03/2007
Messages: 560

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Ben dans ce cas ! Je note, je prévoie, je... Bref. Merci big_smile


The fire fades

Profil Goodreads www.goodreads.com/oyofmidworld

Hors ligne

 

#10 01/09/2021 19:23:22

Ostramus
Novice
Date d'inscription: 07/04/2021
Messages: 6

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Je me le suis procuré pas plus tard que tout à l'heure.

J'avais pas été emballé par Latium pour tout un tas de raison, mais bon, il faut savoir être persévérant, alors voilà.

Du peu que j'ai lu, le style est déjà plus agréable et l'intrigue se déroule tranquillement.

Hors ligne

 

#11 06/09/2021 09:40:13

Dakeyras
Sedai
Date d'inscription: 09/08/2007
Messages: 115

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Alors perso, oui l'écriture est belle mais trop belle (et c'est souvent le cas chez les frenchies qui versent souvent dans la poésie et la philo plus que le récit pur). La petite fille ne s'exprime pas du tout comme une enfant, et certaines réflexions sont lourdingues au possible. Il y a des tournures de phrases alambiquées limite incompréhensibles et un peu prétentieuses à mon sens. Je m'attendais à quelque chose de léger à lire et ce n'est pas le cas. Page 22-23, c'est too much en terme d’écriture je trouve. Idem le dialogue page 24-25 de la petite fille. Bon après, ce n'est pas objectif, c'est moi qui ai un petit problème avec l'écriture française en général.

Hors ligne

 

#12 06/09/2021 11:48:08

Ostramus
Novice
Date d'inscription: 07/04/2021
Messages: 6

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Salutations tout le monde.

J'ai terminé l'opus et me suis fendu d'une critique. Autant vous prévenir, mon avis tranche quelque peu avec les divers louanges qui phosphorent sur la toile.

https://www.ostramus.com/critique-la-nu … n-lucazeau

Hors ligne

 

#13 06/09/2021 13:29:07

Littlefinger
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 944
Site web

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Dakeyras a écrit:

La petite fille ne s'exprime pas du tout comme une enfant

Ce qui est logique, ce n'est pas du tout une petite fille en fait.

Hors ligne

 

#14 06/09/2021 16:39:20

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1816
Site web

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Dakeyras a écrit:

Alors perso, oui l'écriture est belle mais trop belle (et c'est souvent le cas chez les frenchies qui versent souvent dans la poésie et la philo plus que le récit pur). La petite fille ne s'exprime pas du tout comme une enfant, et certaines réflexions sont lourdingues au possible. Il y a des tournures de phrases alambiquées limite incompréhensibles et un peu prétentieuses à mon sens. Je m'attendais à quelque chose de léger à lire et ce n'est pas le cas. Page 22-23, c'est too much en terme d’écriture je trouve. Idem le dialogue page 24-25 de la petite fille. Bon après, ce n'est pas objectif, c'est moi qui ai un petit problème avec l'écriture française en général.

Ce serait bien d'éviter les généralités abusives sur les écrivain-e-s français-e-s huh

Hors ligne

 

#15 06/09/2021 17:32:07

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1578

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Latium fut un coup de cœur et une vraie claque. Je me rappelle avoir été happé par les toutes premières pages. Si on ajoute à cela le fait que j'ai tendance à acheter les yeux fermés le moindre ouvrage sortant chez AMI, il faudra que je me le procure dès que le porte-monnaie suivra.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#16 07/09/2021 08:31:54

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1599

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

J'ai beaucoup aimé au début, et puis arrivé un peu après le milieu du roman un effet de lassitude s'est installé. C'est beau, c'est très très beau même en terme d'écriture, mais peut être n'était-ce pas le type de lecture qu'il me fallait en ce moment.


Memento Mori

Hors ligne

 

#17 17/09/2021 12:36:00

Amaryan
Chouette, des livres !
Lieu: Paris
Date d'inscription: 03/10/2008
Messages: 592
Site web

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Eh bien merci beaucoup pour le retour élogieux sur la couverture Ostramus. smile

J'ai donc été amenée à lire La Nuit du Faune au moment de réaliser la couverture (car ce n'est pas franchement le genre d'oeuvre qu'on illustre en se basant sur un brief), et j'en garde un souvenir émerveillé de voyage poétique, envoûtant, certes exigeant. Sur ce dernier point, je dois préciser que je n'ai aucun background scientifique si l'on omet un intérêt personnel pour l'astronomie. Pourtant, malgré le côté hard-science, je ne me suis jamais sentie perdue et j'ai trouvé que l'auteur arrivait parfaitement à extraire la manne poétique de sa matière scientifique. Au contraire j'ai été transportée par la dimension vertigineuse de cette nuit, j'avais des dizaines, des centaines d'images en tête, et je retrouve tout à fait mon ressenti dans l'expression 'sense of wonder à l'état pur' employé par un critique (Apophis ?). Pour l'heure c'est mon plus beau moment de lecture de cette année !

Dernière modification par Amaryan (17/09/2021 12:37:09)

Hors ligne

 

#18 17/09/2021 20:36:00

Temin-olt
Tisserand Qirsi
Date d'inscription: 23/08/2009
Messages: 252

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Je suis tombé également sous la charme de la couv' au point de flâner sur le site de l'artiste qui a réalisé cette petite merveille éthérée.

Pour le roman, je l'ai reçu il y a deux jours mais je ne le lirai pas tout de suite, j'ai un certain "Olangar" et autre "Jaunes Yeux" à lire avant wink


A mort les morts!
Olangar 2 I< La couronne des sept royaumes >I Jaunes yeux

Hors ligne

 

#19 27/09/2021 22:05:14

Nakor
Maïa
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 277

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

La couverture est en effet une bonne idée ! Sur le roman, et n'ayant pas encore bouclé Latium, j'ai accroché assez vite, mais sur la dernière partie j'ai un peu perdu cet enthousiasme. Il y a un plaisir intellectuel évident à rencontrer ces divers mondes, on y opère un relativisme bienvenue. Par contre, la fin en tant que telle m'apparaît peu audacieuse, les personnages/mondes sont à peine esquissés. Et comme chez Egan, même si l'auteur semble vouloir s'en départir, l'implication émotionnelle n'est pas au rendez-vous, ça reste un brin rivé hard-science, la dernière partie étant peu aisée. Ainsi l'équilibre entre conte et SF risque d'en désarçonner plus d'un, et le format court associé à une telle densité pourra étonner. Enfin, les réflexions/méditations proposées n'ont rien d'inactuel (je veux dire que la plupart des lecteurs qui adhéreront n'y trouveront que confirmation et non questionnement), et j'ai alors un peu de mal à en faire, si immédiatement, un chef d'oeuvre. Une lecture plaisante donc, mais pas plus.

Dernière modification par Nakor (27/09/2021 22:42:50)

Hors ligne

 

#20 05/10/2021 18:00:28

Cobra-laineux
Lige
Date d'inscription: 06/11/2019
Messages: 49

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Cette lecture m'a permis de passer un bien agréable moment. Le style de l'auteur m'avait déjà fortement marqué avec Latium. Romain Lucazeau parvient à produire une série de rencontres attachantes. Elles seront, par ailleurs, source de profondes réflexions. Difficile de ne pas évoquer la proximité de ce texte avec Diaspora de Greg Egan (autrement plus difficile d'accès selon moi). Même si la fin du conte peine à le sublimer, il demeure que le style de Lucazeau lui donne l'avantage d'un fort bel exercice littéraire. Je relirai avec plaisir cette Nuit du Faune et le conseillerai, bien évidemment, autour de moi...

Dernière modification par Cobra-laineux (05/10/2021 18:01:17)


"Plague, ravage, rot and death", Liber Chaotica

Hors ligne

 

Pied de page des forums