Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Echoes of Empire Trilogy > The Garden of Stones


The Garden of Stones

Tome 1 du cycle : Echoes of Empire Trilogy
ISBN : 978-161109893-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Mark Barnes (Proposer une Biographie)

An uneasy peace has existed since the fall of the Awakened Empire centuries ago. Now the hybrid Avān share the land with the people they once conquered: the star-born humans; the spectral, undead Nomads; and what remains of the Elemental Masters.
With the Empress-in-Shadows an estranged ghost, it is the ancient dynasties of the Great Houses and the Hundred Families that rule. But now civil war threatens to draw all of Shrīan into a vicious struggle sparked by one man’s lust for power, and his drive to cheat death.
Visions have foretold that Corajidin, dying ruler of House Erebus, will not only survive, but rise to rule his people. The wily nobleman seeks to make his destiny certain—by plundering the ruins of his civilization’s past for the arcane science needed to ensure his survival, and by mercilessly eliminating his rivals. But mercenary warrior-mage Indris, scion of the rival House Näsarat, stands most powerfully in the usurper’s bloody path. For it is Indris who reluctantly accepts the task of finding a missing man, the only one able to steer the teetering nation towards peace.

Critique

Par Gillossen, le 08/07/2013

The Garden of Stones fait partie de ces ouvrages que l’on a spontanément, dès les premières pages, envie de défendre. Car tout d’abord, pour un premier roman, il fait mieux que se défendre. Mark T. Barnes fait en effet preuve d’une sacrée ambition pour son entrée en scène dans le petit monde des littératures de l’imaginaire.
L’auteur a choisi indéniablement de faire dans l’épique, avec un monde peuplé de personnages épiques. Mais le roman s’avère loin de se limiter pour autant à cette seule caractéristique : Barnes sait aussi distiller de véritables trouvailles, avec par exemple des concepts comme les « moteurs de la destinée », etc. L’univers créé par l’auteur ne manque pas de charme, ni de couches  à découvrir, tout en se reposant malgré tout sur de nombreux tropes du genre : civilisation oubliée, conflits délétères, amours contrariées…
L’un dans l’autre, Mark T. Barnes tisse une toile parfois assez fascinante et en tout cas bien charpentée. Une toile qui bénéficie nettement de sa prose… Pour peu que l’on s’y fasse ! En effet, l’auteur n’hésite pas à se montrer volontiers lyrique et multiplie les images audacieuses mais pas toujours heureuses. Mais si l’on se fait à cette petite musique, ce vocabulaire riche et ses fréquentes envolées font partie intégrante du charme du roman et notamment de son atmosphère très (trop ?) travaillée. Le comportement de certains personnages est d’ailleurs bien plus compréhensible ainsi, quand ce sont eux qui s’expriment directement. Une certaine grandiloquence qui les habite tous plus ou moins.
Indris représente au passage un personnage principal réellement intéressant, car ne cachant pas ses failles ou ses doutes. Sa situation personnelle en fait aussi un personnage peu commun, hésitant souvent entre dérision et mélancolie. Voilà qui participe aussi aux quelques mystères entretenus par l’auteur au niveau de l’intrigue globale.  
Non, si l’on devait pointer du doigt un véritable point noir, qui pour le coup ne concernerait pas une plume ayant parfois tendance à en faire un peu trop, il faudrait s’attarder, c’est le mot, sur les longueurs du roman. Si au départ le récit semble simplement prendre son temps, il devient vite assez évident que Barnes n’a pas su aller à l’essentiel, au-delà des questions de forme. Le roman aurait pu aisément compter une bonne centaine de pages en moins sans que cela soit réellement problématique. Et l’histoire aurait du même coup gagné en rythme et en tension. 
The Garden of Stones se distingue par son ton à contre-courant des tendances du moment et son univers étoffé, notamment. Mais il pêche par un aspect trop verbeux et une intrigue inutilement foisonnante, sans parler d’un style que d’aucuns trouveront pompeux.
Mais on attendra en tout cas le tome 2 avec une vraie curiosité !

 

7.0/10

Discuter de The Garden of Stones sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :