Le forum va prochainement être mis à jour.
Merci de vérifier que l'adresse email renseignée dans votre profil est valide et que vous l'utilisez encore.
Vous pourriez en avoir besoin prochainement ;)

#1 23/08/2021 11:35:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38033
Site web

Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 23/08/2021 11:55:47

Malta
Maître des Dragons
Lieu: Bois Obscurs
Date d'inscription: 25/10/2010
Messages: 1008

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Personnellement je suis une grosse fan de la plume de TJ Klune, alors bien que ce livre ne sera pas mon préféré de lui, ça a été quand même un gros coup de cœur, une bulle de bonheur, l'équivalent livresque d'un chocolat chaud sous un plaid happy
Ca fait malgré tout plaisir de voir cet auteur chroniqué sur le site big_smile

Dernière modification par Malta (23/08/2021 11:57:05)


We’re the goddamn Bennett Pack, and our song will always be heard.

Hors ligne

 

#3 24/08/2021 17:41:53

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1732

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Alors pour reprendre la critique de Nephtys, ce roman est arrivé pile-poil pour moi, et j'ai adoré me lover entre ses pages et suivre cette histoire toute simple qui fait chaud au coeur. C'est tout mignon, gentiment farfelu, et ça donne envie d'aller faire un tour dans cette maison si chaleureuse... Typiquement le roman à lire et relire quand le monde nous blesse de trop !


Memento Mori

Hors ligne

 

#4 25/08/2021 07:05:02

Nephtys
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 877

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

J'aurai adoré voir du réconfort dans cette lecture mais mon cynisme a pris le dessus malheureusement...

Hors ligne

 

#5 20/08/2022 19:08:48

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6710
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Pour moi, ca a été tout le contraire. J’ai été séduit par les tons pastels de la couverture et ca m’a scotché jusqu’au bout. Je ne suis pas forcément très romance et pour le coup, j’ai bien aimé la progression par petites touches avec une emphase seulement sur la fin du roman. A l’encontre de la critique, je n’ai pas trouvé qu’il y avait une avalanche de vivre ensemble, de mièvrerie ou de bonheur. Au contraire, ca m’a semblé plutôt être réaliste comme progression. Bref c’est du feel-good mais j’ai beaucoup apprécié.


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#6 14/11/2022 13:15:43

Aerendhyl
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 645

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Je ressors très enjoué par ma lecture. J'ai été plus attiré par la couverture qu'autre chose, à vrai dire j'ai commencé le roman sans lire la quatrième de couverture et en lisant la critique avec un oeil assez lointain.

Je rejoins Kaellis et Luigi. Pour moi il arrivait au bon moment, il a été réconfortant sans pour autant virer à la niaiserie. C'est la force de celui-ci car il aurait pu très vite tourner à l'eau de boudin vu l'approche de l'histoire.

Il a bon fond, il fait du bien, l'histoire est prenante en avançant mot après mot dans son intrigue. Les relations humaines sont d'une rare finesse dans leurs approches et leurs développements sans avoir la touche de trop.

Je n'ai qu'un infime "regret" (et encore, on ne peut pas appeler cela un regret puisque c'est toujours bien amené sans prendre le dessus sur le romain et le propos initial) :

Spoiler:

l'histoire d'amour entre Linus et Arthur. J'ai un peu perçu ça comme un besoin de "rajouter une ambiance gay-friendly" pour accentuer le propos du roman. Ce n'est pas brutal, c'est développé au fil du roman mais, à mes yeux, cela n'apporte pas un plus au roman et une simple amitié solide aurait tout aussi bien fonctionné

Bref, un excellent moment de lecture que je recommande !


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#7 15/11/2022 06:21:44

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6710
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

A propos de ton spoiler, c’est voulu. L’auteur étant gay, il s’est donné pour mission d’écrire des livres dans lesquels des relations homosexuelles sont présentes. Ce n’est donc pas pour surfer sur une quelconque vague mais plus pour décrire cela de manière positive et « normale ».


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#8 15/11/2022 06:54:40

Aerendhyl
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 645

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Mea culpa alors smile Mais je me répète, ce n'est pas du tout un point négatif pour moi sur ce roman ! Bien que cela n'amène pas un "plus" vis-à-vis de l'histoire et du propos général du roman, cela ne vient pas le dénaturer et ce n'est pas du tout forcé puis cela rejoint la forme de "complicité" qui se développe au fur et à mesure des pages entre les deux protagonistes.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#9 15/11/2022 19:43:44

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6710
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Aerendhyl a écrit:

ce n'est pas du tout un point négatif pour moi sur ce roman

J'avais bien compris la première fois smile Je me suis juste permis de te glisser une clé de lecture supplémentaire smile

Et je partage ton avis, ce ne me semblait pas forcément nécessaire (dans mon absolu de male blanc hétéro), mais sans doute que si pour l'auteur, vu son ambition (cf mon message précédent). Et force est de reconnaître qu'il a su le faire de belle manière. C'est vraiment une belle romance, comme dans la vraie vie. Pas mal d'autres auteurs pourraient s'en inspirer pour éviter les caricatures / remplir le quota de diversité dans leurs propres oeuvres.

J'ai d'ailleurs beaucoup pensé à Le Guin qui disait avoir écrit Terremer pour enfin avoir de la fantasy avec des personnages de couleur. Chose que je n'avais pas du tout notée lors de ma première lecture il y a fort longtemps maintenant (oui, color blind, toussa toussa).

Le passage en question :

I think it is possible that some readers never even notice what color the people in the story are. Don’t notice, don’t care. Whites of course have the privilege of not caring, of being “colorblind.” Nobody else does.

L'interview d'où c'est tiré, si vous ne l'avez jamais lue : https://slate.com/culture/2004/12/ursul … thsea.html

Le même paragraphe pourrait s'appliquer à TJ Klune et à l'homosexualité.
Les hétéro ont le privilège de ne pas faire attention, de ne pas considérer d'autres sexualités. Personne d'autre n'a ce privilège.

A noter que j'ai aussi lu depuis le roman suivant de l'auteur : Under the Whispering Door (pas encore traduit en fr, mais dispo en VO, italien et allemand). Perso je le mettrais plutôt en fantastique que fantasy. Mais c'est à la frontière. Ca parle de la mort, de redemption, de bisexualité. Et si vous avez apprécié La maison, je ne peux que vous conseiller aussi celui-là. Un vrai beau livre qui fait du bien et réfléchir en même temps. C'est rare !


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#10 07/12/2022 12:17:15

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38033
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Luigi Brosse a écrit:

A noter que j'ai aussi lu depuis le roman suivant de l'auteur : Under the Whispering Door (pas encore traduit en fr, mais dispo en VO, italien et allemand). Perso je le mettrais plutôt en fantastique que fantasy. Mais c'est à la frontière. Ca parle de la mort, de redemption, de bisexualité. Et si vous avez apprécié La maison, je ne peux que vous conseiller aussi celui-là. Un vrai beau livre qui fait du bien et réfléchir en même temps. C'est rare !

Je prends... whistling wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#11 08/12/2022 07:14:03

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6710
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

A lire ? Parce que pour la critique, j’ai vraiment du mal à le voir rentrer dans notre ligne éditoriale.


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#12 08/12/2022 10:49:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 38033
Site web

Re: Critique ! [La Maison au milieu de la mer céruléenne - TJ Klune]

Bah si c'est du Fantastique, on en "accueille" aussi, non ? smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums