Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Chroniques des rivages de l'ouest > Voix


Voix

Titre VO: Voices

Tome 2 du cycle : Chroniques des rivages de l'ouest
ISBN : 978-284172516-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Ursula Le Guin

Ansul était jadis une ville paisible, riche de ses nombreuses bibliothèques, ses écoles et ses temples. C’était avant l’occupation des Alds. Les Alds croient en la présence de démons dissimulés dans les mots. Aussi interdisent-ils la lecture et l’écriture, sous peine de mort.
Tout cela changera-t-il bientôt ? Voici venus des Entre-Terres le poète Orrec Caspro et son épouse Gry. Dans la voix du conteur résonne un appel qui peut éveiller le peuple opprimé.

Critique

Par Publivore, le 25/11/2010

Pour cette deuxième Chronique des rivages de l’ouest, la narration à la première personne est toujours de mise. Mais ce n’est pas Orrec qui reprend son récit, bien que son rôle reste essentiel, mais Némar, une jeune métis, qui nous narre sa jeunesse.
Son pays, qui abrite une culture pacifique et cultivée, est occupé par une nation voisine, théocratie rejetant les livres et cloîtrant les femmes. Ajoutez à cela une auteure américaine, une héroïne née d’un viol d’un occupant sur sa mère… et voilà tous les ingrédients réunis pour un mélodrame manichéen et une dénonciation facile de l’islam radical. Et bien, détrompez-vous !
Car l’auteur est Ursula K. Le Guin, qui ne verse ici jamais dans le pathos et se tient loin du rôle de donneuse de leçons ou de moralisatrice. Quant au manichéisme, seul le personnage du fils du chef de la garnison Ald pourrait en être taxé, et il s’agit d’un rôle de troisième plan.
Voici donc un récit de révolte populaire étrangement posé - mais est-ce réellement une surprise avec cette auteure ? -, faussement lent, exposant les faits pour permettre à chacun de tirer ses propres conclusions. Certes, les livres et la culture, orale comme écrite, sont glorifiés, mais ce roman est avant tout un plaidoyer pour la compréhension mutuelle.
La conclusion de cette aventure pourra sembler facile, mais il est indéniable qu’elle est en accord tant avec le parcours personnel de Némar qu’avec celui de son peuple en pleine révolte, le tout étant cohérent et bien exposé.
Ce récit calme d’une période mouvementée, riche en sujets de réflexion, peut servir d’agréable pause entre deux histoires pleines de bruit et de fureur, telles qu’en produit la fantasy actuellement.

7.5/10

Discuter de Voix sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :