Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Tolkien aujourd'hui


Tolkien aujourd'hui

ISBN : 978-236424006-3
Catégorie : Roman connexe
Chercheur : Anne Besson
Auteur : Vincent Ferré
Chercheur : Isabelle Pantin
Chercheur : Sébastien Marlair (Proposer une Biographie)
Chercheur : Chystel Bourgeois (Proposer une Biographie)
Chercheur : Marie Burkhardt (Proposer une Biographie)
Chercheur : Leo Carruthers (Proposer une Biographie)
Chercheur : Charles Ridoux (Proposer une Biographie)
Chercheur : Michael Devaux (Proposer une Biographie)
Chercheur : Gregory Bouak (Proposer une Biographie)
Chercheur : Thomas Honegger (Proposer une Biographie)
Chercheur : Sébastien Hoët (Proposer une Biographie)
Chercheur : Angela Braito (Proposer une Biographie)
Chercheur : Mirella Vadéan (Proposer une Biographie)
Chercheur : Aurélie Brémont (Proposer une Biographie)
Chercheur : Antoine Dauphragne (Proposer une Biographie)
Chercheur : Annie Birks (Proposer une Biographie)
Chercheur : Christian Chelebourg (Proposer une Biographie)
Chercheur : Guglielmo Spirito (Proposer une Biographie)
Chercheur : Laurent Alibert
Chercheur : Thomas Fornet-Ponse (Proposer une Biographie)
Chercheur : Eric Flieller (Proposer une Biographie)
Chercheur : Anne Larue (Proposer une Biographie)

Trois ans après le colloque de Rambures consacré à Tolkien, les actes viennent confirmer la santé de la recherche en France.

Critique

Par Foradan, le 13/08/2011

Cet ouvrage recense les 23 contributions présentées lors du premier colloque international consacré à Tolkien en France en 2008. Il en avait été fait un très large exposé ici et nous avions reçu plus tard le texte d’Anne Larue en primeur.
Après une longue attente, aussi bien pour les participants à cet évènement que pour ceux qui n’avaient pu s’y rendre, cette parution ravive le souffle qui avait animé le colloque : chaque texte se trouve enrichi des références qui ne peuvent s’exprimer à l’oral, les citations et notes viennent en renfort pour le lecteur et surtout, la forme est très confortable à lire.
On trouve des regroupements de textes par thème, les « lectures spirituelles de Tolkien », « Sources et filiation », « Peuples et figures », avant une conclusion relative à la place de Tolkien dans le monde littéraire, vue par deux professeurs d’université.
Les intervenants sont chercheurs, enseignants, passionnés, spécialistes du Légendaire ou intéressés par un sujet d’étude différent, philosophes, sociologues, médiévistes, Français, Belge, Suisse, Italien, Allemand, Canadien, parfois auteurs de plusieurs livres sur Tolkien ou bien pour la première fois dans une telle situation, tous ont apporté leur lumière sur les 375 pages de ce volume.
Pour ne pas être redondant avec le résumé de l’époque, je ne vais m’attarder que sur les inédits des actes du colloque, essentiellement les contributions des organisateurs et grands architectes que sont Charles Ridoux et Vincent Ferré.
Tout d’abord, une lecture du Légendaire selon ses chronotopes particuliers : Tolkien commence ses récits avant la Création du monde et évoque un temps de reconstruction après la Fin des Temps, mais pour nous lecteurs, chaque âge se découvre à part.
Le premier Age passe de Valinor à la Terre du Milieu – divisée entre le nord de Morgoth et le sud des Enfants d’Ilúvatar, période épique contée de manière chronologique et historique dans le Silmarillion et le livre des Contes Perdus. La foule des personnages, des lieux, des époques, tout cet aspect mythologique, qui effraie parfois le lecteur, a pourtant un cœur qui fait battre cet Age : nous suivons les silmarils au Beleriand, autour de trois royaumes elfiques – Gondolin, Nargothrond et Doriath - et à travers trois humains qui y seront liés intimement Tuor, Túrin et Beren. A la fin, les trois joyaux sont dispersés dans les trois éléments : de la malédiction à la prophétie et son accomplissement final.

Changement d’Age, changement de repères : Númenor est au centre du monde, entre Valinor et les Terres Orientales, elle rayonne telle une étoile, c’est le temps des Hommes, mais l’héroïsme d’antan fait place à une noirceur croissante, amplifiée par Sauron qui corrompt lentement les cœurs. Cette fois, la connaissance nous parvient par des fragments d’histoires dans les « Contes et légendes inachevés » alors que le Deuxième Age dure plus de trois mille ans.
Enfin, le Troisième Age nous est livré au travers de l’histoire de l’Anneau unique sous la forme de deux romans sur les hobbits, et uniquement sur les dernières années de ce cycle temporel. Et comme l’Anneau et nombre de personnages sont liés aux époques précédentes, la mémoire se fait chansons ou légendes au coin du feu, récits dans le récit. La présence des hobbits donne une couleur particulière, plus idyllique qu’épique.
Après ce bref aperçu qui montre un légendaire beaucoup plus riche qu’un simple roman d’heroic fantasy, voici le moment de parler de la conclusion de Vincent Ferré, qui revient sur le panorama de Tolkien en France ces dix dernières années.
Et le constat est encourageant, tant au niveau des travaux universitaires, thèses et ouvrages, que des passionnés utilisant internet et de l’édition française qui a plus fait en 10 ans que pendant les trois décennies précédentes, avec un allant dépassant et utilisant la vague des films de Peter Jackson au-delà d’un simple effet de mode marketing. L’avenir de la recherche française passera notamment par une meilleure reconnaissance par le monde anglophone, car Tolkien en France, comme les auteurs classiques connus et reconnus, a besoin, paradoxe s’il en est, d’être disponible en anglais pour le reste du monde.

8.5/10

Discuter de Tolkien aujourd'hui sur le forum.



Auteurs
























Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :