Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Tous malades !


Tous malades !

Titre VO: Now We Are Sick: An Anthology of Nasty Verse

ISBN : 978-235294007-9
Catégorie : Roman connexe
Auteur : Neil Gaiman
Auteur : Stephen Jones (Proposer une Biographie)

Neil Gaiman et Stephen Jones ont réuni dans cet ouvrage exceptionnel une trentaine de poèmes humoristiques et effrayants par les plus grands maîtres de l’horreur, de la fantasy, et de la SF anglo-saxonne.
Dans la plus grande tradition des comptines d’enfants, ces auteurs s’en donnent à coeur joie, et vous livrent leurs créations les plus macabres dans l’espoir de vous faire rire.

Critique

Par Gillossen, le 19/10/2006

Un recueil de poèmes par des auteurs de Fantasy, mais aussi de SF ou de Fantastique ? Publié en France ? Voilà quelque chose de peu courant dans notre paysage éditorial, difficile de prétendre le contraire.
Chapeauté par Neil Gaiman et Stephen Jones pour la VO et supervisé par Alain Névant et Gudule pour ce qui est de la traduction, agrémentées de quelques illustrations, le contenu est évidemment sérieux, mais plus ou moins réussi.
Car au-delà de l’initiative à saluer, c’est bien le contenu qu’il faut juger. Et de ce côté-là, tous les poèmes, que l’on soit amateurs de vers ou pas, n’ont pas la même pertinence, pas plus que résonnance. Bien sûr, alors que le ton général est souvent horrifique, certaines perles se détachent, balançant entre humour et terreur, pour un propos souvent grinçant, voire glaçant pour les plus “extrêmes”.
On retiendra les écrits de Terry Pratchett, du grand Alan Moore, ou du récemment disparu John M. Ford. D’autres se révèlent franchement lugubres, tel Le Répondeur téléphonique et son ours en peluche à vous donner des frissons…
Mais, comme souvent dans un recueil, on se demande ce que certains poèmes, en l’occurence, viennent faire ici. Ni drôles, ni horrifiants, on épinglera tout particulièrement Les Dangers de la télé couleur : quelques lignes à peine, loin d’être fulgurantes, sans aucune valeur. D’autres jouent à fond la carte de l’humour potache et savamment répugnant, sans pour autant que l’on puisse mettre le doigt sur ce qui fonctionne vraiment… ou pas.
L’impression finale reste assez mitigée, même si la lecture de certains poèmes demeure un grand moment : lire Le Truc est sorti des vécés à haute voix, réaction garantie autour de vous !

7.5/10

Discuter de Tous malades ! sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :