Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > The Rook Files > The Rook


The Rook

Tome 1 du cycle : The Rook Files
ISBN : 978-237056004-9
Catégorie : Aucune
Auteur : O'Malley, Daniel

Victime d’une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d’elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c’est qu’elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu’elle doit faire pour découvrir qui veut l’éliminer.
C’est ainsi que Myfawny rejoint le siège de l’Échiquier, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d’ombres et de menaces.
À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.

Critique

Par Gillossen, le 03/06/2014

Les éditions Super8 semblent viser des parutions atypiques et détonantes et cette première chronique de l’un de leurs ouvrages sur Elbakin.net ne peut que confirmer ce constat.
Le premier roman de Daniel O’Malley, par ailleurs en tous points maîtrisé, frappe juste et fort, avec une bonne dose d’humour grinçant en prime. Pourtant, au départ, découvrir un personnage plus ou moins amnésique courant après son passé et nous glisser dans ses pas… on ne peut pas dire que l’originalité soit vraiment de mise !
Mais ce serait aller un peu vite en besogne, tout comme Mifanwy à son réveil. L’auteur se concentre en effet très vite sur l’ancienne/nouvelle vie de la jeune femme dans les rouages de la Checquy, cette drôle mais fort dangereuse organisation secrète extrêmement codifiée avec ses Serviteurs, ses Pions, ses Tours, etc…
Aidée de ses propres notes et avec plus d’aplomb qu’il n’y paraît - on a souvent envie de rire en découvrant les pensées du personnage, rarement amènes - Miffy va peu à peu tenter de lever le voile sur l’identité de celui ou celle qui avait voulu l’éliminer et sur l’utilisation de ses propres pouvoirs. En se basant sur une structure simple en apparence, O’Malley a ainsi tout loisir de laisser libre cours à son imagination concernant d’autres aspects de la dimension magique de son univers à l’inventivité souvent surprenante. C’est un petit délice, souligné encore par le rythme soutenu de l’ensemble.
Les chapitres s’enchaînent en effet sans temps mort, au fur et à mesure que l’intrigue avance, laissant de côté le superflu, sans pour autant se priver de l’occasion de faire un bon mot quand le moment s’y prête. Si l’on n’est pas dans une narration à la première personne, le lecteur reste toujours au plus près de l’héroïne du roman, et, heureusement, celle-ci se révèle suffisamment travaillée et charismatique, pour ne pas dire attachante, voire touchante, si l’on songe par exemple à l’épilogue.
Pour le reste, difficile de trop en révéler sur le cadre lui-même de ses aventures, pour ne pas vous gâcher la surprise de la découverte. Mais, vous l’aurez compris puisque nous avons déjà abordé l’approche choisie par l’auteur, attendez-vous à quelque chose aussi loufoque que mordant !
Et avouons que l’on est heureux de savoir que Daniel O’Malley planche déjà sur une suite. 

8.0/10

Discuter de The Rook sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :