Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Trolls et Licornes


Trolls et Licornes

ISBN : 978-235408311-3
Catégorie : Aucune
: Jean-Claude Dunyach

Quoi de commun entre la lourdeur disgracieuse d’un troll et la noble légèreté d’une licorne ? Entre une créature que la légende populaire associe à la virginité et une autre qui patauge dans la boue des bas-fonds ? Dix auteurs (dont un bicéphale) ont imaginé des rencontres improbables entre ces deux figures classiques de l’imaginaire, pour bousculer un brin les évidences et rappeler que les contes sont faits pour être détournés. L’anthologie comporte des textes plus gais que désespérants, l’époque ayant bien besoin de tendresse, d’humour et de licornes. De trolls aussi, soyons justes…

Critique

Par Gilthanas, le 25/06/2015

« Quoi de commun entre la lourdeur disgracieuse d’un troll et la noble légèreté d’une licorne ? Entre une créature que la légende populaire associe à la virginité et une autre qui patauge dans la boue des bas-fonds ? » Voilà la question que pose Jean-Claude Dunyach, qui dirige cette anthologie en l’honneur de l’édition 2015 du festival des Imaginales d’Épinal.
En effet, de prime abord, tout oppose ces deux créatures symboliques du genre littéraire qui nous réunit. Nous sommes habitués à les voir évoluer dans des schémas classiques, à base de méchants trolls et de gentilles licornes. Et tout l’intérêt de cette anthologie est justement d’inverser les rôles, à travers dix textes tous intéressants dans leur genre, allant du bon à l’excellent (mention spéciale à la nouvelle de Lionel Davoust!).
Ainsi, que cela soit dans des univers de fantasy classique ou d’urban-fantasy, les auteurs réunis pour l’occasion nous offre leur propre vision des mythes de la Licorne et du Troll. On rencontre donc des trolls gardiens de zoo (Bienvenue à Magicland, de Lionel Davoust), critique littéraire (Dans la tête de Georg Trollevitch, de Sylvie Miller et Philippe Ward), immortel voyageant entre les mondes (Jötnar, de Jeanne-A Debats), gérant de boite de nuit (Trolls, Licornes et Bolognaise, de Adrien Tomas) ou combattant (Le double destin du taquin, de Raphaël Albert). La licorne n’est pas en reste, à la fois gardienne du Royaume de France (Touellerezh, de Olivier Paquet), change-forme (La chasse à la licorne, d’Estelle Faye), rédemptrice (Ekasrinn, de Pierre Bordage), princesse écervelée (Le troll médecin, de Silène Edgar) ou guide (Les yeux du troll, de Sophie Jomain).
La vision unique de chaque auteur nous permet, au fur et à mesure que s’enchaînent les récits, de donner une nouvelle image du troll et de la licorne, qui s’éloigne le plus souvent des sentiers battus. On se trouve transporté, amusé, attristé, intrigué, mais toujours satisfait à la fin de chaque nouvelle, signe de qualité et de cohérence de l’ensemble de l’anthologie, qui se dévore rapidement.
On pourra parfois être étonné de la forme de tel ou tel texte (notamment du poème de Raphaël Albert), mais finalement cela s’efface devant la qualité des écrits qui nous présentés, bien que certains soient un peu légers (on a connu certains auteurs plus inspirés!). Mais finalement, l’ouvrage laisse une bonne impression une fois refermé : celle d’avoir voyagé, et d’avoir été transporté. Et comme le rappelle la dernière nouvelle de l’ouvrage (une parodie savoureuse des Imaginales version fantasy), c’est bien là le principal.

7.5/10

Discuter de Trolls et Licornes sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :