Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Chronique de Tramorée > Yugaroï - La nuit des dieux


Yugaroï - La nuit des dieux

Titre VO: El sueño de los dioses

Tome 3 du cycle : Chronique de Tramorée
ISBN : 978-284172561-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Javier Negrete

La bataille de la Roche de Sang a vu Derguin Gorion et ses alliés de la Horde Rouge défaire la puissante armée du Martal avec le concours des amazones d’Atagaïre.
Mais le Zémalnit n’est pas au bout de ses peines : l’Épée de Feu lui sera bientôt dérobée. Et des phénomènes catastrophiques vont se produire à l’échelle du monde, contre lesquels il est désormais impuissant. C’est que les Yugaroï sont de retour. Et Tubilok, le dieu fou, attend qu’une main inconsciente le réveille. Avec la disparition du Roi Gris, le dernier obstacle qui leur interdisait de revenir en Tramorée est levé. Eux qui n’ont que mépris pour l’humanité s’apprêtent à l’anéantir.
L’affrontement décisif approche.

Critique

Par Gillossen, le 14/06/2012

Voilà un tome 3 qui aura su se faire attendre !
Mais remercions en tout cas L’Atalante pour avoir finalement publié la suite de Chronique de Tramorée, en espérant que le quatrième et dernier tome, sorti l’an passé seulement de l’autre côté des Pyrénées, nous arrive quant à lui encore plus vite.
Que dire si ce n’est que la prose de Negrete, traduit par Christophe Josse, nous avait sincèrement manquée ? La plume de l’auteur espagnol s’avère toujours aussi puissante et évocatrice, dès les premières lignes du roman. Même ses ellipses temporelles ou ses actes de bravoure résumés en quelques lignes conservent tout leur impact. C’est un plaisir de se laisser happer à nouveau dans l’univers de la Tramorée, aidé par un lexique bienvenu si jamais vous aviez perdu de vue certains éléments de l’intrigue ou de cet univers mâtiné de Science-Fiction, un univers qui continue à faire évoluer le lecteur dans un cadre à la fois bardé de références et indéniablement original.
L’intrigue, justement, conserve toute sa dimension épique, tout en n’oubliant jamais ses personnages, à commencer par Derguin ou Ziyam par exemple, le premier des deux, toujours aussi attachant dans son rôle, devant composer avec des difficultés imprévues qui vont le faire grandir encore. Chacun des protagonistes de cette histoire joue une partition bien précise, mais le fait bien. Dans l’absolu, la dimension manichéenne de l’ensemble est toujours présente, ce qui n’est pas forcément un défaut, car l’auteur est passé maître dans l’art de narrer ce que d’autres rabâchent sans souffle, sans imagination, sans passion, déroulant bêtement un cahier des charges désuet, qui malheureusement ne fait rien pour l’image de la fantasy épique.
Certes, ce troisième tome compte moins de 500 pages, mais fait preuve d’une belle densité. Et si on le referme, c’est à regret et non pas frustré par un sentiment d’inachevé ou de coupure artificielle. Les enjeux sont en place. Les questions sont posées et restent nombreuses (On pourrait en faire toute une liste et on espère bien avoir des réponses !). Le temps est compté. Le grand final nous attend.
Et quelque chose nous dit que Javier Negrete saura être à la hauteur de nos attentes. Du moins, il faut bien avouer que l’on partira avec un a priori positif.

8.0/10

Discuter de Yugaroï - La nuit des dieux sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :