Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > The Book of Esther


The Book of Esther

ISBN : 978-110190411-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Barton, Emily

Et si un empire de guerriers juifs qui existaient réellement au Moyen Age n’était jamais tombé - et était la seule chose qui se dressait entre Hitler et sa conquête de la Russie ?
Des réfugiés juifs traversent la frontière pour fuir la guerre depuis des années, alors que Germania lance son siège de Khazaria. Seule Esther, la fille du principal conseiller politique de la nation, voit les conséquences néfastes du mépris de Germania pour les vies juives. La jeune femme se rend compte que ce n’est pas juste une autre guerre mais une menace existentielle. Après avoir assisté à la première incursion des avions de combat ennemis dans le territoire souverain des Khazars, Esther sait qu’elle doit se battre pour son pays. Mais en tant que fille aînée d’une famille traditionnelle, comment ? 
Avant l’aube, un matin fatidique, elle entreprend un périlleux voyage à travers la steppe. Elle cherche un légendaire village de kabbalistes qui pourrait détenir la clé de son destin : la capacité de la transformer en un homme afin qu’elle puisse convaincre toute sa nation de se joindre à la lutte contre un ennemi plus terrifiant que n’importe quel autre avant lui. 

Critique

Par Gillossen, le 27/11/2017

Attention, OLNI !
Il faut bien avouer que le roman d’Emily Barton n’a rien de commun. Avant même de se plonger concrètement dedans, il n’est en effet pas franchement courant de tomber sur un ouvrage qui mélange uchronie, magie, touches de steampunk, questionnements sur le genre, sur l’Holocauste… ce n’est pas forcément des thèmes ou des éléments de cadre que l’on imaginait mélangés sous nos yeux. De fait, on pouvait avoir peur que le tout ne s’avère, au minimum, pas follement cohérent. Mais là-dessus, le lecteur se voit vite rassuré. Barton a fait preuve d’une ambition certaine et l’assume finalement fort bien (si l’on met de côté un trop-plein d’informations pas toujours bien géré au cours des 50 premières pages).  
Il est aisé de s’identifier à la majorité des personnages mis en scène ici Esther en tête, même si l’auteur maintient entre eux et nous une certaine distance. S’ils ne sont pas froids, on les comprend intellectuellement parlant mais sans forcément s’y attacher. Il faut dire que le dernier acte du roman, le plus faible, ne contribue pas à cela. C’est sans aucun doute ce dernier tiers qui voit la narration se déliter en partie, gâchant ainsi la belle cohérence entrevue jusque là. 
Ce n’est, par chance, pas suffisant pour entamer les ambitions de l’auteure, très élevées. L’univers qu’elle a construit possède vraiment quelque chose de fascinant, en plus de s’avérer original, ce qui n’était pas forcément gagné d’avance. Elle soulève des questions de fond pertinentes, mais qui ne pèsent pas pour autant sur la narration. Le lecteur est emporté au cœur d’une histoire épique, pleine de déchirements, de bruits et de fureur. 
The Book of Esther (qui n’est pas sans lien, évidemment, avec le Livre d’Esther de la Bible hébraïque, il suffit pour cela de jeter un coup d’œil à la quatrième du roman) représente une initiative comme l’on en voit rarement. De bonnes intentions et de bonnes idées ne lui donnaient pas la garantie de faire mouche, mais Emily Barton a su y parvenir. 
Un ouvrage qui mérite que l’on se penche dessus. 

7.5/10

Discuter de The Book of Esther sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :