Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Vlad Taltos > Yendi


Yendi

Tome 2 du cycle : Vlad Taltos
ISBN : 978-044100615-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Steven Brust

Vlad Taltos contrôle depuis six mois un secteur d’établissements – tavernes, tripots, salles de jeux – dans la cité dragaeran d’Adrilankha où il vit en tant que membre de la Maison du Jhereg. Les affaires marchent plutôt bien, jusqu’au jour où un Jhereg rival, rusé et déterminé, décide d’investir le territoire de Vlad…
Ce dernier peut compter sur le soutien de ses amis : le seigneur Dragon Morrolan, maître de la Forteresse noire, et Aliera, sa cousine, ou encore Kiera la Voleuse… Rapidement pourtant, le conflit se transforme en guerre des gangs et s’emballe au point que l’impératrice elle-même s’en mêle.
Mais durant la trêve imposée par l’Empire, Vlad tombe dans une embuscade devant son bureau, et est laissé pour mort…

Critique

Par Gillossen, le 31/05/2007

Ah ! Ceux qui ont déjà lu Jhereg ne devraient pas se sentir dépaysés pour ce second roman du cycle de Steven Brust. Et les autres ? Eh bien, ils pourraient sans trop de difficultés le découvrir également, d’autant plus qu’il s’agit là d’une préquelle. L’écriture fluide et mordante de l’auteur n’y étant pas pour rien !
On replonge très facilement dans cette ambiance parfois à la croisée de Lankhmar et Turaï, dans les pas d’un Vladimir Tatlos qui a fort à faire pour maintenir à flots son business ! Même si son lien avec son “dragon” n’est plus au centre de l’intrigue, Loiosh n’a toujours pas la langue dans sa poche. Parvenu à la première moitié du roman, on pourrait néamoins regretter que l’histoire n’ait guère d’ampleur réelle en dehors de la sphère immédiate du héros, ou que l’auteur soit toujours aussi chiche de description, enchaînant avec le même manque d’épaisseur sorts et contresorts, sans aucune explication allant au-delà de leurs applications immédiates.
Heureusement, passée la rencontre - mouvementée ! - avec Cawti, Vlad s’ouvre également au lecteur, nous permettant de revenir sur son “choix” de devenir un assassin, d’en apprendre un peu plus sur les arcanes du pouvoir de ce monde si particulier, de nous rendre compte que son conflit de territoire pourrait bien effectivement s’avérer plus compliqué que prévu, etc.
Un bon petit roman, pour une série qui pourrait proposer plus encore !

7.0/10

Discuter de Yendi sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :